Vous êtes sur la page 1sur 32

optoélectronique

ECOLE SUPERIEURE DES TELECOMMUNICATIONS

optoélectronique

M. Omar Hamidou
IG3_Telecom_EST

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 1


optoélectronique

optoélectronique
Présentation du module
Volume : 20h
Objectifs du cours
Présenter les principes physiques d'une liaison par fibre optique. On
justifie les choix technologiques de la fibre et de la longueur d'onde,
de la source de lumière et du photorécepteur.
Applications aux capteurs à fibres optiques : Etudier la liaison à
fibres optiques: émetteurs et récepteurs à semi-conducteurs, bilan
de liaison avec analyse du taux d'erreurs de transmission.
A la fin du cours, l'étudiant devra être capable d'effectuer un bilan
de liaison
21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 2
optoélectronique

optoélectronique
Présentation du module
Volume : 20h
Objectifs du cours
Présenter les principes physiques d'une liaison par fibre optique. On
justifie les choix technologiques de la fibre et de la longueur d'onde,
de la source de lumière et du photorécepteur.
Applications aux capteurs à fibres optiques : Etudier la liaison à
fibres optiques: émetteurs et récepteurs à semi-conducteurs, bilan
de liaison avec analyse du taux d'erreurs de transmission.
A la fin du cours, l'étudiant devra être capable d'effectuer un bilan
de liaison
21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 3
optoélectronique

optoélectronique
Présentation du module
Contenu détaillé
Fabrication des fibres optiques
Les fibres optiques multi-modes et monomodes, silices et plastiques
Fibres optiques à saut d’indice, à gradient d’indice et à maintien de polarisation
Les connecteurs pour FO, l’intégrale de recouvrement, le diamètre modal
Dispersion dans les fibres optiques multimodes et monomodes
Coupleurs et commutateurs optiques
Le multiplexage de longueur d’onde
Les DELs : couplage diode fibre
Les diodes laser : structures à guidage par l’indice,
Les photodiodes : Les récepteurs optiques
Les amplificateurs à fibres
Bilan de liaison (bande passante et pertes)
Les capteurs à fibres optiques : capteurs extrinsèques et capteurs intrinsèques
21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 4
optoélectronique

optoélectronique
Présentation du module
Plan du module

Chapitre I: introduction à l’optoélectronique

Chapitre II: généralité sur la fibre optique

Chapitre: bilan de liaison d’une communication à FO

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 5


optoélectronique

optoélectronique
Présentation du module
Plan détaillé du module

Chapitre I: introduction à l’optoélectronique


Introduction
I. Fonction de base/définition:
II. Intérêt de l’optique?
III. Interaction Lumière – Matière
IV. Propagation dans un milieu matériel
Conclusion

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 6


optoélectronique

optoélectronique
Présentation du module
Plan détaillé du module
Chapitre II: généralités sur la fibre et les composants optiques
Introduction
I. Généralités sur la FO
1.Structure, principe et caractéristiques de la FO
2.Principaux types de FO
4.Principe de propagation dans la FO
5.L’atténuation
6.Fénetre de transmission
II. Modules et composants d’émission/réception
1.Modules et composants d’émission
2.Modules et composants de réception
3.Les répéteurs et les amplificateurs optique
III. Câble à fibres optique
Conclusion
21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 7
optoélectronique

optoélectronique
Présentation du module
Plan détaillé du module

Chapitre III: bilan de liaison d’optique Etude des pertes


Introduction
I. Présentation d’une liaison par fibre optique
II. Affaiblissement globale de la propagation
III. Pertes totales dans un canal
IV. Mesures sur FO
Conclusion

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 8


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
Introduction

I. Fonction de base/définition:

II. Intérêt de l’optique?

III. Interaction Lumière – Matière

IV. Propagation dans un milieu matériel

Conclusion
21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 9
optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
Objectif du chapitre
Essentiellement : comprendre la physique À la base de
l’optoélectronique!

Notamment :les phénomènes physiques permettant le transport


de l’information

 Choix des composants selon l’application (capteurs . . . )

 peu d’équations mais beaucoup d’idées!

