Vous êtes sur la page 1sur 29

Les comités pharmaceutiques

et thérapeutiques
Session 5.
Assurance de la qualité des médicaments
Remerciements

Le matériel de cette session est adapté du chapitre


18, “Quality Assurance for Drug Procurement”, de
la publication Managing Drug Supply 2nd ed.
Management Sciences for Health and World
Health Organization, 1997.
Objectifs
 Définir la qualité des médicaments
 Comprendre comment on évalue la
qualité des médicaments
 Comprendre comment on assure la
qualité des médicaments
 Décrire le rôle du CPT dans l’assurance
de la qualité des médicaments
Points principaux
 Définitions clés
 Introduction
 Déterminants de la qualité des médicaments
 Comment évalue-t-om la qualité ?
 Comment assure-t-on la qualité ?
 Questions d’assurance de la qualité inportantes
pour le CPT
 Implications pour le CPT
 Activité
 Résumé
Définitions clés (1)
Assurance de la qualité des médicaments – Somme de
toutes les activités et responsabilités nécessaires pour
assurer que le médicament qui parvient au patient est
sans danger, efficace et acceptable.
Contrôle de la qualité des médicaments – Partie du
processus de fabrication qui comprend le prélèvement
d’échantillons, le contrôle des spécifications, les tests et
les procédures de libération par le fabricant qui assurent
que les tests nécessaires sont réalisés et que les produits
ne sont pas mis en circulation pour utilisation, ni pour la
vente ou la fourniture, tant que leur qualité n’a pas été
jugée satisfaisante.
Définitions clés (2)
Bonnes pratiques de fabrication (BPF) – Normes de
bonne exécution établies par l’OMS et par de nombreux
gouvernements à l’intention des fabricants de produits
pharmaceutiques et couvrant, par exemple, le personnel,
les locaux, le conditionnement et le contrôle de qualité.
Les BPF font partie des activités d’assurance de la qualité
et assurent que les produits sont régulièrement fabriqués
et contrôlés conformément aux normes de qualité
applicables à leur usage prévu et exigées par les autorités
de réglementation pharmaceutique.
Introduction: Objectifs des programmes
d’assurance de la qualité
 Assurer que tout médicament qui parvient au patient
est sans danger, efficace et satisfait à des normes de
qualité

 Obtenir des produits de qualité qui soient sans danger et


efficaces, grâce à des procédures structurées de
sélection et d’acquisition

 Maintenir la qualité des produits par des méthodes


appropriées de stockage, de distribution, de surveillance
et d’utilisation par les prescripteurs, les dispensateurs et
les consommateurs
Caractéristiques d’un programme
complet d’assurance de la qualité (1)
 Les médicaments sont choisis sur la base de leur
innocuité et de leur efficacité, sous une forme
pharmaceutique appropriée ayant la durée de
conservation la plus longue possible

 Des fournisseurs répondant à des normes de qualité


acceptables sont sélectionnés

 Les médicaments reçus des fournisseurs et des


donateurs sont contrôlés pour s’assurer qu’ils répondent
aux normes de qualité

 Le conditionnement des médicaments répond à des


spécifications de qualité définies par contrat
Caractéristiques d’un programme
complet d’assurance de la qualité (2)
 Les activités de reconditionnement et les pratiques de
dispensation maintiennent la qualité du produit

 Des conditions de stockage appropriées dans tous les


secteurs détenant des médicaments sont maintenues

 Les conditions de transport sont appropriées

 Les problèmes de qualité sont rapportés et examinés


Impact des médicaments de qualité insuffisante

 Manufacturing
process
 Absence d’effet
 Packaging ? thérapeutique:
 Transportation
QUALITÉ  Prolongation de la maladie
 Storage  Décès
condition DU  Effets toxiques et
MÉDICA indésirables
MENT
 Gaspillage de ressources
financières déjà limitées
 Perte de crédibilité
Déterminants de la qualité des médicaments
 Identité: Principe actif
 Pureté: Absence de contamination par des substances
potentiellement nocives
 Activité: En général 90–110% de la quantité mentionnée
sur l’étiquette
 Uniformité: Régularité de la consistance, de la forme et de
la taille
 Biodisponibilité: Produits interchangeables ?
 Stabilité: Activité assurée pendant la durée spécifiée

