Vous êtes sur la page 1sur 25

« LES TRAVAUX

DE LA PAIE »
I-PRINCIPES GÉNÉRAUX
A-Notion de personnel
Le personnel comprend l’ensemble des personnes liées par un contrat de travail et qui
perçoivent une rémunération en échange de leur activité dans l’entreprise.
Il est formé des ouvriers, employés de bureaux, représentants, cadres et personnel de direction (y
compris les gérants et les administrateurs des sociétés exerçant une profession salariale)

Remarque :
Sont exclus du personnel :
-Le personnel extérieur : personnel occasionnel, personnel intérimaire, personnel détaché ou
prêté à l’entreprise ;
-Les collaborateurs externes de conseils (comptables, juridiques, fiscaux, Audits…)

B-notion de législation du travail


La législation du travail a pour objet :

* La réglementation des conditions * L’établissement d’un système de


de travail : l’âge de travail, la durée sécurité et de prévoyance sociale, pour
de travail, le salaire minimum légal, prévenir les risques inhérents à
les heures supplémentaires, les l’exercice de la profession salariale :
congés, la périodicité des maladies, accidents de travail, vieillesse,
paiements… invalidité, chômage, maternité, décès…
Le système de prévoyance est constitué des organismes sociaux régis par la réglementation en
vigueur, il s’agit essentiellement de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), des caisses de
retraite (CIMR), des mutuelles…
(CIMR) : Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite

Les organismes sociaux ont pour fonction de couvrir les dépenses liées aux risques
survenus, sous forme de prestations et d’allocations accordés (revenus de transfert) grâce
aux fonds collectés auprès des employeurs et des employés (les cotisations sociales).
C-Les obligations de l’entreprise
La réglementation des salaires impose à l’entreprise en sa qualité d’employeur, diverses
obligations à caractère légal ou contractuel :

salariés sociales 
sociales  aux cotisations individuelles des l’opération de paie
l’entreprise fiscales et participation salariale fiches calculs justifiant
comptes de déclarations revenus salariaux)et la de paie et les quinzaine ...) les
pour les revenus(IGR sur (mois,
de paie dans les l’impôt général sur les
paie, les bulletins
de l’opération de versement personnel au titre de paie : le livre de chaque période
Enregistrement de bordereaux chaque paie du documents de d’établir à la fin de
Etablissement sommes dues sur tenir les Obligation
Obligation de Prélèvements des
D-l’organisation des travaux de paie
Compte tenu de la complexité des opérations liées à la comptabilité des salaires, l’entreprise
crée généralement un service spécialisé chargé de gérer l’ensemble des opérations de paie :
comptables, sociales, fiscales, etc …
Utilisant la technique du décalque et, de plus en plus des logiciels informatiques, cette
organisation doit répondre aux exigences de la loi qui impose aux entreprises :

La délivrance, lors de La tenue d’une fiche


chaque paie d’un bulletin individuelle pour La tenue d’un état
La tenue d’un
de paie qui indique le chaque salarié utilisée récapitulatif des
livre de paie
détail du montant net versé pour les déclarations charges sociales
à chaque salarié fiscales

* L’organisation de la paie peut être schématisée ainsi :

Saisie des renseignements nécessaires au calcul du salaire de chaque salarié

Bulletin de paie Livre Fiche Etat


individuelle du récapitulatif
de paie
salarié des charges
Le salaire de base est généralement augmenté d’autres éléments tels que :
B-Les compliments du salaire
Il peut être calculé par
application d’un taux
horaire au nombre Il peut être forfaitaire et
Il peut être calculé à la
d’heures effectuées dans la fixé par un contrat de
pièce produite
limite de la durée légale de travail
travail (actuellement 44
heures par semaine)
A-Les composantes du salaire
II-DÉTERMINATION DU SALAIRE NET
rendement…) chauffage …)
panier…)
responsabilité, logement,
supplémentaires logement,
mois, risque, argent (nourriture,
Les heures (transport,
(ancienneté, 13ème en nature ou en
Les indemnités
Les primes D’autres avantages

On peut schématiser les composantes du salaire de la manière suivante :


Salaire de base
Primes Salaire brut
Indemnités = global
Autres avantages

Remarque 1 :
La prime d’ancienneté est obligatoire, les autres sont facultatives
Remarque 2 :

Les heures supplémentaires (activités non agricoles) donnent droit à une majoration de salaire
de :
25% si elles sont effectuées entre 6 heures et 21 heures
50% si elles sont effectuées entre 21 heures et 6 heures
La majoration est portée respectivement à 50% et à 100%, si les heures supplémentaires sont
effectuées le jour du repos hebdomadaire et les jours fériés.

