Vous êtes sur la page 1sur 16

Chapitre 4

  LES OPERATIONS DE CHANGE


I- Introduction
a) Notion de risque de change
• Le risque de change peut se définir comme l’incidence, sur le patrimoine
et les résultats de la variation des cours des monnaies étrangères.
• Contre ce risque, les banques sont rémunérées de la différence entre les
cours d’achats et les cours de ventes.
• Le profit immédiat provient de l’achat au cours bas et la vente au cours
haut.
b) Mécanisme comptable de la position de change 
• A chaque fois qu’une écriture ne trouve pas sa contrepartie naturelle dans
la même devise, nous procédons par l’utilisation d’un compte de position
de change et un compte contre-valeur de position dans la monnaie
nationale du pays
• Au Liban, pour chaque opérations de change, il sera ouvert un compte
appelé position de change qui sera crédité des achats et débité des ventes
de devise en plus il sera ouvert un compte en Livres Libanaises appelé
contre-valeur des devises qui sera débité des achats et crédité des ventes.
• Si les actifs et les engagements à recevoir sont supérieurs aux passifs et
engagements à livrer donc on a une position longue et une position courte
dans le cas inverse et équilibrée si le solde est nul
Exemple :
La banque BML achète Euro : 1.000.000 à LBP :1667, l’Euro de la banque
Audi, le règlement en LBP de la contrevaleur se fait par l’intermédiaire de la
BDL. Les Euros seront déposés auprès du correspondant Deutsche Bank.

Correspondant Deutsche Bank 1.000.000  


Position Euro   1.000.000
Position Euro C/V LBP 1.667.000.000  
BDL 1.667.000.000
c) Le marché des changes
• C’est le lieu interbancaire local ou international où se négocient les devises
par confrontation de leurs offres et leurs demandes déterminant les cours
d’achats et de ventes.
• Cours USD/LBP : 1501, 1515, La banque est prête d’acheter le dollar à
1501, et de le vendre à 1515
Exemple :
La cliente Reem possède un compte courant auprès de la BSL, elle désire
convertir ses USD: 10 mille en Euro. La transaction est effectuée selon la
parité EURO/USD : 1.1025, 1.1124 en date du 20/10/2019. Cours USD/LBP :
1501, 1515.

Position Euro Euro : 8990  


Compte courant Reem   Euro : 8990
Compte courant Reem USD : 10.000  
Position USD   USD : 10.000
Position USD/ CVLBP * LBP : 15.080.000  
Position Euro/CV LBP LBP : 15.080.000
* Cours moyen USD/LBP
d) Parités croisées « Cross-Rates » 
• L’arbitrage est défini comme étant la conversion d’une monnaie étrangère
en une autre monnaie étrangère dans un pays déterminé.
• Cette opération impose l’usage d’une monnaie de base commune à tous
les opérateurs et à toutes les monnaies appelée ‘’étalon’’. Ce rôle d’étalon
rempli pour longtemps par l’or fut tenu ensuite par le Sterling remplacé
actuellement par le dollar américain.
• Les opérateurs sur chaque place se contentent de suivre l’évolution de la
valeur du dollar contre leur monnaie nationale.
• Par rapport à la contrevaleur en LBP, la pratique consiste à utiliser la
contrevaleur USD/LBP dans le cas où existe le dollar dans une transaction
d’arbitrage, sinon la monnaie la plus forte est utilisée.
Exemple :
Calculer les cours d’achat et de vente du Franc Suisse contre le Yen Japonais
en utilisant les cours suivants :
USD/F.S = (1,50-1,51)
USD/YEN = (121-122)
1ere étape : calcul du cours d’achat :
Cette opération consiste pour la banque à :
- Vendre des Francs suisses au cours le plus haut « 1,51 »
- Acheter des Yens Japonais au cours le plus bas « 121 » 
1$ = 1,51 F.S
1$ = 121 Yen 1,51 F.S = 121 Yen
→ 1 F.S/ YEN = 80,13
2eme étape : calcul du cours de vente :
Cette opération consiste pour la banque à :
- Vendre des Yens Japonais au cours le plus haut « 122 »
- Acheter des Francs Suisses au cours le plus bas « 1,50 » 
1$ = 122 Yen
1 $ = 1,50 F.S 1,50 F.S = 122 Yen

