Vous êtes sur la page 1sur 21

E.R.P.

ou Progiciels
de Gestion Intégrés
E.R.P. ou Progiciels de Gestion
Intégrés
Les ERP (Enterprise Ressource Planning)
Ou Progiciel de Gestion Intégrés
ont pour objectif :
• de mettre en réseau,
• à l’aide d’une base de données uniques,
• l’ensemble des informations relatives aux
fonctions de l’entreprise.
Caractéristiques d’un PGI
1. Exploitation d’une base de données unique

2. Fonctionnalités intégrant tous les champs de la gestion

3. Grande capacité de paramétrage

4. Outil d’aide à la décision

5. Architecture informatique ouverte


Exploitation d’une base de données
unique
On distingue trois étapes historiques dans l’évolution du système d’information de gestion

1. Des applications indépendantes

2. Des interfaces spécifiques

3. L’intégration dans un PGI


1° - Des applications indépendantes

P C F C
R O I O
O M N M
A P
D M
N T
U E C A
C R E B
T C S I
I I L
I
O A T
N L E
1° - Des applications indépendantes
 Un système d’information existe pour chaque
fonction
 Chaque fonction, (commerciale, production,
recherche - développement, comptabilité -
finances, ressources humaines ) dispose de
sa propre base de données
 Exemple : Les données concernant un client
(code, nom, adresse) peuvent différer de
l’application comptable à l’application
commerciale.
2°- Des interfaces spécifiques
F C
P C I O
R O N M
O M A P
D N T
M C A
U E E B
C R S I
T C L
I I I
O T
A E
N L
2°- Des interfaces spécifiques
 Des interfaces spécifiques ont instauré une communication entre les différents
modules.
 L’utilisateur prend l’initiative de mettre à jour les bases des autres modules par
un transfert ponctuel des données.

 Exemple : mise à jour des écritures


comptables à partir du module commercial.
3° - L’intégration dans un PGI
F
F C
O P C I O
R O N M
N O M A P
C D M N T
U E C A
T C PROCESSUS
R E B
I T C S I
I I L
O O A I
N L T
N
E
S
3° - L’intégration dans un PGI
 Une donnée est saisie, une seule fois, au moment de l’événement qui la génère.
 Elle est disponible en temps réel pour l’ensemble des utilisateurs (autorisés) de
la base unique, commune à tous les modules.
 La base de données relationnelle permet d’éviter les redondances.
Fonctionnalités intégrant tous les champs de
la gestion
 Les modules PGI couvrent l’ensemble des activités de l’entreprise.
 La richesse des fonctionnalités des modules et l’intégration des données
permettent une approche globale de la gestion.
 Le PGI permet notamment :
 une très forte automatisation des tâches répétitives

 une gestion en multi-devises

 une structuration complexe, multi-axes et multi-hiérarchiques de l’analyse de gestion

 la planification des tâches de gestion et le suivi des opérations en cours

 les opérations de consolidation des comptabilités dans les groupes de sociétés

 la gestion des procédures de contrôle des opérations (workflow)


 Le PGI permet aussi :

 de répondre à des besoins spécifiques à chaque entreprise : module d’atelier de génie


logiciel

 de s’adapter à de nouveaux champs de la gestion :


• la gestion de la relation clients (CRM),
• la gestion des compétences en relations humaines
• la gestion de la chaîne logistique.
Grande capacité de paramétrage
 Paramétrage de la base de données pour l’adapter
aux métiers et aux pratiques spécifiques de
l’entreprise.
 Exemple :
L’entreprise textile Gilclaude doit gérer une table de
produits concernant 300 à 400 articles qui comportent
chacun une vingtaine de positions (taille/couleur).
Un paramétrage spécial a permis d’éviter la
multiplication des références par article en mettant en
place un système de gestion par lot, par la création d’
un article générique.
Grande capacité de paramétrage
 Paramétrage de l’espace personnel de chaque poste de travail :

 Autorisations d’accès

 Environnement graphique personnalisé

 Traçabilité des opérations.


Outil d’ aide à la décision

 Le PGI donne au contrôle de gestion les moyens de son développement :

 Utilisation du langage de requête SQL des bases relationnelles Oracle, SQL Server,
DB2

 Utilisation de la base en client/serveur

 Création d’états et tableaux de bord adaptés aux besoins de l’utilisateur


Architecture informatique ouverte
 L’architecture informatique intègre des technologies diverses et avancées :

 Utilisation d’un réseau multi-sites

 L’intégration est réalisée par un réseau Intranet/Extranet.

 La consultation et la modification décentralisées de la base de données en utilisant les


connexions Internet.
Conclusion

 La mise en place d’un projet PGI est d’abord un projet organisationnel.


 Au-delà de la complexité technique des matériels et logiciels mis en service,
l’introduction d’un PGI entraîne :

 la remise en cause des compétences et des métiers

 une redéfinition des jeux de pouvoir

 une évolution de la culture de l’entreprise et de son système de valeurs.

Vous aimerez peut-être aussi