Vous êtes sur la page 1sur 27

CHEQUE

Fait par :*Benzarrou Chaimae


*Imghi Hadil
Plan
I. Définition
II. Tout savoir sur le chèque
III. Les conditions de fonds
IV. Les conditions de forme
V. Types des chèques
VI. Circuit du chèque
VII.Paiement du chèque
Définition
• Le chèque est un écrit par lequel une personne, le tireur, qui a des
fonds déposés disponibles chez une autre personne, donne à celle-ci,
le tiré, l’ordre de payer une certaine somme soit à elle-même, soit à
un tiers, le bénéficiaire.
Le tiré doit être banquier ou assimilé (Caisse de Dépôts et
Consignations, Trésor Public, Caisse d’Épargne).
Exemple d’un chèque
Tout savoir sur le chèque
Le chèque est un titre de paiement ; ce n’est pas un instrument de crédit, car il
est payable à vue. L’ouverture d’un compte bancaire ou postal représente l’une
des obligations du commerçant. Le paiement par chèque barré, virement ou carte
de paiement ou de crédit est obligatoire dans certains cas :
lorsqu’il s’agit de payer un salaire dont le montant mensuel est supérieur à
10 000 DH.
lorsqu’il s’agit de règlements effectués par des commerçants pour des
opérations professionnelles et privées d’un montant de 5 000 DH.
lorsqu’il s’agit du paiement, par des particuliers, d’un montant supérieur à
150 000 DH.
lorsqu’il s’agit de dons de plus de 2 000 DH aux candidats aux élections.
Dès l’ouverture d’un compte, les banques délivrent un chéquier. Le chèque est un
document normalisé. Tous les chèques comportent les mêmes indications.
• chèque est payable à tout moment donc le montant du chèque doit Suffisante
être prêt à n'importe quelle date après le moment de la délivrance à
condition qu'il soit présenté au paiement avant la date prescription
• chèque est payable à tout moment donc le montant du chèque doit Disponible
être prêt à n'importe quelle date après le moment de la délivrance à
condition qu'il soit présenté au paiement avant la date prescription.
• la provision doit être existante dès que le chèque est donné à un Préalable
bénéficiaire pour paiement.
la provision du chèque doit être:
L’existence de la provision nécessaire pour le paiement du chèque.
Les condition de fonds du chèque :
Les conditions de forme du chèque :
Pour valoir comme chèque, le titre doit contenir certaines mentions obligatoires :
la dénomination de chèque insérée dans le texte même du titre,
le mandat de payer une somme déterminée,
le nom du tiré, ainsi que le numéro de téléphone de la succursale ou agence
bancaire au   près de laquelle le chèque est payable,
le lieu de paiement,
l’adresse du tireur,
la signature manuscrite du tireur,
 l’indication de la date et du lieu où le chèque est créé.
Etapes comment remplir un chèque
1. Vérifier le numéro.
2. Date du chèque est écrit. Écrivez le mois, la date et l'année
3. Payez à l'ordre de: voilà où vous écrivez le nom de la personne, société ou entreprise que
vous payez.
 4- Écrivez ensuite le montant en lettres sur les deux lignes principales du chèque C'est très
important; le chèque peut être retourné si pas écrit correctement. Si le montant ne remplit
pas l'ensemble des deux lignes, remplissez d'un trait horizontal l'espace restant. .
5. Le montant du chèque écrit en chiffres (1, 2, 3,4,5…)
6- Votre signature
Types des chèques

Chèque barré
Chèque non barré
Chèque visé
Chèque certifié
Chèque de banque
Chèque de voyage
Chèque de retrait
Chèque emploi service universel
Chèque barré:
 Le chèque barré : est un moyen simple de limiter le risque d’utilisations frauduleuses en
obligeant l’encaissement par l’intermédiaire d’une banque. 
Chèque non barré:
Le chèque non barré: est Un chèque non barré est un chèque dont le bénéficiaire peut
réclamer le montant en espèces en s'adressant à l'agence bancaire de l'émetteur (ou à une
agence du même réseau). Il peut ainsi être payé au guichet de la banque sous forme
d'argent liquide en présentant sa carte d'identité. Le chèque non barré est également
endossable : il peut être transmis par le bénéficiaire par simple endossement.
Chèque visé:
Chèque visé: est le visa dont est revêtu le chèque constitue la garantie que la provision
existe à la date ou il est donné
Chèque certifié:
Chèque certifié :est Pour s’assurer du règlement du chèque lors de sa présentation
au paiement dans le délai de prescription légale de certification (20 jours), le
bénéficiaire peut exiger du tireur de faire certifier le chèque auprès de la banque
tirée. 
Chèque de banque:
Chèque de banque: est Comme son nom l’indique, le chèque de banque est
émis par la banque elle-même au nom du créancier qui doit le recevoir en
paiement. Le porteur d’un chèque de banque bénéficie d’une garantie totale de
paiement.
Les traveller’s chèques ou chèques de voyage:
Chèque de voyage : sont acquis auprès d’une banque pour leur montant nominatif et
signés par l’acquéreur en présence du banquier ? Au moment de l’utilisation, le porteur
signe le titre une deuxième fois. Cette signature vaut ordre de paiement par le banquier
tiré.
Chèque de retrait:

