Vous êtes sur la page 1sur 27

Bases de Données Relationnelles

Chapitre I :
Introduction aux systèmes
d’information et bases des données

Mohamed Sabbane
Faculté de Sciences – Meknès
m.sabbane@umi.ac.ma
Utilisateurs, Information et Systèmes

Directement ?
Information :
(mesures
d’attributs),
valeurs ….
Support Informatique ?
Les constituons d’un Système d’Information
les fonctionnalités d’un SI
⚫ Représentation : toute sorte de codage donnant à la valeur
donnée une forme numérique représentative. (janvier est
souvent représenté par le mois 1 …)
⚫ Sauvegarde : le stockage des données pour pouvoir les restituer
à volonté. On utilise des supports (papier, magnétique,
mémoire électronique) pour stocker les données.
⚫ Manipulation : les outils de traitement et de manipulation des
données pour les façonner ou les mettre à disposition des
utilisateurs. (Opérateur de calcul, mise en forme,
représentation graphique …)
Notions à identifier
⚫ L’utilisateur,
⚫ L’information,
⚫ Les données,
⚫ L’informatique,
⚫ Les bases de données,
⚫ Les Systèmes de Gestion de Base de
données,
⚫ La communication …
L’utilisateur ?
⚫Un utilisateur est tout utilisateur de l’information
manipuler par le système d’information :
⚫Un être humain (employé, responsable, citoyen,
professionnel … ),
⚫Des êtres vivants ou environnement (contrôle
automatique, arrosage automatique … )
⚫Un système d’information (lui-même ou autre) : un
système qui se sert des informations des autres pour
construire ses propres informations : exemple les
fichiers journaux, les tendances des visiteurs, les pannes
…)
⚫Une machine (industrie génération 4 ou 4G).
L’information ?

⚫Une information peut se concrétiser comme un


élément de connaissance ,
⚫Une donnée est une mesure de l’information et
associée à un contexte interprétatif pour qu’elle ait un
sens.
⚫le nom est une information, « Mohamed » est une
donnée,
⚫La longueur = 2 (dimension ?)
Les données ?
⚫Une donnée est une valeur,
⚫Une donnée numérique peut être :
⚫une chaîne de caractères,
⚫un nombre,
⚫une structure plus complexe telle qu’une date, un
moment, une photo, une vidéo ou un
enregistrement sonore.
⚫Une donnée est toujours associée à son contexte
pour savoir quelle information représente –t-elle.
Informations et supports

⚫ Le lien entre l’information/la donnée et le support mémoire :


⚫ Un texte sur papier (une forme solide),

⚫ Un texte sur un fichier informatique (une forme fluide).

⚫ Le format conditionne l’usage.


⚫ Un texte simple,

⚫ Un document sous un logiciel sophistiqué,

⚫ Un tableau sous un tableur…

⚫ La forme du fichier condamne la façon d’usage (le tri, la


recherche, le calcul etc…)
Réflexion

⚫Un peu d’historique sur les système


d’information,
⚫Citer des exemples,
⚫Identifier le besoin,
⚫Identifier les potentialités,
⚫Identifier les difficultés.
L’informatique ?

⚫Traitement automatique de l’information: Utilisateur


des ordinateurs :
⚫Mémoire de stockage,
⚫Capacité de traitement,
⚫Vitesse d’accès,
⚫Il faut :
⚫Modéliser l’information,
⚫Format numérique….
Système de Gestion de Base de Données (SGBD)

⚫Un Système de Gestion de Base de Données (SGBD)


(Data Base Management System : DBMS) est le logiciel
spécialisé en la gestion complète des bases de données.
⚫ Le SGBD est l’outil principal de la manipulation de la
base jusqu’à sa migration vers d’autres systèmes
différents.
⚫ Il offre tous les outils nécessaires au fonctionnement
et à l’exploitation de base de données.
Système de Gestion de Base de Données (SGBD)

Cependant, il offre toutes les fonctionnalités requise


pour :
⚫Créer, modifier, sauvegarder, restaurer, Entretenir,
Mettre à jours… de la base de données elle-même,
⚫Inscrire, modifier, supprimer, trier, transformer ou
publier les données/les informations de la base de
données,
⚫Protéger les données contre les utilisations illicites ou
falsification…
Système de Gestion de Base de Données (SGBD)

⚫les SGBD sont libres ou propriétaires.


