Vous êtes sur la page 1sur 16

Encadrer par :

Mr
Benabbou Loay

LA STRATÉGIE
D’ENTREPRISE

Réaliser par :
Imane boubker
Abir El Ouarba
Plan

■ Définition de la stratégie et les finalités d’une entreprise


■ La planification stratégique
■ Les options stratégiques
 Définition de la stratégie :
la stratégie concerne les orientations générales qui permettront à l’entreprise d’atteindre ses objectifs à long
terme . Ces orientations sont définies par les dirigeants en fonction des finalités de l’entreprise .

Notion de finalité :
la finalité de l’entreprise est la mission générale qu’elle s’est fixée; le but qu’elle poursuit.

Les finalités d’une entreprise :


Finalités économiques: Générer du profit, Être puissant et augmenter le chiffre d’affaire,
Se développer, suivre l’activité …
Finalités sociales : Rémunérer le travail (salaires, participation …) , Distribuer des revenus
Finalités sociétales : Être une « entreprise citoyenne », Protéger l’environnement .
La planification stratégique

Diagnostic interne Diagnostic externe


Forces et faiblesses de l’entreprise Opportunités et menaces de l’environnement

Plan stratégique

Plans opérationnels

Budgets

Contrôle et actions
correctives
Diagnostic interne Diagnostic externe

Forces Faiblisses opportunités menaces


Les points forts de Les faibles de Occasions offertes par Contraintes de
l’entreprise : l’entreprise : l’environnement : l’environnement :
Capacités Faible capacité Faible concurrence Forte concurrence
d’innovation financière Croissance du marché … Activité économique
Qualité … Faible notoriété … faible

 A renforcer  A corriger et  A saisir  A éviter


supprimer
 Les options stratégiques :

Stratégie de spécialisation

Définition Avantage Limites


La stratégie par laquelle une
entreprise concentre tous ses
efforts sur un domaine • maitrise du métier • Risque de dépendance à
d’activité particulier. • Baisse des coûts de un seul marché
Elle cherche à atteindre le production • Capacité d’adaptation et
meilleur niveau de compétence de changement limitée
possible et d’en faire un
avantage concurrentiel .
 Les axes de spécialisation :

Stratégie de domination par les coûts Minimiser, Réduire et optimiser les coûts et baisse du prix
L’entreprise recherchera la part de marché la plus importante .
Stratégie de différenciation L’entreprise cherche à positionner son produit comme différent de ceux de
ses concurrents et unique pour le consommateur .
Stratégie de créneau L’entreprise cherche également à conquérir un segment de marché en
s’adressant à une clientèle spécifique .
Stratégie de niche L’entreprise concentre ses efforts sur un marché non occupé par ses
concurrents en proposant un produit particulier .
Développement du marché Développer le marché de l’entreprise soit par une extension du marché local
en régional, marché régional en national, marché national en international .

Développement du produit Élargissement de la gamme de produit ou amélioration des produits


existants .
Stratégie de dégagement Abandonner un domaine d’activité peu rentable .

Stratégie de recentrage une entreprise, après une opération de diversification, revient à son métier
d’origine .se concentrer sur le métier e base .
La stratégie de diversification

Définition Avantages Limites

L’entreprise ajoute des • Nouvelles sources • Risque d’échec de la


métiers nouveaux à ses d’innovation nouvelle activité
activités . • Augmentation du • Coûts élevés
chiffre d’affaire
 Les modalités de la diversification :

Diversification de placement L’entreprise peut réinvestir une partie des profits dans
d’autres activités qui lui permettront d’augmenter sa
rentabilité .
Diversification de redéploiement Elle concerne les entreprises ayant une forte position
concurrentielle mais sur un secteur qui arrive en fin de
maturité, voir en déclin. Elle a pour but de chercher un
autre domaine .
Diversification de confortement L’entreprise ajoute des activités complémentaires pour
améliorer sa position sur le marché .
La stratégie d’impartition

Définition Avantages Limites


Les entreprises choisissent
alors de se regrouper tout en
conservant chacune une • Réduire les coûts • Conflit entre les
relative indépendance afin de • Renforcer la partenaires
mettre en place des actions compétitivité • Les difficultés
communes . Elles sont ainsi rencontrées par une
liées entre elles par des entreprise peuvent
rapports contractuels . transmettre à ses
partenaires entraînent
ainsi des faillites en
chaine .
 Les modalités d’impartition :

La sous-traitance Le donneur d’ordre fait exécuter une partie de sa production par une
autre entrepris, le sous–traitant .
La franchise C’est un contrat qui lie le franchiseur et le franchisé, et par lequel, le
franchiseur accord au franchisé en contrepartie d’une redevance, le
droit d’exploiter sa marque pour vendre ses produits .
La concession C’est un contrat qui lie un concessionnaire à un concédant et par
lequel, le concédant donne au concédé l’exclusivité de
commercialiser son produit sur une zone bien déterminée .
La filiale commune ( joint-venture ) Une société commune détenue à part égales par deux ou plusieurs
entreprises, ce qui leur permet de réunir des connaissances spécialisés
complémentaires .
Le GIE ( groupement d’intérêt Groupement doté de la personnalité morale qui permet à ses membres
économiques ) de mettre en commun certaines de leur activités afin de développer,
améliorer ou accroitre leur résultats .
La stratégie d’intégration

Définition Avantages Limites


Des entreprises, dont les activités
sont complémentaires, • Diminution des • Difficulté à sortir de la
Se regroupent en faisant perdre coûts filière
l’une d’entre elles son autonomie, • Améliorer la • accessible qu’aux
ou la faisant disparaitre . rentabilité grandes entreprises
disposant de capitaux
importants
 Les modalités d’intégration :

Fusion Deux ou plusieurs entreprises disparaissent en


apportant l’intégralité de leur patrimoine à une
nouvelle entreprise qu’elles créent .
Fusion-absorption Une entreprise absorbe tout le patrimoine d’une ou
plusieurs entreprises autres entreprises qui
disparaissent .
Scission Une entreprise disparait en transmettant tout son
patrimoine à une ou plusieurs autres entreprises
exixtantes
La stratégie d’internationalisation

Définition Avantages Limites


Une entreprise
s’internationalise • Accroitre ses moyens en • Nécessité de s’adapter à de
lorsqu’elle développe son terme des qualités nouvelles données de marché
activité au-delà de son • Une main d’œuvre • Risque de change
territoire national. Il s’agit moins chère
d’une stratégie de
croissance hors du marché
national de l’entreprise .
les facteurs d’internationalisation :

les formes d’in ternationalisation :


l’exportation

le partenariat
l’investissement directe à l’étranger

Techniques économique Financières


Développement des Augmenter la croissance Accéder à des nouvelles
transport internationaux grâce au vaste marché sources de financement
national
La source

livre : Administration et organisation des entreprises

Vous aimerez peut-être aussi