Vous êtes sur la page 1sur 77

Année Universitaire 2021/2022

Généralités sur les solutions

Cours de Biophysique 1ère Année

Dr. Aicha LAOUANI


1
Généralités sur les solutions

1. Définition
 une solution est un mélange homogène de
deux ou plusieurs constituants
 solvant +++++
 solutés ++
 une solution aqueuse : solvant eau (ω)

Dr.Aicha LAOUANI 2
p : solutés initiaux ou de départ
( molécules)
( dissociables ou non totalement ou partiellement
dans l’eau )

j :Constituants solutés
( ions et molécules non dissociées )

Dr.Aicha LAOUANI 3
2. Classification

Solutions aqueuses vraies ou moléculaires: 2 catégories

- solutions cristalloidales
- solutions coloidalles

Dr.Aicha LAOUANI 4
2.1. solutions cristalloidales
(micromoléculaires):

constituants solutés de petites tailles

Urée
Molécules neutres
Glucose Non dissocié dans l’eau
Saccharose

Dr.Aicha LAOUANI 5
Solutions aqueuses

(Solutés initiaux) (Constituants solutés)


p j

 NaCl Na+ + Cl-

CH3COOH CH3COO- + H+

6
Dr.Aicha LAOUANI
2.2. Solutions colloidales
(macromoléculaires)
constituants solutés de grandes tailles
( macromolécules)

Protéine (faiblement ou non ionisée)

Acide nucléique

Dr.Aicha LAOUANI
7
3. Composition d’une solution
il s’agit de déterminer la proportion des
solutés par rapport à celle du solvant

Deux types de grandeurs :*avec dimensions


*sans dimensions

*Concentrations
( grandeur avec dimensions )

*Titres
( grandeurs sans dimensions)
3.1. Concentrations (grandeurs avec dimensions)

np= mp nombre de moles du p ème soluté initial


M p

m nombre de moles du j ème constituant


nj = j
soluté
Mj
nω = m ω nombre de moles de solvant (eau)
M
ω
Dr.Aicha LAOUANI 9
V : Volume de la solution

Vω : Volume d’eau de la solution

Dr.Aicha LAOUANI 10
fa Vω
=
V
fa : Fraction aqueuse de la solution:
Le volume d’eau rapporté au volume de la
solution

 Pour une Solution cristalloidale diluée(volume


occupé par les constituants solutés est
négligeable )
 fa tend vers 1

Dr.Aicha LAOUANI 11
 Solution colloïdale :(volume occupé
par les constituants solutés est non
négligeable)

 fa< 1
Exemple: plasma sanguin: fa = 0.93 à 0.94

(Protéines plasmatique 70 à 60 g/l de


Plasma)

Dr.Aicha LAOUANI 12
3.1.1.concentration molaire ou molarité : CM

 soluté initial (m,M) : (NaCl, CH3COOH, urée…)


Grandeur relative a chaque soluté initial p
ou chaque constituant soluté j

m
Nombre de moles n =
M
m
CM = n =
V MV
Dr.Aicha LAOUANI 13
mol. L-1, m mol .L-1, µmol .L-1 …
SI ( système international)(MKS) :mol .m-3,m mol.m-
3
,µmol.m-3…
Solution molaire (M) = mol.L-1
Solution décimolaire = 0.1mol.L-1

Dr.Aicha LAOUANI 14
3.1.2. Concentration molale (molalité) : Cm

Grandeur relative a chaque soluté initial p


ou chaque constituant soluté j

n m mol.Kg-1ω = mol.L-1 eau


Cm = =
mω M.mω

Dans les conditions normales 1Kg d’eau


occupe un volume de 1litre d’eau
Dr.Aicha LAOUANI 15
Relation entre Molarité et Molalité

CM = fa. Cm m

•Pour des solutions aqueuses cristalloidales diluées


(fa=1)
•La concentration molaire CM est
numériquement égale à la
concentration molale Cm

• CM ≈ Cm
Dr.Aicha LAOUANI 16
Pour des solutions aqueuses colloïdales( fa<1)

la concentration molaire est


numériquement différente de la
concentration molale
CM ≠ Cm
Remarque:
Concentrations pondérales : Cp
Masse de soluté par unité de volume de solution

Cp (M)= m =
Mn = M CM
V V g.L-1
Masse de soluté par unité de masse de solvant
, M n
m
Cp(m) =
= = M Cm

g.Kg-1 solvant = g.L-1 eau

Dr.Aicha LAOUANI 18
Exemple de calcul de molarité et de molalité

1.5 Litre de plasma normal contient 0.45 g d’urée


(masse molaire M =60)
et 105 g de protéines de masse volumique égale
à celle de l’eau (ρ = 1g.cm-3= 103kg.m-3).

