Vous êtes sur la page 1sur 22

REPUBLIQUE ALGERIENNE

DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
UNIVERSITE DE MOSTAGANEM
DEPARTEMENT D’ARCHITECTURE
3eme ANNEE
G:01

PRESENTE PAR : DIRIGE PAR:


-Allou Fatima. Mr Benouali
-Chelef Sabria
-Hadri Aicha
Mai 2009
INTRODUCTION:
. On appelle fondation profondes toutes les
fondations dont l’encastrement H dans le
sol excède quatre fois la largeur B de la
semelle.
2. On opte pour ce mode de fondation,
lorsque les charges a transmettre au sol
sont très importantes et lorsque le terrain
en surface est de mauvaise portance. Les
fondations profondes sont surtout
utilisées pour les ouvrages importants
supportant de fortes charges : bâtiments
industriels, ouvrages d’art.
3. On distingue deux types de fondations
profondes :
• A - FONDATIONS SUR PUITS :
 Ce sont des piliers en gros béton, sollicités en tête
par des semelles isolées armées destinées à répartir
les charges que le puits transmettra au sol. Ces
piliers, sont généralement d’une section circulaire,
mais il arrive qu’on fonde encore sur des puits de
section carrée, rectangulaire ou elliptique.
 Chaque puits est relié à l’autre par une longrine
en béton armé. L’écartement économique entre deux
puits doit être supérieure à 2.5fois le diamètre.
 La section des puits varie avec les charges et les
surcharges et avec la contrainte admissible de la
couche concernée
 Puit sous poteau ou mur

Puit sous poteau ou mur


La fondation sur pieux convient à toutes les
superstructures quelles que soit leur conception et la
manière dont les charges sont descendues ;
concentrées, uniformément reparties ou non. Il est
nécessaire afin d’assurer la rigidité de l’ouvrage :
pieux aligne réunis par poutre continue sous mur
porteur.
Les pieux sont constitués de pièces longues enfoncées
ou confectionnées dans le sol . On distingue les
types suivants : :
Battus préfabriqués :
construits en béton armé, leur utilisation
préférentielle se situe dans les terrains boulants ou
saturés d'eau avec des couches intermédiaires
: Ce système est favorable a l'utilisation
compressibles.
de frottements négatifs.
: Beton fonce
les pieux foncés en béton sont constitués d'éléments
cylindriques en béton armé préfabriqué ou coffré a
l'avancement de 0.5 a 2.5 mètres de long et de 30 a
60 cm de diamètres.
 Les éléments sont foncés dans le sol à l'aide d'un vérin qui
prend appui sous un massif de réaction.
Le point d'appui doit pouvoir fournir une réaction au moins
égale a la force du vérin, et le système de calage du vérin doit
éviter de communiquer des efforts horizontaux aux pieux.

MÉTAL BATTU :

ils sont constitués par des poutrelles métalliques


constituées d'acier E24-1 ou similaire, avec addition
éventuel de cuivre, en forme de H, d'anneau de
palplanches par ou de forme quelconque obtenue par
soudage exemple.
 MÉTAL FONCÉ :
les poutrelles, similaires aux précédentes, sont foncés dans le sol
celons le même procédé que pour le béton.

TUBULAIRE PRÉCONTRAINT :
le pieu est constitué d'éléments tubulaires en béton légèrement
armé assemblés par précontrainte antérieurs au battage.

