Vous êtes sur la page 1sur 28

Les effets de commerce

Chapitre 5 : Les effets de commerce


1. Définition
Un effet de commerce est un titre qui transforme une créance classique en une
créance mobilisable, c’est-à-dire négociable auprès d’une banque.

Un effet de commerce est un moyen qui offre au créancier une meilleure garantie
de la créance à l’échéance;

Un effet de commerce constitue un instrument de paiement : L’effet de commerce


est susceptible d’être endossé;

Un effet de commerce est un instrument de financement pour l’entreprise à travers


sa remise à l’escompte;

La lettre de change ou traite et le billet à ordre sont les principaux effets de


commerce.
Chapitre 5 : Les effets de commerce
2. La création d’un effet de commerce

2.1 La lettre de change


La lettre de change est un écrit par lequel le fournisseur appelé le tireur donne l’ordre
à son client appelé le tiré de payer, à une date fixée (date d’échéance), la somme due à
un bénéficiaire .

Fournisseur (Tireur Client (tiré ou bénéficiaire (tiers ou


ou créancier) débiteur) fournisseur soi-même)

Trois personnes sont concernées par la lettre de change. Cependant, celle-ci ne


concerne que le client et le fournisseur lorsque ce dernier se désigne soi-même comme
bénéficiaire.

La lettre de change est appelée traite.


Chapitre 5 : Les effets de commerce

2.2 Le billet à ordre

Le billet à ordre est un écrit par lequel un client appelé le souscripteur s’engage à
payer, à une date fixée, à l’ordre d’un fournisseur appelé bénéficiaire une somme
déterminée.

Client (souscripteur Fournisseur (bénéficiaire


ou débiteur) ou créancier

A la différence de la lettre de change, deux personnes sont concernées par le billet à


ordre et non trois.

L’existence du billet à ordre est à l’initiative du client, en tant qu’engagement de


paiement, et non à l’initiative du fournisseur en tant qu’invitation à payer.
Chapitre 5 : Les effets de commerce

2.3 L’enregistrement comptable de la création d’un effet de commerce

La création d’un effet de commerce transforme une créance ordinaire en une


créance garantie et négociable.

On opère les transformations suivantes :

Chez le fournisseur : On passe l’écriture suivante


3425 Clients – effets à recevoir XXX
3421 Clients XXX

Chez le client : On passe l’écriture suivante


4411 Fournisseur XXX
4415 Fournisseurs- Effets à payer XXX
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Exemple 1:

Le 15/03/2010, le fournisseur YASSER adresse à son client Kamal la facture N°01 :


Montant brut : 10 000 DH, remise de 10 %, TVA au taux normal.

20/03, le fournisseur tire sur son client Kamal une lettre de change N°AD1 au
30/04.

22/03, le client accepte la lettre de change N°AD1.

Facture N°01 :

Montant Brut : 10 000 DH


Remise de 10% : 1 000 DH
Net commercial : 9 000 DH
TVA 20%: 1 800 DH
Net à payer TTC : 10 800 DH
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Chez le fournisseur YASSER
15/03
3421 Clients 10 800
7111 Ventes de marchandises 9 000
4455 Etat, TVA facturée 1 800
Facture N°01
20/03
Aucune écriture
22/03
3425 Clients – effets à recevoir 10 800
3421 Clients 10 800
Lettre de change N°AD1
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Chez le client KAMAL
15/03
6 111 Achat de marchandises 9 000
34552 Etat, TVA récupérable sur les charges 1 800
4411 Fournisseur 10 800
Facture N°01
20/03
Aucune écriture
22/03
4411 Fournisseur 10 800
4415 Fournisseur-Effet à payer 10 800
Lettre de change N°AD1
Chapitre 5 : Les effets de commerce
3. La circulation des effets de commerce
Créance sur le tiré
Fournisseur (Tireur) Client (Tiré)

Dettes envers le tireur : acceptation


d’une lettre de change ou souscription
d’un billet à ordre

Effets de commerce

Avant l’échéance A l’échéance

Remise à Endossement Remise à Encaissement


l’escompte à l’ordre d’un l’encaissement
fournisseur
Chapitre 5 : Les effets de commerce
D’après le schéma, nous pouvons comprendre que la comptabilisation des effets de
commerce passe par trois étapes :
Chapitre 5 : Les effets de commerce
3.1 L’endossement d’un effet de commerce au profit d’un tiers
L’endossement d’un effet de commerce au profit d’un tiers consiste à transférer à ce
tiers le bénéfice de l’une de nos créance en règlement complet ou partiel de notre dette.

Exemple :

Le 25/03, le fournisseur YASSER a endossé la lettre de change (LC N° AD1) au profit


de son fournisseur SAMIR.

Chez le fournisseur YASSER:


25/03
4411 Fournisseur SAMIR 10 800
3425 Clients-Effets à recevoir 10 800
LC N° AD1

Chez le client : Cette opération est sans impact comptable


Chapitre 5 : Les effets de commerce
3.2. La remise à l’escompte d’un effet de commerce
Lorsque le bénéficiaire d’un effet de commerce souhaite disposer de fonds rapidement
(avant l’échéance), il peut remettre l’effet à l’escompte auprès de sa banque.

