Vous êtes sur la page 1sur 17

REALISEE PAR :

MAHA NISSABOURI
YASSINE ABDELWAFFI
CHOUAIB WAID

MOTEUR SANS
BALAIS / BRUSH- ENCADREE PAR :

LESS
Dr. ALEXANDRE TZANEVSKI

ISPITS CASABLANCA
MOTEUR SANS BALAIS / BRUSHLESS
PLAN :
 Définition d un moteur bruchles

 Caractéristiques

 Composition

 Principe de fonctionnement

 Différence entre cc et brushless

 Application dans domaine médical

 Avantage et inconvénient

 Conclusion

ISPITS CASABLANCA
Moteur brushless
Définition :

Le moteur « brushless », moteur sans balais, tire son nom par opposition au moteur
à courant Continu qui dispose de bobinages sur le rotor et nécessite un collecteur
pour alimenter ces Bobinages. Ce collecteur est un point faible du moteur à courant
continu : pertes énergétiques (mécaniques et électriques), usure, étincelles, etc.

Historiquement :

le moteur à courant continu est prisé pour les applications


nécessitant un réglage De la vitesse ou du couple, tandis que les moteurs
asynchrones sont utilisés pour les applications à Forte puissance, vitesse constante et
nécessitant des moteurs robustes. Les champs d’applications Des différents moteurs
s’élargissent progressivement grâce aux innovations sur l’électronique de Puissance
et les puissances de calcul, qui permettent de contrôler le courant de façon très
flexible.
Moteur brushless

La machine synchrone, incapable de démarrer seule sur une source de courant


alternative, est Depuis longtemps utilisée uniquement comme génératrice. Avec
l’apparition d’onduleurs à Fréquence variable, elle est désormais utilisée comme
moteur. Sa proximité de comportement et de Fonctionnement (en remplaçant la
commutation par collecteur par une commutation électronique) Avec le moteur à
courant continu conduisent à l’appeler « moteur à courant continu sans balais » :
Brushless.
Composition

Sur les moteurs brushless, les bobinages sont toujours sur le stator. Le rotor est en
général Constitué d’un aimant permanent, mais il peut aussi prendre la forme d’un
électro-aimant, alimenté en courant continu, qui nécessite alors des balais pour être
alimenté. Dans la situation courante où le stator est l’armature métallique externe, le
moteur est dit « in-Runner » : le rotor est placé à l’intérieur du stator. Mais il existe
Néanmoins une autre architecture consistant à placer le stator à l’intérieur (avec les
bobinages) et a faire tourner une couronne d’aimants. Le moteur est dit
« out-runner » car la partie extérieure du moteur est tournante.
Moteur brushless
Parties du moteur Brushless
Les moteurs brushless,
représentent d'excellentes alternatives aux moteurs à courant continu.
Il comporte les mêmes éléments qu’un moteur à courant continu,
excepté le collecteur. Par ailleurs, l’emplacement des bobines et des
aimants permanents est inversé.
Fonctionnement d'un moteur
Brushless
Comment !!

Sur ce type de moteur, les bobines sont alimentées de façon séquentielle.


Ce mode de fonctionnement crée un champ magnétique tournant à la même
fréquence que les tensions d’alimentation. Ainsi, l’aimant permanent du rotor cherche
à s’orienter dans le sens du champ à tout moment.

 Pour que le moteur brushless tourne, les tensions d’alimentation doivent être
adaptées continuellement afin que le champ reste en avance sur la position du rotor,
et crée ainsi un couple moteur

https://youtu.be/bpwJBGpEi0Q
Bobinage du moteur sans ba-
lais
parties du moteur a courant
continue

Le moteur à courant continu est composé de deux parties principales,


un rotor et un stator.
• Le stator est élément fixe, dont le rôle est de créer un flux
magnétique. Sa fonction est assurée soit par un aimant permanent,
soit par un courant électrique circulant dans un bobinage.
• Le rotor également connu sous le nom d'induit, est composé d’un
châssis métallique comprenant des encoches sur lesquelles sont
placés des bobinages.

Ce type de moteur est soumis à deux problèmes liés aux balais ou au


défrettage
parties du moteur a courant
continue
Problèmes liés aux balais :

 pour assurer un bon contact entre les balais et le collecteur, la pression de contact
entre les deux doit être importante, notamment à des vitesses élevées. Suite à une
mauvaise pression, les balais engendreront des frottements et auront une durée
de vie limitée. A contrario, une rupture de contact au collecteur peut provoquer
des arcs électriques à chaque commutation. Ces derniers peuvent créer des parasite
dans le circuit d’alimentation et par rayonnement électromagnétique.
Application dans le domaine
médical

- Instruments dentaires à main


- Respirateurs et ventilateurs
- Pompes à perfusion et à insuline
- Imagerie dentaire
- Analyseurs
- Robotique chirurgicale
- Systèmes bioniques et exo squelettiques
LES AVANTAGES D’UN MOTEUR BRUSHLESS

 Une durée de vie allongée


 Haute efficacité
 Confort d’utilisation
 Gestion de la vitesse
 Faible consommation d’énergie
 Utilisation simplifiée
 Plus silencieux
Les inconvénients d’un moteur
BRUSHLESS

 Coût, c'est un peu plus élevé que les moteurs à balais


 Pour le contrôler, vous aurez besoin de pilotes ou de
contrôleurs afin de pouvoir contrôler la rotation
Conclusion

L’inconvénient des moteurs à courant continu est la présence des


balais, qui engendrent des Frottements, des parasites, et limitent la
durée de vie par contre ce problème est résolue avecLe moteur
brushless tout en améliorant ces performances et donnant un pas
d’avance aux Technologies
MERCI POUR VOTRE INNA-
TENTION

ISPITS CASABLANCA

Vous aimerez peut-être aussi