Vous êtes sur la page 1sur 119

Unviversité Abd El Hamid Ibn Badis

Faculté de sciences et de technologies


Département d'architecture et de génie civil

Elaboré par :
BELGOUMIDI ABDEREZAK
AIT EMIRAT MOUFFEK
HAMICHE CHAIMA
MEDBOUHI ASMA
M.Bensoula. 1
ETUDE D’UN D’UN BATIMENT
R+7 A MOSTAGNEM

ZONE IIA S2
CHAPITRE I
PRESENTATION DE L’OUVRAGE

Wilaya CHLEF
Zone sismique Zone IIA
Groupe d’usage 2 (Habitations)
Site S2 (Ferme)
SITE DE PROJET
CARACTERISTIQUE GEOMETRIQUE
Largeur en plan 28.75 m

Longueur en 20 m
plan
Hauteur total 25,08m
du bâtiment
Hauteur RDC 3,06 m

Hauteur des 3,06 m


étages
courants
PLAN D’AMENAGEMENT
CHAPITRE II
PREDIMENSIONNEMENT
1-POUTRES
• Il y a deux types des poutres :
1- Les poutres principales :
L L
 Critère de flèche : h
15 10
H=45cm
 R.P.A 99 version 2003 :
• b ≥ 20 cm => 30 cm > 20 cm .......condition vérifiée.

• h ≥ 30 cm => 45 cm > 30 cm ………condition vérifiée.

• h/b ≤ 4 => 1,5 ≤ 4…………………………condition vérifiée.


2- Les poutres secondaires (Chaînages) :
L L
 Critère de flèche :  h 
15 10

 R.P.A 99 version 2003 :


H=40cm

• b ≥ 20 cm => 30 cm > 20 cm ……..condition vérifiée.

• h ≥ 30 cm => 40cm > 30 cm ……..condition vérifiée.

• h/b ≤ 4 => 1,33 ≤ 4 ….......................condition vérifiée.


LES PLANCHERS :
1- PLANCHER A CORPS CREUX :
ht=20 cm = (16+4) cm

2-DALLE PLEINE: 15cm


LES POTEAUX :
Niveau B cm2
/ /

/ /

Haut d’étage 7 45X45

Haut d’étage 6 50X50

Haut d’étage 5 50X50

Haut d’étage 4 55X55

Haut d’étage 3 55X55

Haut d’étage 2 60X60

Haut d’étage 1 60X60

Haut du RDC 65X65


CHAPITRE III
Ferraillage Des Éléments Secondaires

Calcul d’un escalier :


Vérification Des conditions :
Emmarchement (E) ≤ largeur du palier (lp)
E = 1,96 m et lp = 2 m …….. (c.v)
Pente (α ~ 30° à 40°)
α = 3 є [ 30 ; 40]………(c.v)
La relation de Blondelle 59 cm ≤ g + 2h ≤ 66 cm
59 cm ≤ (30+2x17= 64 cm)≤ 66 cm………..(c.v)
Calcul du ferraillage
Le schéma statique :

2m
3,5m

3,5m 2m

Type d’escalier Armatures Longitudinale [cm²] Armatures de répartition [cm²]


Ast calculé Ferr choisie Ast calculé Ferr choisie
Volée En appui 7.92 7T12 2.36 3T10
1
En travée 4.52 4T12 1.13 4T12

Volée 2 En appui 13.85 9T14 4.71 6T10

En travée 9.24 6T14 2.31 410


Étude de la poutre palière
Dimensionnement :
Selon le CBA93, le critère de rigidité est :
L L 550 550
 ht    ht   ht  40cm
15 10 15 10
0,4ht  b  0,8ht  16  b  32  b  30cm

Vérification des conditions RPA99 (version 2003) :


b ≥ 20 cm 30 cm > 20 cm............ C.V
ht ≥ 30 cm ↔ 40 cm ≥ 30 cm............ C.V
ht 40
4  1,33  4.............C.V
b 30
CROQUIS de ferraillage De poutre palière

A calculer ( cm²) A choisi ( cm² ) A min ( cm² ) A répartition ( cm² )

Travée 18,38 12HA14 1,30 A = 4,62


--- 18,47

Appuie 3,18 3HA12 1,30 A = 0,85


--- 3,39
Ferraillage de acrotère
Calcul des solives (Etage courant) 

Types Méthode utilisée Observation

1 Forfaitaire Conditions vérifiées

Les efforts trouvés dans les différents types de poutrelles :

Moments en travées
Moments en appuis Efforts tranchants
[KN.M]
Types [KN.M] [KN]

ELS ELS
ELU ELU ELU
-8,2 11,8
1 -11,35 16,34 22,2
-9,84 17,72
3 -13,62 15,2 23,21
L’état Limite Ultime (E L U) :

A (CALCULE)
ELU M μ β A min A (adopte)
cm²
kN.m cm²

En travée 16,34 0.06 0.969 2,69 1.30 3,14


4 HA10
En appuis 13,62 0,296 0,82 2,65 0.22 3,14
4HA10

L’état limite de service (ELS) :

ELS α ɣ condition
En travée 0,07 0,92 vérifiée

En appuis 0,36 1.38 vérifiée


la dalle de compression 
200
Si : Ln ≤ 50 cm  A1 = fe (Ln en cm)
L1
Si : 50 ≤ Ln ≤ 80 cm  A1 = 4 . fe (Ln en cm)

A1 = 0,60 cm² /ml —› 5T6  A1 = 1,7 cm²


A2= A1/2 =0,30 cm² —› 4T6 ⇒A2 =1,13cm²

Ln : distance entre axe des poutrelles (Ln=60 cm).


