Vous êtes sur la page 1sur 40

LE BUSINESS PLAN

Animateurs :

M. Amine BAAKILI – Expert Comptable


PLAN SOMMAIRE :

Définition
 Quand et pourquoi ?
 Comment le construire ?
 Comment le présenter ?
 Documents d’évaluation de la rentabilité de
l’entreprise
 Cas pratiques
DÉFINITION DU BUSINESS PLAN

 Un document prévisionnel
 Un outil de chiffrage
 La quantification de décisions prises
 Répondre à la question de la rentabilité du projet
 Dégager les besoins financiers

Il n’y a pas de bon vent pour celui qui ne sait où il va…


( Sénèque )
LE BP : QUAND ET POURQUOI ?

 A la création de l’Entreprise
- s’assurer de la viabilité du projet
- convaincre les actionnaires
- obtenir des financements
 Lors des développements de l’Entreprise

- lancement d’activités nouvelles


- opérations exceptionnelles
- croissance externe
LE BP : UN OUTIL DE COMMUNICATION

 Communication interne
- pour le recrutement
- pour faire des employés des acteurs

 Communication avec les actionnaires

 Communication avec les financiers


LE BP : UN OUTIL DE GESTION

 Permet de coordonner les actions dans l’Entreprise


- phase de concertation
- phase de diffusion
 Donne des indicateurs de prévision

- concernant les différents services


- anticipe l’organisation
- traite la prévision à moyen terme
- avec cohérence et interactivité
LE BP : COMMENT LE CONSTRUIRE ?
LA MÉTHODOLOGIE : RESPECTER LES ÉTAPES

 Donne une bonne connaissance des produits,


services, marchés
 Donne la définition des choix stratégiques:

- quels marchés
- la concurrence
- la distribution du produit
- les facteurs clés
 Présente la mise en place de l’organisation

- qui fait quoi dans l’Entreprise

La rédaction est claire et limpide + un glossaire


QUEL TYPE DE DOCUMENT POUR LE BP ?

 Soit un document simple,


-mais dont la crédibilité est limité

 Soit un document détaillé,


-de 20 à 40 pages, avec des annexes
QUANTIFIER ET VALORISER ( 1 )

 Ventes et achats
- avoir une approche par les quantités
- Chiffre d’affaire = Prix x Quantité
- utiliser l’étude de marché
 Frais de personnel

- faire une liste par service et par fonction


- évolution dans le temps
- prévoir les augmentations annuelles des
salaires
- distinguer les frais de structure fixe des
personnels variables ( fonction de l’activité )
QUANTIFIER ET VALORISER ( 2 )

 Fiscalité
- intégrer la TVA au plan de financement
- idem pour la patente, l’IGR, l’IS …
 Frais financiers

- dépendront des différents types de


financement
- surveiller le poids des frais financiers
- traiter plusieurs hypothèses:
augmentation de capital, emprunts,…
 Dotation aux amortissements
EXEMPLES DE TABLEAUX À ÉTABLIR

 Calcul du chiffre d’affaires


 Calcul de la marge brute
 Calcul des frais de personnel
 Calcul des charges de structure

- variables
- fixes
 Compte de résultat prévisionnel
 Bilan prévisionnel
 Plan de financement prévisionnel
PRINCIPES DE PRUDENCE À RESPECTER

 Toujours sur-évaluer les charges


- établies à partir de devis

 Toujours sous-évaluer les produits

 Créer une ligne de «charges imprévues»


LES DOCUMENTS À PRÉPARER

 Le compte de résultat prévisionnel


 Le tableau de financement prévisionnel

- emplois ( investissements + BFR )


- ressources
 Le bilan prévisionnel
 La prévision de trésorerie mensuelle sur 12 à
18 mois

Documents à établir sur 3 ans, en KDH à présent


MISE EN PLACE DES MOYENS TECHNIQUES, AVEC :

Un tableur Un logiciel spécifique

 Modifications régulières  Documents structurés


 Interactivité des  Fiabilité des traitements

hypothèses :… et si, le  Intègre des techniques


développement prend du complexes
retard… et si, il y a des
difficultés de recrutement
… et si,
CHOIX DES HYPOTHÈSES ( 3 EXERCICES )

 Examen de plusieurs hypothèses


- difficile d’être affirmatif
- pour le CA
- pour la marge brute
- pour le taux de frais financiers
 Rechercher les seuils critiques
- seuil de rentabilité
- objectif minimal de résultat
- variation saisonnière
 Rappel de prudence
- sur-évaluer les charges
- sous-évaluer les produits
PRÉSENTATION DE L’ACTIVITÉ

 Les produits et services

 L’environnement concurrentiel

 Le dirigeant et l’équipe ( avec les CV )