B-Les cotisations sur salaire


1-Les cotisations salariales à la CNSS
Elles sont obligatoires et fixés de la manière suivante :

* La cotisation pour les * La cotisation pour les


prestations sociales à prestations sociales à long
court terme au taux de terme au taux de 3,96 % su
0,33 % du salaire brut salaire brut plafonné à
plafonné à 6000,00DH 6000,00DH

NB : Salaire brut déterminé selon les dispositions de la note circulaire de la CNSS.
2-La cotisation à l’assurance maladie obligatoire(AMO) gérée par la CNSS
Elle est fixée à 2% du salaire brut sans plafond.
3-Les cotisations aux autres organismes sociaux
Elles sont facultatives et relèvent de dispositions contractuelles :
√ Cotisation à la caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR)
√ Cotisation aux organismes de prévoyance sociale : mutuelle, assurance etc…
4-L’impôt général sur les revenus (IGR)

Les revenus salariaux sont imposables à l’IGR. L’employeur doit retenir pour son salarié l’impôt
qu’il se charge lui-même de déclarer et de payer au Trésor en respect des règles prévues par la
loi. Le barème de l’IGR entré en vigueur (Nouvelle Loi de finance) se présente ainsi :
« Barème mensuel de l’IGR(Loi de finance) »
Tranche Taux Somme à déduire
2500,00 dh 0% 0.00
2501,00 à 4166,66 dh 10% 250
4166,67 à 5000,00 dh 20% 666,67

5001,00 à 6666,67 dh 30% 1166,67

6666,68 à 15000,00 dh 34% 1433,33

+ 15000,00 dh 38% 2033,33


« Barème de calcul de la prime d’ancienneté »
Ancienneté Taux
Après 2 ans 5%
Après 5 ans 10%
Après 12 ans 15%
Après 20 ans 20%

5-Les avances et les oppositions

√ Si le salarié a bénéficié d’un prêt ou d’une avance, des sommes sont retranchées de son
salaire net à titre de remboursement
√ Une fraction du salaire peut être saisie entre les mains de l’employeur et versée au créancier
du salarié suite au jugement d’un tribunal
En résumé la détermination du salaire net peut être schématisée de la manière suivante :

Salaire brut Salaire Salaire net


Global Brut imposable (1) Imposable (2)
(1) Eléments exonérés :
- Les indemnités allouées au salarié pour le dédommager de certains frais engagés dan
l’exercice de ses fonctions et non couvertes par la déduction au titre des frais professionnels (à
condition que cette déduction ne soit pas supérieure à 20%). Tels que les frais de déplacement,
de transport, de représentation…
- Les allocations familiales ou d’assistance à la famille sont de 200,00 dh pour chacun des trois
premiers enfants et 50,00 dh pour chacun des trois derniers. Les allocations familiales sont
plafonnées à 6 enfants.

(2) Eléments déductibles :


- Frais professionnels = (salaire brut – avantages) x taux (variable selon la profession), dans la
limite d’un plafond de 2500,00 dh par mois.
-Les cotisations aux organismes de prévoyance sociales (CNSS, AMO, mutuelle, assurance-
groupe…)
-Les retenues supportées pour la constitution de pension ou de retraite.
-Et le cas échéant :
le remboursement en principal et intérêt normaux es prêts obtenus pour la construction ou
l’acquisition de logements économiques
les intérêts normaux de prêts obtenus pour la construction ou l’acquisition du logement à usage
d’habitation principale, dans la limite de 10% du salaire net imposable avant la déduction de ces
intérêts.
En résumé les éléments de la paie sont indiqués dans le bulletin suivant :

Salaire de base
Proportionnel
Forfaitaire
Compléments de salaire
Heures supplémentaires
Autres
Primes et gratifications

Indemnités
Transport
Autres
Avantages
En nature
En argent
Retenues
Sociales :
CNSS
AMO
CIMR
Assurances
Fiscales : IGR
Autres

Net à payer
6-Exemple de calcul
Les éléments relatifs à la paie de janvier 2006 de Mr. ZIANI Farid, Salarié chez la société
« FARAH » sont indiqués dans le tableau suivant :
Salaire de base (200 heures x 30 dh/h) 6000,00 dh

Heures supplémentaires 8 heures à 25%


Frais de transport justifiés 500,00 dh
Avance sur salaire 750,00 dh
Date de recrutement 01/01/2000
Situation familiale Marié, 2 enfants à
charge

N.B : Les salariés de la société « FARAH » sont affiliés à la CNSS et bénéficient d’une
retraite complémentaire servie par la CIMR (taux 6%) applicable au salaire brut
déduction faite des avantages en nature.

