Vous êtes sur la page 1sur 44

Les lois relatives à la protection de l’environnement au Maroc

Elaboré par :

 M. HADDOU Mounir

 Mlle. KRID Yousra

 Mme. GUERRBAOUI Safae

Encadré par :

Mme. EZZAKHNINI Ikram

M. EL BEKKAY Khalid

Master environnement et Développement Durable


2021-2022
Introduction
« …il est indubitable que le monde est désormais face à un phénomène
qui menace le genre humain et qui dépasse en ampleur toutes les
prévisions et tous les paris. La communauté internationale, du fait du
développement économique continu et des besoins d'une population
mondiale continûment en croissance, se trouve devant un nouveau défi,
celui de savoir comment assurer un équilibre efficace entre le droit au
développement et le devoir de préserver l'environnement… ».

lettre royale de feu Sa majesté Hassan II


Rabat, le 1er Juin 1995
Plan
CADRE INSTITUTIONNEL

CADRE JURIDIQUE

PROGRAMMES ET PROJETS

CONVENTIONS INTERNATIONALES

CONTRÔLE ENVIRONNEMENTAL
Définitions

Dahir La loi
Acte émanant de Sa Majesté le Roi Acte émanant du parlement

Le décret Arrêté et décision


Acte émanant du premier ministre Actes émanant des ministres
CADRE INSTITUTIONNEL
De nombreuses institutions et départements techniques marocaines s'occupent directement et/ou
indirectement de la gestion et de la protection de l'environnement dont le principal est le Ministère de la
transition énergétique et du développement durable. Par ailleurs. d'autres autorités gouvernementales sont
aussi chargées d'assurer le respect de l'environnement, parmi lesquelles on peut citer:

• Le Ministère de l'Intérieur;

• Le Ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts;

• Le Ministère de la Santé et de la protection social;

• Le Ministère de l'industrie et du Commerce…


CADRE JURIDIQUE
Loi 10-95 relative à l’eau
Parmi les objectifs de cette loi:

• La planification de l’aménagement des bassins hydrauliques et de l’utilisation des


ressources en eau

• Les conditions générales d’utilisation de l’eau;

• La lutte contre la pollutions des eaux;

• Les dispositions relatives à l’aménagement et à l’utilisation des eaux à usage


agricole.
la loi 36-15 relative à l’eau
Parmi les objectifs de cette loi:

• Renforcer le cadre institutionnel et les mécanismes de protection et de préservation des ressources en


eau.

• L'amélioration des conditions de protection contre les phénomènes extrêmes liés aux changements
climatiques.

• La mise en place d'un cadre juridique pour le dessalement de l'eau de mer.

• L'obligation de doter les agglomérations urbaines de schémas directeurs d'assainissement liquide qui
tiennent compte des eaux pluviales et des impératives de l'utilisation éventuelle des eaux usées.
La loi n°28-00 relative à la gestion des déchets
et à leur élimination
Cette loi a pour objet de prévenir et de protéger la santé de l’Homme, la faune, la flore.
les eaux, l'air, le sol, les écosystèmes, les sites et paysages et l'environnement en général
contre les effets nocifs des déchets. A cet effet, elle vise :
• La prévention de la nocivité des déchets et la réduction de leur production;
• L'organisation de la collecte, du transport, du stockage, du traitement des déchets et de
leur élimination de façon écologiquement rationnelle;
• La valorisation des déchets et des matériaux réutilisables;
• La planification nationale, régionale et locale en matière de gestion et d'élimination des
déchets;
• La mise en place d'un système de contrôle et de répression des infractions commises
dans ce domaine.
La loi n°11-03 relative à la protection et à la mise en
valeur de l'environnement (PMEV)
Elle a pour objectif d'édicter les règles de base et les principes généraux de la
politique nationale dans le domaine de la protection et de la mise en valeur de
l'environnement. Ces règles et principes visent à :

• Protéger l'environnement contre toutes formes de pollution et de dégradation


quelle qu'en soit l'origine;

• Améliorer le cadre et les conditions de vie de l’Homme

• Définir les orientations de base du cadre législatif, technique et financier


concernant la protection et la gestion de l'environnement.
La loi Nº 12-03 relatives aux études d'impact sur
l'environnement
Cette loi, est définie comme étant une étude préalable permettant d'évaluer les effets
directs ou indirects pouvant atteindre l'environnement à court, moyen et long terme.
Parmi ses objectifs :

• Supprimer, atténuer et compenser les répercussions négatives d'un projet sur


l’environnement

• Mettre en valeur et améliorer les impacts positifs d'un projet sur l'environnement

• Informer la population concernée sur les impacts négatifs d'un projet Sur
l’environnement.
La loi nº 13-03 relative à la lutte contre la pollution de
l'air

• Cette loi vise la prévention et la lutte contre les émissions des


polluants atmosphériques susceptibles de porter atteinte à la santé de
l'homme, à la faune, au sol, au climat, au patrimoine culturel et à
l'environnement en général.

