Vous êtes sur la page 1sur 57

Université Hassan 1er

Ecole Nationale de Commerce et de Gestion

GEOPOLITIQUE ET GEOSTRATEGIE

Animateur
Med JAMAL EDDINE TEBBAA
Docteur d’Etat Es-Sciences Economiques
Professeur Universitaire (Retraité)
Membre de l’Académie des Sciences de Management de Paris
Directeur Scientifique « Académus »- Casablanca

J.E.TEBBAA 1
OBJECTIFS DU COURS

A l’issue de la formation chaque étudiant (e) doit


être capable de:
-Maîtriser les fondements de la géopolitique et
de la géostratégie
-Situer l’entreprise dans les différents enjeux
géopolitiques nationaux et internationaux
-Comprendre les dynamiques géo- économiques
et géo- financières
- Prendre en compte la nature et les enjeux des
différents flux, économiques, politiques,
financiers, logistiques, culturels … dans le
diagnostic stratégique interne et externe de la
firme
-Situer l’entreprise ou l’organisation dans son
espace en prenant en compte la dynamique des
jeux d’acteurs locaux, nationaux et/ou
internationaux
- Enrichir la maîtrise technique financière,
marketing ou logistique par une vision
géopolitique, géoéconomique et géostratégique.
J.E. TEBBAA 3
- Elaborer un diagnostic géostratégique de la
firme et contribuer à la mise en œuvre
d’orientations et d ’alternatives stratégiques
dans les différentes fonctions de
l’organisation

J.E. TEBBAA
4
METHODES DE TRAVAIL
Pour atteindre ces objectifs, le cours s’articulera
autour des éléments suivants:
- Présentation des principales composantes du
cours
- Etude critiques des concepts de base
- Mises en situation
- Analyse de documents
- Recherches et travaux à réaliser
- Débats et analyse des différents points de vue
J.E. TEBBAA
5
Evaluation
Afin de renforcer l’implication et la
participation interactive, l’évaluation
reposera sur:
- L’assiduité
- La participation active lors des séances
- Les travaux réalisés
- L’examen final

J.E. TEBBAA
6
PROGRAMME

Introduction
un géopoliticien et un
géostratége: c’est qui? C’est quoi?
Exercice de découverte des principales
composantes de la géopolitique, à travers un
exercice interactif, visant à susciter l’intérêt
des participants et développer leur capacité
à diagnostiquer une situation à partir de
questionnements. J.E. TEBBAA
7
I/ Les composantes de la géopolitique,
géostratégie et géo- économie
II/ La dynamique historique de la géopolitique:
Du partage militaire du Monde à la
Globalisation
III/ Les nouveaux enjeux géostratégiques et
géoéconomiques face à la globalisation
IV/ Intelligence économique, intelligence
territoriale et dynamiques géostratégiques
V/ La géopolitique face au COVID - 19

J.E. TEBBAA
8
VI/ Cas illustratifs de géostratégie:
 Le Moyen Orient et la géostratégie
 L ’Afrique et les nouveaux enjeux géostratégiques
 USA / CHINE : quels enjeux et quels conséquences
géopolitiques?
 La géostratégie du pétrole
 Le phosphate et la géostratégie
 L’ altermondialisme et la géostratégie
 La géostratégie des espaces maritimes
 Penser le XXIème Siècle
 Les changements climatiques et les enjeux géopolitiques
 Géopolitique et géo-finance
 Géopolitique et géomarketing
 La logistique internationale et les enjeux géopolitiques
J.E. TEBBAA
9
Conclusion de la formation:
Exercices collectifs visant à:
 Récapituler les enseignements à tirer du cours
 Dégager les interdépendances entre
l’entreprise et les dynamiques géostratégiques
 Dégager les complémentarités ou différences
pratiques entre « Stratégie d’entreprise »,
« Géopolitique », « Géomarketing »,
« Géofinance » ou « Logistique » d’un coté et
« Géostratégie » de l’autre.

J.E. TEBBAA 10
BIBLIOGRAPHIE

- Agnew John, Mitchell Katharyne, Toal Gerard, 2003, A


companion to political geography. Oxford : Blackwell, 494 p

- Ancel Jacques, 1936, Géopolitique.


