Vous êtes sur la page 1sur 11

Le Verre un solide désorganisé

de l’antiquité à nos
jours
Le verre est un matériau thermodynamiquement
métastable

Chimie
Isolation

Éclairage Communications

Agroalimentaire
Transport

Optique À la maison Bâtiment


Visiatome Fête de la Science 2011 : Le verre de l’antiquité à nos jours
Le verre et l’état vitreux
Dans le langage courant le mot verre est généralement
associé à un matériau fragile et transparent, une approche
scientifique de l’état vitreux , ou amorphe, ou encore non-
cristallin (L’état vitreux est un état métastable, intermédiaire entre le
cristal et le liquide) est à la fois beaucoup large par exemple
tous les verres ne sont pas transparents et beaucoup plus
difficile à définir.

Propriétés essentielles de l’état vitreux


Le verre est un solide :
Isotrope
imperméable et non poreux
Élastique, à rupture fragile
 Peu conducteur
etc
Les minéraux, le plus souvent cristallisés
La plupart des minéraux qui nous
entourent sont cristallisés

…c’est-à-dire que leurs atomes


sont arrangés selon un
motif particulier qui se
reproduit périodiquement

Il existe toutefois des solides


dit « amorphes » pour
lesquels il n ’existe pas d’ordre
à longue distance
L’Etat Vitreux

Une définition phénoménologique du verre serait alors :

"le verre est un liquide surfondu figé".


Comment fabrique-t-on le verre creux ?

Le soufflage : Avant d’être mis sous sa forme finale


(bouteilles, flacons, récipients, ampoules …),
le verre est soufflé pour former le creux.

Moule de finition
pour bouteille

Les bouteilles encore chaudes

Vérification de la chaîne
de fabrication

Visiatome Fête de la Science 2011 : Le verre


9
Comment fabrique-t-on le verre plat aujourd’hui ?

Technique du laminage :

Procédé Float : « le verre flotte sur un bain d’étain fondu ! »


(inventé par Sir Pilkington en Angleterre en 1952 ….)

fabrication

utilisation

Visiatome Fête de la Science 2011 : Le verre de l’a 22


A partir de quoi fabrique-t-on du verre ?

95% du verre courant est du verre à base de silice

Trois types de composants :


- les vitrifiants (SiO2, B2O3, Al2O3)
- les fondants (Na2O, K2O…)
- les stabilisants (CaO, MgO, PbO..)

Composition moyenne d’un verre courant

Autres oxydes (P2O5, BaO, Fe2O3, ZnO,…) : obtention de propriétés spéciales


Composition de quelques verres (% en poids)

Pyrex (borosilicate) :
80,6 SiO2, 12,6 B2O3, 2,2 Al2O3, 4,2 Na2O, 1 CaO…

Verre de cristal :
55,5 SiO2, 11 K2O, 33 PbO

Verre d ’optique lourd :


28 SiO2, 1 Na2O, 1 K2O, 70
PbO

Verre résistant :
18 Al2O3, 72 P2O5, 10 ZnO

Verre de Confinement
(déchets nucléaires)
45 SiO2, 12 B2O3, 4 Al2O3,
10 Na2O, 4CaO, 15%OxPF
Le verre un matériau aux propriétés ajustables

En jouant sur les constituants majeurs et mineurs


les compositions de verres peuvent varier à l’infini
pour jouer sur les propriétés :

 Thermiques (verres réfractaire ou à bas point de fusion,


Pyrex à faible coefficient de dilatation…)
 Optiques (transparent ou coloré, à fort ou faible indice de
réfraction…)
 Chimiques
 Mécaniques
 Etc.
Des fibres de verre pour l’isolation et le renfort ?

L ’application des fibres de verre dans le domaine de l’isolation


est bien connue. Dans ce cas les fibres sont plutôt longues.

Laine de verre

L ’application des fibres de verre pour le renfort est également très développée.
Elle concerne par exemple le renfort des plastiques et les exemples sont nombreux : skis,
raquettes, bateaux, supports muraux...

Dépôt d’un tissu de fibres de verre sur un canot, puis d’une résine polymère (époxy)

Vous aimerez peut-être aussi