Vous êtes sur la page 1sur 14

LOI 28-00 RELATIVE À LA GESTION

DES DÉCHETS ET À LEUR


ÉLIMINATION ET SES TEXTES
D’APPLICATION

Encadré par :

Pr. BEL MOUBARIK BARIKI

Présenté par :

KHALIDI fatima Ez-zahra


2021/2022
INTRODUCTION
 
Depuis des années, la protection de l’environnement et la préservation de la biodiversité devient
une préoccupation majeure des différents pays, voir une priorité du monde entier. Ainsi, les
questions de la protection des différents éléments de l’environnement occupent aujourd’hui une
place majeure dans les orientations stratégiques de notre pays.
En outre, le cadre réglementaire relatif à la gestion des déchets au Maroc est depuis 2008 en
pleine restructuration. Dans ce sens et à l’aube de ses engagements internationaux, le Maroc a
adopté le 07 décembre 2006 la loi n° 28-00 relative à la gestion des déchets et à
leur élimination ayant pour objectifs affichés de prémunir la santé de l’Homme, respecter sa
dignité humaine et protéger l’écosystème environnemental. Cette loi a ensuite été complétée par
le décret sur la gestion des déchets dangereux promulguée en 2015.
LA PROBLÉMATIQUE

Dans quelle mesures les dispositions juridiques relatives au traitement et à la gestion des
déchets arrivent-elles à assurer l’objectif majeure de la protection et la préservation de
l’environnement ?
Plan:
Introduction
Partie I : La politique de la planification des déchets au Maroc
 Section 1 : Les méthodes de planification de la gestion des déchets au Maroc
 Section 2 :Stratégies, plans d’action et principaux projets de la gestion des déchets
au Maroc

Partie II : l’évaluation de la gestion des déchets au Maroc


 Section 1: Limites de la gestion des déchets.
 Section2: Les recommandations en matière de gestion des déchets 

Conclusion
Partie I:  La politique de la planification des déchets au Maroc
Section 1 : Les méthodes de planification de la gestion des déchets au Maroc

La planification des déchets au MAROC se fait selon les niveaux suivants :


 planification nationale :

Selon l’article 9 de la loi 28.00, la gestion des déchets dangereux se réalise au niveau national par la collaboration de
l’administration et les collectivités locales et les professionnels concernés. En élaborant le plan directeur national de gestion des
déchets dangereux, Les modalités d’élaboration de ce dernier sont fixées selon Le décret n° 2-09-538 de 2010 ; suivant ce décret, le
plan directeur est établi par l'autorité gouvernementale chargée de l'environnement. Il est soumis à l'examen d'un comité, créé à cet
effet, appelé Comité national des déchets dangereux.
Cette dernière est présidée par l'autorité gouvernementale chargée de l'environnement, il est composé des membres suivants :

o Un représentant de chacune des administrations suivantes :


(l'intérieur ; l’équipement et le transport ; l'habitat et l'urbanisme ; l’énergie ; les mines ; la santé ; l'agriculture ; l'industrie ;
l'eau ; l'administration de la défense nationale.)
o 6 représentants des collectivités locales concernées par la production et/ou l'élimination des déchets dangereux, proposés par
le ministre de l’Intérieur .
o 4 représentants des associations professionnelles concernées par la production et/ou l'élimination des déchets dangereux,
proposés par le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc.
 Au niveau régional, préfectorale\provinciale

