Vous êtes sur la page 1sur 25

ANTI-DIABETIQUES

Professeur Elimane MARIKO


Dr. Sekou Bah
Professeur Titulaire de Pharmacologie à la FMPOS
Chef de DER des Sciences du Médicament
SOMMAIRE
I. INTRODUCTION

II. INSULINE

III. EFFETS PHARMACOLOGIQUES DE L’INSULINE

IV. UTILISATIONS ET PRESENTATIONS

V. AUTRES HYPOGLYCEMIANTS

VI. HYPERGLYCEMIANTS

VII. CONCLUSION
ANTI-DIABETIQUES

• I- INTRODUCTION

Le diabète sucré se manifeste par une élévation anormale de la glycémie.


Il peut provenir soit:
- Production insuffisante d’insuline par le pancréas.
- Réceptivité insuffisante des tissus à l’insuline.

Une fois les cellule β du pancréas détruites. Un apport d’insuline est nécessaire
et le diabète est dit insulinodépendant.
Ce type de diabète apparaît chez les enfants et les adolescents.

Quand le pancréas produit de l’insuline d’une manière insuffisante et inadaptée,


ou s’il existe une résistance des tissus à l’insuline sécrétée normalement ou
excessive; le diabète est dit non insulinodépendant.
Ce diabète survient chez l’adulte de plus de 40ans. Il est aussi dit diabète gras
et le malade est obèse.
ANTI-DIABETIQUES

• Le principal mécanisme régulateur de la glycémie par l’insuline est le foie


qui stock le glucose sous forme de glycogène.

• Les porteurs de glucose sont:


• Les transporteurs insulinodépendants (muscles striés adipocytes)
• Les transporteurs non insulinodépendants (foie, pancréas, le rein, l’intestin,
les érythrocytes, le placenta)

• Les cotransporteurs de glucose-Na+ assurent l’absorption digestive du


glucose et la résorption au niveau rénal.

• La déficience en glucose dans l’adipocyte entraine des compensations


métaboliques conduisant à l’hydrolyse des triglycérides et la libération
d’acides gras qui sont oxydés par le foie et transformés dérivés cétoniques.
• L’excès de glucose a des conséquences néfastes
- Une diurèse osmotique lorsque la glycémie > 1,8 g/l et dépasse alors les
capacités de réabsorption rénale.
- Il en résulte une diurèse osmotique avec perte d’eau.
ANTI-DIABETIQUES

- Une glycosylation excessive avec formation d’hémoglobine glycolysée.


- Une accumulation de sorbitol qui se dépose dans les tissus.

II- INSULINE
C’est une hormone polypeptidique formée de deux chaines de 21 et 3000 reliées
entre elles par des ponts disulfures.
Elle est sécrétée par les cellule β des îlots de LANGERHANS du pancréas à
fonction hypoglycémiante.
 METABOLISME
L’insuline est produite par le cellules β pancréatiques constituent 75% des îlots
de LANGERHANS du pancréas.
 SECRETION
Par exocytose dans la veine pancréatico-duodenale au foie qui detruit 50% et le
reste subit ou se distribue dans l’organisme.
Remarque: valeurs normales de la glycémie à jeun (méthode glucose oxydase)
0,70 – 1,10g/l soit 3,89 – 6,12mmol/l
Les nouvelles insulines

• Analogue lent : insuline détémir : LEVEMIR®


(NovoNordisk) : stylos (flexpen) 3 ml, cartouches 3
ml; délai d’action : 1 heure; Cmax : 6-8 heures; durée
d’action : 12 à 24 heures
• Analogue rapide : insuline glulisine : APIDRA ®
(Sanofi-Aventis) : flacons 10 ml, stylos 3 ml (optiset),
cartouches 3 ml
• Insuline humaine par voie inhalée : EXUBERA ®
(Pfizer) : 1 (3 UI) ou 3 mg (8 UI) d’insuline humaine
Les insulines humaines rapides

 Début d’action environ 15


minutes
 Agissent 4 à 6 heures
 Limpides
 Durée d’action dose dépendante

Début Pic Durée

ACTRAPID Novo 30 min 1-3 h 8h


Nordisk

UMULINE Lilly 30 min 1-3 h 5-7 h


RAPIDE

INSUMAN Aventis 30 min 1-4 h 7-9 h


RAPIDE
Les analogues rapides
• Début d’action quelques minutes
 Durée d’action 2 à 6 heures, peu dose
dépendante
 Limpides
 Meilleur contrôle des glycémies
postprandiales
 Moins d’hypoglycémies à distance des
repas

Début Pic Action

APIDRA Aventis 10-20 1h 4-6 h


min

HUMALOG Lilly 15 min 30min 2-5 h


à1h

NOVORAPID Novo 10-20 1-3 h 3-5 h


Nordisk min
Les insulines intermédiaires

• Délai d’action : 30 à 45 min


• Durée d’action : 10 à 16 heures
• Action plus importante au cours
des 6 premières heures
• Aspect laiteux, homogénéiser
avant injection
• Protamine : fixation d’une
quantité précise d’insuline
(saturation des sites de
fixation) mélanges avec
insulines rapides
• Insulines zinc plus
commercialisées
Les insulines humaines
intermédiaires
Début Pic Durée

