Vous êtes sur la page 1sur 14

L’Art nouveau, un art total

Horta, L’Hôtel Tassel


Van de Velde, La Maison Blœmenwerf
Plan
• L’Art nouveau en Europe
- Genèse de l’Art nouveau
- Les principes de l’Art nouveau
- Les différents centres Art nouveau en Europe
- Les caractéristiques artistiques de l’Art nouveau

• Horta, l’Hôtel Tassel et Van de Velde, la Maison


Blœmenwerf : des œuvres d’art total
- Des réalisations Art nouveau
- Horta : un nouveau langage plastique architectural
- Des œuvres d’art total
Genèse de l’Art nouveau
L’Art nouveau s’est développé en
Europe entre 1890 et 1910, autour
de plusieurs centres.
- l’influence de la peinture
symboliste. L’Art nouveau
s’applique cependant
principalement à l’architecture
et aux arts décoratifs
Papier peint de
- le précurseur : le mouvement
William Morris. Les
Arts and Crafts. « Il est hors de
motifs floraux et les
doute que l’œuvre et l’influence
lignes sinueuses
de John Ruskin et William Morris
annoncent l’Art
ont été les graines qui ont
nouveau.
fécondé notre esprit, qui ont
réveillé notre activité et
provoqué le renouvellement
complet de l’ornementation et
des formes de l’art décoratif ».
Henry Van de Velde
- Viollet-le-Duc : la forme se
déduit de la fonction.
Importance de la décoration :
Arthur Mackmurdo,
elle « tient à l’édifice, non
frontispice du livre
comme le vêtement, mais
Wren’s City
comme les muscles et la peau
Churches, 1883.
tiennent à l’homme ».
Les principes de l’Art nouveau
- le rejet du passé
- un art total, qui effectue la synthèse de tous les arts et
les intègre au quotidien
- l’art pour tous, principe en lien avec l’essor du
socialisme à la même période

Poignée de porte
du Castel
Béranger d’Hector
Guimard

Broche femme papillon, René


Lalique. Les créations de
Lalique privilégient les motifs
Art nouveau comme les
plantes stylisées, les femmes
à la longue chevelure, les
insectes ou les serpents.
Alliant l’utilisation nouvelle de
l’or rehaussé d’émail, Lalique Affiche de Mucha
fit de la bijouterie un art à
Les différents centres Art nouveau en
En France :
Europe
En Espagne :
Hector Guimard, Louis Majorelle, René
Lalique, Emile Gallé, les frères Daum Antonio Gaudi

La Casa Battlo (1905-


1906) à Barcelone
s’appuie sur la
tradition catalane
pleine de surcharges,
d’exubérance et de
symbolisme et sur
l’esprit rationaliste
de Viollet-le-Duc.
La grille du Castel Béranger à Paris
(1894-1898) montre un dessin à
tendance florale, stylisé à l’extrême,
asymétrique et dynamique.
Bureau de Louis Majorelle.
Maître ébéniste, Majorelle
aimait souligner les angles de
ses meubles par des bronzes
dorés représentant des
nénuphars ou des orchidées.
À Vienne :
Otto Wagner, Joseph
Hoffmann

En Grande-Bretagne:
École de Glasgow : Charles Rennie
Mackintosh
Les caractéristiques stylistiques de l’Art
nouveau
La femme et
la fleur sont
deux thèmes
centraux de
l’Art
nouveau, ils
inspirent des
lignes
ondoyantes
et
organiques.

Papier peint de Les nouveaux


William Morris matériaux
présentant des s’introduisent
motifs d’artichauts. dans le quotidien :
le fer et le verre.

L’exubérance
s’allie à
l’élégance des
lignes.
L’Hôtel Tassel de Horta et la Maison
Blœmenwerf
de Van de Velde, des œuvres d’art total

Victor Horta et l’Hôtel


Tassel
Au cours de ses études à
Paris, il découvre l’utilisation
du verre et de l’acier en
architecture. Ses recherches
sur le langage plastique
appliqué à l’architecture
aboutissent à l’élaboration
de l’hôtel Tassel en 1893 à
Bruxelles, une réalisation sur
mesure au regard des
aspirations du
commanditaire Emile Tassel.

L’entrée très lumineuse


correspond au désir d’Emile
Tassel d’en faire un studio
photographique. Horta a
associé l’éclairage naturel du
puit de lumière à l’éclairage
Hall d’entrée de Façade de l’hôtel Tassel à
artificiel permis par les
l’hôtel Tassel Bruxelles
appliques.
Henry Van de Velde et la maison
Blœmenwerf
La maison Blœmenwerf se situe à Uccle, dans la banlieue de Bruxelles. C’est la
propre maison de l’architecte.