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 10


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
Introduction
L'optoélectronique est une discipline émergente située au confluent des propriétés
électroniques et optiques de la matière.
Elle a des répercussions importantes en télécommunications, informatique,
électronique professionnelle (militaire, médicale...) et grand public. Mettant en
œuvre des concepts très sophistiqués (optique quantique, physique des hétéro-
structures à semi-conducteurs...)
L'optoélectronique est le fruit d'un assemblage complexe de diverses disciplines
telle que la mécanique quantique l'électromagnétisme et la physique des semi-
conducteurs

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 11


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
Introduction
L'optoélectronique peut être définit comme l'art d'utiliser l'optique pour accomplir
des fonctions habituellement à l'électronique c.-à-d. essentiellement la manipulation
d'informations: transmission, traitement et stockage.

Or, le dictionnaire nous apprend que l'optique est l'art de la vision, il semble donc,
qu'au moins étymologiquement, l'optique ne concerne que la partie visible du
spectre électromagnétique et on peut remarquer que L'optoélectronique à
précéder l'électronique dans l'histoire, dans la mesure où, de tout le temps, l'œil a
servi de récepteur pour des télécommunications optiques (signaux de fumée,
télégraphe Chappe, etc.)

En fait, les techniques développées pour la vision ont été étendues de proche aux
régions spectrales voisines du visible, et celle de l'optique s'appliquent
pratiquement de l'ultraviolet jusqu'aux hyperfréquences
21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 12
optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
Introduction
C'est surtout pour la transmission d'informations que l'optique est intéressante
puisque la vitesse de propagation des photons est la vitesse maximale à laquelle on
peut transmettre des signaux; par contre les électrons, étant des particules chargées,
peuvent être manipulés par des champs électriques ou magnétiques et sont mieux
adaptés au traitement et au stockage d'informations.

Il en résulte que les fonctions assumées les plus souvent par l'optoélectronique sont
aujourd'hui de deux types.
1- La transmission d'information d'un ensemble électronique à l'homme utilisant
son œil pour récepteur,
2- La transmission d'informations entre deux ensembles électroniques

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 13


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
I. Fonction de base/définition:
DÉFINITION

Etude des composants qui émettent, modulent ou détectent le signal lumineux.

Utilisation conjointe de l’électronique et l’optique (photonique+matériaux)

Développement rapide grâce à l’invention du laser et plus récemment des fibres


optiques

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 14


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
I. Fonction de base/définition:
Fonction de base
 Emission: Produit de la lumière à partir d’un courant (électrons)

 Détection: Produit du courant (électrons) à partir de lumière

Dispositifs Optoélectroniques → électron et photon

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 15


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
II. Intérêt de l’optique?
 Optique : transmission de très grande capacité (voir propriétés lumière)

 Les photons n’échangent pas d’énergie(compatibilité électromagnétique. . . )+ vitesse de


propagation

 faibles pertes des guides optiques (voir fibre : ordre de grandeur!)

 Effets optiques permettant d’agir sur le signal (amplification, effets non-linéaires. . . )

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 16


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
III. Interaction Lumière – Matière
Généralités sur la lumière
La lumière est la source principale de la vie, elle est la source principale de l'énergie de la nature.
Il existe trois théories pour décrire sa nature:
La théorie de Newton dit que la lumière se propage de façon rectiligne et à grande vitesse.

La théorie des ondulations soutient que la lumière consiste à l'énergie propagée dans un
milieu sous forme d'onde électromagnétique. C'est ce qui expliquerait le phénomène de
réflexion ou de réfraction et d'interférence.

La théorie corpusculaire dit que la lumière est composée de particule d'énergie appelée
photon.

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 17


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
III. Interaction Lumière – Matière
Généralités sur la lumière
Nature de la lumière

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 18


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
III. Interaction Lumière – Matière
Généralités sur la lumière
Spectre électromagnétique
A l'optoélectronique on se soucie à la partie du spectre optique qui se situe de l'ultra violet à
l'infrarouge en passant par le spectre visible. Le rayonnement d'une source lumineuse se définit
comme une émission de particule comportant plusieurs radiations élémentaires. Si on envoie
sur un prisme de vers un rayon lumineux on distingue une décomposition, ce dernier en
différentes allant du violet au rouge.
 Une lumière est dite monochromatique lorsqu'elle n'est constituée d'une seule radiation.
 Une lumière complexe se disperse grâce au phénomène de la dispersion en plusieurs
lumières monochromatique.
Le spectre électromagnétique est formé de trois parties:
 Les ondes ultraviolettes
 Les ondes visibles
 Les ondes infrarouges