Le bulletin de paie de Mr. ZIANI Farid, se présente comme suit :


Eléments Calculs Montants
Salaire de base 200 x 3 6000,00
Heures supplémentaires 8 x (30x1,25) 300,00

Primes d’ancienneté (6000 + 300) x10% 630,00


Frais de transport justifiés 500,00

Salaire brut global 7430,00


Eléments exonérés Frais de transport -500,00
Salaire brut imposable 6930,00

Déductions :
Frais professionnels 6930x17% 1178,10
CNSS 6000x4,29% 257,40
AMO 6930x2% 138,60
CIMR 6930x6% 415,80
Salaire net imposable 4940,10

IGR 4940,10x35%-796,67-(3x30)(*) 842,37


Salaire net 5782,47
Avance 750,00
Net à payer 5032,47

(*) : Les déductions pour charge de famille sont de 30 dh par personne à


charge et plafonnées à 6 personnes
III-LES CHARGES SOCIALES PATRONALES
A- La socialisation des salaires
Le salaire net direct versé au salarié a été étudié dans le point précédent.
Mais le salarié quand il est atteint par des risques sociaux (maladie, maternité, accident de
travail, vieillesse, etc …) perçoit des prestations.
Ces prestations constituent un salaire indirect.
Les organismes chargés de verser les prestations sont financés par :
•Les cotisations des salariés étudiés dans le point précédent
•Les cotisations des employeurs qui sont des charges patronales
B- Les cotisations sociales obligatoires
Ce sont des charges dues à la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Elles comprennent :
Les cotisations pour les prestations Les cotisations pour les prestations sociales
sociales à court terme, calculées sur la à long terme, calculées sur la masse
masse salariale plafonnée (plafond salariale plafonnée (plafond mensuel de
mensuel de 6000,00 dh) au taux de 0,67% 6000,00 dh) au taux de 7,93%

La participation à l’assurance maladie Les cotisations pour l’assurance maladie


obligatoire (AMO) au taux de 1% sur la obligatoire (AMO) au taux de 2% sur la
masse salariale déplafonnée brute masse salariale déplafonnée brute

Les cotisations pour la taxe de la formation


professionnelle (TFP) au taux de 1,6% de la masse
salariale déclarée sans limitation de plafond.
N.B : La « TFP» est versée à la « CNSS» qui la reverse à l’office de la formation
professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT)
C- Les charges sociales facultatives
L’employeur peut accepter de prendre en charges d’autres cotisations sociales pour faire
bénéficier son personnel des avantages qui en découlent, à titre d’exemples on peut citer :

Les cotisations à la caisse Les cotisations aux organismes de


interprofessionnelle marocaine de prévoyance sociale tels que les
retraite (CIMR), régime e retraite mutuelles
complémentaire

D-Les autres charges sociales


Certaines entreprises souscrivent ou accordent d’autres avantages sociaux à leur personnel,
on peut citer :

L’assurance-groupe Les allocations Habillements et Médecine de


(couvrant les risques aux œuvres vêtements de travail, pharmacie
de maladie, maternité, sociales de travail
invalidité et décès) l’entreprise
Indemnités de préavis et de licenciement versées en cas de rupture
du contrat de travail
E-Calculs des charges sociales patronales
Exemple : La société « INFO-SARL » spécialisée dans la commercialisation du matériel
informatique, a été crée le 01/03/2006 : elle emploie trois personnes.
On extrait du livre de paie au 31/03/2006 les informations suivantes :

N° Nom et Prénom Situation familiale Nombre de Salaire brut


déductions global
1 DIRA ALI Marié, 2 enfants … 8750,00
2 SAFI NOURA Célibataire … 4000,00
3 NAJIM AKRAM Marié, 3 enfants … 6500,00
Masse salariale brute 19250,00

La société « INFO-SARL » est affiliée au régime normal de la CIMR au taux de 6% (Part


employeur) appliqué à la rémunération brute globale plafonnée à 6000,00 dh.
Les calculs des charges sociales patronales du mois de mars 2006.se présente comme suit :
Eléments Base de calcul Taux Montant
Cotisation à la CNSS

- Prestations familiales 19250,00 6,50% 1251,25

- Prestations sociales
16000,00 8,60% 1376,00
- Participation AMO
19250,00 1,00% 192,5
- Cotisation AMO

- Taxe de formation professionnelle 19250,00 2,00% 385,00

Total cotisations CNSS


19250,00 1,60% 308,00

Cotisation CIMR 3512,75

Total des charges patronales


16000,00 6,00% 960,00

4472,75
REGISTREMENT DES ELEMENTS DE LA PAIE
A-Principe
La comptabilisation de la paie généralement à la fin du mois donne lieu aux écritures suivantes 
1-Versement des avances et acomptes
•Compte à débiter •Compte à créditer
D 3431 Avances et acomptes au personnel C D 51 Trésorerie-Actif C