La façade du
Blœmenwerf
est témoin de
l’influence
anglaise de
Van de Velde,
mais
l’intérieur de
la maison
montre la
vision de
l’Art nouveau
de
l’architecte.
Des réalisations Art nouveau Les matériaux
nouveaux utilisés
L’hôtel Tassel est témoin du goût Art nouveau par l’Art nouveau
pour la ligne courbe et les motifs végétaux. se retrouvent
chez Horta, qui
mélange dans
tout l’hôtel le fer
et le verre,
particulièrement
en façade.
Un tel mélange ne
se retrouve pas
chez Van de
Velde, dont la
façade a une
allure moins
moderne.

Le motif de la ligne se
retrouve chez Van de
Le hall d’entrée de l’hôtel Velde, principalement
Tassel : une multitude de dans son mobilier, mais
lignes courbes. La il ne prend pas la même
référence au monde animal forme : les lignes sont
et végétal est plus épurées, moins
omniprésente : les exubérantes que celles
appliques semblent sortir imaginées par Horta.
du mur comme des
Horta : un nouveau langage plastique
architectural
Introduction du fer dans
tout le bâtiment
Le fer est déjà présent sur la
façade, et il s’introduit
également à l’intérieur de
l’édifice de par les systèmes
d’assemblages et les
rivetages qui restent
apparents.
Renouvellement du plan
Le plan n’est plus organisé
selon un corridor et une
enfilade de pièces, mais Les éléments
autour de l’escalier, qui tient métalliques
une place centrale et qui se fondent Horta dut faire face à un
constitue un trait d’union avec les problème : l’étroitesse
entre toutes les pièces de la autres des parcelles
maison. matériaux constructibles à
Bruxelles obligeait
l’architecte à agrandir
La façade de l’intérieur des bâtiments
l’hôtel Tassel est par des moyens
surmonté par la artificiels. Horta installa
présence discrète alors une grande
d’une poutre verrière et des miroirs se
métallique. faisant face, pour élargir
Des œuvres d’art total
Horta et Van de Velde ont tous les deux
réalisé l’ensemble du mobilier de leur
maison.

Horta et Van de
Velde sont à la
fois ingénieurs,
décorateurs,
ensembliers et
décoristes,
faisant de leurs Ensemble
réalisations mobilier et
architecturales assiette réalisés
de véritables par Van de Velde.
œuvres d’art Ces deux
total. éléments
présentent le
même motif
courbe.

Chez Horta, les rapports entre la


structure, les matériaux et l’ornement Poignée de porte de la
sont articulés. Le mélange de la forme maison Tassel. Chaque
et de la fonction est total, tandis que élément est pensé par
dans les réalisations de Van de Velde, rapport à l’ensemble de la
la fonction prime sur la décoration. maison.
L’hôtel Tassel a scandalisé l’opinion publique, mais a attiré des
architectes et des décorateurs de toute l’Europe un an après sa
réalisation. Horta a continué et fait aboutir ses recherches sur
le langage architectural dans l’hôtel Solvay (Bruxelles), un
nouvel exemple de synthèse des arts. Pourtant, après 1900,
Horta revient à une architecture aux références classiques, il va
même jusqu’à s’en prendre aux innovateurs des années 20.
En 1901-1902, Van de Velde s’installe à Weimar à la demande
du grand-duc de Saxe-Weimar pour « relever le niveau de
production des industries d’art ». Il y fonde en 1908 l’École des
arts décoratifs, et choisit l’architecte Gropius pour lui succéder
en 1919 et continuer l’œuvre qui sera désormais celle du
Bauhaus.
Le bilan ambigu de l’Art nouveau
Le projet esthétique et social de l’Art nouveau, l’art pour tout et
pour tous, n’a été qu’en partie réalisé. En suivant à la lettre le
premier principe, les architectes décorateurs n’ont pas pu suivre le
second. L’Art nouveau s’avère en effet avoir été le fait de créateurs
isolés, ayant maintenu la tradition d’un artisanat de qualité.
Mais l’Art nouveau marque toutefois le passage de l’art-artisanat à
l’art industrie, et Van de Velde incarne cette transition en ouvrant la
voie au Bauhaus.

Vous aimerez peut-être aussi