Vous êtes sur la page 1sur 11

LES AMPLIFICATEURS OPERATIONELS

Définition : Un amplificateur opérationnel est un circuit intégré( CI,microship) présenté sous forme d’une
boite à huit broches contenant des composants actifs et passifs alimentés par deux sources +Vcc et –Vcc. Il
n’amplifie pas un seul signal d’entrée mais la différence entre deux signaux d’entrée (amplificateur différentiel) .
Il est appelé AO car il réalise des opérations mathématiques telle que l’addition, la soustraction, l’intégration,
dérivation…etc.
Présentation :
a) il est symbolisé par
VS : Tension de sortie unique +VCC
V-
V+ : entrée non inverseuse: les 2 signaux d’entrée et de sortie sont en phase
Vd -
V- : entrée inverseuse puisque toute variation d’un signal d’entrée appliqué à + Vs
cette borne produit un signal en opposition de phase à la sortie. V+
b) symbole usuel :
V-
- -VCC
Vd
+ Vs
V+
L’AO est utilisé pour plusieurs applications en électronique analogique, comme amplificateurs, comparateur,
commutateur digital…etc
Modèle de l’AO avec alimentation et charge:
V+
rg rs ==
Vg re V0=A0(V+-V_)=A0Ve RC
Ve Vs 𝑉0
𝐴 0= 𝐴 𝑑 =
𝑉𝑒
V_
générateur Amplificateur opérationnel charge

Diviseur de tension dans les deux mailles:


𝑟𝑒
𝑉 𝑒= 𝑉𝑔
𝑟 𝑒 +𝑟 𝑔
𝑅𝐶 𝑅𝐶 𝑉𝑆 𝑅𝐶 𝑟𝑒
𝑉 𝑆= 𝑉 = 𝐴 𝑉 = 𝐴0 (1)
𝑟 𝑠+ 𝑅𝐶 0 𝑟 𝑠 +𝑅𝐶 0 𝑒 𝑉𝑔 𝑟 + 𝑅𝐶 𝑟 𝑒 +𝑟 𝑔
𝑉 𝑠𝑆
Dans cas idéal: d’entrée infinie et de sortie nulle (1): = 𝐴0
Modèle simplifié de l’OA: 𝑉𝑔
V-
(inverseuse) - rs
Vd re
= AdVd
( non inverseuse) Vs
V+ +
entrées sortie
Valeurs typiques:
104≤Ad≤106
re≤106Ω
rs≤100Ω
Caractéristique de transfert:

On distingue différents type de fonctionnement :


•Fonctionnement linéaire : l’AO délivre une tension de sortie proportionnelle à la différence de potentiel Vd entre ses deux bornes (Vd= V+ -
V-)
VS= Ads(V+ - V-)= AdsVd
Ads est le gain differentiel en boucle ouvert. Dans ce cas on a
-Vsat< Vs< +Vsat et -VdM< Vd< +VdM
En régime linéaire la pente de cette région s’écrit : Ads= Vsat/ VdM
Vsat est légerement inférieur à VCC , VdM est faible (souvent négligeable en première approximation) et Ads est de l’ordre de 105.
Vs
Vsat

-VdM VdM
Destruction Saturation en
fonctionnement Saturation en Destruction Vd
tension (négative) linéaire tension (positive)
-Vsat

•Régime de saturation : Les deux régions de saturation on a :


Vs= Vsat pour Vd> VdM et Vs=- Vsat pour Vd< -VdM
•Destruction de l’AO : pour des grandes valeurs de Vd (quelques volt en général) on détruit l’AO suite à une forte dissipation d’énergie
dans les composants et les éléments qui le composent.
Courants d’entrée, courant de sortie et saturation en courant : Les courants d’entrée i+ et i- sont très faibles à tel point qu’on peut
les négliger en première approximation.
Le courant de sortie ne dépasse pas quelques dizaines de mA. Quand il atteint la valeur maximale, il y a saturation en courant. –
ISM< is< + ISM
comparateur
Vcc
Vsat légèrement inférieur à Vcc
Ve
Vs Si Ve≥0 Vs=Vsat