••• •••

2-Enregistrement des salaires bruts et retenues salariales


•Compte à débiter •Compte à créditer
D 61711 Appointements et salaires C D 3431 Avances et acomptes au personnel C
••• •••
D 61712 Primes et gratifications C D 4432 Rémunérations dues au personnel C
••• •••
D 61713 Indemnités et avantages divers C D 4441 CNSS C
••• •••
Remarque 1 : Les sommes portées au D 4443 caisses de retraite C
débit des comptes divisionnaires ci-dessus
peuvent être regroupés dans le compte : •••
D 4445 mutuelles C
•••
D 6171 Rémunération du personnel C
D 44525 Etat-IGR C

••• •••
Remarque 2 : Après cette écriture, le
compte « 3431 » se trouve soldé

3-Enregistrement des charges patronales


•Compte à débiter •Compte à créditer
D 61741 Cotisations de sécurité sociales C D 4441 CNSS C
••• •••
D 61742 Cotisations aux caisses de retraite C D 443 Caisses de retraite C

••• •••
D 61743 Cotisations aux mutuelles C D 4445 Mutuelles C
••• •••
4-Règlement des salaires nets
•Compte à débiter •Compte à créditer
D 4432 Rémunérations dues au personnel C D 5141 Banque C
••• •••
Remarque 3 : Après cette écriture, le compte D 5161 Caisse C
« 4432 » se trouve soldé
•••
A-Règlement des dettes aux organismes sociaux et à l’Etat
•Compte à débiter •Compte à créditer
D 4441 CNSS C
•••
D 4443 Caisses de retraite C
••• D 5141 Banque C
D 4445 Mutuelles C
•••
•••
D 44525 Etat-IGR C
•••
Remarque 4 : Après ces écritures, les comptes ci-
dessus se trouvent soldés.
XEMPLE D’APPLICATION
On extrait du livre de paie de la société « KENZA » pour le mois de février 2006 les éléments
suivants :
Les éléments des salaires et les revenues salariales en dh :
Acomptes versés au personnel dans le mois 18000,00
Appointements et salaires 140000,00
Primes et gratifications 12000,00
Indemnités et avantages divers 8000,00
Revenues sécurité sociale 6320,00
Retenues retraite complémentaire
5280,00
Retenues mutuelles
2100,00
Retenues IGR
30220,00
Retenues oppositions sur salaires
2780,00
Les charges sociales patronales :
Sécurité sociale 18320,00
Retraite complémentaire 8780,00
Cotisations mutuelles 2100,00

Travail à faire :
En supposant que ¼ des salaires nets versé en espèces, le reste, l’opposition et les
charges patronales sont payés par virements bancaires, enregistrer les éléments de la
paie au journal de l’entreprise.
Solution :
Total des salaires bruts 160000,00dh
*Calcul :
Total des retenues -64700,00 dh
Salaires nets à payer 95300,00 dh

*Présentation des écritures au journal :


61711 Appointements et salaires 140000,00
61712 Primes et gratifications 12000,00
61713 Indemnités et avantages divers 8000,00
Avances et acomptes au Personnel 18000,00
3431
4441 CNSS 6320,00
4443 Caisses de retraites 5280,00
4445 Mutuelles 2100,00
44525 Etat-IGR 30220,00
4434 Oppositions sur salaires 2780,00
4432 Rémunérations dues au Personnel 95300,00
Paie de Février 2006

61741 Cotisations de sécurité sociale 18320,00
61742 Cotisations aux caisses de retraite 8780,00
61743 Cotisations aux mutuelles 2100,00
4441 CNSS 18320,00
4443 Caisses de retraite 8780,00
4445 Mutuelles 2100,00
Enregistrement des charges
Patronales

4432 Rémunérations dues au Personnel 18320,00


5141 Banque 71475,00
5161 Caisse 23825,00
Paiement des salaires nets

4434 Oppositions sur salaires 2780,00
5141 Banque 2780,00
Chèque bancaire n°…
SYNTHESE
Les opérations liées à la paie impliquent la connaissance et l’application des dispositions légales
et contractuelles relatives :

cotisations sociales livre de paie brutes


patronales salaires
récapitulatifs des leur report dans le rémunérations
cotisations retenues sur
des bordereaux bulletins de paie et détermination des
Aux calculs des Aux calculs des
A l’établissement A l’établissement des A la

Les charges de personnel constituent généralement une composante importante des charges
d’exploitation. Elles comprennent :
Les salaires bruts, les retenues sur salaires et les charges sociales patronales.
Les charges de personnel

Salaires bruts Charges patronales

Retenues sur salaires

CNSS Retraite Mutuelles IGR CNSS Retraite Mutuelles

Bordereaux récapitulatifs
Bulletins de paie
des cotisations

Livres de paie
Dues aux Dues Dues aux
caisses de à la mutuelles
Salaires nets
retraite CNSS

Vous aimerez peut-être aussi