Calculer la molarité CM de l’uree, la fraction aqueuse fa


de la solution et déduire la molalité Cm de l’urée.

Dr.Aicha LAOUANI 19
CM ?
Le nombre de mole n de l’ureé contenu dans le volume V
de la solution est :
=

a
.

n urée = m / M
0.45 / 60 = 0.0075 moles = 7.5 mmoles

CM = n / v =7.5 / 1.5 = 5 mmoles /L

Dr.Aicha LAOUANI 20
fa= Vω / V

La fraction aqueuse fa est calculée en considérant que seules


les protéines plasmatiques occupent un volume non
négligeable
(V pr). Celui-ci est calculé à partir de la relation :

ρ = m /v = 1

V pr= 105/1=105 cm3= 105 ml


Dr.Aicha LAOUANI 21
Le volume d’eau contenu dans 1.5 litre (1500ml) de plasma est

Vω = 1500 - 105 = 1395 ml d’eau .


=
Ceci correspond a une fraction
= aqueuse
=

=
fa = 1395 /1500= 0.93

A partir de la fraction aqueuse on détermine alors la


molalité de l’urée connaissant sa molarité.

Cm = CM  /fa = 5 / 0.93 = 5.37 mmoles / L eau

La molalité est toujours supérieure ou


égale à la molarité
Dr.Aicha LAOUANI 22
3.1.3. concentration ionique (ionarité) : Ci

Grandeur qui tient compte de la totalité des


ions présents dans la solution

Ci = nb. d’ion-grammes
V

Dr.Aicha LAOUANI 23
Ion .grammes .L-1
Ion grammes .m-3
Ion gramme = N ions vrais

Un ion gramme: est la quantité d’ions relative à N ions


( étant le nombre d’Avogadro égale à 6.02 1023).

Dr.Aicha LAOUANI 24
ù
α

1
Soit un soluté initial p CM γ ions, α [0,1]
α : degré ou coefficient de dissociation
α=Nd
N
N d le nombre de molécules dissociés
N le nombre total des solutés de départ

Il est facile de vérifier que la contribution de ce


soluté a l’ionarité de la solution est :

Ci = α γ CM

Dr.Aicha LAOUANI 25
Exemple:
CaCl2 Ca++ + 2 Cl-
(CM = 0.1mol.L-1, α = 0.7, γ =3)
Ci = 0.7x3x0.1= 0.21 ions grammes L-1

Dr.Aicha LAOUANI 26
Cas de plusieurs solutés
initiaux dissociables:

Ci = Σ α p γ p CM p

Ci= Ci1 + Ci2 + Ci3+……

Dr.Aicha LAOUANI 27
Pour la concentration ionique

les solutés primaires dissociables


totalement ou partiellement contribuent,
à l ionarité totale de la solution.

un soluté de départ non dissociable


(glucose, urée….) ne contribue
pas à l’ionarité de la solution
3.1.4.Concentration équivalente
(normalité) : CN
Grandeur qui tient compte de la totalité des solutés de
départ dans la solution

nb. d’équivalent-grammes
CN =
V
Dr.Aicha LAOUANI 29
Eq. g / l

MKS Eqg.m-3
Solution normale (N) CN égale à 1 Eq g.L-

1 Eqg la quantité de soluté susceptible de


mettre en jeu un transfert de charges
électriques égales à N. e = F (Faraday).
1 Eqg F = N.e Faraday
F = 6,02.1023 x 1,6.10-19 = 96500
coulombs. Dr.Aicha LAOUANI 30
-e

