Vous êtes sur la page 1sur 17

EL Marzouki Taoufik

Prof: Mr JABRI
Plan
-Les enroulements:

Enroulements en étoile .
Enroulements en triangle.
Enroulements en zigzag.

-Couplage d ’un transformateur triphasé :

Modes de couplage.
Choix du couplage.
Représentation conventionnelle.
Indice de couplage.
Exemple d'un couplage.
Couplages normalisés.
Les enroulements
Enroulements en étoile : Y
Enroulements en triangle :
D
Enroulements en zigzag : Z
Couplage d ’un transformateur
triphasé
Modes de couplage

On appelle couplage d’un transformateur triphasé, l’association de deux types


déterminés de branchement, au primaire et au secondaire.

• Au primaire (haute tension), on n’utilise que le montage


étoile ou le montage triangle. La notation du type de
branchement est en lettres majuscules, soit Y pour étoile et D
pour triangle.

• Au secondaire (basse tension), les trois montages sont


possibles. La notation du type de branchement est en lettres
minuscules, soit y pour étoile, d pour triangle et z pour zig-zag.
Choix du couplage

Il s’effectuera à partir de nombreux critères :

- Dimensionnement des enroulements :

 Aux très hautes tensions, on aura intérêt à choisir un couplage étoile pour que chaque
bobine n'ait à supporter que : V’= U / √3

 Pour les très forts courants, on préférera le montage triangle où chaque enroulement
n'est parcouru que par un courant d'intensité : J = I / √3

- Fonctionnement déséquilibré :

 Aux faibles déséquilibres (I neutre ≤ 10%.I ligne), primaire et secondaire seront


couplés en étoile avec conducteurs neutres.

 Si le déséquilibre est plus important, le primaire restera en étoile mais le secondaire


sera connecté en zigzag .

 Si le déséquilibre et la puissance sont importants, on utilisera un montage triangle-


étoile pour économiser du cuivre au secondaire.
Représentation conventionnelle

•a, b, c les bornes du secondaire.

a b c

A B C

•A, B, C les bornes du primaire.


Indice de couplage

L’indice est appelé nombre horaire. Il caractérise le déphasage relatif entre les
tensions de ligne primaire et secondaire . Cet angle correspond pour 360°, aux 12
heures du cadran d’une horloge repérées de 0 à 11, chaque angle horaire étant un
multiple de 30°.
Exemple d'un couplage

a b c a

A B C C
c
b

B
12

A
12

6 a

C
c
b

6
B

Couplage Dy11
Couplages normalisés

Equation aux tensions du transformateur-colonne :


Va = N2/N1 VA soit M = Uab/ UAB = N2/N1
Ce couplage sera désigné Yy0
Couplages normalisés (suite)

Equation aux tensions de la première colonne s’écrit


Va = N2/N1UAB soit M = Uab/ UAB = √3 N2/N1
θ = 330° → I = 330°/30 = 11
Ce couplage sera désigné Dy11
Couplages normalisés (suite)

Equations aux tensions du transformateur-colonne:


Va1 = Va2 = N2/N1 VA
Vb1 = Vb2 = N2/N1 VB
Va = Va1 – Vb2 = N2/N1 (VA – VB)
Va = N2/N1UAB soit M = Uab/ UAB = √3 N2/N1
θ = 330° → I = 330°/30 = 11
Ce couplage sera désigné Yz11
Merci

Vous aimerez peut-être aussi