→ 1 F.S/ YEN = 81,33


Donc le cours du Franc Suisse par rapport au Yen sera : FS/YEN : 80,13-81,33
Ce raisonnement est valable pour la recherche de la parité entre deux
monnaies cotés chacune contre le dollar suivant le système : « l’incertain »
c.à.d. Dollar/Monnaie. Alors que pour la Livre Sterling et l’Euro cotés chacune
suivant le système « le certain » c.à.d. Monnaie /Dollar
Le calcul doit se faire autrement :
« Au lieu de diviser les côtés opposés des deux cours contre le Dollar il faut
multiplier les mêmes côtés des deux cours ».
Si on veut coter la Livre Sterling contre le Franc Suisse :

  Cours d’achat Cours de vente

£/$ 1,54 1,55


$ / F.S. 1,50 1,51
£ / F.S. 2,31 2,34
II- Les Types des opérations de change 
a) Les opérations de change manuel
 Dans n’importe quel pays, la monnaie nationale est la seule admise pour
le règlement des achats ou prestations perçues.
 Lorsqu’un Libanais désire voyager, il devra donc se procurer des devises,
c à d la monnaie du pays concerné et vise versa pour un étranger qui
désire visiter le Liban.
 La banque doit assurer à ces deux types de clientèle le service de change
manuel au cours officiel qui correspond à une valeur en LBP de toutes les
principales devises.
 Le profit de la banque est assuré par la différence entre les cours d’achats
et cours de ventes.
Ecriture comptable : Cas Achat de devise par la Banque
Caisse en devises -  
Position de change en devises -
Position en devises sa C/V en L.L. -  
Caisse en L.L. -
Ou  
Compte ordinaire du client en L.L. -
Ou -
BDL
Ecriture comptable : Cas Vente de devise par la Banque

Position de change en devises -  


Caisse en devises -
 
Caisse en L.L. -  
Ou
Compte ordinaire du client en L.L. -
-
Position en devises sa C/V en L.L.  
b) Les opérations en devises:
• Toute banque dispose d’un réseau de correspondants étrangers dont les
principaux entretiennent dans ses lignes des comptes LORO en Livres
Libanaises au nom des correspondants.
• Les comptes LORO sont normalement créditeurs chez la Banque Libanaise,
renfermant les avoirs des correspondants en livres libanaises.
• De même, les Banques Libanaises détiennent des comptes en devises
NOSTRO auprès de leurs correspondants étrangers.
• Les comptes NOSTRO sont normalement débiteurs chez la Banque
Libanaise
Ecriture comptable : Cas Achat de devise par la Banque Libanaise
Correspondant en devise Nostro -  
Position de change en devises -
Position en devises sa C/V en L.L. -  
Caisse en L.L. -
Ou  
BDL -
Ecriture comptable : Cas Vente de devise par la Banque Libanaise

Position de change en devises -  


Correspondant en devise Nostro -
 
BDL -  
Position en devises sa C/V en L.L.   -
 
Le Mécanisme de clôture des opérations de change 
D’un point de vue comptable, ce processus peut se décomposer en deux
étapes :
• Conversion de chaque comptabilité devise en monnaie locale au cours de
clôture de la BDL
• Elimination des comptes de liaison devenus sans objet, par le jeu du
résultat de change.
Après ces 2 étapes, nous pouvons dégager s’il existe un profit ou une perte de
change qui seront déterminés suite à la conversion de la comptabilité devise
en LL au cours de clôture de la BDL.
Cas de la perte de change :
 
Perte Sur Réévaluation des Operations De Change -  
Position devise CV LL -

Cas d’un profit de change :


 
Position devise CV LL -  
Ecart sur réévaluation des opérations de change -

Vous aimerez peut-être aussi