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 19


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
III. Interaction Lumière – Matière
Généralités sur la lumière
Spectre électromagnétique

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 20


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
III. Interaction Lumière – Matière
Généralités sur la lumière
Spectre électromagnétique
Unités?
Grandeurs photométriques : Il existe des quantités d’unités lumineuses dont les noms varient
parfois d’une discipline à l’autre!
Il faut toujours s’appuyer sur les concepts de base:
 flux lumineux=quantité d’énergie par unité de temps (puissance).
 Eclairement=flux par unité de surface.
 Intensité lumineuse=flux par unité d’angle solide.
 Luminance = Source étendue.

Deux "types" d’unités : énergétique


(radiométrie) et visuelle (photométrie,
liée à la sensibilité de l’oeil).

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 21


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
III. Interaction Lumière – Matière
Unités?
Flux
Le rayonnement optique transporte de l’énergie! Flux énergétique: énergie émise par unité de
temps dans toute les directions (puissance). Unité : le WATT (W).
Autre grandeur appelée Flux, liée à l’Oeil humain : le flux visuel. correspond à la stimulation
visuelle l’oeil. Unité : le LUMEN. ø=QL/t

Eclairement lumineux: c'est le


rapport entre le flux lumineux
émis par une source et l'air de la
surface qui reçoit ce flux. Il est
exprimé en lux (lx) ;
E=ø(lm)/S(m2)

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 22


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
III. Interaction Lumière – Matière
Unités?
Intensité lumineuse: c'est le rapport entre le flux lumineux ø d'une source qui illumine une
surface dans une direction donnée et l'angle solide de la source avec l'aire de détection, la
source étant un point.

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 23


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
Propagation dans un milieu matériel
La trajectoire de la lumière

Dans le vide la lumière se propage toujours de manière rectiligne (en suivant une droite) c’est
pourquoi on représente son trajet par un rayon lumineux (une droite comportant une flèche).
On peut également représenter la lumière sous forme d'un faisceau lumineux qui constituent
l'ensemble des rayons.
Dans un milieu matériel seuls certains matériaux qualifiés de transparents laissent la lumière se
propager.
Dans un milieu transparent et homogène la propagation de la lumière n’est alors rectiligne que si
ce dernier est homogène.

un milieu est homogène s’il possède les mêmes caractéristiques en chacun de ses points (même
composition chimique, même température et même pression).

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 24


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
Propagation dans un milieu matériel
La trajectoire de la lumière
La vitesse de la lumière dans le vide
La lumière n’a pas besoin de milieu pour se propager.
La propagation de la lumière correspond aux caractéristiques d’une double propagation :
la propagation d’un champ électrique
et la propagation d’un champ magnétique.
Ainsi la lumière, qui est une onde électromagnétique n’a pas besoin de support matériel pour se
propager.
Dans le vide, la lumière se propage à une vitesse constante de 300 000 km/s. Cette vitesse,
aussi appelée célérité, se note c et correspond aussi à la vitesse de propagation de toutes les
autres ondes électromagnétiques (ondes radios, micro ondes, infrarouge, etc…).

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 25


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
Propagation dans un milieu matériel
La trajectoire de la lumière
La  vitesse de la lumière dans un milieu matériel transparent
Dans un milieu transparent la lumière peut se propager moins vite que dans le vide. C’est Pierre
de Fermat, un mathématicien français, qui exprima l’idée que la célérité de la lumière soit moins
importante dans des milieux transparents que dans le vide.
Ainsi, la lumière peut se propager dans de nombreux milieux comme l’air, l’eau ou le verre. Si le
milieu est opaque, la lumière ne peut pas se propager. C’est le cas par exemple, dans les grands
fonds marins.
Quand la lumière se propage dans un milieu transparent, elle va moins vite que dans le vide car il
existe des interactions entre le rayonnement et la matière.  La vitesse dépend alors du milieu.
Note : la célérité de la lumière dans l’air est quasiment identique à la célérité dans le vide.