A1 : diamètre perpendiculaire aux poutrelles (A.P).
A2 : diamètre parallèle aux poutrelles .
Etude du balcon
La console 
G = 4.59 KN/m² (poids propre)
P = 2.51 KN/m (poids du mur) Mu1 = 16.20 KN.m
Q = 3,5 KN/m d’après le DTR BC.2.2 Ms1 = 11.57 KN.m
Q = 1,5 KN/m d’après le DTR BC.2.2
Ferraillage des balcons
A choisi(cm2) Espacement (cm)

7T12=7,92 14,28

4T8=2,1 25

15 cm

150 cm
150 cm
Chapitre 4

ETUDE DYNAMIQUE ET SISMIQUE


Le calcul de l’effort sismique :

- Méthode d’analyse modale spectrale


- la méthode d’analyse dynamique
Figure : dispositions des voiles
Les résultats de mode propre ( 90% > )
MODE PERIODE MASSE CUMULEE

18 0,05 91,59
19 0,05 91,60
20 0,05 91,65
les trois premier mode direction ( x , y )
CAS  MODE  PERIODE MASSE  MASSE  MASSE MASSE
  CUMULE CUMULE MODALE MODALE
E E UX UY
UX UY
1 1 0,58 0,02 64,17 0,042 64,17
2 2 0,47 65,08 64,20 65,O6 0,03
3 3 0,43 65,35 65427 0,27 0,07

DIRECTION X: T emperique  T dynamique  1,3 T emperique

DIRECTION Y: T emperique  T dynamique  1,3 T emperique


CHAPITRE 5
FERRAILLAGE DES ELEMENTS Résistant

Ferraillage des poteaux

Ferraillage des poutres

Avec Vérifications à l’ELU et à l’ELS


Combinaison des charges :
En fonction du type de sollicitation, on distingue les différentes
combinaisons suivantes :
• Selon le BAEL91
E L U .…………1,35 G + 1,5 Q
E L S ..................... G + Q
• Selon le RPA 99  (situation accidentelle)
G+Q ±E
0,8G ± E
• La section d’acier sera calculée pour différentes combinaisons
d’efforts internes:
N max  : M correspondant
N min : M correspondant
M max : N correspondant
Ferraillage des Poteaux :
35 cm
35 cm

45 cm 1 cadre φ8
+1étier 45 cm 1 cadre φ8
+1étier

4HA12
2HA12

Zone de travée
Zone d’ appui

Ferraillage des poutres principale


CONCLUSION
• L’étude que nous avons mené, nous a permis
de faire le lien entre Les connaissances
acquises durant notre promotion et de
compléter celle-ci par des nouvelles théories et
l’application dans un cas pratiqué
Descente des charges :
Le calcul de descente des charges consiste à répertorier et à reprendre l'ensemble des charges à
tous les niveaux de l'ouvrage pour les reporter au niveau du sol d'assise. Il prend en compte les
charges permanentes, les charges d'exploitations et d'entretien, les charges climatiques et les
charges accidentelles.
Ces charges peuvent être reparties uniformément ou non sur un élément de construction
(plancher ou poutre) ou concentrées: appuis d'une solive sur une poutre par exemple.
Plancher terrasse inaccessible

Charges permanentes

Surcharges d'exploitation
 
Terrasse inaccessible: Q1=1.00 kN/m2
Plancher étage courant

Charges permanentes

Surcharge d'exploitation
Locaux à usage d'habitation: Q2=1.50 kN/m2
II.2.3.balcon
Charges permanentes

Surcharge d'exploitation
Charge d'exploitation Q= 3.50 kN/m2
Murs
Murs extérieurs
II.3 Pré dimensionnement des poteaux :
Pour le pré-dimensionnement, on suppose que le poteau soit soumis à une compression
centrée, le calcul basé en premier lieu sur la section du poteau le plus sollicité dans notre
structure, la section afférente est la section résultante de la moitié des panneaux le poteau.
Les dimensions des poteaux doivent respecter le critère de résistance, et vérifier les conditions
du RPA.99 ainsi que la condition de flambement (stabilité).
II.4.Pré dimensionnement des voiles :
Le dimensionnement des voiles en béton armé est justifié par l’article 7.7 du RPA99 version
2003.
Les voiles servent, d’une part, à contreventer le bâtiment en reprenant les efforts horizontaux
(séisme), et d’autre part, à reprendre une part des efforts verticaux (plus 20 % pour notre
système de contreventement), qu’ils transmettent aux fondations.
D’après le RPA99 version 2003article 7.7.1 les voiles sont considérés comme des éléments
satisfaisant la condition: L≥4e. Dans le cas contraire, les éléments sont considérés comme des
éléments linéaires.
Avec :
L : longueur de voile.
e : épaisseur du voile.
L'épaisseur minimale est de 15 cm.
De plus, l'épaisseur doit être déterminée en fonction de la
hauteur libre d'étage he et des conditions de rigidité aux FigureII.12: Coupe en élévation d'un voile

extrémités indiquées.
Etude du Balcon :
Le balcon est soumis à une charge permanente G (poids propre et différentes charges), charge
concentrée à l’extrémité libre P (poids du garde du corps), et une charge d’exploitation Q.
/- Etude des Escaliers :
/- Pré dimensionnement des escaliers:
Définition :
Un escalier est un élément constitué d’une succession de gradins permettant le passage à pied
entre les différents niveaux d’une construction, constitués d’une dalle inclinée (paillasse) ,
avec des dalles horizontales (paliers) , ces derniers sont coulés sur place.

Composition d’un escalier :


La montée : ou la hauteur d’escalier (H)
Le giron : la largeur de marche(g).
L’emmarchement : la largeur de la volée (b).
La contre marche : la partie verticale d’une marche (h).
La paillasse : plafond qui monte sous marches.
Le palier : la partie horizontale.
La volée : suite ininterrompues des marches.
Figure 1 Schema statique des volee rdc a l’etat limite ultime

Figure 2 Schema statique des volee rdc a l’etat limite service


Ferraillage des escaliers :
RDC :
Volée 01
ELU :
/- ETUDE DU PLANCHER :
Introduction :
Les planchers sont des éléments horizontaux de la structure capables de reprendre les charges
verticales.
On peut considérer les corps creux comme des poids morts n’interviennent pas dans la
résistance de l’ouvrage.
Plancher = Poutrelles + Corps creux + Dalle de compression.
Dimensionnement du plancher:
Suite au précédent chapitre « pré dimensionnement des éléments » sur le quelle en a pus
déterminer la hauteur du plancher et puisque nos structures sont des constructions courantes
avec une surcharge modérée (Q≤5KN/m²).