BATTU ENROBÉ :
l'âme du pieu est métallique (tubes d'acier, profilés en H). La
pointe du pieu comporte un sabot débordant, permettant un
enrobage d'au moins cm du métal. La section du pieu est donc
la section du sabot. Au fur et a mesure du battage
 BATTU PILONNÉ :
(béton ferme, mis en place par petites quantités) : un tube
primaire est enfoncé par battage sur le bouchon. Le béton
ferme est ensuite introduit dans le tube par petites quantités,
successivement pilonné par battage au fur et a mesure de
l'extraction du tube.
 BATTU MOULÉ :
(béton d'ouvrabilité moyenne, mis en place sur toute la
longueur) : exécution sur le même principe que les pieux
battus pilonnés mais tube est rempli directement sur toute la
hauteur avant son extraction.
2_ LES PIEUX:
Définition:
Les pieux sont des fondations profondes réalisées
mécaniquement. Il peuvent être en bois, en béton armé
ou bien métallique.
les fondations profondes sur pieux :
Les pieux sont principalement utilisés dans les zones
où l'état du sol proche de la surface est peu résistant.
Ils sont enfoncés jusqu'à ce qu’ils atteignent le sol
résistant, cette profondeur est déterminée grâce à la
géotechnique.
Il existe deux grands types de pieux :
les préfabriqués.
les coulés en place.
Quand doit on utiliser les pieux ?
Quand:-le bon sol est profond.
-les charges concentrées.
Alors on peut dire qu’ils jouent le rôle d’intermédiaire
entre le sol et les charges.
Le choix du type de pieux dépend:
-De la nature des couches de terrain
-Des surcharges et des efforts à reprendre
-De la technicité de l'entreprise
Mode d’exécution des pieux :
Il comprend classiquement trois étapes:
-Forage
-Mise en place des armatures
-Bétonnages
Les types de pieux :
- Coulés sur place « in situ »
On les classe selon deux techniques fondamentales : les pieux
battus et les pieux forés .

-a-Les pieux à tubes battus:


Le principe consiste à enfoncer dans le sol un tube métallique creux et
fermé a sa base, lorsque celui-ci atteint le sol résistant; on introduit le
béton en remontant le tube au fur et à mesure.
Leurs hauteurs est inférieur à 20 m
exemples:
 Pieux franki
 Procédé sans extraction de terre
Sans nuisance sonore.
Mise en fiche, réglage, confection
d’un bouchon
2) Pilonnage en fond de tube
du bouchon, entraînement
du tube qui refoule le sol.
3) Réalisation de la base élargie
dans la couche d’ancrage.
4) Mise en place d’armatures.
5) Bétonnage .

6) Extraction du tube.
 PIEU A TUBE BATTU MOULES DANS LE SOL :
 Exécution rapide
1) Mise en fiche, réglage, pose
d’une plaque métallique.
2) Fonçage par battage au mouton
en tête du tube.
3) Mise en place d’armatures.
4) Bétonnage.
5) Extraction du tube
(vibré si nécessaire).
Les pieux forés
Ces pieux sont réalisées par l’extraction du sol puis
par mise en place d’une cage d’armature et bétonnage
de l’éxcavation ( le trou creusé dans la terre ).
Et on trouve plusieurs types de pieux forés qui se
diffèrent dans la manière du forage.
Exemples:
Pieux forés simples
FORES SIMPLE

Pieux exécutés sans nuisance sonores,


sans vibration,dans les terrains dur à
grande profondeur pour de grandes
diamètres.

1-Mise en fiche,réglage.
2-mise en place de la
virole
3-Forage à la tarière sans tubage de
soutènement des parois.
4-L’encrage au carottier
5-Mise en place d’armatures partielles
ou totales et bétonnage à la goulotte
et à la colonne avec une garde
minimum de 1 m.
6-Contrôle de l’arase du béton
Pieux forés à la boue:
 1) mise en place de la virole .
2) Mise en oeuvre de la boue.
3) Forage sous charge de boue.
4) mise en place des armatures ,
bétonnage au tube plongeur.
5) Tube plongeur relevé par
éléments, fin du bétonnage.
6) Extraction de la virole ,
contrôle de l’arase béton.
Les avantages et les inconvénients:
AVANTAGE INCONVENIENTS

Permet la recherche d’un sol defficulté du maintien de la


d’assise à gronde verticalité ou de l’angle
profondeur .suivant son pendage d’attaque du tubage sans
(appui ou frottements) risques de dévoiement

Permet un travail aisé dans un defficulté dans la continuité du


mauvais sol. bétonnage et l’enrobage des
armatures
Rapidité du travail d’exécution En présence d’eau, en risque la
dégradation des
caractéristiques du béton.

Permet l’amélioration des effets Possibilité de devoir utiliser un


de frottements dans les pieux matériel spécifique entraînant
pilonnés un surcoût
Permet l’absence de vibrations Surface de pose et d’entreposage
pour les pieux forés ; idéale en très importante pour les pieux
milieu urbain préfabriqués et inconvénients si
différentes hauteurs de pieux
Exécution possible même a Nécessité d’analyser
température basse l’agressivité du sol pour les
pieux en acier

Bétonnage de très bonne qualité Vibration importantes dans le


pour les pieux préfabriqués cas du battage

Vous aimerez peut-être aussi