Vous êtes sur la page 1sur 14

A159035 Formation syndicale sur l'approche

fondée sur les droits de la migration de main-


d'œuvre, Lomé
du 27 juin au 1 juillet 2016
Initiative
Suivi de l’impact de l’exploitation des
travailleurs migrants dans les chaînes
d'approvisionnement et le rôle éventuel de
l'Initiative de recrutement équitable
Aperçu de la présentation
Scandale  (immersion) dans les chaînes mondiales
d'approvisionnement
Initiative  de recrutement équitable
 Le contexte
 La réponse

L'approche de l'OIT
Principes généraux de recrutement équitable applicables à tous les
travailleurs et les secteurs
Principes de recrutement équitable applicable spécifiquement aux
travailleurs migrants
L'avantage comparatif de l'OIT
Scandale
immersion dans les chaînes
d’approvisonnement mondiales
Questions à discuter
1. Pourquoi le modèle d'affaires global
dans un si mauvais état?

2. Comment les syndicats peuvent


terminer la cupidité des entreprises
et nettoyer les lieux de travail
mondiales?
Initiative de recruitement équitable
Elle consiste à:
Favoriser les pratiques
équitables de recrutement;
Prévenir  la traite des personnes;
Réduire les coûts de la
migration de la main-d'œuvre
Le contexte
Dans l'économie mondialisée d'aujourd'hui, les travailleurs sont de plus en plus à la recherche de
possibilités d'emploi au dehors de leur pays d'origine, à la recherche des conditions de travail
décentes. En outre, des millions de travailleurs migrent à l’interieur de leur pays.

Agences d'emploi publiques et privés lorsque correctement réglementé, jouent un rôle important
dans le fonctionnement efficace et équitable des marchés du travail.

Toutefois, des préoccupations ont été soulevées sur le rôle croissant des agences de l'emploi, les
intermédiaires du travail informel et d'autres opérateurs sans scrupules agissant en dehors du
cadre juridique et réglementaire qui se nourrissent en particulier sur les travailleurs peu qualifiés.
Abus signalés concernent un ou plusieurs des éléments suivants
 La tromperie sur la nature et les conditions du travail;
 la rétention des passeports; les dépôts et les déductions illégales du salaire;
 servitude pour dettes liée au remboursement des frais de recrutement;
 menaces si les travailleurs veulent quitter leurs employeurs, couplés avec des craintes d'expulsion
subséquente d'un pays.
Une combinaison de ces abus peut constituer la traite des êtres humains et le travail forcé. Malgré
l'existence de normes internationales du travail en matière de recrutement, les lois nationales et
leur application sont souvent en deçà de protéger le droit des travailleurs, et des travailleurs
migrants en particulier.
21 millions de personnes dans le monde sont dans le travail forcé ou traffickés
Sur le montant total, 9,1 millions de personnes (44%) déplacés à l'intérieur ou au niveau
internationale
Les travailleurs migrants qui empruntent de l'argent de tiers font face à un risque accru d'être au
travail forcé
La réponse
En réponse à ces défis, en 2014 l'OIT a lancé une "Initiative de recrutement
équitable" global pour:
Aider les personnes victimes de traite et de travail forcé

Protéger les droits des travailleurs, y compris les travailleurs migrants, de


pratiques abusives et frauduleuses au cours du processus de recrutement et de
placement [y compris la présélection, le transport, le placement et le retour en
toute sécurité]

Réduire le coût de la migration de la main-d'œuvre et d'améliorer les résultats


du développement pour les travailleurs migrants et leurs familles, ainsi que
pour les pays d'origine et de destination

Cette initiative multipartite est mis en œuvre en étroite collaboration avec les
gouvernements, les représentants des employeurs et les organisations de
travailleurs, le secteur privé et d'autres partenaires clés. Il est basé sur une
approche à quatre volets, qui met le dialogue social au centre.
Notre approche:
Améliorer les connaissances mondiales sur les pratiques nationales et
internationales de recrutement
L'Initiative de recrutement équitable entreprendra des études liées au recrutement le
long des couloirs de migration et dans les secteurs à forte intensité de main-d'œuvre sur:

Les bonnes pratiques des lois, des politiques et des mécanismes d'application, y
compris une compilation des modèles de réglementation et d'application qui ont
démontré un impact mesurable dans la réduction de la traite des personnes et la
migration irrégulière.

