Vous êtes sur la page 1sur 43

Sujet 5:

Le dialogue social
Réalisé par:
EL HARRAZ Meryem Encadré par:
ES SGHEIR Rajae
Mme BENNENI Asmae
EL-ONSORY Mohamed
BENOMAR Reda
Année universitaire 2021-
2022
Plan de recherche :

Introduction générale :

Partie 1 : Le Dialogue social outil de la réglementation des relations professionnelles

Section 1 : l’aspect conceptuel du dialogue social


Section 2 : Le Dialogue Social : Un Instrument Id éal De Règlement Des Conflits Collectifs
Section 3 : L’importance du Le Dialogue Social

Partie 2 : Dialogue social : vers une stratégie au service de la performance de l’entreprise.

Section 1 : Le dialogue social : un espace de jeu multidimensionnel.


Section 2 : Les clés d’un dialogue social réussi
Section 3 : Développer une vision stratégique du dialogue social.

Conclusion générale :
Introduction
générale :
Le dialogue social relève une importance particulière pour les entreprises. Il permet de favoriser les relations entre
les collaborateurs d'une société et contribue aussi à la création d'une culture d'entreprise solide et fiable sur le long
terme.

Il est devenu un outil stratégique de gestion politique pour les gouvernements et un important levier de
management, pour les entreprises modernes, qui y ont recours, pour partager et faire épouser leur vision, leurs
objectifs, leurs règles de fonctionnement et leurs contraintes à des citoyens - travailleurs qui, à leur tour, sont de
plus en plus attentifs, à la pérennité de leur gagne-pain et soucieux de travailler dans des conditions décentes.

Et pour que le D.S. soit performante il faut que l’entreprise soit un lieu de coopération, un lieu d’engagement
collectif avec à la clef, un climat social apaisé et une motivation plus forte des salariés.
A cet égard nous pourrons en fait nous
demander comment réussir le
dialogue social au sein de
l’entreprise ?
Partie 1 : Le Dialogue social outil de la réglementation des relations
professionnelles
Section 2:Les clés d’un dialogue social réussi

Section 1: l’aspect conceptuel du dialogue social


Section 2 : Le Dialogue Social, Un Instrument Idéal De Règlement Des Conflits
Collectifs
Section 3 : L’importance du Le Dialogue Social
section 1: L’aspect conceptuel du dialogue social  :

• Qu’entendons-nous par dialogue social ?


o Dialogue = discussion entre une ou plusieurs personne
o Social = qui concerne la vie en société ; il renvoie aux rapports entre des individus qui ont
quelque chose en commun

Le DS peut se teinter de toutes les nuances et renvoyer selon les circonstances, à l’information,
l’écoute, la consultation, la concertation, la négociation voire la cogestion

• OIT et Dialogue Social :


o “Toutes formes de négociation, de consultation ou simplement d’échange d’informations entre les représentants des
gouvernements, des employeurs et des travailleurs sur des questions d’intérêt commun relatives à la politique
économique et sociale .”
Les différentes formes de D.S .

• Tripartite : avec le gouvernement comme une partie officielle du dialogue

• Bipartite ; uniquement entre les organisation de travaille et d’employeurs


avec une possibilité d’une implication indirecte du gouvernement

• Tripartite plus : ouvert à d’autres acteurs pour une perspective plus élargi

• Concertation de manière informelle ou, de manière institutionnelle..

• Peut intervenir au niveau national/ régional ou au niveau local 

• peut être intersectorielle, sectorielle ou se situer au niveau de


l’entreprise
Sa philosophie :

« Le dialogue social est à la fois un moyen et une fin »

 En effet l’objectif principal du D.S. en tant que tel est d’encourager la formation d’un consensus entre les
principaux acteurs du monde du travail ainsi que leur participation démocratique.

 Le dialogue social part de la conviction ambitieuse qu’un débat fécond est susceptible de résoudre des
questions économiques et sociales importantes,

 De promouvoir la bonne gouvernance, de favoriser la paix et la stabilité sociale et de stimuler l’économie.


Le Dialogue Social diffère t il d'un pays à l'autre?

 Il y a beaucoup de différences selon le contexte social ; économique et politique des pays .

 Il n’y a pas de « recette unique » pour un modèle de dialogue social .

