Vous êtes sur la page 1sur 20

AUTOMATE

PROGRAMMABL
E INDUSTRIEL
(API)
Réalisé par :

Chouaib Waid Encadré par : Mr. Bahadi


Option: MB

Filière: T.S
PLAN
 Introduction

 les types d'automates programmables industriels (API)

 Structure d’un API

 Les langage des A.P.I

 conclusion
INTRODUCTION

 Un automate programmable industriel (ou API) est un dispositif


électronique programmable destiné à automatiser des processus tels
que la commande de machines au sein d'une usine et à piloter des
robots industriels
INTRODUCTION
Buts de l’automatisme
o Éliminer les tâches répétitives ou sans intérêt
o Simplifier le travail de l'humain
o Accroître la productivité
o Économiser les matières premières et l'énergie
o Maintenir la qualité
LES TYPES
D'AUTOMATES
PROGRAMMABLE
S INDUSTRIELS
LES AUTOMATES TYPE
COMPACT
 les automates compacts permettent de commander des sorties en
T.O.R et gèrent parfois des fonctions de comptage et de traitement
analogique
Exemples : LOGO de Siemens,
LES AUTOMATES
MODULAIRES
 Les automates modulaires permettent de réaliser de nombreuses autres fonctions
grâce à des modules intelligents que l'on dispose sur un ou plusieurs racks
STRUCTURE D’UN
API
PRINCIPE ET FONCTIONNEMENT DE L'AUTOMATE PROGRAMMABLE

L'automate programmable reçoit des données par ses entrées, celles-ci sont ensuite traitées par
un programme défini, le résultat obtenu étant délivré par ses sorties. Ce cycle de traitement est
toujours le même, quel que soit le programme, néanmoins le temps d'un cycle d'API varie selon
la taille du programme et la puissance de l'automate
LA PARTIE OPÉRATIVE P.O

 Elle agit sur la matière d’œuvre afin de lui donner sa valeur ajoutée.

 Les actionneurs (moteurs, vérins) agissent sur la partie mécanique du système qui agit à
son tour sur la matière d’œuvre.

 Les capteurs / détecteurs permettent d’acquérir les divers états du système.


LA PARTIE COMMANDE P.C

 Elle donne les ordres de fonctionnement à la partie opérative.

 Les préactionneurs permettent de commander les actionneurs ; …

 Ces préactionneurs sont commandés à leur tour par le bloc traitement des informations.
POSTE DE CONTRÔLE
 Composé des pupitres de commande et de signalisation, il permet à l’opérateur de commander le
système (marche, arrêt, départ cycle …).

 Il permet également de visualiser les différents états du système à l’aide de voyants, de terminal de
dialogue ou d’interface homme-machine (IHM).
STRUCTURE INTERNE D’UN API
LES LANGAGE
DES A.P.I
LE LANGAGE DES A.P.I.
4 langages sont parmi les plus utilisés (norme CEI 61131-3):
• Le langage LADDER (LD : Ladder diagram)

Langage graphique développé pour les électriciens. Il utilise les


symboles tels que : contacts, relais

• Le langage booléen (FBD : Function Bloc Diagram)

Langage graphique ou des fonctions sont représentées par des


rectangles avec les entrées à gauche et les sorties à droites.
LE LANGAGE DES A.P.I
• Le langage GRAFCET (SFC : Sequential Function Chart)

, il permet une programmation aisée des systèmes séquentiels


tout en facilitant la mise au point des programmes

• Le langage mnémonique (IL : Instruction list)

Langage textuel de même nature que l'assembleur


(programmation des microcontrôleurs).
CONCLUSION
CONCLUSION
Conséquences positives:
 Augmentation du taux de production;
 Diminution du coût d’achat des produits;
 Uniformité dans les produits manufacturés;
 Réduction des accidents de travail.
Conséquences négatives:
 Diminution des emplois et de la main d’œuvre par unité
produite;

Vous aimerez peut-être aussi