On a approprié un seul type de plancher:


Plancher à corps creux (16+4) pour tous les étages :
16 cm : corps creux
4 cm : dalle de compression
Dimensionnement des poutrelles:
Les poutrelles travaillent comme une section en T, elles sont
disposées suivant les sens perpendiculaire aux poutres principales,
Le plancher à corps creux est considéré comme un élément qui
travaille dans une seule direction.
Poutrelles
La longueur de la dalle de compression sera calculée à partir de la plus petite des valeurs
suivantes de
b1 :
D’après [A.4.1.3 du BAEL91] on a :
b1 ≥ (Ln –b0) / 2 = (60-10)/2=25 cm
b1 ≥ L/10 = 545/10 = 52 cm
b1 ≥ (6 ÷ 8) h0 = (24 ÷ 32) = 28 cm
Donc b1 ≤ min (25 ; 39.5; 28)= 25cm.
b1= 25 cm  b = 2*b1 + b0 = 2*25 + 10 = 60 cm
Figure 6 : Nervure du plancher à
Avec : corps creux.
Ln : la distance entre axes de nervures 60 cm.
L : La portée entre nus d’appuis
h0 : La hauteur de la nervure
b0 : Epaisseur de la nervure.
b0 = (0.3/0.4) ht et elle est généralement prise a b0 = 10 cm
Ln = b = b0 + 2 b1 = 60 cm
L = 545 – 30 = 515 cm
V. Etude sismique
Introduction :
Toute structure implantée en zone sismique est susceptible de subir durant sa durée de vie
une excitation dynamique de nature sismique. De ce fait la détermination de la réponse
sismique de la structure est incontournable lors de l’analyse et de la conception
parasismique de cette dernière.
Ainsi le calcul d’un bâtiment vis-à-vis du séisme vise à évaluer les charges susceptibles d’être
engendrées dans le système structural lors du séisme. Pour notre projet, la détermination de
ces efforts est conduite par le logiciel ROBOT.
Choix de la méthode de calcul :
En Algérie, la conception parasismique des structures est régie par un règlement en vigueur
à savoir le « RPA99 modifié en 2003 » . Ce dernier propose trois méthodes de calcul de la
réponse sismique:
La méthode statique équivalente.
La méthode d’analyse modale spectrale.
La méthode d’analyse dynamique par accélérogramme.
Paramètres de l’analyse dynamique modale
spectrale :
Zone : IIa
Groupe d’usage : 2
Site : S2
Facteur de qualité : Q = 1,2
Coefficient de comportement :
La distribution de l’effort vertical dépasse 20%
pour les voiles => Système 2
Vérification ART 4.3.4 RPA 2003 :

Vérification ART 4.3.6 RPA 2003 :


La résultante des forces sismique à la base obtenue par combinaison des valeurs modales
ne doit pas être inferieur a 80% de la résultante des forces sismiques déterminée par la
méthode statique équivalente pour une valeur de la période fondamentale donnée par la
formule empirique appropriée.
Calcul de la force sismique par la méthode statique équivalente :
ADQ
La force sismique totale à la base de la structure doit être calculée dans les deux
Vdirections par :
W
R

Avec :
A : Coefficient d’accélération de zone ;

D : Facteur d’amplification dynamique


moyen ;
Q : Facteur de qualité ;
R : Coefficient de comportement et

W : Poids total de la structure

Estimation de la période fondamentale de la structure par la formule empirique :


T1 = CT hN3/4
Tableau récapitulatif des résultats de la méthode statique
équivalente :
Vxdyn= 3295,39 Kg < 80% VMSEX = 8450,02 Kg => Condition vérifiée
Vydyn=3152,4 Kg < 80% VMSEY = 8450,02 Kg => Condition vérifiée

Vérification Art 7.4.3.1. RPA 2003 :


L’effort normal de compression de calcul est limité par la condition suivante :

V, l’effort normal réduit.


Nd : effort normal de calcul s’exerçant sur une
section, en (N)
Bc : section du poteau en (mm2)
Fc28 : résistance caractéristique à la
compression du béton en (Mpa).
Résultat des efforts normaux dans les poteaux:
Ferraillage et note de calculus
Introduction :
 
Après avoir calculé les sollicitations, nous proposons de déterminer les sections d’aciers
nécessaires à la résistance et à la stabilité des éléments constructifs de notre ouvrage. Le
calcul des sections sera mené selon les règles de calcul du béton armé (C.B.A.93 et
R.P.A.99 version 2003).
Les règles du C.B.A.93 « Règles de conception et de calcul des structures en béton armé »
ont pour objet de spécifier les principes et les méthodes les plus actuels devant présider
et servir à la conception et aux calculs de vérification des structures et ouvrages en béton
armé, et s’appliquent plus spécialement aux bâtiments courants.
Les règles du R.P.A.99 version 2003 « Règles Parasismiques Algériennes » ont pour but de
fixer les normes de conception et de calcul des constructions en zone sismique, pour des
ouvrages courants. Les objectifs ainsi visés sont d’assurer une protection acceptable des
vies humaines et des constructions vis à vis de l’effet des actions sismiques par une
conception et un dimensionnement appropriés.
Les poutres sont soumises aux moments fléchissant et des efforts tranchants donc elles
sont calculées à la flexion simple.
Les poteaux sont soumis à des efforts normaux, des efforts tranchants et à des moments
fléchissant donc ils seront calculés à la flexion composée.
Les poutres :
1 Niveau:
 
Nom : POUTRE P P3 (3 travées )
Niveau de l’étage : ---
Tenue au feu :0h
Fissuration : peu préjudiciable
Milieu : non agressif

 
2 Poutre: Poutre46...48 Nombre d'éléments identiques: 1
 
2.1 Caractéristiques des matériaux:
 
Béton : fc28 = 25,00 (MPa) Densité = 2501,36 (kG/m3)
Armature longitudinale : type HA 500 fe = 500,00 (MPa)
Armature transversale : type HA 500 fe = 500,00 (MPa)
Armature additionnelle: : type HA 500 fe = 500,00 (MPa)
2.2 Géométrie:
 
2.2.1 Désignation Position APG L APD
(m) (m) (m)
P1 Travée 0,65 5,10 0,65
 
Section de 0,00 à 5,10 (m)
35,0 x 45,0 (cm)
Pas de plancher gauche
Pas de plancher droit

2.2.2 Désignation Position APG L APD


(m) (m) (m)
P2 Travée 0,65 5,10 0,65
 
Section de 0,00 à 5,10 (m)
35,0 x 45,0 (cm)
Pas de plancher gauche
Pas de plancher droit