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 26


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
Propagation dans un milieu matériel
Indice de réfraction
La trajectoire de la lumière
La vitesse de propagation s’exprime alors à l’aide de la relation suivante :
 Où "v" est la vitesse de la lumière dans le milieu transparent (en mètre par seconde)

 "c" est la célérité de la lumière dans le vide (c= 300 000 000 m/s)

 et n est l’indice de réfraction (sans unité)

L’indice de réfraction est aussi appelé constante d’optique d’un matériau.


L’indice de réfraction est caractéristique de chaque type de milieu transparent. n est toujours
supérieur ou égale à 1.
Dans l’air n=1 ce qui signifie que la vitesse de propagation est la même que dans le vide.
Par contre, dans l’eau n=1,33 et dans le verre n=1,5 la vitesse de propagation n’est pas la même
donc dans ces milieux la lumière se propage moins vite que dans le vide.

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 27


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
PHÉNOMÈNES PHYSIQUES PERMETTANT LE TRANSPORT DE L’INFORMATION

Le phénomène physique principal étant à l’origine du transport de la lumière au sein de la fibre


optique est connu et maîtrisé depuis longtemps. Il porte le nom de réflexion totale.
Afin de bien comprendre son principe, redéfinissons d’abord deux autres notions simples :

LA RÉFLEXION
Lorsqu’un rayon lumineux , appelé rayon
incident, « tombe » sur une surface
réfléchissante (exemple : un miroir) il subit une
déviation dans le même plan suivant un angle
de réflexion « r » qui est de même valeur que
l’angle d’incidence « i » par rapport à un axe
appelé axe d’incidence, perpendiculaire à la
surface de séparation.

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 28


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
PHÉNOMÈNES PHYSIQUES PERMETTANT LE TRANSPORT DE L’INFORMATION
LA RÉFRACTION
La figure illustre un autre phénomène optique : La réfraction. Elle agit lors du passage d’un
rayon lumineux incident d’un milieu 1, par exemple de l’air, vers un milieu 2 différent, par
exemple de l’eau. Ce rayon incident va subir une déviation lors de la traversée dans le second
milieu. L’angle de réfraction « r » du rayon réfracté sera différent de l’angle d’incidence « i » par
rapport à l’axe d’incidence déjà défini ci-dessus.
Les relations mathématiques qui en
résultent sont indiquées à côté de la
figure .
Dans notre exemple, le milieu 2 est plus
réfringent que le milieu 1. Son indice
de réfraction n2 est plus grand que l’indice
de réfraction du milieu 1 n1.

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 29


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
PHÉNOMÈNES PHYSIQUES PERMETTANT LE TRANSPORT DE L’INFORMATION
LA RÉFLEXION TOTALE
Nous pouvons définir ce phénomène comme suit :
Il y a réflexion totale lorsque l’angle d’un rayon lumineux incident, évoluant d’un milieu plus
réfringent (+ dense) vers un milieu moins réfringent (- dense), est supérieur à la valeur de
l’angle limite du milieu où se propage le rayon incident.

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 30


optoélectronique

optoélectronique
Chapitre I: introduction à l’optoélectronique
PHÉNOMÈNES PHYSIQUES PERMETTANT LE TRANSPORT DE L’INFORMATION
LA RÉFLEXION TOTALE
La figure montre qu’en-dessous de l’angle limite « L », les rayons lumineux (en rouge) subissent
le phénomène de réfraction et traversent la surface de séparation des deux milieux. Le rayon
(jaune) ayant son angle d’incidence égale à l’angle limite rase la surface de séparation. Par
contre le rayon (vert) qui attaque la surface de séparation avec un angle d’incidence supérieur à
l’angle limite n’est plus en mesure de « sortir » vers le deuxième milieu mais subit une réflexion
totale dans le premier.
Dans une fibre optique, nous allons
donc créer les conditions nécessaires
et indispensables à la réflexion totale
pour guider le signal lumineux dans
le conduit en verre.

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 31


optoélectronique

optoélectronique

Fin

MERCI

21/03/2022 IG3_Telecom_EST_Omar Hamidou 32

Vous aimerez peut-être aussi