Vous êtes sur la page 1sur 23

Circonscription de

REMIREMONT

Le projet d’école
Réunion de directeurs
Février 2006
Le cadre institutionnel
 de nouveaux paramètres
 La mise en œuvre des programmes 2002
 Les TICE : B2i
 Langue étrangère
 Littérature
 Sciences et technologie
 Maîtrise de la langue : dire, lire, écrire
 Sécurité routière : APER
 Éducation à l’environnement pour un développement durable
 Les évaluations diagnostiques
 La mise en œuvre des PPRE(rentrée2006)
 Les évaluations GS-CP
 Les évaluations CE1(rentrée2006)
 L’accueil des élèves à besoins particuliers
 L’aide aux élèves en difficulté
 La prévention de l’illettrisme
Le cadre institutionnel
 une nouvelle loi d’orientation
le 24 mars 2005

des continuités…

… et des évolutions
Les continuités (1)

« Dans chaque école…, un projet d’école est


élaboré avec les représentants de la communauté
éducative. Le projet est adopté, pour une durée
comprise entre 3 et 5 ans, par le conseil d’école ou
le conseil d’administration, sur proposition de
l’équipe pédagogique de l’école… pour ce qui
concerne sa partie pédagogique. »

Loi d’orientation du 24 mars 2005


Les continuités (2)

« Le projet d’école… définit les modalités


particulières de la mise en œuvre des objectifs et
des programmes nationaux et précise les activités
scolaires et périscolaires qui y concourent. »

Loi d’orientation du 24 mars 2005


Les évolutions

« Le projet d’école précise les voies et


moyens qui sont mis en œuvre pour
assurer la réussite de tous les
élèves et pour associer les parents à
cette fin. »
Loi d’orientation du 24 mars 2005
En résumé
 en 1989 : une logique de contextualisation
 L’élève est placé au centre du système éducatif.
 Le projet d’école vise à l’augmentation des résultats de
chaque élève qui progresse à son rythme au sein du cycle.
 Le projet d’école prend en compte le contexte et permet
l’autonomie des équipes.
 L’évaluation du projet se situe au niveau de la cohérence
des actions.
 en 2005 : une logique de résultat
 Le projet d’école vise à la réussite de tous les élèves.
 L’axe est la maîtrise du socle commun par tous.
 Le projet d’école organise et modifie le contexte
pédagogique pour ce faire. Il associe les parents.
 L’évaluation du projet se situe au niveau de la pertinence et
de l’efficacité des actions et des dispositifs pédagogiques.
Une double contrainte…

 Offrir la meilleure qualité d’enseignement


possible dans le contexte de l’école
 Mise en œuvre de la politique éducative nationale et des priorités
académiques dans le contexte spécifique de l’école.
 Organisation générale du cadre pédagogique, programmations,
cohérence des enseignements.
 BCD, sorties scolaires, classes de découverte,, actions culturelles,
actions éducatives, actions périscolaires, etc.

 Permettre la réussite de tous les élèves


au regard du socle commun
 Accueil des élèves à besoins particuliers,
 Organisation des parcours différenciés d’apprentissage, PPRE,
continuité des apprentissages, aides spécialisées.
 La pédagogie est une réponse aux besoins des élèves.
…mais un seul fil rouge !
Permettre la réussite de tous les élèves
au regard du socle commun

 en prenant en compte les acquis et besoins


des élèves,
évaluations diagnostiques, modes d’apprentissages, besoins éducatifs et
cognitifs
 en adaptant les paramètres didactiques et
pédagogiques,
organisation des classes, emplois du temps, décloisonnement,
différenciation, soutien
 en développant des actions spécifiques
aides spécialisées, programmes personnalisés de réussite éducative,
projets personnalisés de scolarisation (handicap)
Accompagnement et validation des projets

 Élaboration
Conseil des maîtres, travail d’équipe
 Validation
Interne : conseil d’école
Externe : équipe de circonscription
 Accompagnement
Équipe de circonscription
 Calendrier
3ème trimestre:
- évaluation du projet d’école
- élaboration du projet 2006- 2009
Le projet d’école
La démarche
La conception du projet

1) Définition des indicateurs


2) Prise en compte des indicateurs,
définition des objectifs
3) Traduction des objectifs en actions
4) Déclinaison des actions en activités
Qu’est-ce qu’un indicateur ?