Paris : Delagrave
- Badie Bertrand, 2016, Nous ne sommes plus seuls au
monde, La Découverte,
- Bonniface Pascal, La géopolitique, IRIS, Eyrolles, 2012
- Claval Paul, 1994, Géopolitique et géostratégie. Paris :
Nathan, 189 p.
- De Montbrial Thierry, 2001, L’action et le système du
monde. Paris : PUF

J.E. TEBBAA 11
- Lacoste Yves, 2012, La longue histoire d’aujourd’hui, Larousse
- Ratzel Friedrich, 1988, Géographie politique. Paris : Economica (1ère
Edition : 1897, Politische Geographie, München, Leipzig)

- Rosière Stéphane, 2003, Géographie politique et géopolitique.


Paris, ellipses

- Eckert et al., 2008, Géopolitique du monde contemporain, Nathan

- LASSERRE Fréderic et GONON Emmanuel, Manuel de géopolitique.


Enjeux de pouvoir sur des territoires, Paris, 2008, A. Colin, 347 p.

J.E. TEBBAA 12
Revues

• Hérodote
• L’espace politique

Géopolitique
• Questions internationales

• Carto
• Alternatives
internationales
• Géoéconomie
• Atlas :
géopolitique mondial, édition 2016
• Critique Internationale, revue du Centre
d’Études sur les Relations Internationales ŔCERI, rattachéàl’Institut
d’Études Politiques de Paris. Site Internet : http://www.ceri-sciences-
po.org/cerifr/publica/critique/critique.php ;

J.E. TEBBAA 13
• Cultures & conflits : http://conflits.revues.org/ ;
• La revue
l’Espace politique : http://espacepolitique.revues.org/
 Le monde diplomatique (http://www.monde-diplomatique.fr/
) Courrier
international (http://www.courrierinternational.com/ )
• Site de l’Institut
Français des Relations Internationales (IFRI) :
http://www.ifri.org/ •
Diploweb : http://www.diploweb.com/
Alternatives
internationales : www.alternatives-internationales.fr
Revue « Hérodote »
(trimestriel). : http://www.herodote.org/

J.E. TEBBAA 14
• La Documentation française publie de nombreuses
études relatives aux problèmes internationaux.
Consulter : Les Cahiers français, Problèmes politiques et
sociaux, Les Études de la Documentation française. Site
Internet : http://ladocumentationfrancaise.fr ;
• Foreign Policy :
http://www.foreignpolicy.com/
• Le Monde. Bilan
géostratégique, hors série annuel depuis 2011. Site
Internet : http://www.monde-diplomatique.fr (lettre
d’information gratuite).
À signaler : l’excellent travail cartographique réalisé́

J.E. TEBBAA 15
I/ Les composantes de la géopolitique,
géostratégie et géo-économie
S1/ Une terminologie de la notion « Géopolitique »
- Le terme géopolitique fut formé par le juriste suédois
Rudolf Kjellen (1846-1922).
- La notion de géopolitique est composée de deux mots:
Géographie: science décrivant les phénomènes physiques
et humains de la Terre Espace
Politique: la notion provient du grec « polis », la Cité, et
« techné », la science
La politique se définit comme une science du
gouvernement de la Cité. (Aristote, Platon, Machiavel…)
POUVOIR
J.E. TEBBAA 16
La géopolitique c’est: « comprendre les
relations entre les Etats, en lien avec
l’histoire et la géographie. Comprendre les
systèmes de puissance, de valeurs,
comprendre ce qui fait avancer le monde »
(A commenter).

J.E. TEBBAA 18
Six observations:
1) Chaque pays a sa propre vision géopolitique,
en fonction de son histoire, de sa situation, de
sa puissance.
2) Chaque pays développe une géopolitique
particulière, qu’il est important de connaître,
surtout pour la plus grands.
3) La géopolitique ce n’est pas la guerre, la
guerre en est un des éléments. C’est une
méthode d’approche des relations
internationales.

J.E. TEBBAA 19
« La géopolitique commence avec les rivalités
d’intérêts, et la guerre n’est que la continuation d’une
politique géographique que la diplomatie exerce en
premier lieu. »
Chauprade « Géopolitique »
4) La géopolitique est donc la compréhension des
actions politiques en vue de maîtriser ou sauvegarder
un espace
« On est en droit de penser, que tout ordre politique ou
juridique du monde est d’abord un ordre spatial, que
chaque époque de l’histoire a son nomos, son
organisation spatiale de la terre. » Gérard Dussouy
« La géographie » in « Traité de relations
internationales- Presses de Science Po, 2014
J.E. TEBBAA 20
5) La géopolitique doit être également saisie à
travers « le PRISME CULTUREL »

L’espace est une réalité objective mais les


hommes et leurs communautés ne les
saisissent qu’à travers leur subjectivité.

