Vous êtes sur la page 1sur 33

THESE POUR L’OBTENTION DU DOCTORAT EN MEDECINE

ALIMENTATION ET LA
CONSOLIDATION OSSEUSE
PRESIDENT : Pr M.FADILI
RAPPORTEUR : Pr M.RAHMI
JUGE : Pr M.RAFAI
JUGE : Pr S.EL AZIZ
JUGE : Pr A.RAFAOUI

PRESENTEE PAR : Mr SIFAOUI HAMZA


PLAN

INTRODUCTION
MATERIEL ET METHODES
RESULTATS
DISCUSSION
CONCLUSION
INTRODUCTION
INTRODUCTION

 La consolidation osseuse:
• un processus spécialisé.
• un os néoformé.

Alimentation: abordable et non invasive.


OBJECTIF DU TRAVAIL

Le profil alimentaire non


favorable à la consolidation

Recommandations diététiques
MATERIEL ET METHODES
MATERIEL ET METHODES

Etude cas-témoin rétrospective (66 cas).

Entre janvier 2016 et décembre 2020

Service de traumato-orthopédique P32

Fiche d’exploitation
RESULTAS DES CAS MALADES
RESULTAS

DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES DES CAS MALADES


1-Le Sexe
2-L’age 3-Le coté atteint
Droit
Gauche
Nombre de patients

14

12
33%

10

4 64%

0
20-35 35-50 50-65 65-80

Age des patients


4-Etude clinique de la fracture initial

Lésions cutanées:
• Fracture ouverte : 4 cas (16%).
• Fracture fermée : 21 cas (84%).
Lésions vasculo-nerveuses: 3 patients.
• paralysie radiale immédiate
DONNEES ETIOLOGIQUES
1- Antécédents médicaux
Terrain Nombre de cas Pourcentage %

Tabagisme chronique 10 40

Diabète 5 20
HTA 3 12

Malnutrition 3 12

Tuberculose pulmonaire 3 12

ostéoporose 4 16
Total 19 76
5- Etude radiologique de la fracture initial
Siège de trait de fracture

Siège du trait de fracture Nombre de cas Pourcentage %

1/3 Supérieur
3 12

1/3 moyen 13 52

1/3 inférieur
9 36
Type du trait de fracture

Nombre de fragments Effectif Pourcentage (%)

Fracture simple 19 68

Fracture complexe 6 32

Total 25 100
 Typ e d u tr ai tem en t i n i ti al

Traitement initial Traitement Traitement chirurgical


appliqué à la FR orthopédique
ECM Plaque Fixateur externe
vissée

Nbre de cas 6 15 3 1

% des cas 24 60 12 4
7-Etude étiologique de la pseudarthrose

Type de traitement initial :


• Le manque de contact inter-fragmentaire : 3 cas.
• Une taille inadaptée du clou : 2 cas.
• Manipulations répétées au cours d’un traitement orthopédique.

Type de fracture
• Fracture ouverte : 4 cas.
• Fracture comminutive : 6 cas

Siège de la fracture :
• Tiers proximal : 3 cas
• Tiers moyen : 13 cas
• Tiers distal : 9 cas.

Facteurs liés aux patients :


• Malnutrition : 3 cas
• Tabagisme : 10 patients
• Diabète : 5 patients
• Ostéoporose : 4 patients
8-EVALUATION NUTRITIONNELLE

 LES RESULTATS STATISTIQUES ET COMPARATIFS POUR LES DEUX GROUPES


12-EVALUATION NUTRITIONNELLE
 LE LAIT :

 72 % des cas non-consolidés avaient une consommation quotidienne de lait


avec une étendue variable entre 1 à 3 fois/jour versus 92 % chez le groupe
témoin normo-consolidé.
 7 cas de pseudarthrose rapportent une consommation trop faible de lait.

92% 72%
lait
12-EVALUATION NUTRITIONNELLE
 LE MILLET :
 72 % des malades avaient déjà consommés le millet (Illane) versus 95 % chez le
groupe témoin.
 28 % de nos cas malades avaient pris le millet (Illane) d’une façon régulière
comparés à 87.7 % chez les témoins.

  Cas témoins
n=25 n=41

La consommation de Millets    
18(72%) 39(95%)

87% 28%
millet
12-EVALUATION NUTRITIONNELLE
 GROUPE FRUITS LEGUMES:

  Cas témoins
n=25 n=41

La consommation de fruits
15(60%) 38(75%)

La consommation de legumes  
 21(85%)
41(100%)
8-EVALUATION NUTRITIONNELLE
 Profil alimentaire:
DISCUSSION
DISCUSSION
FACTEURS FAVORISANTS ET ETIOLOGIQUES DE PSEUDARTHROSE :

Age avancé

infection Le diabète non


équilibré

une perte de
substance HTA
osseuse

Malnutrition
alcool

Ostéoporose tabac
Influence de malnutrition sur la consolidation
osseuse:
Plusieurs études ont mis en avant une relation inverse entre la malnutrition et la
consolidation osseuse.

 Guarniero et al , Bastow et al , Lindholm , Pollak et al

 Patterson et al. Malkovich

Notre étude : 3 cas pseudarthrose malnutris .

 Un apport calcique journalière insuffisant.

 Carence en nutriments (protéine, vitamines D,C)


Le profil alimentaire des témoins normo-consolidés:

En analysant les profils alimentaires journalières de groupe normo consolidés, la fréquence de


consommation habituelle des aliments → produits laitiers et les céréales (millet++).

Le lait:
• l’aliment le plus consommé par ce groupe . Il est mieux utilisé par l’organisme car il apporte en
même temps du phosphore et de la vitamine D.
 Dans notre série, 92 % des cas normo-consolidés avaient une consommation quotidienne de
lait.

Le millet:
• Un aliment majeur
• une source importante et unique de calcium (344 mg/100 g) par rapport à toutes les céréales.
 Dans notre série, 87,7% des témoins avaient une consommation régulière de millet versus
28% de cas pseudarthrose

,
DISCUSSION

Le lait

le niveau
conseillé des
ANC en calcium
et Vitamine D
Le millet
RECOMMANDATIONS
 pour prévenir des troubles de consolidation en rapport avec la
malnutrition :

• Insister sur une alimentation riche en calcium et vitamine D

• promouvoir davantage la consommation de grains de millet pour


limiter la malnutrition et les carences en nutriments et pour
protéger l’organisme contre la perte osseuse post traumatique.

• Proposer une supplémentation adaptée en nutriments si l’apport


alimentaire ne satisfait pas les recommandations en termes
d’ANC.
CONCLUSION
CONCLUSION
 La nutrition reste une approche sûre et naturelle pour influencer
positivement chaque phase de la consolidation des fractures.

Le millet est une option alimentaire durable pour lutter contre les
problèmes liés au calcium et surmonter les carences nutritionnelles
existantes

Vous aimerez peut-être aussi