Déterminants économiques de recrutement informel / formel et la mesure des coûts


de recrutement.

Des options alternatives aux agences d'emploi privées, y compris par le biais des
organismes publics de l'emploi, les coopératives de travailleurs et directement par les
employeurs accrédités, avec une supervision bipartite et tripartite.
Notre approche:
Améliorer les lois, les politiques et l'application pour promouvoir le recrutement équitable
 L'Initiative de recrutement équitable élaborera des conseils pratiques sur le recrutement
équitable provenant de droits de l'homme internationalement reconnus et les normes du travail

 Une campagne de promotion sera entreprise pour la ratification des conventions clés, y
compris les conventions fondamentales de l'OIT, la convention sur les migrations (révisée), (n °
97) 1949 et la recommandation (n ° 86), les travailleurs migrants (dispositions complémentaires)
Convention (n ° 88) de 1975 et la Convention sur les agences d'emploi privées, (n ° 181) 1977.

 Dans les pays pilotes, il soutiendra également le renforcement des capacités des législateurs
sur la façon de mieux réglementer les services d'emploi publics et privés. Des outils de formation
seront offerts aux inspecteurs du travail, et d'autres autorités de contrôle sur la façon de
renforcer l'application des normes et des politiques de recrutement.

 L'objectif à plus long terme est d'assurer que les conditions suivantes soient mises en place: une
législation pour réglementer le recrutement, y compris les licences et les mécanismes de
suivi, mécanisme de plaintes et l'accès effectif aux voies de recours telles que la poursuite
pénale pour la violation des droits graves et une indemnisation adéquate, des services de
soutien, les relations de travail stables ainsi que le renforcement de la collaboration entre les
organismes publics et privés d'emploi.
Principes généraux de recrutement équitable applicables à tous les
travailleurs et les à tous secteurs
Le recrutement devrait se dérouler d'une manière qui respecte, protège et applique les droits de l'homme, y
compris les droits du travail et les libertés fondamentales.

Le recrutement devrait être effectué dans le respect du principe de la liberté d'association et le droit à la
négociation collective, en respectant les principes d'égalité de traitement et de non-discrimination, et sans
entraîner le travail forcé, la traite et le travail des enfants.

Veiller à que les méthodes de recrutement abusives et frauduleuses ne conduisent pas à un travail forcé ou à
la traite.

Les recruteurs devraient opérer de manière responsable conformément à la loi, et devraient être soumis au
contrôle et à la supervision des autorités gouvernementales.

La législation et les politiques de recrutement devraient couvrir tous les travailleurs et tous les recruteurs,
tant publics que privés, et devraient être appliqués à tous les employeurs.

Les lois réglementant le processus de recrutement devrait être appliquées de manière efficace.

Les contrats de travail devraient être conclus et respectés, et devrait être claires et transparents et disponible
dans la langue du travailleur ou dans une langue qu'il / elle puisse comprendre.

Les travailleurs devraient avoir accès à des mécanismes de plainte gratuits ou abordables dans les cas d'abus
de leurs droits dans le processus de recrutement; également des remèdes efficaces et appropriés devraient
être fournis.
Principes de Recruitment équitable applicables spécifiquement aux
travailleurs migrants
La migration à travers les frontières internationales doit respecter la loi du pays d'origine,
de transit et de destination et les normes internationales en matière de droits de l'homme, y
compris les droits des travailleurs, et ces lois et normes-là devraient être effectivement
mises en œuvre.
Les recruteurs de main-d'œuvre devraient être soumis à l'enregistrement et la
réglementation en vigueur.

