Vous êtes sur la page 1sur 9

“ LE TOURISME :

UN MOTEUR
DE L’ÉCONOMIE MONDIALE.
ANALYSE D’UN ARTICLE LITTERAIRE ”
ELABOREE PAR :
BACH CHAOUCH LINDA
PLAN :
04
02 LES
PROBLEMATIQUE CRITIQUES

03
01
PRESENTATION METHODOLOGIE
DE L’ARTICLE
Titre de l’article : Le tourisme : un moteur de
l’économie mondiale.

Jérémy
Boer Auteur : Jérémy Boer
Responsable de mission et expert en développement touristique au
Lorem Ipsum is simply dummy
text of the printing and sein du Pôle Tourisme Éthique et Développement de l’ONG Acting
typesetting industry. For Life.
Lorem Ipsum is simply dummy Publiée dans le CAHIERS FRANÇAIS N° 393 pp. 8-13, 2016.
text of the printing and
typesetting industry.
Lorem Ipsum is simply dummy
text of the printing and
typesetting industry.
Revue de l’article : Un article Littéraire.
PROBLEMATIQU
E:
La problématique traité dans le cadre de cet article est la
suivante :

En quoi le tourisme constitue un outil de développement


économique au niveau régional et national ?

Et quels sont les enjeux relatives à sa croissance


indépendamment du risque qui peuvent intervenir ?
2
METHODOLOGI
E:
 Des sources
bibliographique

• Des sources
statistiques • Des rapports
Mondial et généraux et
National Thematique sur le
Tourisme
Le poids économique du
secteur touristique…
Dans la première partie l’auteur nous a montré la grande importance que porte le tourisme, puisque il contribue au PIB
mondial de 9,8% selon le World Travel & Tourism Council, ainsi que d’après l’OMT, ce secteur emploie 274 millions de
personnes, soit une contribution de 9% à l’emploi mondial en 2016.

Ce dernier, apparait comme un puissant secteur économique pouvant entrainer les autres secteurs et assurer, par la même
occasion le développement durable.

Ensuite, il nous a parlé de l’évolution de l’activité touristique dans les différentes régions du monde tel que ( la France, les
Etats Unis, L’Espagne, la Chine, l’Italie, la Turquie, L’Allemagne, Royaume-Uni, le Mexique et la Russie).

En effet, L’Europe est toujours la région du monde qui reçoit le plus de touristes internationaux ceci s’explique son riche
espace , son densément peuplé, bénéficiant d’une grande liberté de circulation et constitué de petits pays à travers lesquels il
est facile et peu coûteux de se déplacer.
Puis il nous a expliqué l’évolution des chiffres des arrivées touristiques internationales.

100

90 En termes de nombre d’entrées, la France demeure la


destination mondiale la plus privilégiée, bien que l’écart
80
se réduit entre elle et ses concurrents directs,
70 notamment les Etats Unis et l’Espagne qui lui sont très
proches.
60

50
Par contre, en termes de recettes touristiques, la France
40
se situe à la quatrième position après les Etats Unis,
30 l’Espagne et la Chine. Ceci peut s’expliquer par le
montant des dépenses moyennes réalisées durant leur
20
séjour touristique, soit 660 dollars en France, 2360
10 dollars aux Etats Unis et près de 1000 dollars en
Espagne et la Chine.
0
e s e e l ie ie ne is ue
nc ni gn in ta qu Un sie
a U a h ag iq s
Fr ts sp C L' I Tu
r m e - e x Ru
La ta 'E La lle m M La
s E L La 'L A yau Le
Le Ro
Le
LES FACTEURS DE RECUL
DU TOURISME
MONDIALE…  D’une manière générale, toutes les régions du monde, y compris les
pays de Golfe très chauds en climat, ont connu une progression à
l’exception du marché africain. Ainsi, en 2016, les arrivées
touristiques internationales ont baissé de 3%. Les pays ayant connu
cette baisse drastique sont la Tunisie (-25,2%), le Kenya (-13,7%).

 Ces pays sont touchés par le risque terroriste d’une part et les
perturbations causés par le « printemps arabe » d’autre part, à l’instar
de l’Egypte et à un degré moindre le Maroc.

 L’instabilité politique et sociale a influé négativement sur le nombre


de touristes internationaux. L’Afrique du sud a connu également une
baisse de 6,9% d’entrées internationales. Cette baisse est
probablement due aux différentes épidémies sévissant en Afrique
subsaharienne notamment la maladie d’Ebola ; en sus des conflits
tribaux engendrant des situations d’insécurité certaine. .
2

LES CRITIQUES

Ce que je rapproche a l’auteur c’est qu’il n’a pas pris


en considération l’impact de l’activité touristique sur la
Personnellement je vois que L’Auteur a bien montré durabilité de sa croissance à long terme. que le
et expliqué que le tourisme constitue un soutien à la tourisme peut aussi être le vecteur des pressions
croissance et une source de creation de richesses, susceptibles de détruire les ressources dont il est
d’emplois et de revenus durables. tributaire, Puisque ce dernier provoque le rejet
important de gaz à effets de serre a travers les
transports causant de nombreux dégâts à
l’environnement, il est également un très grand
consommateur en termes de ressources en eau et en
électricité.

Vous aimerez peut-être aussi