2.2.3 Désignation Position APG


L APD
(m)
(m) (m)
P3 Travée 0,65 5,10
0,65
 
Section de 0,00 à 5,10 (m)
35,0 x 45,0 (cm)
Pas de plancher gauche
Pas de plancher droit
2.3 Hypothèses de calcul:
 
Règlement de la combinaison: BAEL 91
Calculs suivant : BAEL 91 mod. 99
Dispositions sismiques : oui
Poutres préfabriquées : non
Enrobage : Aciers inférieurs c = 3,0 (cm)
: latéral c1 = 3,0 (cm)
: supérieur c2 = 3,0 (cm)
Tenue au feu : forfaitaire
Coefficient de redistribution des moments sur appui : 0,80
Ancrage du ferraillage inférieur:
appuis de rive (gauche) : Auto
appuis de rive (droite) : Auto
appuis intermédiaires (gauche) : Auto
appuis intermédiaires (droite) : Auto
2.4 Chargements:
 
2.5 Résultats théoriques:

2.5.1 Sollicitations ELU

Désignation Mtmax. Mtmin. Mg Md Vg


Vd
(kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN) (kN)
P1 38,62 -2,02 -42,90 -32,21 50,33 -49,60
P2 42,94 -0,00 -32,22 -33,72 49,60 -50,33
P3 38,88 -1,97 -31,50 -43,09 49,50 -50,43
-150
[kN*m]
-100

-50

50

100
[m]
150
0 2 4 6 8 10 12 14 16
Moment fléchissant ELU: Mu Mru Mtu Mcu

500
400 [kN]
300
200
100
0
-100
-200
-300
-400 [m]
-500
0 2 4 6 8 10 12 14 16
Effort transversal ELU: Vu Vru Vcu(cadres) Vcu(total)

.5.2 Sollicitations ELS

Désignation Mtmax. Mtmin. Mg Md Vg Vd


(kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN) (kN)
P1 28,13 0,00 -31,18 -23,29 36,61 -36,09
P2 31,33 0,00 -23,29 -24,37 36,08 -36,62
P3 28,32 0,00 -22,78 -31,32 36,02 -36,68
150
[kN * m ]
100

-5 0

50

10 0
[m ]
15 0
0 2 4 6 8 10 12 14 16
M o m e n t flé ch i ssa n t EL S: Ms M rs M ts M cs

40
[kN ]
30
20
10
0
-1 0
-2 0
-3 0 [m ]
-4 0
0 2 4 6 8 10 12 14 16
Effo rt tra n sve rsa l EL S: Vs Vrs

0 .8
[0 .1 % ]
0 .6
0 .4
0 .2
0
0 .2
0 .4
0 .6
0 .8 [m ]
-1
0 2 4 6 8 10 12 14 16
D é fo rm a tio n s: Ats Acs Bs

15 0
[M Pa ]
10 0

50

-5 0

100

150
[m ]
200
0 2 4 6 8 10 12 14 16
C o n tra in te s: Atss Acss Bss
2.5.3 Sollicitations ELU - combinaison rare

Désignation Mtmax. Mtmin. Mg Md Vg Vd


(kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN) (kN)
P1 29,17 -8,15 -47,61 -39,29 42,97 -42,44
P2 31,83 -4,56 -39,31 -40,40 42,36 -42,90
P3 29,42 -8,04 -38,57 -47,49 42,28 -42,95
-150
[kN*m]
-100

-50

50

100
[m]
150
0 2 4 6 8 10 12 14 16
Moment fléchissant AC C: Ma Mra Mta Mca

500
400 [kN]
300
200
100
0
-100
-200
-300
-400 [m]
-500
0 2 4 6 8 10 12 14 16
Effort transversal ACC: Va Vra Vca(total) Vca(cadres)

2.5.4 Sections Théoriques d'Acier

Désignation Travée (cm2) Appui gauche (cm2) Appui droit (cm2)


inf. sup. inf. sup. inf. sup.
P1 2,28 0,00 0,14 2,54 0,51 1,99
 
P2 2,54 0,00 0,46 2,00 0,56 2,05
 
P3 2,29 0,00 0,44 1,96 0,13 2,55
8
[cm2]
6
4
2
0
2
4
6
8 [m]
10
0 2 4 6 8 10 12 14 16
Section d'acier en flexion: Abt Abr Abmin Ades Aver_gross

40
[cm2/m]
30
20
10
0
10
20
30 [m]
40
0 2 4 6 8 10 12 14 16
Section d'acier en cisaillement: Ast Ast_strut Asr AsHang

 
2.5.5 Flèches
 
Fgi - flèche due aux charges permanentes totales
Fgv - flèche de longue durée due aux charges permanentes
Fji - flèche due aux charges permanentes à la pose des cloisons
Fpi - flèche due aux charges permanentes et d'exploitation
DFt - part de la flèche totale comparable à la flèche admissible
Fadm - flèche admissible
 
Travée Fgi Fgv Fji Fpi DFt Fadm
(cm) (cm) (cm) (cm) (cm) (cm)
P1 0,042 0,113 0,042 0,061 0,091 1,075
P2 0,040 0,109 0,040 0,072 0,101 1,075
P3 0,042 0,114 0,042 0,062 0,092 1,075
-1.5
[cm]

-1

-0.5

0.5

[m]
1.5
0 2 4 6 8 10 12 14 16
Flèches: Fgi Fgv Fji Fpi F Fadm
 
2.5.6 Contrainte dans la bielle comprimée
 
Valeur admissible: 13,33 (MPa)
 
a/add sbc A Atheor Ar
(m) (MPa) (cm2) (cm2)
 
Travée P1 Appui gauche
Vu = 50,33(kN)
Bielle inférieure 0,60 0,48 1,16 4,62

 
Travée P1 Appui droit
Vu = 49,60(kN)
Bielle inférieure 0,61 0,46 0,00 6,68

 
Travée P2 Appui gauche
Vu = 49,60(kN)
Bielle inférieure 0,61 0,46 0,00 6,68
 
Travée P2 Appui droit
Vu = 50,33(kN)
Bielle inférieure 0,61 0,47 0,00 6,68

 
Travée P3 Appui gauche
Vu = 49,50(kN)
Bielle inférieure 0,61 0,46 0,00 6,68

 
Travée P3 Appui droit
Vu = 50,43(kN)
Bielle inférieure 0,60 0,48 1,16 4,62
2.6 Résultats théoriques - détaillés:
 