 Diversité concernant le cadre institutionnel ; juridique ; les traditions et les


pratiques de DS dans le monde .
Section 2:
Le Dialogue Social : Un
Instrument Idéal De Règlement
Des Conflits Collectifs 

1- Les Moyens De Conciliation à l'amiable

2- Les Moyens De Négociation 


1- Les Moyens De Conciliation à l'amiable

1
La conciliation
La conciliation

l'arbitrage
l'arbitrage

lalamédiation
médiation
La conciliation Conciliateur

 une connaissance suffisante du


dossier du conflit et des
compétences personnelles.
Partie 1 Partie 2

 Les deux parties doivent avoir un


désir réel de parvenir à un
accord qui mette fin au conflit.
L'arbitrage Arbitre

Facultatif Obligatoire

Partie 1 Partie 2

Si l'arbitre parvient à une décision acceptable pour les deux parties le conflit
est réglé, faute de quoi l'affaire est portée devant un arbitre supérieur.
La médiation Médiateur

Facultatif

 le respect Partie 1 Partie 2

 la considération

 le degré de compromis et de conciliation


2- Les Moyens De Négociation

1
La négociation collective
La négociation collective

LaLaconsultation
consultation

LaLaconcertation
concertation
La négociation collective

 Un caractère représentatif.

 La bonne foi des deux parties.

 L'adoption de l'éthique du dialogue et de la négociation par les deux parties.

 Le climat économique et politique.


La consultation

revêt plusieurs formes suivant le niveau de participation.

 Au niveau le plus bas  A un niveau plus avancé

Se limite à recueillir les Signifie la prise de


avis des travailleurs décision de manière
tout en conservant la consensuelle.
liberté de la prise de
décision.
La concertation

Représente un type de compromis entre:

 l'intervention des pouvoirs publics dans les relations professionnelles

 le consensus des partenaires sociaux.

Un Accord Multilatéral pour la contribution et la participation collective à


l'élaboration et la mise en œuvre d'un plan ou la réalisation d'un objectif.
Section 3:

L'importance Du Dialogue
Social

1- L'importance Politique Et Sociale

2- L'importance Économique 

3- L’importance Juridique  
1- L'importance Politique Et Sociale

 La démocratie politique.

 La démocratie sociale.
2- L'importance Économique

 L'instauration d'un droit conventionnel et contractuel.

 L'amélioration des conditions de travail .

 La réduction des inégalités.

 La protection de l'entreprise
3- L’importance Juridique:

 Dépasser le caractère unilatéral et réglementaire du droit du travail.

 Réduire les inégalités qui caractérisent les relations professionnelles individuelles.

 Améliorer le statut du salarié par rapport aux normes légales .

 Parvenir à une paix sociale véritable entre les parties.


Partie 2 : Dialogue social : vers une stratégie au service de la
performance de l’entreprise
Section 2:Les clés d’un dialogue social réussi

Section 1: Le dialogue social, un espace de jeu multidimensionnel


Section 2:Les clés d’un dialogue social réussi
Section 3 : Développer une vision stratégique du dialogue social.
Section 1:

Le dialogue social : un espace de


jeu multidimensionnel

1- Le cadre d’intervention du dialogue social

2- Les fonctions du dialogue social


 
1- Le cadre d’intervention du dialogue social

Secteur public Secteur privé


1

Le niveau institutionnel

Le dialogue social s’exerce au niveau Le niveau d’entreprise


national, ou régional

Les acteurs du dialogue social en


entreprise
Les acteurs du dialogue social en
entreprise L’organisation des réunions formelles du dialogue social, de l’agenda
social, conjugue le respect des obligations légales fixées par le code du
travail, les éventuelles dispositions conventionnelles et des règles de
courtoisie pour s’assurer de l’implication de l’ensemble des parties
prenantes et des principes d’efficacité afin de garantir le traitement de
tous les sujets.

Dialogue social informel Dialogue social formel

Les espaces de dialogue informel


permettent de créer les conditions
d’une implication de tous les
salariées et de les fédérer autour
d’une vision partagée des projets
de l’entreprise, notamment en
matière d’égalité professionnelle.
2- Les fonctions du dialogue social

Un levier d’adhésion au
Un levier de projet collectif de Un levier d’agilité pour
régulation sociale l’entreprise l’entreprise

Améliorer le niveau d’information dont


disposent les IRP et les salariés permet de
partager une même vision de la situation de
l’entreprise et des enjeux qu’elle affronte

Le dialogue social permet d’assurer une solidarité de proximité, indispensable


dans l’accompagnement du changement. Qu’il s’agisse du management
intermédiaire ou bien des délégués du personnel, garder le lien avec les
salariés et être à l’écoute de leurs enjeux particuliers est essentiel pour traiter
les irritants avant qu’ ils ne donnent lieu à des conflits
Section 2:Les clés d’un dialogue
Confiance et coopération
social réussi

1- Confiance et coopération : les conditions


d’un dialogue social performant

2-Les autres clés d’un dialogue social réussi


 
1- Les enjeux et fonctions de la confiance

La confiance apparaît comme un concept multi-dimensionnel. Dans sa dimension affective, elle fait
référence à un sentiment de sérénité ou de sécurité émotionnelle. Dans sa dimension cognitive, elle fait référence
aux attentes que l’on place dans la relation de confiance. Enfin, dans sa dimension relationnelle, elle renvoie à la
relation à un acteur sur qui l’on se repose pour obtenir un résultat.

