Vous êtes sur la page 1sur 20

| 

   
      
    

#  $ . $

 % && '(


  +% %)|/' 
 )|**)|'# 
+, '#'*#-

 ! "
i 
Ä Ä


Ä    

        
Ä   
        
r 
     
     
            
ÄÄ   

         


ÄÄ    !    " 

Ä   
     " 
r 
  
     

ÄÄ   

    "  
r ! "  

 ! "   
 ! "    
 #Ä
Ä Ä
ß  
  
    
  

       

r #
$
     %
ß  
  
    
  

2. Types de transbordement :

† Le transbordement de relais : áonsiste à déplaáer les áonteneurs


d'un bateau de forte áapaáité à un autre.

†Le transbordement d'éclatement : áonsiste à transborder les


áonteneurs de gros navires à des bateaux de plus faibles
áapaáités, permettant ainsi de desservir des ports plus
petits.
ß  
  
    
  

·. Prináipaux ports de transbordement à la région méditerranéenne

† Èes ports mondiaux : Le port de Marseille (Franáe), Marsaxlokk (Malte), Gioia-


Tauro (Italie), Algésiras (Espagne)

† Èes ports nationaux : Casablanáa, Nador, Tanger Med


ß  
  
    
  

  
      

Ä   

    

† ß 
†  
   

† 



Il existe aussi d¶autres enjeux qui paraissent néáessaires dont :

‡ Une áoopération entre transporteurs garant de la faáilitation des


transports internationaux multimodaux

‡ Faáilités de finanáement des infrastruátures, des moyens de transport et


des plates formes logistiques

‡ Maîtrise de la á aîne logistique multimodale et l¶insérer dans une


á aîne logistique globale
ß    

    


  

ß 

Le projet "Tanger Méditerranée" qui emploie l'Agenáe Spéáiale Tanger


Méditerranée (T. M. S. A.), áréée le 10 septembre 2002, représente une priorité stratégique
pour le développement éáonomique et soáial du Nord du Maroá. Mais, Tanger Med n¶est pas
seulement un port, á¶est aussi un áomplexe à dimension internationale.
ß    

ß  

‡ Port en eau profonde


‡ Zone franá e logistique
‡ Zones franá es industrielle
‡ Zone franá e áommeráiale
‡ Infrastruátures de áonnexion
ß    

! "

‡ Èésenálaver la région en assurant la desserte des zones industrielles


implantées dans les villes de Tétouan et ³Fnideq´ ainsi que le nouveau port à
³Oued R¶Mel´ pour en faire un pôle d¶attraátion éáonomique ;

‡ Favoriser la pénétration des mará és étrangers par les entreprises


exportatriáes dans les zones franá es ;

‡ Créer des emplois en attirant des entreprises exportatriáes dans les zones
franá es;

‡ Etá.
ß    

  
    
  
    

A # $
% 

†Réduátion du taux de á ômage


†Compétitivité
†Favorisation des importations et des exportations
  
    

L¶État maroáain a mis en œuvre aussi des terminaux qui servent à reáevoir
les grands porte-áonteneurs, offrir une grande áapaáité de traitement des trafiás
de traversée du détroit«

. Terminal áonteneurs,
. Terminal passagers et TIR,
. Terminal pétrolier,
. Terminal vraá et divers.
  
    

Afin de favoriser l'anárage territorial du projet, le Maroá a áréé des infrastruátures de liaison :

‡ Une liaison autoroutière reliant le port à l'autoroute du nord,


‡ Connexion ferroviaire entre Tanger, le port et les zones franá es,
‡ Liaison express reliant la zone franá e áommeráiale et le port.

Ces infrastruátures doivent être relayées par des routes seáondaires, de façon à impliquer
l'ensemble du territoire et les petites loáalités de l'intérieur dans la dynamique de développement.
  
    

A # $ 


Èéveloppement du seáteur touristique par la áréation des nouveaux ôtels et
restaurants áe qui va permettre de áréer un áouloir de transport pour le fonátionnement
des aátivités produátives.

Le Maroá estime que la áapaáité d'aááueil dépassera les 214 mille lits à l' orizon
2010. Ce qui est suffisant pour aááueillir 10 millions de touristes.
  
    

Le ministre du tourisme a prévu une évolution du seáteur après le démarrage du


port Tanger Med selon les prévisions suivantes :
  
    

A # $
     


Le Maroá a déáidé d¶ouvrir son éáonomie sur le monde Favorisation de la


ároissanáe.
Le Maroá pratique une ouverture totale sur la áonáurrenáe.

Sur une éventuelle áonáurrenáe aveá le port espagnol voisin d¶Algésiras, on


apprendra qu¶il s¶agit plutôt d¶une áomplémentarité entre les deux ports étant donné que
la demande mondiale dans le domaine du transbordement va doubler d¶iái 2014.
 Ä
  "