La banque met alors les fonds à la disposition du bénéficiaire, mais prélève en


rémunération du service rendu des agios et la TVA correspondante.

Les agios : Intérêts sont calculés sur la valeur nominale de l’effet : taux d’intérêt
annuel applicable au prorata temporis ( nombre de jour compris entre la date de la
remise à l’escompte et la date de l’échéance ) + Commissions de service + TVA 10%

Exemple : Nous supposons que l’entreprise YASSER n’a pas endossé la lettre de
change N° AD1

Le 25 /03, l’entreprise YASSER a remis à l’escompte la lettre de change N°AD1.

Le 28/03, l’entreprise YASSER a reçu le bordereau d’escompte : Taux d’intérêt 8%,


commissions bancaires 50 DH, TVA 10%..
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Calcul des intérêts :
Le nombre de jours : (31-25)+30 + 1 jour de banque = 37

Le montant des intérêts = 10 800 x 8% x (37/360) = 88,8 DH

Commission : 50 DH

TVA : (50 + 88,8) X 10% = 13,88


25/03
Aucune écriture
28/03
5141 Banque 10 647,32
63115 Intérêts bancaires et sur opérations de 88,8
financement
6147 Services bancaires 50
34552 Etat, TVA récupérable sur les charges 13,88

Crédit d’escompte 10 800


Chapitre 5 : Les effets de commerce

30/04
5520 Crédit d’escompte 10 800
3425 Clients-Effets à recevoir 10 800
Chapitre 5 : Les effets de commerce
4. La remise à l’encaissement :

Le 10/10 : Remise de la lettre de change N° AD20 d’un montant de 10 000 à


l’encaissement. La banque prélève une commission d’encaissement de 30 DH HT; TVA
(10%).

15/10 : Le fournisseur reçoit le bordereau d’encaissement.


10/10
5113 Effet à encaisser ou à l’encaissement 10 000
3425 Clients-effets à recevoir 10 000
15/10
5141 Banque 9967
6147 Services bancaires 30
34552 Etat, TVA récupérable sur les charges 3
5113 Effets à encaisser ou à l’encaissement 10 000
Chapitre 5 : Les effets de commerce
5. Les difficultés de règlement des effets de commerce

4.1. La prorogation d’échéance et l’avance de fonds

A. La prorogation d’échéance

08/06 : Le fournisseur Khalid tire sur son client Rachid une lettre de change AD02, en
règlement de la facture N°F01 d’un montant de 10 000 DH au 31/07.

10/06 : Le client Rachid accepte la lettre de change.

25/07 : Le client Rachid demande à son fournisseur un report d’échéance de la lettre de


change N°AD02. Le fournisseur Khalid accepte et annule la lettre de change N° AD02 et
la remplace par une nouvelle LC N° AD03 payable le 30/08 avec les conditions
suivantes : Taux d’intérêt : 10%; remboursement du prix du timbre fiscal de 30 DH; TVA
au taux normal. La lettre de change est acceptée par le client.
Chapitre 5 : Les effets de commerce

Chez le client
08/06
Aucune écriture
10/06
4411 Fournisseur 10 000

4415 Fournisseur-Effets à payer 10 000


25/07
4415 Fournisseurs-Effets à payer 10 000

4411 Fournisseurs 10 000


25/07
4411 Fournisseurs 10 000
6311 Intérêts des emprunts et dettes 83,33
61671 Droit d’enregistrement et de timbres 30
34552 Etat, TVA récupérable sur les charges 16,67

4415 Fournisseur-Effets à payer 10 130


Chapitre 5 : Les effets de commerce

Chez le fournisseur : 08/06


Aucune écriture
10/06
3425 Client-Effets à recevoir 10 000
3421 Clients 10 000
25/07
Client 10 000

Clients –Effets à recevoir 10 000

3425 Clients-Effets à recevoir 10 130


3421 Clients 10 000
7381 Intérêts et produits assimilés 83,33
61671 Droit d’enregistrement et de timbres 30
4455 Etat, TVA facturée 16,67
Chapitre 5 : Les effets de commerce
B. L’avance de fonds

08/06 : Le fournisseur Mustapha tire sur son client Ahmed la lettre de change N°AD04
d’un montant de 10 000 DH payable au 31/07. la lettre de change est acceptée le même
jour.