Chèque de retrait: est remis par le banquier à son client pour lui permettre d’effectuer un
retrait au guichet. Ce chèque est utilisé lorsque le tireur n’a plus de formules de chèque, ou
que celles-ci lui ont été retirées à la suite d’une interdiction bancaire.
Chèque emploi service universel (CESU)

CESU: est un chèque barré destiné à payer les salaires de vos employés personnels
(gardienne d'enfants, femme de ménage, etc.). Après déclaration à l'URSSAF, les
sommes versées par CESU bénéficient d'une réduction de 50 % d'impôts.
A noter : Il existe de nombreux autres chèques à usage spécifique comme les chèques
transport, les chèques-restaurant, les chèques voyage..
Circuit du chèque:
Paiement du chèque
Délai de présentation :
Pour les chèques payables au Maroc, le délai de présentation au paiement est de:
 8 jours pour un chèque émis au Maroc,
20 jours pour un chèque émis en Europe ou dans les pays riverains de la Méditerranée,
70 jours pour un chèque émis dans les autres pays.
Délai de validité :
Il est d’un an à partir de l’expiration du délai de présentation.
Pour encaisser un chèque, il faut l’endosser à l’ordre de la banque (le bénéficiaire appose
sa signature au dos du chèque). Les banques ne procèdent pas à l’encaissement réel des
chèques mais chaque jour, les banquiers de la place, c’est-à-dire d’un même lieu
géographique, se réunissent en CHAMBRE DE COMPENSATION pour échanger les chèques
qu’ils détiennent les uns sur les autres. Les chèques sont alors « compensés » et les
montants portés au compte des bénéficiaires
les incidents du paiement du cheque 
La prévention des chèques sans provision :

 Précautions à prendre :
En ce qui concerne les personnes physiques :

- la carte d’identité nationale.

- la carte d’immatriculation pour les étrangers résidents .

- le passeport pour les étrangers non-résidents.


En ce qui concerne les personnes morales :

L’identité de la ou des personnes physiques habilitées à signer un chèque libellé au nom de


la personne morale ;

Le numéro d’inscription à l’impôt sur les sociétés

Le numéro d’inscription au registre du commerce ou à l’impôt des patentes.


Dissuasion de l’émission des chèques
sans provision :
La banque qui refuse de payer un chèque sans provision est tenue
de déclencher un processus d’interdiction qui vise à contraindre
l’émetteur du chèque à régulariser sa situation.
Interdiction bancaire
La loi dispose désormais que la Banque constatant un incident de paiement est tenue
d’infliger à son client des sanctions disciplinaires au premier rang de laquelle figure
l’interdiction d’émettre des chèques pendant dix ans.
Ce mécanisme dissuasif est en réalité très souple car si l’interdiction est immédiate, la
régularisation est ouverte à tout moment

La banque qui constate un incident de paiement doit mettre en place un dispositif de


sanctions disciplinaires qui se déroule comme suit:

-Interdiction au tireur d’émettre des chèques pendant dix ans à compter de la présentation
au paiement du chèque sans provision
- Obligation au tireur de restituer toutes les formules de chèques détenues, y compris celles
correspondant à d’autres comptes ouverts à son nom et à des comptes dont il n’est que co-
titulaire en cas de compte collectif 
Régularisation :
-La régularisation peut intervenir sans délai Le titulaire du compte dispose, à cet effet, de
deux possibilités:
-Approvisionner son compte, afin que le bénéficiaire puisse représenter le chèque pour
paiement. Il ne suffit pas cependant de remettre en banque une somme légèrement
supérieure au montant du chèque et permettant d’en effectuer le paiement.

-Payer directement le bénéficiaire du chèque impayé dans ce cas, la justification du


règlement doit être fournie au banquier par la remise du chèque acquitté.
-En effet, le titulaire du compte doit s’acquitter d’une amende fixée comme suit :
- 5% du montant du ou des chèques impayés faisant l’objet de la première injonction
-10% du montant du ou des chèques faisant l’objet de la deuxième injonction
- 20% du montant du ou des chèques faisant l’objet de la troisième injonction et des
injonctions suivantes
Procédure de recouvrement des chèques impayés :
Le protêt :
-Le déclenchement de la procédure de recouvrement des chèques impayés est toujours
subordonné à l’établissement d’un protêt
-L’acte de protêt doit être dressé dans un délai de vingt jours afin que le bénéficiaire puisse
conserver ses droits de recours cambiaires contre le tireur ou endossataires. 

-La loi innove car désormais la notification du protêt vaut commandement de payer. Le
porteur du chèque protesté peut solliciter une ordonnance sur requête autorisant le
secrétaire-greffier à faire procéder à toute saisie conservatoire contre les signataires du
chèque.
-A défaut de paiement à l’expiration d’un délai de 30 jours après la saisie, le porteur du
chèque peut faire procéder à la vente des objets saisis

Le certificat de refus de paiement, que rôle dans la procédure de recouvrement

La loi marocaine n°15-95 qui oblige les banques à produire un certificat de refus de
paiement ne prévoit pas que celui-ci puisse être utilisé comme moyen de recouvrement.

Vous aimerez peut-être aussi