Vous êtes sur la page 1sur 23

Conception des appuis

Préparé par :
 Ing. BABAKHOUYA Youcef
CONCEPTION DES CULÉES

CONCEPTION DES PILES


1. CONCEPTION DES CULÉES

La conception des culées est tout à fait classique. Il s'agit en effet de piles-culées
partiellement ou complètement enterrées ou de culées à mur de front apparent encore
appelées culées remblayées.

Les culées sont complétées par des murs de tête, en aile ou en retour, qui sont
relativement importants dans le cas des culées remblayées. L'emploi de murs en retour
suspendus présente l'avantage de s'opposer aux poussées des terres.
1. CONCEPTION DES CULÉES

1.1. Culées enterrées

Les culées enterrées, dont la structure porteuse est noyée dans le remblai d'accès à
l'ouvrage, sont les plus répandues. Elles assurent essentiellement une fonction porteuse
puisqu'elles sont relativement peu sollicitées par des efforts horizontaux de poussée des
terres.
1. CONCEPTION DES CULÉES

1.1. Culées enterrées

Dans le cas d'ouvrages en déblai, la tête de culée est implantée au voisinage de la tête
de talus. Elle est fondée directement en tête de talus lorsque celui-ci présente de bonnes
caractéristiques mécaniques (terrain rocheux) ou est fondée sur pieux forés ou battus, si
tel n'est pas le cas.

Dans le cas d'un ouvrage en remblai, si le sol


présente une bonne capacité portante, la culée
peut être fondée superficiellement ou par
l'intermédiaire d'un massif de gros béton. Le
sommier d'appui repose sur des poteaux
ou des voiles transmettant la descente de
charges à la semelle.
1. CONCEPTION DES CULÉES

1.1. Culées enterrées

Par contre, lorsque le sol en place est de mauvaise


qualité sur une profondeur telle qu'il n'est pas
économique de le purger, il convient de recourir à
une fondation sur pieux ou sur barrettes. Dans le cas
des pieux, pour éviter le développement d'efforts
parasites sur la fondation, il est préférable de pouvoir
ériger le remblai suffisamment à l'avance pour qu'il
puisse se mettre en place. Les pieux seront alors
réalisés à travers le remblai et recevront le sommier
d'appui.
1. CONCEPTION DES CULÉES

1.2. Culées remblayées

Les culées remblayées jouent le double rôle de soutènement et de structure porteuse.


Le tablier s'appui sur un sommier solidaire d'un mur de front massif qui soutient les
terres du remblai.
1. CONCEPTION DES CULÉES

1.3. Têtes de culées

Le dessin ci-après illustre les différents éléments constitutifs de la tête de culée, qui
comprend deux parties principales : le sommier d'appui et le mur garde-grève.
1. CONCEPTION DES CULÉES

1.3. Têtes de culées

En premier lieu, il convient de ménager un accès entre l'about des poutres et le mur
garde-grève, pour permettre l'entretien et la visite des têtes de culées dans des
conditions satisfaisantes, en particulier pour la surveillance de l'arrière des poutres et
de leurs cachetages. Cette contrainte fixe la distance d à un minimum de 0,50 m.

D'autre part, la distance de l'about de poutre à l'axe d'appui est en général voisine de
0,50 m également, ce qui fixe la distance d'. La taille de l'appareil d'appui et le respect
de la dimension minimale du nu de l'appareil d'appui au parement du sommier d’appui
permettent de déterminer la distance d".
Le sommier d'appui présente par ailleurs une pente longitudinale d'au moins 2% vers
l'arrière, qui permet de recueillir les eaux dans une cunette au pied du garde-grève
1. CONCEPTION DES CULÉES

1.4. Pré-dimensionnement de la culée


Mur garde grève :

L’épaisseur : e ≥ Max (0,3m ; H/8).

Mur en retour :

L’épaisseur compris entre 30 cm et 60 cm.

La dalle de transition :

Longueur L : L= Min [6m, max (4m, 0,6H)]


Dans les cas courants, l’épaisseur de la dalle est de 30 cm.

Mur frontal :
C’est un élément sur lequel repose l’about du tablier, leurs dimensions selon la
largeur et la longueur doivent être suffisante pour recevoir les appareils d’appuis
et entretenir à travers le temps.
CONCEPTION DES CULÉES

CONCEPTION DES PILES


2. CONCEPTION DES PILES

Une pile est un appui intermédiaire qui a pour rôle de transmettre les efforts provenant
des charges et surcharges jusqu’au sol de fondations, elle intervient dans la résistance
globale du pont, la conception des piles est en fonction d’un très grand nombre de
paramètres :
- Mode de construction du tablier.
- Urbain ou rural.
- Hauteur de la brèche à franchir.
- Mode d’exécution des fondations.
- Liaison avec le tablier.
Les piles peuvent jouer un rôle plus ou moins important dans le fonctionnement
mécanique du tablier selon que ce dernier est simplement appuyé sur elles, ou
partiellement ou totalement encastré.
.
2. CONCEPTION DES PILES

2.1. Structure des piles

Une pile est définie essentiellement par ses caractéristiques géométriques et


mécaniques. Ses caractéristiques géométriques doivent répondre aux exigences du
franchissement, telles qu’elles sont définies par les conditions fonctionnelles.
2. CONCEPTION DES PILES

2.2. Formes des piles


Piles composées de voiles
2. CONCEPTION DES PILES

2.2. Formes des piles


Piles composées de voiles

tg α ≥ 0,10

Variante 1 Variante 2
2. CONCEPTION DES PILES

2.2. Formes des piles


Piles composées de voiles

L/2

Variante 1 Variante 2
2. CONCEPTION DES PILES

2.2. Formes des piles


Piles composées des colonnes ou poteaux
2. CONCEPTION DES PILES

2.3. Pré dimensionnement des éléments de la pile


Futs :
2. CONCEPTION DES PILES

2.3. Prédimesionement des éléments de la pile


Futs :
2. CONCEPTION DES PILES

2.3. Pré-dimensionnement des éléments de la pile


Pieux :
2. CONCEPTION DES PILES

2.3. Pré dimensionnement des éléments de la pile


Fondation :
2. CONCEPTION DES PILES

2.3. Pré dimensionnement des éléments de la pile


Fondation :
2. CONCEPTION DES PILES

2.3. Pré dimensionnement des éléments de la pile


Fondation :

Vous aimerez peut-être aussi