LE COMPTE DE RÉSULTAT PRÉVISIONNEL

 Description des hypothèses,


- sous-tendues par l’étude de marché

 Présentation du seuil de rentabilité

 Tableaux détaillés en annexe


LE BILAN PRÉVISIONNEL

 Description des hypothèses


 Les fonds propres mobilisés
 Le Besoin en Fonds de Roulement
 La recherche de financement
 La capacité de remboursement des emprunts

- les emprunts doivent être inférieurs à 3


années de Capacité d’Auto Financement
(Résultat + amortissement)
REMARQUES IMPORTANTES

 Le document doit être réaliste

 Il n’est pas uniquement comptable

 Il doit être adapté aux lecteurs

La partie financière est la mise en musique du


document préalable
METTRE EN VALEUR LES ATOUTS

 Les attraits du marché


- croissance, durée
- taille
- rentabilité,…
 Les atouts de l’Entreprise

- la part de marché attendue


- la taille de l’Entreprise
- l’expérience technique
- la compétence humaine de l’équipe
A NE PAS OUBLIER !

 Il y a de nombreux créateurs
 Vos interlocuteurs se souviennent

- ne pas changer sans cesse les


hypothèses
 Vous êtes la caution du projet
 Votre expérience professionnelle est aussi
importante que vos bonnes idées
- y compris participation à une Junior
Entreprise, à des responsabilités associatives,..
Le plus important : DEMARRER !
SOYEZ CONVAINCANTS !

 Donnez des précisions sur les affaires en cours


- contrats conclus
- carnet de commandes

 Faites état de vos interrogations


- et si …
- développez les alternatives
- montrez que vous réfléchissez
- faites comprendre que vous anticipez
EVITEZ :

de dire que votre activité est tellement



technique qu’elle est difficile à expliquer

 de démontrer sans cesse que le projet est


exceptionnel

 De ne pas répondre précisément à vos


interlocuteurs
PREMIÈRES CONCLUSIONS
DE L’EXPERT-COMPTABLE

 Le BP est un document technique qui nécessite


l’intervention de professionnel
- pour valider les règles de gestion et
financières
- pour respecter les ratios relatifs au secteur
d’activité
 La vision d’une tierce personne est toujours
utile
 Mieux vaut prendre plusieurs avis
CONCLUSION:
ÊTRE BREF ET CONVAINCANT

Les quatre C
Clair, Concis, Cohérent, Complet

Le Business Plan doit autant faire


rêver que rassurer
IL FAUT Y ALLER !

Ce n’est pas par ce que les choses sont


difficiles que nous n’osons pas,
mais par ce que nous n’osons pas qu’elles
sont difficiles.

( Sénèque )
LA RENTABILITE ET LES EQUILIBRES FINANCIERS

Chiffrer vos projets et décisions. En tenant compte d'une croissance


raisonnable en deuxième et troisième année d'activité, vous pouvez
établir vos tableaux financiers. Quatre documents prévisionnels sont
indispensables pour une bonne appréciation de la viabilité de votre
projet :
• Le montant de l’investissement : le bilan de départ
• La rentabilité de l’entreprise : le compte de résultat
prévisionnel
• Le système de financement ou l'équilibre à long terme : le
plan de financement prévisionnel
• La liquidité ou l'équilibre à court terme : le budget de
trésorerie prévisionnel
LA RENTABILITE ET LES EQUILIBRES FINANCIERS

NB : le chiffre d'affaires prévisionnel est la résultante


chiffrée de l'étude de marché et des choix stratégiques
que vous avez faits pour pénétrer le marché.

Votre mode de calcul doit être expliqué dans le business


plan. Exposez vos hypothèses de départ.

Vos chiffres doivent être réalistes, en cohérence avec les


potentialités du marché. Comparez vos résultats avec
ceux de la concurrence, ainsi qu'avec les normes de
votre profession.
L'ÉVALUATION DES INVESTISSEMENTS DE DÉPART

VOS INVESTISSEMENTS DE DEPART


- Moyens matériels
- Commercial........................................................... MAD
- Production............................................................. MAD
- Administratif.........................……………………… MAD
Total matériels à financer.................................... MAD
- Fonds de commerce ou pas de porte
- Prix........................................................................ MAD
- Droits d'enregistrement........................................ MAD
- Commissions intermédiaires................................ MAD
- Dépôt de garantie ou cautions............................. MAD
Total fonds de commerce................................... MAD
Investissements initiaux..................................... MAD
L'ÉVALUATION DES INVESTISSEMENTS DE DÉPART

VOS CHARGES INITIALES (COUT DE LA CREATION D'ENTREPRISE)