• Au terme de cette loi, il est interdit de dégager, d'émettre ou de


permettre le dégagement dans l'air de polluants tels que les gaz toxique
ou corrosifs. les fumées, les poussières, les odeurs, au-delà de la
quantité ou de la concentration autorisées par les normes fixées par
voie réglementaire.
Loi n° 13-09 relative aux énergies renouvelables

La présente loi intervient en vue de développer et d’adapter le secteur des


énergies renouvelables aux évolutions technologiques futures.
Les grands axes de cette loi visent:

• Le développement durable par la promotion des énergies renouvelables

• L’accès généralisé à l’énergie, par la disponibilité d’une énergie moderne pour


toutes les couches de la population et à des prix compétitifs

• La promotion de la production d’énergie à partir de sources renouvelables, de


sa commercialisation et de son exportation par des entités publiques ou privées.
La loi Nº99-12 portant charte nationale de
l'environnement et du développement durable
Cette loi fixe les objectifs fondamentaux de l'action de l'Etat en matière
de protection de l'environnement et de développement durable. Elle a
pour but de :
• Harmoniser le cadre juridique national avec les conventions et les
normes internationales ayant trait à la protection de l'environnement et
au développement durable
• Intégrer le développement durable dans les politiques publiques
sectorielles et adopter une stratégie nationale de développement
durable
• Etablir un régime de responsabilité environnementale et un système de
contrôle environnemental.
loi 77-15 portant interdiction des sacs en matières
plastiques
• Le Maroc interdit formellement la fabrication, l'importation,
l'exportation, la commercialisation et l'utilisation des sacs en
plastiques.
• La mesure concerne tous les sacs en plastique à l'exception ceux
destinés aux secteurs agricole et industriel ainsi qu'à la collecte des
déchets ménagers.
• Ces sacs devraient, par contre, obéir à des normes de conformité et à
un marquage qui devraient être précisés par voie réglementaire.
PROGRAMMES ET PROJETS
Programme National d’Assainissement liquide
Mutualisé (PNAM)
Mutualisation des programmes nationaux d’assainissement liquide et
d’épuration des eaux usées en milieu urbain et rural et le programme de
réutilisation des eaux usées traitées. Ce programme mutualisé a été
approuvé en 2018 et lancé en 2019.
• Atteindre un taux de raccordement de 95% et un taux de dépollution
de 80% à l’horizon 2040.
• Promouvoir la Réutilisation des eaux usées traitées pour mobiliser 474
Mm3/an à l’horizon 2030 et 573 Mm3/an à l’horizon 2040.
• Réalisation des stations de traitement des eaux usées (STEPs).
La STEP-RADEEO de la ville d’Oujda

  08 grilleurs automatiques.


  04 sableurs manuels.
  04 sableurs-dégraisseurs
automatiques.
 10 bassins anaérobies.
 24 bassins aérés.
  152 aérateurs.

 une capacité de traitement d’eaux usées de 65 000 m3/j.

Source: https://www.radeeo.ma/step-radeeo-depollution-et-environnement/
PROGRAMME NATIONAL DE L’AIR (PNAir)

Parmi les objectifs de ce programme:


• La réduction des rejets atmosphériques générés par les secteurs du
transport et de l’industrie ;
• Le renforcement du cadre réglementaire en matière de la pollution de
l’air générée par les secteurs du transport et de l’industrie ;
• Le renforcement de la communication et de la sensibilisation en
matière de la pollution de l’air;
• Le renforcement et l’extension du réseau national de surveillance de
la qualité de l’Air (RNSQA).
Programme National de Valorisation des Déchets
(PNVD)

Le PNVD vise la mise en place des piliers juridiques, techniques et financiers


pour la réutilisation et la valorisation des déchets, et cela par:

• La promotion d’une gestion intégrée et durable des déchets.

• L’organisation des filières de recyclage et de valorisation des déchets.

• La réduction du gaspillage des ressources naturelles.

• La minimisation des impacts engendrés par les activités industrielles et la


mise à niveau de l’industrie nationale : transition vers l’économie verte.
Conventions internationales
Conventions relatives au milieu marin
Convention internationale
pour la réglementation de la chasse à la baleine

• Le 02 décembre 1946 à Washington


• Date de ratification par le Maroc :02 février 2001

objectifs:
Sauvegarder les grandes ressources naturelles
reprise par les espèces baleinières au profit des
générations futurs.
Assurer la conservation judicieuse des peuplements baleinières.
Convention internationale pour la prévention de la pollution
des eaux de la mer par les hydrocarbures.