-Vcc Si Ve≤0 Vs=-Vsat

Ve

Ve +
- Si Ve>Vr
Vs Vr
Si Ve<Vr
Vr
t1 t
Vs t2

Vsat

-Vsat t

Si Ve>Vr Ve-Vr>0 Vs=Vsat

Si Ve<Vr Ve-Vr<0 Vs=-Vsat


L’AO idéal (AOI) : Il est caractérisé par :

un gain Avs= Vs / Vd infini c’est à dire que Vd est nulle. Ceci se traduit par V+= V-
L’impédance d’entrée est infinie les courants i+= i-=0
Caractéristique de transfert:
Vd
Vsat

Vs

-Vsat
Montages fondamentaux : tous les montages fondamentaux classiques peuvent se ramener à l’un des montages suivants :
Montage inverseur : AOI on a V+ = V-=0 puisque la borne + est reliée à la masse (le point Σ est appelé la masse virtuelle)
De même i+ = i-=0
R2
Vs Or i1=i2=ie puisque i_=0
Av  R1 Σ
Ve I1 et
Ve  R1ie -
I- +
Vs   R2i2 Ve =0 Vs
R
Av   2
R1

Montage non inerseur : AOI V+ = V- , i+ = i-=0 en utilisant la loi de diviseur de courant :


R2

R1
I
R1 I-=0 -
V   Vs  V  Ve +
R1  R2 Vs
Ve

R1  R2 R
Av  1 2
R1 R1

-
+
Vs
Ve
•Montage suiveur :
AOI
V  Vs  V  Ve -
Av  1 +
Vs
Ve
Amplificateur de courant :
VN  R2i2  R1i1 R1

Σ
i R i1 I =0 -
Charge
Av  2   1 N
i1 R2 -
+
Ve Vs R2
•convertisseur tension courant
 ;
VN  Ri

V  V  Ve  VN  Ri Σ Charge
i1 I =0 - N
V -
+
i e Vs
R Ve

•convertisseur courant tension

masse virtuelle
R
V  V  0
+
-
Vs   Rie Vs
Quelques applications de l’AO : Calcul analogique
La première vocation de l’AO est la réalisation des opérations mathématiques. . Pour cela et par analogie, les termes de l’équation
à résoudre sont simulés à par les tensions (rarement les courants) qui sont appliquées à des circuits et électronique dont la
réponse correspond à l’opération à effectuer.

Circuit additionneur
Vs   R(i1  i2 )
V  V  0 i1+i2 R
V1 V2 i1 R1
i1  i2 
R1 R2 et i_=0 -
Ve1 i2 R2 +
V V Ve2 Vs
Vs   R ( 1  2 )
R1 R2

Si
R1  R2  R VS  (V1  V2 )

Si
R
R1  R2  VS   n(V1  V2 )
n

V1  V2 Si
R1  R2  nR Vs  ( )
n
•Circuit soustracteur :
V  V
diviseur de tension
R4
V  Ve 2
R3  R4
R4
Ve1  R1i1  V  R1i1  V  R1i1  Ve 2 (1)
R3  R4
R4
Vs   R2i1  V  R1i1  V   R2i1  Ve 2 R2
R3  R4 (2)
R2 En multipliant l’équation (1) par
R1 I R1
et 1l’équation (2) par
et en faisant la somme
-
R2 +
1
R R R1 R3 I Vs
Vs   2 Ve1  4 ( )Ve 2 Ve1
Ve2
R1 R3 1  R4 V+
Ve2 R4
V_
R3 Ve1
Si
R4 R
 2
R3 R1

R2
Vs   (Ve 2  Ve1 )
R1
•Circuit dérivateur :
iC
dV R
Vs   RiC  RC e
dt -
+
Ve VS
•Circuit intégrateur : 
V  V  0
et
i  i  0 R
dVs V
i1  iC  C  e IC C
dt R
1 -
RC 
Vs   Ve dt +
Ve Vs

•Circuit Log népérien : qVd


I d  I se kT

Vs  Vd
D Id
qVd Vs
UT
Ve  RI d  RI s e kT
 RI s e Id R V_=0
i_=0 -
Vs
Ve Vs Ve Ve +
 e UT ln  ln e U T Vs
RI s RI s

Vs  U T (ln Ve  ln RI s )
avec

kT
UT 
q
•Circuit exponentielle:
Id R

Id D
-
Vd
Ve +
Vs

Ve  Vd
qVd Ve
UT
Vs   RI d   RI s e kT
  RI s e

Vous aimerez peut-être aussi