Selon l’article 10 de la loi 28.00, la région est responsable de la gestion des déchets industriels, médicaux et pharmaceutiques non dangereux et des
déchets ultimes, agricoles et inertes. Par le biais du plan directeur régional de gestion de ces déchets.
Les modalités d'élaboration de ce dernier et la procédure d'organisation de l'enquête publique afférente à ce plan sont fixées selon Le décret n° 2-
09-683 de 2010.
Ce plan est établi par le conseil régional et sous la responsabilité du wali, en concertation avec une commission consultative composée de
représentants des conseils préfectoraux et provinciaux, de l'administration ainsi que des organismes professionnels concernés par la production et
l'élimination de ces déchets et des associations de protection de l'environnement de la région concernée.
Le rôle du plan directeur régional est de déterminer :
 les objectifs à atteindre en matière de taux de collecte et d'élimination des déchets industriels, médicaux et pharmaceutiques non dangereux et
des déchets ultimes, agricoles et inertes.
 les sites appropriés pour l'implantation des installations d'élimination et de stockage de ces déchets en tenant compte des orientations des
documents d’urbanisme.
 un inventaire prévisionnel de cinq (5) ans et de dix (10) ans, des quantités de déchets à collecter et à éliminer selon leur origine, leur nature et
leur type ;
 un programme d'investissement de même durée comprenant l'évaluation des coûts de réalisation des décharges contrôlées et des installations de
traitement, de stockage, de recyclage ou de valorisation de ces déchets ainsi que la réhabilitation des décharges non contrôlées ;
 les moyens financiers et humains nécessaires ;

 les mesures à prendre en matière d'information, de sensibilisation et de conseil .


 La planification préfectorale /provinciale.

Selon l’article 12 de la loi 28.00 les préfectures (les provinces) sont chargées de la gestion de déchets ménagers et assimilées par le biais
d’un plan directeur préfectoral ou provincial de gestion de ces déchets.
Le décret n° 2-09-285 de 2010 fixant les modalités d’élaboration du plan directeur préfectoral ou provincial et la procédure d’organisation
de l’enquête publique afférente à ce plan, prévoit la composition de la commission consultative chargée d'étudier le plan directeur et
présenter ses conclusions. Il désigne également les autorités gouvernementales chargées de définir le contenu du projet de plan et établit la
procédure pour organiser et mener l'enquête publique dont le projet de plan fait objet.
Ce plan est établi à l'initiative et sous la responsabilité du gouverneur de la préfecture ou de la province en concertation avec une
commission consultative composée de représentants des conseils des communes et de leurs groupements, de représentants du conseil
préfectoral ou provincial, de représentants de l'administration, de représentants des organismes professionnels concernés par la production
et l'élimination de ces déchets
Le plan directeur préfectoral ou provincial consiste à déterminer :
 Les sites appropriés pour le stockage et l’élimination des déchets
 Une prévision sur 5 et 10 ans des quantités de déchets à collecter et à éliminer,
 Un programme d’investissement pour la réalisation des décharges contrôlées et des installations de traitement, de stockage, de
recyclage et de valorisation,
 Les mesures d’accompagnement en matière financière , d’information, de communication .
Section 2 :Stratégies, plans d’action et principaux projets de la gestion des déchets au Maroc

Le Maroc a entrepris une série de stratégies d’action afin de réformer le secteur de la gestion des déchets selon leur typologie,
on peut citer à titre d’exemple concernant :

• la mis en œuvre des programmes de gestion des déchets solides


Les déchets Solides (GDS) en collaboration avec des organisations internationale
• du Programme Nationale des Déchets Ménagers (PNDM).
Municipaux

Pour les déchets • construire des installations et de fournir l’équipement pour


l’élimination des déchets dangereux,
industriels • développer un système approprié de gestion intégrée des déchets
dangereux au Maroc
dangereux
• le PDNGDD a évalue la qualité et la quantité des déchets médicaux produits
Pour les déchets et leur impact sur l’environnement, et il a développe le concept de gestion des
déchets médicaux, améliore la collecte, le tri et le transport de ces déchets.
d’activités de soins
• Plan National des Déchets Ménagers (PNDM) est de soutenir les
municipalités à développer leur secteur de tri-réutilisation-
Déchets d’emballages recyclage, auquel il a alloué 1,8% des 40 milliards MAD de budget
annuel.

• Selon l’article 2 de la loi 28-00 en entend par déchet inerte tout déchet qui ne
Déchets de construction produit aucune réaction physique ou chimique comme les déchets des
carrières, des mines, de la démolition, de la construction ou de la rénovation
et de démolition et qui n’est pas constitué ou contaminé par des substances dangereuses ou
d’autres éléments générateurs de pollution

• le Maroc vise à établir une organisation efficace de collecte et de


Déchets de traitement des déchets des véhicules qui est adaptée au contexte
national
pneumatiques

• Le Ministère de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement a


Déchets électriques et coordonné et établi un groupe national de stratégie pour les E-déchets
• Elaboration de la stratégie nationale de réduction et de valorisation des
électroniques déchets
Partie 2 : l’évaluation de la gestion des déchets au Maroc
Section 1;Limites de la gestion des déchets.
 