2.6.1 P1 : Travée de 0,65 à 5,75 (m)
ELU ELS ELU - comb. acc.
Abscisse M max. M min. M max. M min. M max. M min. A chapeau A
travée A compr.
(m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (cm2) (cm2) (cm2)
0,65 0,00 -42,90 0,00 -31,18 2,86 -47,61 2,54 0,14 0,00
0,90 0,00 -42,90 0,00 -21,23 6,97 -47,61 2,53 0,35 0,00

1,48 11,76 -19,51 0,00 -2,31 17,21 -27,45 1,36 0,85 0,00
2,05 27,69 -2,02 13,69 0,00 25,41 -8,15 0,41 1,61 0,00
2,63 36,52 -0,00 24,04 0,00 28,18 -0,00 0,00 2,15 0,00
3,20 38,62 -0,00 28,13 0,00 28,86 -0,00 0,00 2,28 0,00
3,78 37,38 -0,00 25,73 0,00 29,17 -0,00 0,00 2,20 0,00
4,35 30,84 -0,00 17,08 0,00 27,30 -4,70 0,23 1,80 0,00
4,93 16,24 -12,57 3,24 0,00 20,68 -20,88 1,02 1,01 0,00
5,50 8,83 -32,21 0,00 -14,47 11,88 -39,29 1,99 0,59 0,00
5,75 8,83 -32,21 6,54 -23,29 8,46 -39,29 1,99 0,51 0,00
ELU ELS ELU - comb. acc.
Abscisse V max. V red. V max. V red. V max. V red.
(m) (kN) (kN) (kN) (kN) (kN) (kN)
0,65 50,33 1,63 36,61 37,82 42,97 1,21
0,90 48,35 49,97 35,16 36,36 41,51 42,72
1,48 40,65 42,28 29,54 30,75 35,90 37,11
2,05 29,83 31,46 21,67 22,87 28,03 29,23
2,63 15,88 17,51 11,53 12,74 17,89 19,09
3,20 0,36 1,99 0,26 1,47 6,62 7,83
3,78 -15,15 -13,52 -11,00 -9,80 -17,36 -16,15
4,35 -29,10 -27,47 -21,14 -19,93 -27,50 -26,29
4,93 -39,92 -38,30 -29,01 -27,81 -35,37 -34,17
5,50 -47,62 -45,99 -34,63 -33,42 -40,99 -39,78
5,75 -49,60 1,63 -36,09 -34,88 -42,44 1,21
Abscisse ea eac eb sa sac sb*
(m) (MPa) (MPa) (MPa)
0,65 0,69 0,00 0,29 137,39 0,00 3,83
0,90 0,08 0,00 0,12 15,75 0,00 1,67
1,48 0,01 0,00 0,01 1,71 0,00 0,18
2,05 -0,05 0,00 -0,08 -10,16 0,00 -1,07
2,63 -0,09 0,00 -0,14 -18,45 0,00 -1,93
3,20 -0,84 0,00 -0,29 -168,18 0,00 -3,92
3,78 -0,77 0,00 -0,27 -154,23 0,00 -3,54
4,35 -0,06 0,00 -0,10 -12,66 0,00 -1,34
4,93 -0,01 0,00 -0,02 -2,40 0,00 -0,25
5,50 0,05 0,00 0,09 10,73 0,00 1,14
5,75 0,08 0,00 0,14 16,05 0,00 1,82
2.6.2 P2 : Travée de 6,40 à 11,50 (m)
ELU ELS ELU - comb. acc.
Abscisse M max. M min. M max. M min. M max. M min. A chapeau A
travée A compr.
(m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (cm2) (cm2) (cm2)
6,40 1,09 -32,22 0,00 -23,29 9,10 -39,31 2,00 0,46 0,00
6,65 3,57 -32,22 0,00 -14,16 12,86 -39,31 1,99 0,64 0,00
7,23 18,24 -12,31 4,28 0,00 22,33 -20,36 0,99 1,09 0,00
7,80 33,82 -0,00 18,84 0,00 29,67 -4,10 0,21 1,98 0,00
8,38 41,33 -0,00 28,22 0,00 31,83 -0,00 0,00 2,44 0,00
8,95 42,94 -0,00 31,33 0,00 31,67 -0,00 0,00 2,54 0,00
9,53 41,21 -0,00 27,97 0,00 31,59 -0,00 0,00 2,43 0,00
10,10 33,35 -0,00 18,35 0,00 29,34 -4,56 0,23 1,95 0,00
10,68 17,44 -13,16 3,55 0,00 21,87 -21,25 1,04 1,07 0,00
11,25 9,77 -33,72 0,00 -15,13 9,82 -40,40 2,05 0,56 0,00
11,50 9,77 -33,72 7,23 -24,37 7,23 -40,40 2,05 0,56 0,00
ELU ELS ELU - comb. acc.
Abscisse V max. V red. V max. V red. V max. V red.
(m) (kN) (kN) (kN) (kN) (kN) (kN)
6,40 49,60 0,07 36,08 36,14 42,36 0,06
6,65 47,61 47,69 34,63 34,68 40,91 40,96
7,23 39,92 39,99 29,01 29,07 35,29 35,35
7,80 29,10 29,17 21,14 21,19 27,42 27,47
8,38 15,15 15,22 11,00 11,06 17,28 17,34
8,95 -0,37 -0,29 -0,27 -0,21 -6,55 -6,49
9,53 -15,88 -15,81 -11,53 -11,48 -17,82 -17,76
10,10 -29,84 -29,76 -21,67 -21,62 -27,95 -27,90
10,68 -40,66 -40,58 -29,55 -29,49 -35,83 -35,77
11,25 -48,35 -48,28 -35,16 -35,10 -41,44 -41,39
11,50 -50,33 0,07 -36,62 -36,56 -42,90 0,06
Abscisse ea eac eb sa sac sb*
(m) (MPa) (MPa) (MPa)
6,40 0,08 0,00 0,14 16,05 0,00 1,82
6,65 0,05 0,00 0,08 10,50 0,00 1,11
7,23 -0,02 0,00 -0,03 -3,17 0,00 -0,34
7,80 -0,07 0,00 -0,11 -13,97 0,00 -1,48
8,38 -0,85 0,00 -0,29 -169,11 0,00 -3,88
8,95 -0,94 0,00 -0,33 -187,36 0,00 -4,36
9,53 -0,84 0,00 -0,29 -167,65 0,00 -3,85
10,10 -0,07 0,00 -0,11 -13,61 0,00 -1,44
10,68 -0,01 0,00 -0,02 -2,63 0,00 -0,28
11,25 0,06 0,00 0,09 11,22 0,00 1,19