Importance du symbolisme géopolitique, des


images, des visions, des perceptions.
Logique des facteurs et Logiques des Acteurs
J.E. TEBBAA 21
6) Au-delà des difficultés de définir de façon
précise, le terme géopolitique, on peut
néanmoins s’appuyer sur les travaux de Yves
Lacoste et des chercheurs de sa mouvance
pour qui « La géopolitique est l’étude des
rivalités de pouvoirs et/ou d’influence(s) sur
un territoire donné ».
Remarque:
Toutes les situations de pouvoir et/ou de domination ne sont
pas des situations géopolitiques, il faut que celles-ci mettent
en jeu des territoires et que les caractéristiques de ceux-ci
soient prises en compte (utilisées) par les différents acteurs
J.E. TEBBAA 22
pour servir leurs intérêts ou leurs objectifs.
Définition   « GEOPOLITIQUE  »
 
• La géopolitique est l'étude des rivalités de pouvoirs
pour prendre le contrôle de territoires et celui de la
population qui s'y trouve. Ce qui caractérise les
situations géopolitiques, c'est le fait que des
territoires, petits ou grands, sont l'objet de rivalités de
pouvoirs ou d'influences : rivalités entre des pouvoirs
politiques de toutes sortes, entre des mouvements
politiques ou des groupes armés plus ou moins
clandestins, toutes ces rivalités ayant pour buts le
contrôle, la conquête ou la défense de territoires.
J.E. TEBBAA 23
• Etymologie de « GEOPOLITIQUE »
 
Etymologie : du grec gé, la terre, et du mot 
politique.

La géopolitique est l'étude de l'influence des


facteurs géographiques, économiques et
culturels sur la politique des Etats et sur
les relations internationales.

J.E. TEBBAA 24
S2/ Histoire et fondateurs de la géopolitique
La géopolitique a été développée au départ par
trois écoles

- L’école allemande
- L’école anglo-saxonne
- L’école française

J.E. TEBBAA 25
 L’école allemande : la puissance continentale

Bien que le terme ait été utilisé pour la première


fois par Rudolf KIELLEN , la géopolitique est
apparue à la fin du XIXe siècle, avec l’ école
allemande et notamment Friedrich RATZEL
(1844-1904).

J.E. TEBBAA 26
Pour Ratzel, un Etat est "comme un être vivant
qui naît, grandit, atteint son plein
développement, puis se dégrade et
meurt" (Politische Geographie, 1897). Pour
vivre ou survivre, il doit s'étendre et fortifier
son territoire, avec la notion de "Lebensraum",
d'"espace vital". Les successeurs de Ratzel ont
proposé au IIIe Reich une approche
cartographique du monde où les "Grands
Peuples" se partagent la planète en fonction
d’alliances et d’une hiérarchie des peuples
fondée sur la race. J.E. TEBBAA 27
 L’école anglo-saxonne: la puissance maritime
Ayant une suprématie maritime, Américains et Anglais
développe l’idée du sea power.
« Tenir la mer pour dominer la terre »
Contexte d’expansion maritime des EU:
- 1867: achat de l’Alaska à la Russie
- 1895; révolte de Cuba contre l’Espagne
- 1898: Porto Rico, Hawaii, Philippines
- 1914: ouverture du canal de Panama
Expansion dans le Pacifique: Samoa, Midway,
Aléoutiennes J.E. TEBBAA 28
J.E. TEBBAA 29
J.E. TEBBAA 30
J.E. TEBBAA 31
J.E. TEBBAA 32
J.E. TEBBAA
33
J.E. TEBBAA
J.E. TEBBAA 34
J.E. TEBBAA 35
J.E. TEBBAA 36
L’Amiral Alfred MAHAN, géopoliticien américain,
préconise de:
- s’allier avec l’Angleterre pour le
contrôle des mers et limiter l’expansion
allemande sur les mers
- S’allier avec les Européens pour contrôler le
développement asiatique (C’est ça qu’est devenu
l’OTAN après 1991)
Avec le contrôle de l’Amérique du Sud, les EU
protègent leur territoire.
L’Angleterre à son tour contrôle des points
stratégiques: Gibraltar, Le Cap, Suez, Aden,
Ormuz, Singapour.
J.E. TEBBAA 37
J.E. TEBBAA 38
J.E. TEBBAA 39
J.E. TEBBAA 40
J.E. TEBBAA 41
J.E. TEBBAA 42
J.E. TEBBAA 43
L’école française: la géopolitique de l’équilibre
Cette école a été marquée par deux auteurs
géographes:
- Paul Vidal de la Blache (1845-1918)
- Jaques Ancel (1882-1943)
Il faut étudier l’espace en fonction des rapports
entre milieu naturel et genre de vie
C’est l’étude des micro-territoires, des terroirs.
La frontière envisagée comme produit de l’action
humaine, et non pas seulement comme héritage
de la géographie J.E. TEBBAA 44
S3/ Géopolitique et « Etat Nation »
A/ Définition de l’Etat – nation
On appelle « l’Etat – nation » un Etat qui coïncide
avec une nation établie sur un territoire délimité et
définie en fonction d’une identité commune de la
population qui lui confère sa légitimité.
C’est un concept politique qui est la rencontre d’une
notion d’ordre politique et juridique (l’Etat) et
d’une notion d’ordre identitaire (la Nation).
L’Etat – nation se caractérise par une autorité fondée
sur une souveraineté émanant de citoyens qui
forment une communauté à la fois politique et
culturelle (ou ethnique).
J.E. TEBBAA 45
Deux conceptions de la nation

