Vous êtes sur la page 1sur 19

Stratégie de contrôle

des Broyeurs LUCIE


Théorie générale de contrôle des broyeurs

 Maintenir aussi constante que possible la charge


circulante sans surcharger le broyeur.

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Qu'est-ce que LUCIE ?

 Lafarge Universal Control Inference Engine


 Un système expert
 Utilisé dans tout le Groupe Lafarge pour
 le contrôle des fours (tous les types)

 le contrôle des broyeurs (circuits de broyeur à

boulets)
 le contrôle des refroidisseurs
 Fait partie des cibles d'automatisation du Programme
Advance

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Objectifs et
Bénéfices potentiels du Système

 Une exploitation plus constante = une qualité plus


constante
 Plus de stabilité = Plus de production
 Le système fait des ajustements moins importants plus
fréquemment
 Permet aux opérateurs de se concentrer sur des
problèmes plus urgents (LUCIE agit en “Pilote
automatique”)

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Deux niveaux de conduite

 Contrôle permanent des paramètres process


 Charge circulante

 Remplissage du Broyeur

 Température (séchage pour les crus, déshydratation


pour les broyeurs ciment)
 Respect des objectifs qualité
 Finesse, SO3, CO2, S, Semi hydrates...

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Quels sont les signaux utilisés par LUCIE?
Capteurs et actionneurs
CAPTEURS Alimentation Séparateur (A)
Ekw
ACTIONNEURS

Séparateur Réglage
du Séparateur
Rejets (R)

Rejets Fines (F)

Alimentation en Fraîches (K) Mkw


Débit Alimentation
Gypse, Broyeur pression
Nl
Calcaire, … %

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Écran LUCIE . Exemple: le Teil

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Actions de contrôle du process
• kW Broyeur
CAPTEURS • kW Élévateur • Température
• Delta P
• Mesure du débit • Semi hydrates
• Niveau de bruit

Estimateur Estimateur Estimateur


ESTIMATEURS de charge de de séchage
circulante remplissage

VOLET
ACTIONNEURS ALIMENTATION DÉBIT DE
DÉBIT PULVÉRISATION D’AIR FROID
D'EAU
 Gestion de plusieurs contraintes pour un même actionneur : prise en compte de la
contrainte la plus critique

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Exemple de
démarrage en
automatique

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Charge Circulante
Index de Normalisation
Erreur MT Normalisation
150 +4
très élevé
90 +3
élevé
45 +2
légèrement élevé
15 +1
0 0 normal
estimateur -12
-15 -1
légèrement bas
-45 -2
bas
-90 -3
très bas
-150 -4

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Intérêts du contrôle process par LUCIE

 Gestion simultanée de plusieurs contraintes plus aisée


que sur le contrôle commande
 Démarrage du broyeur en automatique
 Couplage des régulations process avec les régulations
qualité

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Actions qualité
Finesse % SO3
Ciment

Carte de Carte de
contrôle contrôle
...

SÉPARATEUR % Gypse
RÉGLAGE

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Outils d'optimisation : le correctogramme

 Principe : créer des couples de points de mesure


consécutifsEcart après correction (Y = X ))
i i+1

130

200
Ecart avant
correction Xi
(mesure - consigne)

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Détermination statistique de la performance de
correction
Les différentes interprétations du correctogramme :

(La droite en rouge représente la tendance du nuage de


points)

pente = 0 1 > pente > 0 1 > pente > -1


Interprétation : Interprétation : Interprétation :
contrôle optimum sous-contrôle sur-contrôle

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Réduction de l’écart type
de la finesse (Le Teil BK2)

SSB
Ecart type finesse
200

180 Sortie broyeur


Sortie Silo

160

140

120

100

80

60

40

20

0
11-98

01-99

03-99

04-99

05-99

06-99

07-99

08-99

09-99

02-00
09-98

10-98

12-98

02-99

10-99

11-99

12-99

01-00

03-00

05-00
04-00
06-98

07-98

08-98

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Resserrement des résistances
ciment
Évolution des résistances sortie silo en CPJ 52,5 CP2
80,0 Optimisation carte de contrôle BK4
Optimisation charge broyante BK2

70,0 Canal 95 % à +/- 3,2 MPa Canal 95 % à +/-2,3 MPa

60,0

50,0

40,0 R2 CPJ52,5CP2 sortie silo


R28 CPJ52,5CP2 sortie silo

30,0

20,0 Canal 95 % à +/-2,8 MPa Canal 95 % à +/-1,9 MPa

10,0

0,0
01/01/99 02/03/99 01/05/99 30/06/99 29/08/99 28/10/99 27/12/99 25/02/00 25/04/00 24/06/00 23/08/00

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Optimisation des points de consigne
de la charge circulante
 Il existe un niveau optimum pour la charge circulante
 Les augmentations de production ne peuvent être
réalisées que si la pente de l'alimentation et celle de la
charge circulante ont le même signe (algorithme optionnel)

Produit

Charge circulante

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›


Taux de connexion à LUCIE dans la zone
CTEO
100,0%
92,8%

83,9%

80,0%

68,0%

60,0%

TU 2003
40,0%
2003/2002

3 en Espagne *
20,0%
26 en France**
8 au Maroc***
0,0%  
Espagne France -3,6% Maroc
* Statistiques M1, M2,
M3 VIL en 2004
-20,0% ** Statistiques BK3 La
Malle en 2004
*** Statistiques BK3
Bouskoura en 2004
Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›
Conclusion

 LUCIE est un outil de contrôle process pratique,


évolutif et fiable
 LUCIE permet d’optimiser les régulations qualité et

d ’améliorer la régularité
MAIS
 Son utilisation doit être associée à un outil de broyage

optimisé : charges, blindages, séparateur...

Module théorie broyage 23-27 mai 2005 ‹N°›

Vous aimerez peut-être aussi