11,50 0,08 0,00 0,14 16,80 0,00 1,91


2.6.3 P3 : Travée de 12,15 à 17,25 (m)
ELU ELS ELU - comb. acc.
Abscisse M max. M min. M max. M min. M max. M min. A chapeau A
travée A compr.
(m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (kN*m) (cm2) (cm2)
(cm2)
12,15 0,93 -31,50 0,00 -22,78 8,70 -38,57 1,96 0,44 0,00
12,40 3,05 -31,50 0,00 -13,99 12,11 -38,57 1,95 0,60 0,00
12,98 16,74 -12,15 3,66 0,00 20,93 -20,27 0,99 1,02 0,00
13,55 31,24 -0,00 17,42 0,00 27,56 -4,36 0,22 1,83 0,00
14,13 37,68 -0,00 26,00 0,00 29,42 -0,00 0,00 2,22 0,00
14,70 38,88 -0,00 28,32 0,00 29,08 -0,00 0,00 2,29 0,00
15,28 36,75 -0,00 24,17 0,00 28,30 -0,00 0,00 2,16 0,00
15,85 27,82 -1,97 13,75 0,00 25,41 -8,04 0,40 1,62 0,00
16,43 11,80 -19,56 0,00 -2,25 17,10 -27,29 1,36 0,84 0,00
17,00 0,55 -43,09 0,00 -21,33 6,75 -47,49 2,55 0,34 0,00
17,25 0,55 -43,09 0,41 -31,32 2,60 -47,49 2,55 0,13 0,00
ELU ELS ELU - comb. acc.
Abscisse V max. V red. V max. V red. V max. V red.
(m) (kN) (kN) (kN) (kN) (kN) (kN)
12,15 49,50 47,79 36,02 34,75 42,28 41,02
12,40 47,52 45,82 34,56 33,30 40,82 39,56
12,98 39,83 38,12 28,94 27,68 35,21 33,95
13,55 29,01 27,30 21,07 19,81 27,34 26,07
14,13 15,05 13,35 10,93 9,67 17,20 15,94
14,70 -0,46 -2,16 -0,33 -1,60 -6,60 -7,86
15,28 -15,98 -17,68 -11,60 -12,86 -17,87 -19,13
15,85 -29,93 -31,63 -21,74 -23,00 -28,01 -29,27
16,43 -40,75 -42,45 -29,61 -30,87 -35,88 -37,14
17,00 -48,44 -50,15 -35,23 -36,49 -41,49 -42,76
17,25 -50,43 -52,12 -36,68 -37,95 -42,95 -44,21
Abscisse ea eac eb sa sac sb*
(m) (MPa) (MPa) (MPa)
12,15 0,08 0,00 0,13 15,70 0,00 1,78
12,40 0,05 0,00 0,08 10,37 0,00 1,10
12,98 -0,01 0,00 -0,02 -2,71 0,00 -0,29
13,55 -0,06 0,00 -0,10 -12,92 0,00 -1,37
14,13 -0,78 0,00 -0,27 -155,84 0,00 -3,58
14,70 -0,85 0,00 -0,30 -169,35 0,00 -3,94
15,28 -0,09 0,00 -0,15 -18,54 0,00 -1,94
15,85 -0,05 0,00 -0,08 -10,20 0,00 -1,08
16,43 0,01 0,00 0,01 1,67 0,00 0,18
17,00 0,08 0,00 0,13 15,82 0,00 1,67
17,25 0,69 0,00 0,29 138,01 0,00 3,84
 
*- contraintes dans ELS, déformations en ELS
 
2.7 Ferraillage:

2.7.1 P1 : Travée de 0,65 à 5,75 (m)


Armature longitudinale:
Aciers inférieurs
3 HA 500 14 l = 6,65 de 0,03 à 6,68
Aciers de montage (haut)
3 HA 500 12 l = 6,02 de 0,03 à 6,05
Chapeaux
3 HA 500 12 l = 3,40 de 0,03 à 3,43
3 HA 500 12 l = 2,71 de 0,08 à 2,79
3 HA 500 12 l = 6,21 de 2,97 à 9,18
3 HA 500 12 l = 4,94 de 3,61 à 8,54
Armature transversale:
33 HA 500 10 l = 1,56
e = 1*0,01 + 6*0,09 + 20*0,20 + 6*0,09 (m)
33 HA 500 10 l = 1,00
e = 1*0,01 + 6*0,09 + 20*0,20 + 6*0,09 (m)
2.7.2 P2 : Travée de 6,40 à 11,50 (m)
Armature longitudinale:
Aciers inférieurs
3 HA 500 14 l = 6,95 de 5,47 à 12,43
Aciers de montage (haut)
3 HA 500 12 l = 5,69 de 6,11 à 11,80
Chapeaux
3 HA 500 12 l = 6,21 de 8,72 à 14,93
3 HA 500 12 l = 4,94 de 9,36 à 14,29
Armature transversale:
33 HA 500 10 l = 1,56
e = 1*0,01 + 6*0,09 + 20*0,20 + 6*0,09 (m)
33 HA 500 10 l = 1,00
e = 1*0,01 + 6*0,09 + 20*0,20 + 6*0,09 (m)
 
2.7.3 P3 : Travée de 12,15 à 17,25 (m)
Armature longitudinale:
Aciers inférieurs
3 HA 500 14 l = 6,65 de 11,22 à 17,87
Aciers de montage (haut)
3 HA 500 12 l = 6,02 de 11,86 à 17,87
Chapeaux
3 HA 500 12 l = 3,40 de 14,47 à 17,87
3 HA 500 12 l = 2,71 de 15,11 à 17,82
Armature transversale:
33 HA 500 10 l = 1,56
e = 1*0,01 + 6*0,09 + 20*0,20 + 6*0,09 (m)
33 HA 500 10 l = 1,00
e = 1*0,01 + 6*0,09 + 20*0,20 + 6*0,09 (m)
Quantitatif:
Volume de Béton = 2,82 (m3)
Surface de Coffrage= 21,78 (m2)
 