NaCl Na+ + Cl-

Pour une mole de Na Cl totalement dissocié la


charge transférée est égale a N. e =1 F
correspond a 1 Eqg

Dr.Aicha LAOUANI 31
-2e

CaCl2 Ca++ + 2 Cl-

une mole de CaCl2 ( bien que partiellement


dissociée ) a la potentialité de transférer une
charge égale à 2 N. e= 2 F donc 2 E qg .
Un soluté initial p CM
Na Cl Na+ + Cl-

nc = nombre de cation, zc = nombre


de charge cationique

na = nombre d’anions, za =
nombre de charge anionique

Dr.Aicha LAOUANI 33
il est facile de vérifier que la contribution de ce soluté
de départ à la normalité de la solution est donnée par
la relation suivante

CN = nazaCM = nczcCM

Dans le cas de Na Cl na za =1 et nc zc = 1

CaCl2 nc zc = 2
dans le cas de n a za =2 et

Dr.Aicha LAOUANI
34
Cas de plusieurs solutés initiaux
dissociables:

CN = CN1 + CN2 + CN3+……

C’est la somme de toutes les contributions


des solutés de départ dissociables.

Urée 0 e (na = n c = 0)
Pour la concentration Equivanlente

les solutés primaires dissociables totalement


ou partiellement contribuent, à la normalité
totale de la solution.

Les solutés non dissociables ( urée ,


glucose …) ne contribuent pas à la
normalité de la solution

Dr.Aicha LAOUANI 36
3.1.5.concentration osmolaire
(osmolarité): Co
grandeur qui tient compte de la totalité des solutés de
départ dans la solution

Nombre d’ osmoles
C0 =
V
Osmoles .L-1
Osmoles . m-3 (MKS)
Dr.Aicha LAOUANI 37
1 Osmole est la quantité N
particules cinétiquement
actives

(ions et molécules neutres non


dissociées)

Dr.Aicha LAOUANI 38
Un soluté initial p CM α [0,1]γ ions,
1 Osmole = N particules cinetiquement actives

p.c.a = ions + molécules non dissociées

Np.c.a = N ions + N mnd

Nions = N d γ = α N γ

N mnd = N – N d= N - α N

Np .c.a = α N γ + N - α N = [1N+ α(γ - 1 =)] N i N


p.c.a
i = Coefficient d’ionisation de Van’t Hoff

i= 1 + α (γ – 1)
Dr.Aicha LAOUANI 39
Nombre d’osmoles : n N p.c.a
osm = N

nosm Np.c.a iN n
C0 = = = =i
V NV NV V
la contribution de ce soluté de départ à l’osmolarité totale.

C0 = i CM

Dr.Aicha LAOUANI 40
i = 1 (soluté non dissocié ) : urée,
glucose …
i = γ (soluté totalement
dissocié ) : NaCl…

Dr.Aicha LAOUANI 41
 Cas de plusieurs solutés initiaux
(p = 1, 2, 3…..)
1 2 3
(NaCl+ urée + CaCl2+….)
la somme de toutes les contributions des ce solutés de
départ

C0 = Σip CM p = i1CM1 + i2CM2 + i3CM3….

Dr.Aicha LAOUANI 42
 Constituants solutés
(j = 1, 2, 3….)

Σ nj
C0 = = ΣCMj
V

Pour chaque constituant soluté i = 1

Dr.Aicha LAOUANI 43
3.1.6.Concentration osmolale
(osmolalité) : Com
grandeur qui tient compte de la totalité des solutés de départ

n osm
Com =

Osmoles.Kg-1solvant = Osmoles.L-1 eau


Dr.Aicha LAOUANI 44
 Cas d’un seul soluté initial

Com = i Cm

 Cas de plusieurs solutés

Σnj
Com = Σ ip Cmp =

Dr.Aicha LAOUANI 45
Remarques :
 C0 = fa .Com
C0 tend vers Com (solution aqueuse
cristalloidale diluée)

C0 ≈ Com

Dr.Aicha LAOUANI 46
 Mesure de Com et C0
Osmomètre ( osmomètre cryoscopique )

ΔT : Abaissement cryoscopique de la solution


ΔT = KωCom
loi de Raoult 

Diminution de la température de congélation


de l’eau en solution par rapport a celle de
l’eau pure (propriété colligative).
Dr.Aicha LAOUANI 47
Kω : Constante cryoscopique de
l’eau
1.86 osm-1. L .degré