13/06 : Mustapha endosse la lettre de change au profit de son fournisseur Jamal;

25/07 : Le client Ahmed demande à son fournisseur Mustapha un report d’échéance de


la lettre de change N°AD04. La lettre de change AD N° 04 a été déjà endossée,
Mustapha avance des fonds, par virement bancaire, et tire sur son client une lettre de
change N°AD05 avec les conditions suivantes : date d’échéance le 30/08; : Taux
d’intérêt : 10%; remboursement du prix du timbre fiscal de 30 DH; TVA 20%. La lettre de
change est acceptée par le client.
Chapitre 5 : Les effets de commerce

Chez le fournisseur : 08/06


3425 Clients-Effets à recevoir 10 000
3421 Clients 10 000
13/06

4411 Fournisseur 10 000


3425 Clients- Effets à recevoir 10 000
25/06
3421 Clients 10 000
5141 Banque d° 10 000
3425 Clients –Effets à recevoir 10130
3421 Clients 10 000
7381 Intérêts et produits assimilés 83,33
61671 Droits d’enregistrement et de timbre 30
4455 Etat, TVA facturée 16,67
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Chez le client :
08/06
4411 Fournisseur 10 000
4415 Fournisseur-Effets à payer 10 000
13/06
10 000
Aucune écriture 10 000
25/06
5141 Banques 10 000
4411 Fournisseur d° 10 000
4411 Fournisseur 10 000
6311 Intérêts des emprunts et dettes 83,33
61671 Droits d’enregistrements et de timbres 30
34552 Etat, TVA récupérable sur les charges 16,67
4415 Fournisseur-Effets à payer 10130
Chapitre 5 : Les effets de commerce
5.2. Les effets impayés

A. L’effet présenté par le tireur


Le fournisseur Samir, au 21/03/N, présente au client Karim la lettre de change N°AD10,
d’un montant de 15 000 DH, à l’échéance. Le client Karim refuse de régler.
Chez le fournisseur
3421 Clients 15 000
3425 Clients-Effets à recevoir 15 000

Chez le Client

4415 Fournisseur-Effets à payer 15 000


4411 fournisseur 15 000
Chapitre 5 : Les effets de commerce
B. L’effet négocié et présenté par la banque
Le 09/05/N : La banque retourne au fournisseur ALAÂ, le BO N°01 d’un montant de
12 000 DH impayé au 05/05/N. frais d’impayé : 100 DH; TVA 10%.
Chez le fournisseur

5520 Crédit d’escompte 12 000


5141 Banque 12 000

3421 Clients 12 110


Clients – Effets à recevoir 12 000
6147 Services bancaires 100
34552 Etat, TVA récupérable sur les charges 10
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Chez le client
4415 Fournisseur-Effets à payer 12 000
6147 Services bancaires 100
34552 Etat TVA récupérable sur les charges 10

4411 Fournisseurs 12 110

C L’effet a été endossé par le bénéficiaire

A l’échéance du 30 /09/N, le client SAMY ne paie pas, Le 2ème bénéficiaire se retourne


contre l’endosseur Ahmed, pour lui réclamer le montant du nominal de la lettre de
change N°AD15 : 13 000 DH, ainsi que les frais d’impayés : 100 DH, TVA 10%.
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Le 2ème bénéficiaire

3421 Clients 13 110


3425 Clients-Effets à recevoir 13 000
6147 services bancaires 100
34552 Etat, TVA récupérable sur les charges 10

Le 1er bénéficiaire

3421 Clients 13 110


4411 Fournisseurs (SAMI) 13 110
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Le tiré

4415 Fournisseurs-Effets à payer 13 000


6147 Services bancaires 100
34552 Etats TVA récupérable sur les charges 10
4411 Fournisseurs 13 110
Chapitre 5 : Les effets de commerce
Application :
L’entreprise Maria réalise avec son client SAMIR les opérations suivantes :

02/02/N : MARIA tire sur SAMIR une lettre de change N° 124, en règlement de la facture N°45
d’un montant de 24 000 DH. Echéance le 30 Avril. LC N° 124 est acceptée le même jours.

05/02/N : MARIA remet à l’escompte la lettre de change N°124.

08/02/N : MARIA reçoit le bordereau d’escompte : Taux d’escompte 8%, commission bancaire
30 DH HT (TVA : 10%).

12/02/N : MARIA tire sur SAMIR une nouvelle lettre de change N°125, en règlement de la
facture N°48 d’un montant de 10 000 DH. Echéance le 31/03. La lettre de change est acceptée
le même jour.
25/03/N : MARIA remet à l’encaissement l’effet N°125.

03/04/N : MARIA reçoit le bordereau d’encaissement de l’effet N°125, commission bancaire :


30 DH HT 5TVA :10%).
Chapitre 5 : Les effets de commerce

15/04/N : SAMIR sollicite une avance de fonds à MARIA ; SAMIR ne peut pas honorer l’effet
N°124 à l’échéance.

19/04/N : MARIA envoie à SAMIR u chèque bancaire en couverture de l’effet N°124. Il tire sur
SAMR un nouvel effet N°126 à échéance de 30 juin. Montant de l’effet n°126 : Nominal de
l’effet N° 124 augmenté des intérêts de retard, calculés au taux annuel de 9%.

30/04/N : Paiement normal de l’effet N° 124.

25/06/N : MARIA remet à l’encaissement l’effet N°126.

03/07/N : L’effet N° 126 revient impayé. MARIA reçoit un avis de débit pour frais d’impayé de
50 DH HT (TVA : 10%).

Programme de travail :

1. Enregistrer au journal de MARIA l’ensemble des opérations le concernant.

Vous aimerez peut-être aussi