⚫Ils sont simples ou très performants.
⚫Ils dépendent des systèmes d’exploitations sur les
quels sont installés ou de type de communication
utilisée (monoposte, client/serveur, réparti, cloud …)
Les bases de données

Ce sont des documents informatiques :


⚫Représenter l’information sous format :
⚫Physique pour : Stocker, restituer les données,

⚫Logique pour : manipuler les données,


⚫Extraire les données :
⚫ pour fournir et publier l’information,
Historique des bases de données

⚫Une base de données referait toujours à un


ensemble structuré de données : cohérentes,
durables, évolutives et indépendantes du matériel et
logiciels applicatifs.
⚫Les bases de données sont conçues avec le maximum
d’attention.
⚫Le changement des outils (matériel et logiciel) ne doit
pas affecter les données / les informations qui
devront servir pour toujours.
Les Bases de données : représentations structurées

⚫placer avec précision les données sous forme d’une


architecture offrant le maximum de fonctionnalités (le tri,
l’accès rapide, le calcul, la recherche, l’insertion, la
suppression, la modification etc).
⚫ Une base sans structure (fichier plat ou texte) n’est pas
vraiment utile.
⚫Une base avec une structure intermédiaire (tableau) est
limitée en fonctionnalités.
⚫Une base de structure incorrecte ou incomplète est une
source de problèmes infinis.
La structure optimale de la base de données

⚫Essentielle pour assurer sa portabilité et sa durabilité.


⚫La dépendance fonctionnelle de la base de données du
moteur de base de données (SGBD),
⚫Une base devrait fonctionner indépendamment des
systèmes d’exploitation et des logiciels applicatifs.
⚫La migration de la base vers de nouvelles bases afin de
bénéficier de l’évolution technologique n’engage aucune
perte de données.
Les bases de données relationnelles BDR
Une base de données relationnelle relie des tables
constituées de colonnes (champs) et des lignes
(enregistrements).
Les règles de CODD

⚫Edgar Frank Codd (1923 - 2003), informaticien


britannique, est l'inventeur du modèle relationnel des
Bases de Données.
⚫Les 12 règles de Codd sont conçues pour définir les
exigences d'un système de gestion de base de données
(SGBDR).
Les règles de Codd

⚫Règle 1 : Unicité ou représentation unique,


⚫Règle 2 : Garantie d'accès ou accessibilité des
données,
⚫Règle 3 : Traitement des valeurs nulles ou accepter
des données manquante,
⚫Règle 4 : structure de données relationnelle et
accessible,
Les règles de Codd
⚫Règle 5 : le système doit soutenir au moins un langage
relationnel qui :
⚫a une syntaxe linéaire,
⚫peut être employé interactivement et dans des
programmes d'application,
⚫supporte des opérations de définition d'informations
supplémentaires : vues, mise à jour, contraintes de
sécurité et d'intégrité, gestion de transaction
(commencer, valider et annuler une transaction).
⚫Règle 6 : Mise à jour des vues .
Les règles de Codd

⚫Règle 7 : Le système doit supporter les opérations par


lot d'insertion, de mise à jour et de suppression.
⚫Règle 8 : Les modifications au niveau physique ne
nécessitent pas un changement d'une application
basée sur les structures.
⚫Règle 9 : Les changements au niveau logique ne
doivent pas exiger un changement dans l'application
basée sur les structures.
Les règles de Codd

Règle 10 : Indépendance d'intégrité des programmes


d’application.
Règle 11 : Indépendance de distribution doit être
invisible aux utilisateurs de la base de données.
Règle 12 : Règle de non-subversion :
Si le système fournit une interface de bas niveau, cette
interface ne doit pas permettre de contourner le système
(par exemple une contrainte relationnelle de sécurité ou
d'intégrité).
Ce qu’il faut connaitre !
⚫Les systèmes d’exploitations, (SE)
⚫Les protocoles de communications, (CP)
⚫Les systèmes de gestion de base de données (SGBD)
⚫Les langages de programmation :
⚫D’interface Graphical User Interface,
⚫D’ interrogation des bases de données (SQL, NoSQL…)
⚫Les méthodes d’analyses (MERISE, UML …)
⚫Langages formels (HTML, XML…)
Merci pour votre attention

Vous aimerez peut-être aussi