Les insulines humaines intermédiaires NPH

INSULATARD NPH Novo Nordisk 1h30 min 4-12 h Jusqu’à 24 h

INSUMAN BASAL Aventis 1h 3-4 h 11-20 h

UMULINE NPH Lilly 1h 2-8 h 18-20 h


Les analogues lents

• Début d’action : 1 à 2 heures


• Durée d’action : 12 à 24 heures
• Limpides

Délai Pic Durée

LANTUS Aventis 1h - 24 h

LEVEMIR Novo 1h - 12-24 h


Nordisk
Les mélanges d’insulines

• Prêt à l’emploi ou non


• Insuline NPH + insuline ou
analogue rapide
(LANTUS+APIDRA?)
• Durée d’action 12 heures environ
• Chiffre indiqué = % insuline
rapide
• Intérêt du mélange fait soi-
même = adapter séparément les
doses d’insuline rapide et
intermédiaire
Les mélanges d’insulines
Début Pic Durée

Les mélanges fixes d’insuline humaine

MIXTARD Novo Nordisk 30 min 2-8 h Jusqu’à 24 h

UMULINE PROFIL Lilly 30 min 1-8 h 18-20 h


30

INSUMAN COMB Aventis 30 min à 1 h 2-4 h 12-19 h


15, 25

INSUMAN COMB Aventis 30 min 1h30 à 4 h 12-16 h


50

Les analogues mélanges fixes

NOVOMIX 30 Novo Nordisk 10-20 min 1-4 h Jusqu’à 24 h

HUMALOG MIX 25 Lilly 15 min 30-70 min 15 h

HUMALOG MIX 50 Lilly 15 min 30-70 min 15 h


Les sites d’injection
®
L’insuline détémir : LEVEMIR
®
L’insuline détémir : LEVEMIR

• Novo Nordisk
• 2ème analogue lent mis sur le marché
• Biotechnologie à partir de Saccharomyces cerevisiae
• Différences avec insuline humaine : thréonine en position 30, acide
myristique (acide gras saturé d’origine végétale) en position B29
• Phénol (conservateur) : excipient à effet notoire
• pH : 7,4
• Solution limpide, ne nécessite pas de remise en suspension avant
injection
• Présentations : stylos (Flexpen), cartouches (Penfill)
®
L’insuline détémir : LEVEMIR

• Acide myristique se lie à l’albumine dans les 3


compartiments (tissu SC, sang, tissu cible) : 3 espaces
de prolongement de durée d’action

• Meilleure affinité pour les récepteurs à l’insuline que


pour l’albumine
LES ANTIDIABETIQUES ORAUX
LES 5 FAMILLES

• Les BIGUANIDES
• Les SULFAMIDES HYPOGLYCEMIANTS
• Les MEGLITINIDES
• Les INHIBITEURS DES ALPHA-GLUCOSIDASES
• Les THIAZOLINESDIONES

19
Les BIGUANIDES
• Mode d’action :
 de la néoglucogenèse hépatique
 de la sensibilité à l’insuline
• Principal effet indésirable : acidose lactique (très
rare si respect précaution d’emploi)

– metformine : GLUCOPHAGE® cp à 500, 850 et 1000mg


STAGID ® cp à 700mg
• metformine + glibenclamide : GLUCOVANCE ® cp à 500mg / 2,5mg
• Metformine + glitazone : AVANDAMET ® cp à 500mg /1 et 2mg, 1000mg /2
et 4mg

20
Les SULFAMIDES
HYPOGLYCEMIANTS
• Mode d’action :
 de la sécrétion d’insuline par les cellules β pancréatiques
• Principal effet indésirable : hypoglycémies

– carbutamide : GLUCIDORAL ® cp à 500mg


– glibornuride : GLUTRIL ® cp à 25mg
– gliclazide : DIAMICRON ® cp à 30mg
– glimépiride : AMAREL ® cp à 1, 2, 3, 4mg
– glipizide : GLIBENESE, MINIDIAB ® cp à 5mg, OZIDIA ® cp LP à 5, 10mg
– glibenclamide : HEMIDAONIL ®, MIGLUCAN ® cp à 1,25mg,
DAONIL FAIBLE ® cp à 2,5mg, DAONIL ® cp à 5mg
• glibenclamide + metformine : GLUCOVANCE ® cp à 2,5mg/ 500mg

21
Les MEGLITINIDES
(alias GLINIDES)
• Mode d’action :
– Comparable à celui des sulfamides
hypoglycémiants

• Principal effet indésirable : hypoglycémies

– répaglinide : NOVONORM ® cp à 0,5, 1 et 2mg

22
Les INHIBITEURS DES ALPHA-
GLUCOSIDASES
• Mode d’action :
– Ralentissent l’absorption intestinale des
hydrates de carbone
• Principal effet indésirable : fermentations
intestinales

– acarbose : GLUCOR ® cp à 50 et 100mg


– miglitol : DIASTABOL ® cp à 50 et 100mg

23
Les THIAZOLINESDIONES
(alias GLITAZONES)
• Mode d’action :
 la sensibilité à l’insuline, notamment au niveau du
tissu graisseux et du foie
• Principal effet indésirable : rétention hydrosodée
avec risque d’I.C.

– pioglitazone : ACTOS ®cp à 15 et 30mg


– rosiglitazone : AVANDIA ®cp à 2, 4 et 8mg
• rosiglitazone + metformine : AVANDAMET ®cp à 1 et 2mg/500mg,
cp à 2 et
4mg/1000mg

24
MERCI DE VOTRE ATTENTION

Vous aimerez peut-être aussi