Vous êtes sur la page 1sur 15

Structures horizontales

PLAN DE LA SÉANCE

I- Définitions

II - Principaux systèmes
I- Définitions

Ils matérialisent la séparation horizontale des niveaux, prennent appui


ur les murs et sont capables de transmettre les charges aux éléments porteurs.

Ils peuvent être situés sur terre plein, vide sanitaire, passage ouvert, cave,
ntre 2 logements ...

Élément de la structure porteuse, ils participent au contreventement du


âtiment.

Ils doivent satisfaire aux exigences suivantes : thermiques, acoustiques et


elatives à la sécurité incendie.
II - Principaux systèmes

1 - Dallage sur terre plein

Constitution :

- Forme ou sous-couche qui sert de fondation.


- Corps de dallage, constitué d ’une dalle en B.A. reposant sur
la forme.
- Revêtement de sol
Forme du dallage :

- Rôle : insensible à l ’eau, homogène et résistance mécanique


adaptée.
- Réalisation : tout venant stabilisé mécaniquement, grave
stabilisée ou grave ciment.
- Film polyéthylène : couche anticontaminante, anticapillarité.

Corps de dallage :

- En B.A..
- Épaisseur est comprise entre 8 et 15 cm.
- Armée d ’un treillis soudé.
2 - Dalle pleine en B.A.

- aciers de chaînage prévus au niveau de chaque plancher.


- trémies pour le passage des canalisations.
- planchers auto-porteur en B.A. coulé sur tables coffrantes
sans poutrelles.
- ferraillage sur toute la surface.

Recommandations pour le ferraillage des dalles pleines en B.A. :

- épaisseur de dalle  1/30 ° de la portée


- écartement des aciers < à :
3 fois épaisseur de la dalle ou 33 cm (aciers porteurs)
4 fois épaisseur de la dalle ou 45 cm (aciers répartition)
- section des aciers de répartition  1/4 de celle des aciers porteurs
3 - Planchers à prédalles

- plaque préfabriquée, en B.A. ou précontraint, formant la partie


inférieure d ’un plancher.
- épaisseur < 1/2 de celle de la dalle pleine et  5 cm.
- sert de coffrage et participe à la résistance de la structure.
- sous-face lisse nécessitant un simple enduit.

- dimensions courantes :
largeur = 2,40 ou 2,50 m
longueur maxi. = 6 m (dalle B.A.)
et 8 m (précontraint)
surface maxi. = 20 à 25 m²
Établir un plan de pose indiquant :

- structure porteuse de l ’ouvrage,


- définition géométrique des prédalles,
- repérage et implantation
- conditions d ’étaiement
- épaisseur et caractéristiques
- aciers de compléments

Mise en œuvre :

- mise en place à la grue et généralement


avec palonnier.
4 - Planchers poutrelles et entrevous

Utilisé en construction individuelle, il permet d ’éviter l ’emploi de


moyen de levage important. 3 éléments de base :

- poutrelles
- entrevous
- béton de clavetage

Mise en œuvre :

- poutrelles reposent sur les murs

- étaiement des poutrelles puis pose des entrevous

- «coffrage» des parties de plancher à couler, pose du treillis soudé


puis coulage de la dalle de répartition
Structure porteuse du plancher (entrevous) :

- 1er cas : béton coulé sur les entrevous forme une dalle, ils ont
donc une fonction de coffrage perdu.

- 2ème cas : béton coulé forme un clavetage entre les entrevous et


les poutrelles, ils sont donc porteurs et leur partie
supérieure est renforcée.

- Dans les 2 cas, les efforts sont ensuite transmis aux poutrelles.
5 - Planchers préfabriqués

La dalle recouvre complètement une cellule et fait partie d ’un


système constructif préfabriqué.

Elle est mise en place sur une structure traditionnelle, le plus souvent,
il s ’agit de dalles alvéolées en B.A. ou précontraint sur 2 appuis.

Les épaisseurs vont de 15 à 32 cm et les largeurs de 0,60 à 2,40 m.

La portée est plus importante que pour les planchers poutrelles/


entrevous. La dalle de compression est intégrée ou coulée en place.

Vous aimerez peut-être aussi