 

 Les coûts économiques de la dégradation de l'environnement au Maroc sont liés à une mauvaise performance du système de gestion
des déchets solides
 Une grande partie des déchets est toujours disposée dans des décharges sauvages
 La législation adoptée : Sa mise en œuvre, malheureusement, est à la traîne.
 Manque d'expertise dans la gestion des déchets à de nombreux niveaux, y compris la surveillance des sites d’enfouissement, la
réhabilitation des décharges, la fonction de contrôle au niveau local sur les entreprises privées chargées de la collecte des déchets, du
nettoyage et de l'élimination.
 Peu d’entreprises contractualisent avec des prestataires de service pour la gestion de leurs déchets industriels
 D’autres entreprises utilisent des prestataires de service non conforme à la réglementation ou « Circuit informel »
 Installation de décharges sauvages dans les terrains nus et les friches
 Présence des Chiffonniers dans la zone industrielle
 Manque d'une vision politique claire et d'intérêts sociaux spécifiques qui favorisent la mobilisation Travailler en étroite collaboration
avec la société civile pour encadrer les citoyens et leur permettre de changer leurs comportements et attitudes vis-à-vis de
l'environnement
Section 2: Les recommandations en matière de gestion des déchets :

L’amélioration de la gestion des déchets au Maroc constitue de plus en plus un réel défi imposé par une importante croissance
démographique, Le Conseil National de l’environnement (CNE)

Adopter une approche globale, systémique et intégrée, basée sur la capacité du citoyen marocain à y adhérer et participer
activement pour changer ses réflexes et comportements.

Passer d’une économie circulaire qui se résume à « extraire, fabriquer, consommer puis jeter » unanimement reconnue
comme néfaste pour l’environnement et la préservation des ressources naturelles

Adopter une politique, des lois et une gestion convenable adaptées au contexte marocain et prenant en considération les
différences socioculturelles

Réviser et actualiser la loi 28 – 00 et le PNDM à la lumière de cette vision et en exigeant des collectivités territoriales
l’adoption d’une approche en harmonie avec l’économie circulaire ainsi que la chaîne de « tri / valorisation

La reformulation de l’objectif de la loi 28-00, relative à la gestion des déchets, pour la recentrer sur la "gestion écologiquement
rationnelle des déchets",
Conclusion

En guise de conclusion, il faut rappeler que les questions environnementales constituent


une grande préoccupation de tous les pays et de tous les composants de la société. Au
même titre, la question du traitement, d’élimination et de la gestion d’une manière
générale des déchets représente une importance majeure. Et cela en raison des problèmes
de la pollution et de la détérioration des milieux environnementaux , et des impacts
néfastes sur la santé publique et l’environnement, que ces matières peut entrainer en cas
d’une mauvaise gestion.
Bibliographie
Rapports et Articles scientifiques :
 GESTION DES DÉ CHETS MÉ NAGERS AU MAROC, Approche alternative et
novatrice, 2019.
 Mustapha Azaitraoui & Aaziz Ouatmane, « 10 É léments clés pour réussir la
gestion des déchets ménagers et assimilés au Maroc », 2020.
 BENAICHA Omar, «La gestion des déchets : des contraintes et des
opportunités », 2015.
 Planification de la gestion des déchets ménagers : quelle approche pour ma
ville ?, publiée en juin 2017.
 Guide intitulé « Déchets industriels Mieux connaître pour mieux gérer »

Webographies :
https://fr.linkedin.com/pulse/la-gestion-des-d%C3%A9chets-contraintes-et-opport
unit%C3%A9s-omar-be
Consulté le 05/11/2021.
https://www.climate-chance.org/wp-content/uploads/2020/03/cp-dechets_maroc_f
rancais-1
Consulté le 05/11/2021.
 
 
 
Merci de votre attention

Vous aimerez peut-être aussi