Vous êtes sur la page 1sur 34

LES PHAGOCYTES

Les phagocytes

• 1. Polynucléaires neutrophiles (et


dans une moindre mesure les
polynucléaires éosinophiles)
• 2. Monocytes & macrophages
• 3. Cellules dendritiques
Hématopoïèse
1. Cellules
pluripotentes

Énorme capacité
d’auto-
renouvellement et de
différenciation
• Cellules pluripotentes
• Cellule souche
myéloïde (par
opposition à
lymphoïde)
• Cellule pluripotente
• Cellule souche
myéloïde (par
opposition à
lymphoïde)
• Progénitrice
commune aux
neutrophiles et aux
cellules mononuclées
(mono/macro et
cellules dendritiques)
• Cellule pluripotente
• Cellule souche
myéloïde (par
opposition à
lymphoïde)
• Progénitrice
commune aux
neutrophiles et aux
cellules
mononucléées
(mono/macro et
cellules dendritiques)
• Rôle des cytokines
dans la
différenciation : GM-
CSF et G-CSF
Les polynucléaires ou
granulocytes
• un seul noyau mais polylobé (d’où le nom
polynucléaire)
• 60 à 70% des leucocytes sanguins
• turnover très élevé (durée de vie courte)
• classification selon le type de granules

Leucocytes = globules blancs (par opposition au hématies)


=lymphocytes+granulocytes+monocytes
Les polynucléaires ou
granulocytes
• un seul noyau mais polylobé (d’où le nom
polynucléaire)
• 60 à 70% des leucocytes sanguins
• turnover très élevé (durée de vie courte)
• classification selon le type de granules

Lignée cellulaire très sensible lors des traitements de


chimiothérapie chez les cancéreux ou leucémiques
Polynucléaires neutrophiles

Collagénase
Lactoferrine
Lysozyme

Lysozyme
Peroxydase
autres
enzymes...
Polynucléaires neutrophiles
• ou « neutrophiles », c’est le type de
polynucléaires le plus important en
nombre et en fonction
• 1ère ligne de défense contre de nombreux
types de germes
• tuent les microbes intracellulaires de façon
plus efficace que les macrophages
Trois types cellules cellulaires
souvent associés en pathologie
• Multiples médiateurs inflammatoires
• Intervention dans les phénomènes
allergiques et inflammatoires
• Polynucléaires éosinophiles, basophiles et
mastocytes
Polynucléaires éosinophiles

•Rôle dans la défense anti-parasitaire


•Multiples médiateurs de l’inflammation
Eosinophiles et inflammation
Polynucléaires basophiles
Mastocytes

•Cellules associées aux muqueuses, aux épithéliums et aux


endothéliums (notamment veinules postcapillaires)
•Participent à la première ligne de défense
•directement (p.ex. cathélicidines)
•soit par attraction d’autres phagocytes (chimiotactisme)
Monocytes et macrophages
Monocytes et macrophages

Sang

Tissus
Macrophages
• Poumon : macrophages alvéolaires
• Tissus conjonctifs : histiocytes
• Rein : cellules mésangiales
• Foie : cellules de Küpfer
• Cerveau : microglie
• Os : ostéoclastes
Les cellules dendritiques
Cellules dendritiques
• « Patrouillent » dans les tissus
• Deux fonctions différentes selon le site
Phagocytes et « présentation
d’antigène »
– Polynucléaires neutrophiles, macrophages et
cellules dendritiques sont trois types de
phagocytes

– Les cellules dendritiques et les macrophages sont


CMH II , pas les polynucléaires neutrophiles donc
pas de rôle des neutrophiles dans la présentation
des antigènes aux lymphocytes T CD4

– Les cellules dendritiques sont les plus efficaces


cellules présentatrices d’antigènes aux
lymphocytes T CD4+
Macrophages et cellules
dendritiques possèdent la protéine
CD4
• Rôle?
• La présence de la molécule CD4 rend les
macrophages et les cellules dendritiques
susceptibles à l’infection par le VIH
Les récepteurs des
phagocytes
• Trois grands types de récepteurs
– récepteurs pour des produits microbiens
– récepteurs pour des facteurs humoraux ou
cellulaires qui facilitent la phagocytose
– récepteurs pour des ligands qui activent ou
orientent les déplacements des cellules
phagocytaires vers les sites inflammatoires
Immunité non adaptative
Reconnaissance de PAMP
Pathogen
Associated
Molecular
Patterns

Structures moléculaires hautement


conservées et présentes dans de larges
groupes de microorganismes =
stéréotypes moléculaires associés aux
pathogènes
Récepteurs aux produits
microbiens (pattern recognition
receptors PRP)
• Le récepteur au mannose (MR ou M/FR)
et sa famille
Récepteurs aux PAMP avec
propriétés différentes

• Récepteur au mannose : phagocytose


• Récepteurs Toll : signal d’activation
• Récepteur FMLP : chimiotactisme
(Récepteur f-Met-Leu-Phe:
- Récepteurs pour peptides N-formylés de nombreuses bactéries
-Récepteur chimiotactique
Récepteurs pour des facteurs
humoraux de la réponse
immunitaire

• Opsonines-opsonisation
– opsonein : je prépare le repas
• Facilitation de la phagocytose des
microorganismes par des produits
humoraux de la réponse immunitaire
(immunoglobulines ou fragments du
complément activé)
Récepteurs pour des facteurs
humoraux de la réponse
immunitaire

• Récepteurs pour l’extrémité Fc (cristallisable ou


constant) des immunoglobulines

Portion Fc
fin