Exemple: plasma
ΔT = 0.56°
Com de l’ordre de 300 mosm.L-1 eau

Dr.Aicha LAOUANI
48
Exemple de calcul
Une solution aqueuse contenant quatre solutés
initiaux :
NaCl (CM = 0.1)
Na2SO4 (CM = 0.2)
CaCl2 (CM = 0.3, α = 0.75 )
Urée (CM = 0.1

CALCULER l’ionarité CI , la normalité CN et l


osmolarité C0 de la solution

Dr.Aicha LAOUANI
49
CI = Σ αγ CM = 2x0.1 + 3x0.2 + 0.75x3x0.3 + 0
= 1.475 Ion g.L-1

CN = 0.1 + 2x0.2 + 2x0.3 + 0 = 1.1 Eq g.L-1 =


1.1N
C0 = 2x0.1 + 3x0.2 + 2.5x0.3 + 0.1 =
1.65 osm.L-1

Dr.Aicha LAOUANI 50
Il est également possible de calculer les différentes concentrations
relatives à chacun des constituants solutés 

Les ions Na+ proviennent de Na Cl et de Na2SO4

[Na+] = 0.1 + 2x0.2 = 0.5 Mol.L-1 = 0.5 Ion g.L-1 = 0.5


osm.L-1 = 0.5 Eq g.L-1

Les ions Cl- proviennent de NaCl et de CaCl2

[Cl-] = 0.1 + 2x0.75x0.3 = 0.55 Mol.L-1 = 0.55 Ion


g.L-1 = 0.55osm.L-1 = 0.55Eq g.L-

Dr.Aicha LAOUANI 51
Les ions Ca++ proviennent de CaCl2

[Ca++] = 0.75x0.3 = 0.225 Mol.L-1 = 0.225


Ion.L-1 = 0.225 osm.L-1 = 0.45 Eq g.L

Les ions SO- -4 proviennent de Na2SO4

[SO- -4] = 0.2 mol.L-1 = 0.2 Iong.L-1


= 0.2 osm.L-1 = 0.4 Eq g. L-1

[Urée] = 0.1 Mol.L-1


Dr.Aicha LAOUANI 52
3.2. TITRES (sans dimensions)
3.2.1. titre pondéral ‫ ( ז‬soluté de la solution)

Masse de soluté
‫ = ז‬100 .
Masse de solution

Dr.Aicha LAOUANI 53
Exemple 1:
Solution de glucose à 10%
Dans 100 g de solution il y 10 g de
glucose

Dr.Aicha LAOUANI 54
Exemple 2:
Un taux d’hémoglobine à 14%
 14 g d’hémoglobine dans 100 g
de sang
 14 g dans 100 mL de sang :

140 g.L-1
Dr.Aicha LAOUANI 55
3.2.2. Fraction molaire (X)
(constituants solutés j ,solvant w)

n
X=
Σn

nω nj
Xω = Xj = n + Σ n
nω + Σ nj ω j

Xω + Σ X = 1
j Dr.Aicha LAOUANI 56
Remarque:

Σ nj = nosm

(Nombre total d’osmole)

Exemple: Solution NaCl


Xω + XNa+ + XCl-= 1

Dr.Aicha LAOUANI 57
 Cas du solvant : eau

nω nω
Xω = = n +n
nω + Σ nj ω osm

1 nosm Mω.nosm
= 1+ n = 1+
Xω ω Mω . n ω
Dr.Aicha LAOUANI 58
1
= 1 + Mω . Com

Xω depend de l’osmolalité et non


de l’osmolarité de la solution et varient en
sens inverse

Dr.Aicha LAOUANI 59
 Cas d’un soluté j

nj nj Mω nj
Xj = ≃ = = Mω Cmj
nω + Σnj nω Mω

Xj = Mω Cmj

Xj depend de la molalité et non de


molarité du soluté j et varient dans le
meme sens
Dr.Aicha LAOUANI 60
4. Notion de Potentiels

Grandeurs ( prédire le sens de l’evolution

spontané d un système vers l’etat d équilibre

Nature physique ou chimique

Tout système évolue spontanément de façon à


diminuer son potentiel
Dr.Aicha LAOUANI 61
 4.1 potentiel chimique µ
Notion purement chimique
Equivalent à une énergie potentielle
physique molaire
(gravitationnelle, électrique…)

Dr.Aicha LAOUANI 62
EXPRESSION

µ = µ° + RT Ln X

µ° potentiel chimique du constituant à l’état pur


(lorsque X= 1).
R = 8.31 joule.moL-1 degré-1
Constante des gaz parfait
T la température absolue exprimée en degré
Kelvin.