L’identité, la pureté, l’activité et l’uniformité sont définies dans les


pharmacopées et spécifiées dans le certificat d’analyse
Problèmes potentiels de biodisponibilité
 Aminophylline  Lévodopa
 Ampicilline  Lévothyroxine
 Carbamazépine
 Méthyldopa
 Chloroquine  Médicament avec
 Digoxine  Nitrofurantoïne
un indice
 Dihydroergotamine  Phénytoïne thérapeutique étroit
 Ergotamine  Prednisolone  Formulations à
 Erythromycine libération lente
 Estrogènes  Prednisone
 Nouvelles
 Fer, sulfate  Quinidine
formulations (p. ex.
 Furosémide  Rifampicine paracétamol pour
 Glibenclamide la voie rectale)
 Spironolactone
 Glycéryle, trinitrate
 Isosorbide, dinitrate  Théophylline
 Warfarine
Méthodologie standard pour les
études de biodisponibilité
 Sujets: adultes en bonne santé, non fumeurs, non buveurs
 Type d’étude: transversale, 12–14 sujets
 Administration du médicament: le matin à jeun, dose unique
 Prélèvements de sang en série: minimum 3 T1/2
 Dosage du médicament dans le plasma
 Paramètres: 100

 Cmax
 Tmax 10

 AUC0-
1

C T

10
12
14
16
18
20
22
24
0
2
4
6
8
 Critère de bioéquivalence: différence <20%
Rifampicine 450 mg gélules: >
variation >100% entre spécialités
Concentration plasmatique de RMP (mcg/ml)
25

20

15

10
Médicament Originator

0
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24

Source: Suryawati (1992) Temps (heures)


Captopril 25 mg: variation entre
spécialités
Plasma concentration (ng/ml)
300

250 N=12

200
Originator
150
Failed
100

50

0
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
N = number of studies Time (hours)
Source: Suryawati and Santoso (1994).
Nifédipine 20 mg: générique contre
spécialité
Concentration plasmatique (ng/ml)
180
Générique
160
Spécialité
140
120
100
80
60
40
20
0
.5

.5

.5

.5

.5
5

12

15

18

21

24
0

9
1.

4.

7.

10

13

16

19

22
Source: Suryawati and Santoso (1995). Temps (heures)
Diclofénac, comprimés à libération lente
Concentration plasmatique
(ng/ml)
120

100 Imported
product
80

60

40
MEC = 20 ng/mL
20

0
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

Source: Suryawati (1989). Temps (heures)


Médicaments présentant des
problèmes de stabilité
 Comprimés:  Formes buvables:
 Acétylsalicylique,  Paracétamol
acide
 Amoxicilline
 Préparations
injectables:
 Ampicilline
 Ergométrine
 Pénicilline V
 Méthylergométrine
 Rétinol
 Choisir la formulation la plus stable et le
 conditionnement approprié
Comment évalue-t-on la qualité ?
 INSPECTION des arrivages
 Inspection visuelle
 Examen des spécifications du produit (y
compris date de péremption) 1

 TESTS DE LABORATOIRE pour vérifier la


conformité aux normes de la pharmacopée
 Pharmacopée Internationale
 Pharmacopée Européenne
 U. S. Pharmacopeia
 British Pharmacopoeia Certificat
3 2
 Pharmacopée nationale d’analyse

