Vous êtes sur la page 1sur 9

Le chauffage solaire

HANA KEDDAR
Disposition de titre et de contenu avec liste
• introduction
• Ajouter votre deuxième point ici
• Ajouter votre troisième point ici
Introduction
L’énergie solaire est totalement gratuite et inépuisable. Les
panneaux solaires thermiques installés dans le but de
chauffer la maison et produire l’eau chaude sanitaire solaire
permettent de réaliser de belles économies : 40 à 70% des
besoins d’un foyer.
Définition
Le chauffage solaire est un mode de chauffage où la seule source de
chaleur est l'énergie solaire. C'est probablement l'un des plus vieux
modes de chauffage utilisés par l'humanité mais qui est surtout
efficace dans les pays à fort ensoleillement

Deux systèmes de chauffage solaire existent principalement :


1- Le CESI : ou chauffe-eau solaire individuel pour produire de l'eau chaude sanitaire. C'est, la plupart du temps, le système solaire
adapté à la maison individuelle. Ce chauffage solaire est équipé de panneaux solaires (4 m²) d'un ballon solaire de 200 ou 300 litres.
D'autres solutions de CESI solaires voient le jour en 2013, notamment le CESI optimisé. C'est un chauffe-eau solaire simplifié, avec
moins de surface solaire et de capacité tampon, et l'avantage d'un prix très économique.

- Le SSC: ou Système Solaire Combiné. Comme le CESI il est dédié à fournir l'eau chaude sanitaire, mais en plus à assurer un
complément de chaleur au chauffage.
L’installation du chauffage solaire se compose :
•De panneaux solaires thermiques : environ 10m² pour une maison de 100 à 140m² (en fonction de ses
performances thermiques)
•D’un ballon d’eau chaude ou d’un ballon tampon
•De circulateurs et de tuyauteries pour assurer la distribution d’eau chaude
•D’émetteurs de chaleur (plancher chauffant ou radiateurs à eau)
•D’une solution d’appoint (bois, électricité, gaz) : chaudière, poêle, PAC…
Le chauffage solaire peut tout bien être couplé avec un
plancher chauffant ou des radiateurs à eau :

Les économies réalisées seront du même ordre de grandeur à condition que les radiateurs
disposent d'un pilotage efficace. Les émetteurs de chaleur doivent être à basse
température pour profiter au maximum de la chaleur produite par les panneaux solaires
thermiques.
Le choix de la solution d’appoint :

dépendra directement des besoins de chauffage de la maison et de sa situation géographique.

• Une maison bien isolée de taille petite ou moyenne avec de bons apports solaires se contentera
d’un système indépendant et d’une résistance électrique placée dans le ballon de production
d’eau chaude sanitaire.
• Les plus grandes maisons, ou celles avec des apports solaires moindres, devront prévoir une
solution d’appoint plus conséquente pour palier à ce manque. Il s’agira d’un système combiné
avec la production d’eau chaude solaire, le plus souvent avec une chaudière. Par ailleurs, des
études montrent que le système panneaux solaires thermiques avec une PAC eau/eau est très
performant.
stockage de la chaleur :
1. Les émetteurs de chaleur peuvent être directement alimentés par le liquide caloporteur
chauffé par les panneaux solaires. Ce sont eux qui vont jouer le rôle de stockage de la
chaleur produite par les panneaux solaires, un ballon d’eau chaude sanitaire est alimenté
à part.
2. La deuxième façon de stocker la chaleur est d’alimenter un ballon tampon qui redistribue
ensuite aux émetteurs de chaleur. L’eau chaude sanitaire pourra être produite à l’intérieur
de ce ballon tampon.

Orientation et inclinaison :
Puisque les besoins de chauffage sont les plus importants
en hiver, les panneaux doivent être idéalement orientés
pour maximiser leur efficacité. En hiver, puisque le soleil
est bas, une inclinaison de 45° est optimale avec une
orientation au Sud
Dimensionnement :
Il faut compter environ 1 m² de capteurs pour 10 m² de surface habitable en
rénovation contre 0,7 m² de capteurs pour 10 m² de surface habitable en
construction.
Donc pour une maison de 120 m² bien isolée, il faudra compter entre 8 et 9 m² de
panneaux solaires pour chauffer la maison et l’eau chaude sanitaire.

Les avantages du chauffage solaire 

•Énergie illimitée et gratuite


•Pas d'émissions de CO2 liées à l'exploitation
•Économies de coûts : jusqu'à 60 % d'énergie en moins pour chauffer l'eau et 35
% pour le chauffage
•Consommation réduite de combustibles fossiles
•Les systèmes solaires thermiques peuvent être intégrés dans les systèmes
existants
•Les systèmes modernes sont efficaces même en hiver

Vous aimerez peut-être aussi