- Honoraires de rédaction d'actes........................................... MAD


- Immatriculation au Registre du Commerce............................ MAD
- Frais de lancement (publicité, recherche...).......................... MAD
- Autres.................................................................................. MAD
Total coût de la création..................................................... MAD
L'ÉVALUATION DES INVESTISSEMENTS DE DÉPART

BESOINS DE FINANCEMENTS DE DEPART =

INVESTISSEMENTS + COUT DE LA CREATION


L'ÉVALUATION DES INVESTISSEMENTS DE DÉPART

LES INVESTISSEMENTS DE DEPART mobilisent des capitaux plus


ou moins importants. Avant toute décision interrogez-vous sur la
nécessité impérative des investissements envisagés. Des charges
de structure trop lourdes handicapent votre entreprise dès le
démarrage et diminuent votre rentabilité future.
Si vous achetez du neuf, faites établir des devis précis. Adressez-
vous à plusieurs fournisseurs, comparez, négociez les prix.
Vous pouvez aussi choisir de louer ou de prendre un crédit bail.
Comparez les performances, les possibilités de maintenance future,
les prix, les conditions de règlement. N'oubliez pas les frais
d'installation et de mise en route, ni les droits d'enregistrement ou
les taxes qui alourdissent le montant investi.
L'ÉVALUATION DES INVESTISSEMENTS DE DÉPART

Calculez votre besoin en fonds de roulement


Beaucoup de jeunes entreprises déposent leur bilan par ce qu'elles
ont sous-estimé leur besoin en fonds de roulement. Son
augmentation est proportionnelle à celle de votre chiffre d'affaires.
Surveillez donc votre BFR avec précision. Celui-ci correspond à la
différence entre d'une part le stock minimum que vous devez
acquérir et les délais de paiement accordés à vos clients et d'autre
part le crédit que vos fournisseurs vous consentent.

BFR = stock + crédit clients - crédit fournisseurs

Dans certaines activités celui-ci est négatif du fait de l'absence de


stock ou de délais de paiement consentis aux clients. Dans ce cas
votre BFR s'est transformé en ressources.
LA RENTABILITÉ DE L’ENTREPRISE
Le compte de résultat prévisionnel
LA RENTABILITÉ DE L’ENTREPRISE

 Estimez vos charges initiales et vos charges annuelles d'exploitation


Concernant vos achats
Votre objectif à court et moyen terme est la rentabilité de votre entreprise.
Appliquez votre stratégie commerciale et sachez vous adapter aux
revirements du marché. Négociez ferme avec vos
fournisseurs pour dégager une marge commerciale suffisante.
Concernant vos charges externes
Les charges énumérées dans le compte de résultat sont nombreuses. Elles
sont un poids trop lourd pour une jeune entreprise, rien ne sert de les
alourdir.
Concernant vos charges de personnel
Estimez-les au plus juste et informez-vous sur les différentes aides à
l'embauche pour recruter votre personnel au meilleur coût.
Concernant vos charges financières
Les intérêts sont la contrepartie de l'octroi d'un prêt bancaire. Trop content
d'obtenir enfin votre financement après refus et infortunes, vous risquez de
négliger la négociation des modalités de votre remboursement. Or ceux-ci
peuvent vite venir asphyxier votre entreprise si vous manquez de trésorerie.
LA RENTABILITÉ DE L’ENTREPRISE

 DÉFINISSEZ VOTRE POINT MORT, c'est-à-dire le chiffre


d'affaires minimum que vous devez réaliser pour couvrir vos charges
fixes et vos charges variables. Les premières ne varient pas, plus
elles sont élevées, plus le point mort est significatif, ce qui signifie
que vous devez réaliser un chiffre d'affaires plus important. Les
charges variables sont par contre directement liées à l'activité. Plus
vous réalisez de chiffre d'affaires, plus elles augmentent.

Point mort = Charges fixes /Taux de marge sur coût variable

LE CALCUL DU POINT MORT vous donne une indication sur le


niveau d'activité minimal nécessaire pour que l'entreprise dégage
des bénéfices. C'est un instrument d'aide à la décision utilisé lors
d'un choix d'investissement ou d'embauche.
LA RENTABILITÉ DE L’ENTREPRISE

Le plan de financement prévisionnel


Votre équilibre financier doit ressortir de votre plan de
financement. Gardez à l'esprit que les banques refusent
généralement d'accorder un prêt à long ou moyen terme
pour un montant supérieur à vos apports et garanties
personnelles.
LA RENTABILITÉ DE L’ENTREPRISE

Le plan de financement prévisionnel


LA RENTABILITÉ DE L’ENTREPRISE
LE BUSINESS PLAN

DÉBAT
&
CAS PRATIQUES

Vous aimerez peut-être aussi