La confiance, une source


La confiance, une
d’implication et
réponse à l’incertitude
d’engagement

La confiance, un mécanisme
de coordination et
coopération
2-Les autres clés d’un dialogue social réussi

1. Consolider la liberté d’association et de négociation :

En vertu de la Déclaration relative aux principes et droits fondamentaux au travail adoptée par la
Conférence Internationale du Travail en 1998, l’ensemble des membres ont l’obligation, du seul fait de
leur appartenance à l’Organisation, de respecter, promouvoir et appliquer les principes concernant la
liberté d’association et la reconnaissance effective du droit de négociation collective.
2-Les autres clés d’un dialogue social réussi

2. Renforcer la gouvernance démocratique des organisations syndicales des travailleurs et des employeurs :

Les centrales syndicales ont la responsabilité de faire de leur autonomie et de leur liberté, le
moyen de mieux représenter les travailleurs et les entreprises et servir ainsi leurs intérêts. La
gouvernance démocratique renforce leur solidarité interne et leur pouvoir de négociation. Le
compromis obtenu par le dialogue social s’approcherait alors le mieux des préférences des
travailleurs et des entreprises, ce qui garantit sa mise en œuvre.
2-Les autres clés d’un dialogue social réussi

3. Concilier pluralisme syndical et solidarité syndicale :

En février 2014, les trois centrales syndicales marocaines UMT, CDT et FDT, ont amorcé une
démarche vers l’unité lors d’une rencontre qui portait sur la situation économique, sociale et
politique du pays79. Si cette démarche se renforce, elle peut constituer un tournant vers la
promotion de la négociation collective au Maroc.
2-Les autres clés d’un dialogue social réussi

4. Consolider l’indépendance de l’inspection de travail et de la justice :

Selon la convention (n° 81), le statut de fonctionnaire public a été retenu pour le personnel de
l’inspection parce qu’il apparaissait comme le plus propre à lui assurer l’indépendance et
l’impartialité nécessaires à l’exercice de ses fonctions.
Section 3 : Développer
une vision stratégique
du dialogue social.

L’association de dialogue social à la


mise en œuvre des orientations
stratégiques
 

Fonder le dialogue social sur des


valeurs fortes
L’association de dialogue social à la mise en
œuvre des orientations stratégiques

Sphère
stratégique Management
stratégique
de dialogue
Sphère dialogue social
social
La démarche
stratégique de Analyse stratégique
Objectifs stratégique
Déploiement et
la Direction des enjeux évaluation
Conseil Economique et comité de pilotage
Social Paritaire
des équipes projet
construire la stratégie
et évaluer à court et un projet ou
1. 2. une
moyen termes.
plan Do action
La démarche
stratégique
des acteurs
4. 3. • . syndicaux
CESP Analyse Check Comite de Pilotage
le bilan des actions de
l’année et définir une
nouvelle roadmap réajustée Des enquête/des résultats
pour l’exercice à venir.
Fonder le dialogue social sur des valeurs fortes

g u e
i lo
a
d
Le al
o ci
s

la démarche participative. l’innovation. La performance


Un dialogue social participatif

Pour ce faire, plusieurs actes peuvent faire la différence.

La conclusion d’un « contrat social »

La formation et la pratique de la négociation raisonnée

Une information transparente, complète et pédagogique

La gouvernance
Un dialogue social innovant

Il s'agit :

 De nouveaux périmètres pour le dialogue social


Dépasser les frontières de l’entreprise en encourageant le dialogue social territorial par exemple.

 Des formes atypiques de dialogue social


Sortir des formes habituelles constituées par les instances légales, qui peuvent constitue un levier
supplémentaire.
Un dialogue social performant

Un dialogue social performant, c’est un dialogue social qui a la culture du


résultat.
Celle-ci doit être partagée par la Direction comme par les acteurs
syndicaux.
le dialogue social ne peut être un but en soi, il doit
être abordé du point de vue de la performance de
l’entreprise.
Conclusion générale

Si auparavant, la performance du dialogue social se résumait en la


recherche de compromis et l’absence de conflit, aujourd’hui, la fonction du
dialogue social réside dans sa capacité à faire évoluer le corps social vers
plus de négociation et de coopération qui permettent à l’entreprise de
faire face aux évolutions importantes qui l’attendent.

Vous aimerez peut-être aussi