Vous êtes sur la page 1sur 20

PARTIE C : Cellule ADN et Unité du

vivant

Rappels
Chapitre 1 : La cellule : unité de base du vivant

I. La cellule : Unité de structure


II. La cellule : Unité de fonctionnement
III. Le contrôle du fonctionnement cellulaire
I. La cellule : Unité de structure
Problème : Comment prouver l'origine commune
des espèces au niveau cellulaire?

TP n°1: Observation microscopique de plusieurs


cellules et dessin d'observation

Définitions:

Eucaryote : organisme unicellulaire ou
pluricellulaire caractérisé par la présence d'un
« vrai noyau »

Procaryote : organisme unicellulaire ne
comportant ni noyau ni organite cellulaire.
TP n°1: Observation microscopique de plusieurs
cellules et dessin d'observation
Vous allez devoir observer plusieurs cellules :
a. cellules d'épiderme d'oignon (dans une goutte
d'eau et dans une goutte d'eau salée)
b. cellules de feuille d'élodée
c. cellules d'euglène
d. cellules de mues de grenouille (dans une
goutte de colorant)
Cellules d'épiderme d'oignon
Cellules de feuille d'élodée
Paroi Chloroplaste
Euglènes
Cellules de mue de grenouille
noyau

Membrane
plasmique
Les cellules sont des unités de
structure. Elles sont toutes limitées par
une membrane plasmique. Cette
membrane plasmique délimite un
compartiment intracellulaire où à lieu le
métabolisme (ensemble des
transformations moléculaires et
énergétiques qui se déroulent de
manière ininterrompue dans la cellule).
II. La cellule : unité de fonctionnement

Probléme: quels sont les besoins des cellules?


Toutes les cellules ont-elles les mêmes besoins?
TP n°2 : Les besoins nutritifs des cellules : les
levures et les euglènes
TP n°2 : Les besoins nutritifs des
levures et des euglènes

Une levure

Quadrillage de
la lame
Résultats du TP n°2
1. Les milieux A et B sont de la matière
organique alors que le milieu C est constitué de
matière minérale.
2. Pour les euglènes on constate qu'elles sont
plus nombreuses à la lumière en présence
d'eau et de minéraux. Cela signifie qu'elles se
sont multiplié dans ces conditions. Donc, on
peut en déduire que les euglènes ont besoin
de lumière et de sels minéraux pour se
multiplier et se développer.
3. Pour les levures, on constate qu'elles sont plus
nombreuses en présence de glucose. Cela
signifie qu'elles se sont multipliés dans ces
conditions, donc elles ont besoin de glucose pour
se diviser et se développer.
Les cellules se nourrissent, croissent et se
multiplient. Les cellules végétales se nourrissent
de matière minérale qu'elles trouvent dans l'eau
alors que les cellules animales ont besoin de se
nourrir de matière organique.
TP n°3 : Les échanges gazeux chez les
cellules non chlorophylliennes

On observe que le taux de dioxygène diminue au


cours du temps alors que le taux de dioxyde de
carbone augmente.
Cela signifie que les levures consomment du
dioxygène et rejettent du dioxyde de carbone.
Matière organique

mitochondrie

cytoplasme
Respiration cellulaire
noyau

Membrane plasmique
O2
CO2

Cellule hétérotrophe
Les cellules hétérotrophes fabriquent leur
matière à partir de molécules issues d'un autre
être vivant. Ce processus s'accompagne d'un
prélèvement de O2 et d'un rejet de CO2.
TP n°4 : L'utilisation de la matière
minérale par une cellule
chlorophyllienne
Matière minérale Énergi
e
lumine
use

CO2

O2
Matière organique

Cellule autotrophe
Les cellules autotrophes fabriquent leur propre
matière organique à partir des éléments minéraux
( CO2, sels minéraux, eau) qu'elles puisent dans
leur environnement et d'une source de lumière.
Chez les cellules autotrophes chlorophylliennes,
cette synthèse s'accompagne d'un dégagement
d'O2 c'est la photosynthèse.
III. Le contrôle du fonctionnement
cellulaire

Problème: Comment sont contrôlés les caractères


d'une cellule?

TP n°5 : Contrôle des activités cellulaires