La Nation fondée sur la culture: Vision allemande où la nation se


fonde sur une communauté qui partage une même culture (la langue
par exemple). La culture nationale prime sur l’Etat.

La Nation est bâtie sur un Etat. Vision française où la nation repose
sur une volonté commune de vivre ensemble( Célèbre discours de
Ernest RENAN « Qu’est ce la Nation? 1882 ». Pour lui, la nation
suppose l’adhésion volontaire des peuples à un même idéal. : ex.
l’Alsace et la Lorraine sont germanique par leur culture, mais
française par leur désir de vivre au sein de la France.
Aujourd’hui, ces deux conceptions divisent les intellectuels et sont
sources de conflits et de violence.

J.E. TEBBAA 46
Critique de la théorie de l’Etat-nation
Critique des fédéralistes européens:
Selon les fédéralistes, la Nation est définie comme une construction
politique des partisans de l’Etat centralisé. L’Etat-nation doit
céder la place à des niveaux de gouvernance à des échelle
européennes et mondiales.
Selon les marxistes le sentiment identitaire ne se trouve pas au sein
de la nation, mais au sein de l’humanité ( Karl MARX « Je suis un
citoyen du monde » ): au nom de la conscience de classe, un
ouvrier marocain est plus proche d’un ouvrier de nationalité
étrangère, que d’un dirigeant marocain. Les travailleurs doivent
être solidaires, au-delà des frontières « Travailleurs de tous les
pays unissez-vous » (Manifeste du parti communiste).

J.E. TEBBAA 47
Actuellement, certains chercheurs préconisent
la décentralisation de l’Etat-nation à travers la
création d’espaces régionaux ( Espace
Schengen) et la mise en place de « Régions
autonomes) (Cf. Les plans d’autonomie
régionale Espagnol et Marocain)

J.E. TEBBAA 48
Section 4
La géostratégie : un jeu d’échecs à
l’échelle mondiale?

J.E. TEBBAA 49
• La géostratégie est d'après la définition classique du
contre-amiral Pierre Célérier, « l'étude des rapports
entre les problèmes stratégiques et les facteurs
géographiques » .
• Elle implique la géographie de chaque État, et sa
situation historique et politique en regard de ses
voisins, examinées par le biais d'études stratégiques
. Son étude
relève de la géopolitique, bien que son point de vue
se réduise aux aspects militaires et leurs
conséquences sur l'enjeu des ressources naturelles,
fréquemment objet de conflits d'intérêts.

50
Par conséquent

La géostratégie est la stratégie générale


militaire envisagée
 Soit dans sa dimension spatiale, au niveau
macro-géographique, voire mondial,
 Soit dans toutes ses dimensions fonctionnelles
(terre, mer, air, espace)

51
La géostratégie peut être considérée comme
l’un des prolongements de la géopolitique
lorsqu’il y a confrontation pour défendre ou
conquérir des intérêts stratégiques.

Un problème géopolitique devient stratégique


s’il y a conflit.

Cependant, le niveau stratégique n’annule


jamais la dimension politique

52
2 REMARQUES
1° La géopolitique peut être l’objet de débats au
sein de la classe politique, tandis que la
géostratégie est élaborée et mise en œuvre de
manière très confidentielle, le secret étant de
rigueur.

2° La situation géostratégique d’un état et l’analyse


qu’il en fait jouent un rôle majeur dans la
politique qu’il conduit dans les différents
domaines, économique, diplomatique, militaire
etc.
53
La géostratégie appliquée à l’entreprise

54
55
56
57
58

Vous aimerez peut-être aussi