Acier HA 500
Poids total = 368,39 (kG)
Densité = 130,67 (kG/m3)
Diamètre moyen = 11,2 (mm)
Liste par diamètres:
 
Diamètre Longueur Poids
(m) (kG)
10 252,57 155,77
12 156,73 139,20
14 60,73 73,41
Les poteau :
Ferraillage des poteaux : 
Les poteaux sont des éléments structuraux assurant la transmission des efforts des
poutres vers les fondations. Un poteau est soumis à un effort normal « N » et à un moment
de flexion « M » dans les deux sens soit dans le sens longitudinal et le sens transversal. Donc
les poteaux sont sollicités en flexion composée. Les armatures seront calculées à l’état limité
ultime « ELU » sous l’effet des sollicitations les plus défavorables et ce dans les situations
suivantes :
Situation durable et transitoire
-Béton :
En fonction du type de sollicitation, on distingue les différentes combinaisons suivantes :
Selon BAEL 91
E L U .……..…….. 1,35 G + 1,5 Q
E L S ..................... G + Q
La section d’acier sera calculée pour des différentes combinaisons des efforts internes
Nmax  ; M correspondant
Nmin ; M correspondant
Mmax ; N correspondant
Ferraillage longitudinales 
0,23.b0 .d . f t 28
Ferraillage minimum d’après le CBA93  ACNF 
fe
Condition de non fragilité :
Recommandations du RPA 99/version2003
Les armatures longitudinales doivent être à haute adhérence, droites et sans crochets.
Le pourcentage minimal des armatures longitudinales sera de 0.8% (zone IIa).
Ferraillage maximum sera de : 
4% en zone courante.
6% en zone de recouvrement.
Le diamètre minimum est de 12 mm (RPA99/version2003).
la longueur minimale des recouvrements est 40  (zone IIa).
La distance entre les barres verticales dans une face du poteau ne doit pas dépasser 25 cm
en zone IIa (RPA99/version2003).
Ferraillage transversal 
D’après le RPA99, les armatures transversales des poteaux sont calculées à l’aide de
la formule :
At V
 a u
t ht . f e

Vu : L’effort tranchant de calcul.


ht : Hauteur totale de la section brute.
fe : Contrainte limite élastique de l’acier d’armature transversale.
a : Est un coefficient correcteur qui tient compte du mode fragile de la rupture par effort
tranchant.
La valeur de a est pris égale à 2,50 si l’élancement géométrique g dans la direction
considérée est supérieur ou égal à 5 et 3,75 dans le cas contraire.
t : L’espacement des armatures transversales.
Espacement des cadres.
La valeur maximale de l’espacement est fixée comme suit (RPA 99 version 2003) :
Dans la zone nodale :
t  min ( 10 , 15cm) ( zone IIa)
Dans la zone courante :
t’  15 (zone IIa)
Où  est le diamètre minimal des armatures longitudinales du poteau.
At
La quantité d’armatures transversales minimale exprimée par t.b 1
est donnée comme suit :
0,3 % si g  5 
0,8 % si g  3
Si 3 < g < 5 : interpoler entre les valeur limites précédentes.
Les cadres et les étriers doivent être fermés par des crochets à 135° ayant une
longueur droite minimum de 10 t.
 
Exemple de calcul. 
On calcul comme un exemple le ferraillage du poteau de dimensions 60x60cm du
RDC, ayant les
C
A’s

d
65cm

As

65cm

Figure 1: coupe d'un poteau de dimensions


60x60 cm
1 Niveau:
 
Nom :
Niveau de l’étage : 0,00 (m)
Tenue au feu :0h
Fissuration : peu préjudiciable
Milieu : non agressif
 
2 Poteau: Poteau29 Nombre d'éléments identiques: 1
 
2.1 Caractéristiques des matériaux:
 
Béton : fc28 = 25,00 (MPa) Poids volumique= 2501,36 (kG/m3)
Armature longitudinale : type HA 500 fe = 500,00 (MPa)
Armature transversale : type HA 500 fe = 500,00 (MPa)
2.2 Géométrie:
 
2.2.1 Rectangle 65,0 x 65,0 (cm)
2.2.2 Epaisseur de la dalle = 0,16 (m)
2.2.3 Sous dalle = 3,13 (m)
2.2.4 Sous poutre = 2,84 (m)
2.2.5 Enrobage = 3,0 (cm)
 
2.3 Hypothèses de calcul:

Calculs suivant : BAEL 91 mod. 99


Dispositions sismiques : non
Poteau préfabriqué: non
Tenue au feu : forfaitaire
Prédimensionnement : non
Prise en compte de l'élancement : oui
Compression : simple
Cadres arrêtés : sous plancher
Plus de 50% des charges appliquées: : après 90 jours
2.4 Chargements:
 
Cas Nature Groupe N
(kN)
ELU de calcul 29 1190,32
ELS cal.ELS 29 873,32
 
2.5 Résultats théoriques:
 
 
2.5.1 Analyse de l'Elancement
 
Lu (m) K l
Direction Y: 3,06 1,00 16,31
2.5.2 Analyse détaillée
 
l = max (ly ; lz)
l = 16,31
l < 50
a = 0,85/(1+0,2*(l/35)^2) = 0,81
Br = 0,40 (m2)
A= 13,57 (cm2)
Nulim = a[Br*fc28/(0,9*gb)+A*Fe/gs] = 6468,21 (kN)
2.5.3 Ferraillage:
Coefficients de sécurité
global (Rd/Sd) = 5,43
section d'acier réelle A = 13,57 (cm2)
.6 Ferraillage:
 
Barres principales:
12 HA 500 12 l = 3,26 (m)
 
Armature transversale:
18 Cad HA 500 8 l = 2,52 (m)
e = 18*0,17 (m)
18 Cad HA 500 8 l = 1,89 (m)
e = 18*0,17 (m)

