Vous êtes sur la page 1sur 6

Travail sur :

Les organes hématopoïétiques

CHAHINAZ IRNATENE
SPÉCIALITÉ : AQUACULTURE
2ÈME ANNÉE
2ÉME CYCLE
 1/Définition :
 L'hématopoïèse peut être définie comme l'ensemble des mécanismes qui assurent le remplacement
continu et régulé des différentes cellules sanguines.
Chez les poissons téléostéens, l'hématopoïèse se réalise essentiellement dans la partie antérieure du rein, et parfois chez certaines espèces
également dans la rate et ce, durant toute la vie.

Cellules hématopoïétiques :
Les organes :

A/ la rate :
la rate est un organe lymphoïde commun à tous les vertébrés. C'est le plus grand des organes lymphoïdes.,

 Elle exerce une fonction hématopoïétique importante durant toute la vie chez les vertébrés inférieurs
(poissons, amphibiens, reptiles) et durant la vie embryonnaire chez les vertébrés supérieurs (oiseaux,
mammifères). Elle peut poursuivre une hématopoïèse partielle chez certains mammifères (rongeurs)
durant la vie adulte.
 La rate est un organe lymphoïde secondaire antigène-dépendant qui assure la surveillance immunitaire
du sang.
 La rate est également un filtre non spécifique de nombreux corps étrangers circulant dans le sang.
 B/le thymus :
Les thymus de poissons se situent sur la paroi dorsolatérale du pharynx, au-dessus des branchies.
Le thymus est un organe pair situé derrière les vésicules otiques, sous le derme, Il est formé de 3 lobules. Les lobules
sont bien distincts et séparés par du tissu conjonctif. Chaque lobule comporte une médulla et un cortex. Ce dernier est
dense, rassemblant des agrégats de cellules du type des lymphocytes (thymocytes) de tailles diverses. La médulla est
cellulairement moins dense. On discerne des cellules ressem- blant à des lymphocytes, mais aussi des réticulocytes
dont les prolongements entourent les thymocytes. On observe également la présence de macrophages pigmentés et
non pigmentés, des lymphocytes aux noyaux très denses (lym- phocytes en apoptose résultant des sélections
négatives et positives effectuées dans le thymus). Ces cellules apoptotiques sont phagocytées par les macro- phages.
Le thymus est fortement vascularisé, et on peut observer : - des structures ressemblant aux corpuscules de Hassal, des
macrophages qui phagocytent les lymphocytes, des lymphocytes qui viennent se différencier dans le thymus, et des
cellules épithéliales.
 C/ le foie:
Le foie est un organe impair situé à droite du tube digestif dans le deuxième tiers du corps de l'animal. Il est formé
d'une vingtaine de lobules qui paraissent empilés de la partie postérieure vers la partie anté- rieure lui donnant un
aspect segmenté. Cet organe est entouré par une couche hématopoiétique (Photo 4, planche I) (DELSOL et al.
1980 ; EXBRAYAT 1993 ; EXBRAYAT et al. 1995), responsable de la formation des cellules granuleuses
(polynucléaires basophiles, éosinophiles et mastocytes) et des macrophages. Cette couche de cellules
hématopoiétiques ou couche corticale est direc- tement située au contact des hépatocytes. Son épaisseur est
variable, mais augmente avec l'âge de l'animal
 D/le rein:

 Le siège principal de l'hématopoïèse chez les poissons téléostéens adultes est le tissu interstitiel du rein. Ce
dernier, formé à partir du pronéphros, se rencontre entre les tubes et glomérules urinaires.
 Les reins des poissons sont formés à partir des pro- et mésonéphros embryonnaires.
 Ils forment une masse allongée aux contours irréguliers, disposée au-dessus de la vessie natatoire.
 Outre leur fonction hématopoïétique , les reins de poissons osseux d'eau douce servent avant tout à éliminer
l'énorme quantité d'eau entrée dans le corps (les régulations osmotiques et ioniques étant surtout assurées par
les branchies).

Vous aimerez peut-être aussi