Dr.Aicha LAOUANI 63
 Cas du solvant : eau
µω = µ°+ R T Ln Xω
ω
Avec µ° : potentiel chimique de l’eau pure
ω

nω nω
Xω = = n +n
nω + Σ nj ω osm

1 nosm Mω.nosm
= 1+ n = 1+
Xω ω Mω . n ω
Dr.Aicha LAOUANI 64
1
= 1 + Mω . Com

Xω et donc µω dépendent de l’osmolalité et non


de l’osmolarité de la solution et varient en
sens inverse

Dr.Aicha LAOUANI 65
l’importance de l’osmolalité et non de
l’osmolarité en tant que paramètre de prédiction
du sens des échanges aqueux inter
compartimentaux dans l’organisme

Dr.Aicha LAOUANI 66
 Cas d’un soluté j µj = µ j °+ R T Ln Xj

nj nj Mω nj
Xj = ≃ = = Mω Cmj
nω + Σnj nω Mω

Xj = Mω Cmj

Xj et donc µj dépendent de la molalité et


non de molarité du soluté j et varient
dans le meme sens
Dr.Aicha LAOUANI 67
l’importance de la molalité et non de
la molarité du constituant soluté j , en tant
que paramètre de prédiction du sens des
échanges spontanés du soluté j au sein
des solutions.

Dr.Aicha LAOUANI 68
 4. 2 potentiel électrique U
Soluté chargé (Ƶ : valence algébrique)
placé dans un champ électrique
(potentiel électrique U )

Energie potentiel électrique molaire:

Ep = N Ƶ e U = Ƶ F U
e = 1,6 . 10-19 C
F = N e = 96500 C (Faraday)
Dr.Aicha LAOUANI 69
4 .3 Potentiel électrochimique:
Lorsqu’ un constituant soluté chargé (espèce
ionique) est soumis en même temps à deux
gradients de potentiel chimique µ et de potentiel
électrique , la spontanéité d’une transformation
correspond à la diminution de son potentiel
électrochimique
φ=µ+Ep

φ = µ° + RT ln X + Ƶ F U

Dr.Aicha LAOUANI
70
5 .Spontanéité d’une transformation
chimique

 Une transformation chimique d’un constituant


est spontanée lorsqu’elle est associée à une
diminution du potentiel chimique de ce
constituant ( le potentiel chimique ne peut que
décroitre au cours d’une transformation
spontanée)

Dr.Aicha LAOUANI 71
Cas du solvant ( eau)
dans l’organisme l’eau passe
spontanément d’un compartiment
où son µω est élevé vers un
compartiment où son µω
est moindre : à l’équilibre d µω = 0

Dr.Aicha LAOUANI 72
Xω élevé Xω moindre d Xω = 0

Com moindre Com élevée

dCom = 0

Condition de l’équilibre hydrique :

Egalité de l’osmolalité
Dr.Aicha LAOUANI 73
 Cas d’un jiéme soluté neutre (urée)

nj nj Mω nj M C
Xj = n + Σ n ~ n = M n = ω m
ω j ω ω ω

µj = µ°j + R T Ln X j = µ° + R T Ln Mω Cm j
j

Xj élevée X j moindre dXj=0


Dr.Aicha LAOUANI
74
Cmj élevée Cm j moindre dCm = 0
j

Condition de l’équilibre du jiéme


soluté neutre :

Egalité de la molalité

Dr.Aicha LAOUANI 75
 Cas d’un jiéme soluté chargé (Na+)
Condition de l’équilibre :

 Egalité du potentiel chimique


(absence d’un champ électrique)

 Egalité du potentiel
électrochimique (en présence d’un
champ électrique)
Dr.Aicha LAOUANI 76
MERCI

Dr.Aicha LAOUANI 77

Vous aimerez peut-être aussi