3 Quantitatif:
Volume de Béton = 1,20 (m3)
Surface de Coffrage= 7,37 (m2)
Acier HA 500
Poids total = 65,96 (kG)
Densité = 55,07 (kG/m3)
Diamètre moyen = 9,3 (mm)
Liste par diamètres:
Diamètre Longueur Poids
(m) (kG)
8 79,22 31,27
12 39,06 34,69
Ferraillage des voiles
Les voiles de contreventement sont calculés en flexion composée avec effort tranchant tout
en tenant en compte les exigences de l’RPA99v.2003 et du DTR BC.2.42 « règles de
conception et de calcul des parois et mur en béton banché »

Disposition des voiles de contreventement


Voile 1:
1 Niveau:
Nom :voil Etage
Niveau de l’étage : inférieur 18,36 (m)
Position de l'étage :intermédiaire
Milieu : non agressif
 
2 Voile: Voile748
 
2.1 Caractéristiques des matériaux:
Béton : fc28 = 25,00 (MPa) Densité = 2501,36 (kG/m3)
Armature longitudinale : type HA 500 fe = 500,00 (MPa)
Armature transversale : type HA 500 fe = 500,00 (MPa)
Age du béton au chargement : 28
Coefficient de comportement: q = 2,50
2.2 Géométrie:
 
Nom: P1
 
Longueur: 5,75 (m)
Epaisseur: 0,30 (m)
Hauteur: 3,06 (m)
Hauteur de la couronne: 0,00 (m)
Appui vertical: ---------
Conditions aux appuis: plancher aboutissant de deux
côtés

2.3 Hypothèses de calcul:


 
Calculs suivant : BAEL 91 mod. 99
Enrobage : 1,0 (cm)
2.4 Résultats théoriques:
 

2.4.1 Diagrammes

7
[cm2]
6

1
[m]
0
0 1 2 3 4 5
Ferraillage / Vertical Théorique Réel Principale vertical

[cm2]
2

1.5

0.5
[m]
0
0 1 2 3 4 5
Ferraillage / Horizontal Théorique Réel
9
[MPa]
8
7
6
5
4
3
2
1 [m]
0
0 1 2 3 4 5
ELU / C ontraintes (compression simple) ELU1: ELU/ 1.35 G +1.5 Q Non armé Armé

8 [MPa]
F=136,60kN
7
6
5
4 F=80,02kN

3
2
1 [m]
0
0 1 2 3 4 5
ELU / Contraintes (compression avec flexion) ELU1: ELU/ 1.35 G +1.5 Q

-0.0005

-0.001

-0.0015

-0.002

[m]
-0.0025
0 1 2 3 4 5
ELU / Déformation ELU1: ELU/ 1.35 G +1.5 Q
2.4.2 Résultats théoriques - détaillés:

2.4.2.1 Combinaisons
 
2.4.2.1.1 Sollicitations ELU

ELU.1 - ELU/ 1.35 G +1.5 Q

2.4.2.2 Longueur de flambement


 
Lf' = 2,60 (m)
Lf'_rnf = 2,45 (m)
Lf = 2,60 (m)
Lf_rnf = 2,45 (m)
 
2.4.2.3 Elancement
l = 30,03
l rnf = 28,27
2.4.2.4 Coefficient a
a/a1 = 1,1 (Age du béton au chargement :28)
a = 0,49
a rnf = 0,68
2.4.2.5 Résistance du voile non armé
s ulim = 8,51 (MPa)
2.4.2.6 Armatures réparties
Combinaison dimensionnante: ELU 1
N umax= 831,51 (kN/m)
s umax = 2,77 (MPa)
Nulim = 2552,35 (kN/m)
s ulim = 8,51 (MPa)
 
Numax<Nulim => Voile non armé
831,51 (kN/m) < 2552,35 (kN/m)
 
2.4.2.7 Armatures de bord
2.4.2.7.1 Bord gauche
2.4.2.7.1.1 Raidisseur en flexion composé
Af L = 3,14 (cm2)
Combinaison dimensionnante: ELU 1
2.4.2.7.1.2 Potelets minimaux
Largeur: d':
d' = 0,30 (m)
 
2.4.2.7.2 Bord droit
 
2.4.2.7.2.1 Raidisseur en flexion composé
Af R= 3,14 (cm2)
Combinaison dimensionnante: ELU 1
2.4.2.7.2.3 Potelets minimaux
Largeur: d': d' = 0,30 (m)
 
2.4.2.8 Cisaillement (BAEL91 A5.1,23)
Armatures horizontales
Combinaison dimensionnante-ELU: ELU 1
 
Vu = 71,00 (kN)
t = 0,05 (MPa)
Ah = 0,00 (cm2/m)
2.5 Ferraillage:

Armatures verticales:
 
Zone
X0 X1 Quantité Acier Diamètre Longueur Espacement
(m) (m) (mm) (m) (m)
0,30 5,45 42 HA 500 6,0 3,45 0,25
 
X0 - Début de la zone
X1 - Fin de la zone

Armatures horizontales:
 
Type Quantité Acier Diamètre A B C Espacement
Forme
(mm) (m) (m) (m) (m)
droit 26 HA 500 6,0 5,73 0,00 0,00 0,25
Epingles:
 
Quantité Acier Diamètre A B C Forme
(mm) (m) (m) (m)
147 HA 500 6,0 0,28 0,00 0,00 00

Armature de bord (Af):


 
Quantité Acier Diamètre A B C Forme
(mm) (m) (m) (m)
Armatures longitudinales - gauche 8 HA 500 10,0 3,49 0,00
0,00
Armatures longitudinales - droite 8 HA 500 10,0 3,49 0,00
0,00
Armature transversale - gauche 13 HA 500 6,0 0,26 0,26
0,26 31
Armature transversale - droite 13 HA 500 6,0 0,26 0,26
0,26 31
Épingles - gauche 26 HA 500 6,0 0,26 0,00 0,00 00
Épingles - droite 26 HA 500 6,0 0,26 0,00 0,00 00
3 Quantitatif:

Volume de Béton = 5,28 (m3)


Surface de Coffrage = 37,03 (m2)
 
Acier HA 500
Poids total = 123,78 (kG)
Densité = 23,45 (kG/m3)
Diamètre moyen = 6,5 (mm)

Liste par diamètres:


Diamètre Longueur Poids
(m) (kG)
6 402,33 89,33
10 55,85 34,45

Vous aimerez peut-être aussi