• Adoptée le 12 Mai 1954 à Londres ,

• Ratifiée par le Maroc 29Février 1968.


Convention pour la protection du milieu marin et du littoral
de la méditerranée “convention de barcelone’’

• Le 1976 à Barcelone ,
• Signé par le Maroc :le 7 Décembre 2004

objectif :

Prendre toutes les mesures appropriées pour prévenir, réduire et


éliminer, dans toute la mesure du possible, la pollution de la mer
Méditerranée résultant des opérations d’immersion de déchets et
autres matières.
Conventions relatives aux déchets et
produits chimiques dangereux
La convention de Bâle
• Adoptée le 22 Mars 1989 à Bâle
• Ratifiée par le Maroc :28 Décembre 1995

OBJECTIFS:
• Elimination des déchets dangereux le
Plus prés possible du lieu de production

• Réduire au minimum la production de déchets dangereux en termes de


quantité et de dangerosité
Convention de Stockholm

• Adoptée le 22 Mai 2001 à Stockholm


• Ratifiée par le Maroc :15 Juin 2004

OBJECTIF:

Protéger la santé humaine et l’environnement Contre les effets


dangereux des polluants Organiques persistants (POPs)
les conventions liées à la protection de
l’atmosphère
Convention sur la protection de la couche d’ozone

• Le 22 mars 1985 à Vienne


• Ratifiée par le Maroc le 28 décembre 1995

objectif

• Promouvoir la coopération des Parties au moyen d’observations


systématiques, de recherches et d’échanges d’informations sur les
effets d’activités humaines sur la couche d’ozone, et d’adopter des
mesures législatives ou administratives contre les activités qui
peuvent avoir des effets indésirables sur celle-ci.
Convention- cadre des nations – unies sur
les changements climatiques

• Adoptée: le 9 mai 1992 à rio de Janeiro,


• Ratifiée par le Maroc: 28 décembre 1995

objectif

Stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre à un niveau qui


empêche toute perturbation anthropique dangereuse (induite par
l'homme) du système climatique.
Conventions relatives à la faune et la flore
Convention relative à l'établissement de
l'Organisation Européenne et Méditerranéenne
pour la protection des plantes:
• Adoptée le 18 avril 1951 à Paris
• Ratifiée par le Maroc : le 27 octobre 1972

objectifs
• Assurer une protection adé­quate des végétaux tout en préservant la santé
humaine et environnementale.
• La protec­tion des végétaux et produits végétaux contre les organismes
nuisibles, et la prévention de leur dissémination internationale et
spécialement leur intro­duction dans les zones menacées.
Convention sur la diversité biologique
Sommet de la Terre à Rio, en 1992,
Au cours de ce sommet, le Royaume du Maroc a signé la Convention sur la Diversité Biologique
(CBD) en 1992 et l’a ratifié le 21 août 1995

Objectifs


La conservation de la diversité biologique,

L'utilisation durable de la diversité biologique

Le partage juste et équitable des avantages découlant de l'utilisation des ressources génétiques
CONTRÔLE ENVIRONNEMENTAL
La mission du contrôle environnemental est attribuée au secrétariat
d’état chargé de l’environnement et développement durable par le
décret n°2.14.758
Article 10 dudit décret stipule que la Direction de
Contrôle, d’Evaluation Environnementale et des
Affaires juridiques (DCEAJ) a pour missions de veiller
à l'application de la législation et de la réglementation
en matière d'environnement en procédant régulièrement
à des contrôles et inspections en collaboration avec les
départements concernés.
La Police de l’Environnement

Suite à l’Article 35 de la loi cadre de l’environnement 99.12 cette


nouvelle forme de police a été mis en place par le Ministère de
l’Intérieur en partenariat avec le Ministère délégué chargé de
l’Environnement
La police de l’environnement est chargée du contrôle,
de l’inspection, de la recherche, de l’investigation, de la
constatation des infractions et de la verbalisation prévus
par les dispositions des lois environnementales.
Contrôle des carrières

• La loi n°27-13 sur les carrières

• Article 44: au niveau de chaque préfecture ou province une


commission présidée par Mr le gouverneur chargé du contrôle
et suivi de l’exploitation des carrières
Conclusion
Développement social/ Développement économique développement durable
un grand défi l’adoption d’une politique sérieuse et ambitieuse
La Bonne Gouvernance

Vous aimerez peut-être aussi