Les contrats écrits devraient être fournis avant le départ, en précisant les modalités et les
conditions d'emploi dans une langue que les travailleurs puissent comprendre.

Les travailleurs migrants doivent être informés, dans leur propre langue ou dans une langue
qu'ils puissent comprendre, des emplois et des situations dans lesquelles ils se déplacent, et
on devrait faire des efforts pour associer les compétences des travailleurs avec les emplois
auxquels ils sont assignés.

Les travailleurs migrants devraient être autorisés à conserver leurs documents d'identité et
leur liberté de mouvement et devraient être en mesure de mettre fin à leur emploi en cas
d'abus ou en conformité avec les termes de leur contrat.

Les travailleurs migrants doivent avoir le droit de retourner dans leur pays d'origine à la fin
de leur emploi, ou de trouver un nouvel emploi et de rester dans le pays d’accueil, selon le
cas.
The ILO’s Comparative Advantage
En tant qu'organisme de normalisation, l'OIT est particulièrement bien placée pour entreprendre des travaux sur le recrutement
équitable. Entre autres, la Convention sur les agences d’emploi privées du 1997 (n ° . 181) et Recommandation (n ° 188) du 1997,
comme aussi la Convention sur les services de l’emploi du 1948, fournissent des normes internationales en matière pratiques de
recrutement équitable et juste, tandis que Déclaration de l'OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail, pose des piliers clés
pour la prévention des abus, y compris l'abolition du travail forcé. En Juin 2014, la Conférence internationale du Travail a adopté un
protocole à la convention sur le travail forcé de l'OIT, 1930 (n ° 29), et une recommandation sur les mesures complémentaires pour la
répression efficace du travail forcé.

Normes internationales du travail protégeant spécifiquement les travailleurs migrants, à savoir la migration Convention (révisée),
1949 (N0. 97), les travailleurs migrants Convention (dispositions complémentaires), 1975 (n ° 143) et les recommandations
correspondantes Nos. 86 et 151, contiennent des dispositions importantes relatives aux processus de recrutement à travers les
frontières. La déclaration de l'OIT de principes tripartite sur les entreprises multinationales et la politique sociale offre également
des orientations importantes pour les employeurs. Ces instruments sont pris en charge en 2006, cadre multilatéral de l'OIT sur les
migrations du travail, qui contient des principes et des lignes directrices non contraignantes pour l'approche d'un droit fondé à la
migration de la main-d'œuvre, y compris en matière de recrutement. Cumulativement, tous ces instruments jouent un rôle crucial
dans la création d'un terrain de jeu de niveau en ce qui concerne le recrutement et le placement des travailleurs, notamment à
travers les frontières.

L'OIT met la migration de travail à la pointe de son Agenda du travail décent, y compris le recrutement équitable. Lors de la
Conférence internationale du Travail en 2014, le Directeur général du BIT a proposé un ordre du jour Foire mondiale des migrations,
et a fait un recrutement équitable l'un de ses principaux piliers. A cette occasion, il a souligné la "préoccupation internationale
croissante sur les pratiques de recrutement abusives et frauduleuses affectant les travailleurs migrants, en particulier, et les
questions de traite des êtres humains et le travail forcé." L'OIT a également réussi à lier l'Initiative Foire de recrutement pour les
travaux du Groupe mondial sur la migration (GMG), qui a été présidé par l'OIT en 2014 (en particulier sous les auspices de son
groupe de travail sur la migration et le travail décent).

Pendant de nombreuses décennies, le BIT a fourni un appui technique au niveau national et régional pour la conception et
l'adoption de politiques nationales saines pour réglementer le recrutement, en particulier en Asie. L'Initiative équitable
Recrutement fournit un cadre global à ces activités au niveau des pays opérationnels et vise à améliorer leur impact et leur
évolutivité.
Questions de discussion

Quel devrait être le rôle des syndicats afin que les


principes de recrutement équitable applicables
spécifiquement aux travailleurs migrants soient
réalisés ?

Vous aimerez peut-être aussi