 DONNÉES DE BIODISPONIBILITÉ
Comment assure-t-on la qualité des
médicaments ? (1)
 Sélection des produits
 Longue durée de conservation
 Stabilité acceptable
 Biodisponibilité acceptable
 Sélection de fournisseurs appropriés
 Préqualification des fournisseurs
 Pour les nouveaux fournisseurs, demander des échantillons
 Pour certains médicaments, demander des rapports ou des données
particulières (p. ex. des études de biodisponibilité et de stabilité)
 Recueillir et conserver des informations sur la qualité des fournisseurs
 Certification des produits
 Certificat de BPF du fabricant
 Certification du produit/des lots (certificat d’analyse)
 Tests effectués localement sur des produits pris au hasard
Comment assure-t-on la qualité des
médicaments? (2)
 Spécifications du contrat et de la livraison
 Norme de référence de la pharmacopée
 Langue locale à utiliser sur l’étiquette du produit
 Normes de conditionnement de façon à
satisfaire aux conditions de stockage et de
transport spécifiées
Comment assure-t-on la qualité des
médicaments? (3)
 Procédures correctes de stockage, de transport, de dispensation et
d’utilisation
 Procédures de distribution des médicaments et de gestion des
stocks
 Dispositions pour le stockage et le transport dans des conditions
appropriées (notamment contrôle de la température, sécurité et
propreté)
 Mise en oeuvre effective des procédures pour la chaîne du froid
 Dispensation appropriée: récipients, étiquetage, conseils aux
patients
 Pas de reconditionnement sauf si un contrôle de qualité est en
place
Comment assure-t-on la qualité des
médicaments? (4)
 Système de surveillance des produits

 Notification des problèmes: qui, comment,


où, à qui; quelles mesures
supplémentaires; quel retour d’information

 Rappels de produits: au niveau de l’hôpital


ou au niveau national
Qui assure la qualité des médicaments ?
Autorité de
réglementation
pharmaceutique
Le comité Les médicins
pharmaceutique et d’autres
et thérapeutique prescripteurs

La qualité des
médicaments

Service des Les pharmacies,


achats de pharmaciens et
l’hôpital dispensateurs
Les patients
Conséquences de l’assurance de la qualité des
médicaments pour le CPT
 Conseils techniques pour l’acquisition des médicaments
 Définir les spécifications du produit
 Médicaments génériques
 Questions de biodisponibilité
 Questions de stabilité
 Définir les analyses de laboratoire à effectuer au minimum

 Conseils techniques aux services hospitaliers


 Transport et stockage des médicaments
 Dispensation

 Analyse des rapports de problèmes concernant les


médicaments
 Réclamations concernant la qualité des produits
 Système de rappel des médicaments
Activité
 Questions et problèmes concernant l’assurance de la
qualité des médicaments
 Obtention de produits de bonne qualité
 Maintien de la qualité des produits au niveau de l’hôpital
 Exemples de qualité insuffisante
 Discussion
• Etes-vous satisfait de la qualité des médicaments que vous
recevez ?
• La qualité est-elle maintenue dans tout votre circuit de distribution ?
• Y a-t-il des réclamations de la part des patients ou des agents de
santé au sujet de la qualité des médicaments ?
• Existe-t-il une procédure officielle pour la notification et l’investigation
des réclamations concernant la qualité des produits ?
• Quel rôle envisagez-vous pour le CPT dans l’amélioration et le
maintien de la qualité dans votre propre système de santé ?
Résumé (1)
 Assurer la qualité d’un produit, de sa
sélection à son utilisation:

 Obtenir des produits de qualité qui soient sans


danger et efficaces, grâce à des procédures
structurées de sélection et d’acquisition

 Maintenir la qualité des produits par des


méthodes appropriées de stockage, de
distribution, de surveillance et d’utilisation
Résumé (2)

 L’évaluation de la qualité comprend:

 Inspection des médicaments

 Analyses de laboratoire si nécessaire


Résumé (3)
 L’assurance de la qualité comprend:
 Sélection des médicaments, des formes
pharmaceutiques et des conditionnements
 Utilisation de fournisseurs préqualifiés
 Certification des produits
 Préparation et mise en oeuvre effective des
spécifications du contrat relatives à la qualité
 Conditions appropriées de stockage, de transport,
de dispensation et d’utilisation
 Systèmes de surveillance des produits

Vous aimerez peut-être aussi