 Un indicateur est défini comme une


donnée objective décrivant une
situation et permettant de l'apprécier.
 Il doit permettre d'effectuer des
comparaisons dans le temps et donc
de mesurer des écarts.
 Un indicateur est une donnée sur
laquelle on décide d’agir.
Exemples d’indicateurs

 Scores aux évaluations CP, CE2 et 6ème


(écart à la moyenne, échec important à
un ou plusieurs items précis, % d’élèves
en grande difficulté)
 Résultats aux évaluations locales
 Signalement RASED et saisine CDA
 Retards scolaires
Ex : scores aux évaluations

 Difficultés retenues…

 Difficulté à prendre en compte des


informations sur un support écrit
 Méconnaissance des différents supports,
des genres et des fonctions de l’écrit
 Méconnaissance du lexique des consignes,
incapacité à exécuter seul des consignes
Ex : scores aux évaluations

 …apporter des réponses


 Programmation de cycle en amont
 Programmation de remédiation PPRE)
 Apports à envisager après remédiation :
nouvelles évaluations « bis »
 Voir l’écart aux moyennes et suivre
l’évolution sur plusieurs années (conseil de
cycle)
Ex : scores aux évaluations

 … Élèves en grande difficulté (< 40%)


 Mise en œuvre de pédagogie différenciée
au sein de la classe PPRE
 Mise en œuvre d’un parcours spécifique (au
sein de l’école ou de la classe)

 … Élèves en grande réussite (> 90%)


 Mise en œuvre d’un parcours différencié au sein du
cycle, réduction de cycle
Exemples d’indicateurs spécifiques

Difficultés face à la maîtrise de la langue orale

 Indicateurs sur lesquels on pourra agir :


 La fréquentation scolaire en maternelle.
 Les résultats des évaluations trimestrielles …
 Les résultats des évaluations diagnostiques GS.

 Données sur lesquelles on ne pourra pas agir :


 PCS ou pourcentage de primo-arrivants.
 Le nombre d’élèves d’origine étrangère
Des actions aux activités

 Une action :
Ex : organiser la continuité des apprentissages
GS-CP

 Des activités en direction :


 de l’équipe
 de la communauté éducative
 des élèves
Exemples d’activités
 Action : Organiser la continuité des
apprentissages GS-CP

Transmission de documents :
 Cahiers de vie
 Cahiers de liaison (relatifs aux supports d’écrits en GS)
 Règles de vie
 Lexique de base, recueils de chants et poèmes
Équipe  Liste des albums exploités en GS
pédagogique  Communication des évaluations CP aux enseignants de GS

 Échanges de services et utilisation locaux + matériels


 Enseignant de GS qui suit sa classe au CP
 Utilisation de la salle d’informatique par les GS
 Fréquentation de la BCD de l’autre école
Exemples d’activités

 Action : organiser la continuité des


apprentissages GS-CP

 Rencontres et échanges entre adultes


 Parents d’élèves de GS avec enseignants
de CP (à l’école maternelle)
Communauté
éducative
 Associer le RASED
 Présentation des méthodes
d’apprentissage de la lecture au CP
Exemples d’activités

 Action : organiser la continuité des


apprentissages GS-CP
 Rencontres et coopérations entre élèves de GS et CP

 Chanter ensemble
 Apprendre des jeux de société et des jeux collectifs
communs
 Lecture d’écrits par élèves de CP-CE1 en GS
Élèves (poèmes – devinettes –histoires drôles…)
 Échange de groupes d’élèves de GS et de CP pour
des activités en BCD par exemple
 Tutorat d’élèves de GS par des élèves de CE1 dans
le cadre de sorties
Le projet d’école
Contexte de l’école, recueil de Politique éducative nationale,
données statistiques priorités académiques

Interprétation des Actions de mise


Objectifs
données et en œuvre,
spécifiques
Diagnostic appuyé Déclinaison en
de l’école
sur des indicateurs activités
concrètes,
Évaluation prévue

Bilan du projet d’école :


mesurer l’écart entre
les résultats observés
et les résultats Évaluation des actions mises en œuvre :
attendus. mesurer l’écart entre les indicateurs avant
Reconduire, modifier, et après l’action.
nouveaux ? Analyse de l’écart.
Actions : reconduire, Régulation en fonction de cette analyse.
modifier, nouvelles ?

Vous aimerez peut-être aussi