Vous êtes sur la page 1sur 40
La région lombaire est délimitée: • en haut- la marge inférieure de la XII côte •
La région lombaire est délimitée:
• en haut- la marge inférieure de la XII côte
• en bas- les crêtes iliaques
• latéralement-
la
ligne imaginaire entre
l’extrémité de la XII côte perpendiculaire sur
la crête iliaque

La région lombaire forme la paroi postero- latérale de l’abdomen

Points de repères : les XII et XI côtes, les apophyses épineuses des vertèbres ThXII et

lombaires.

Au niveau de la ligne qui unie les crêtes iliaques se trouve la vertèbre L4 qui a une

grande importance dans la ponction lombaire

• La peau- plus épaisse et moins mobile • La couche sous-cutanée moins développée, forme la
• La peau- plus épaisse et moins mobile
• La couche sous-cutanée moins développée,
forme la masse adipeuse lombo-glutéale
• La fascie superficielle- bien développée
• La fascie thoracolombaire : • feuille superficielle- entoure le grand dorsal qui ensemble avec le
• La fascie thoracolombaire :
• feuille
superficielle-
entoure
le
grand
dorsal
qui
ensemble avec
le muscle oblique externe abdominal
forme la première
couche des muscles de
la région
lombaire
• la deuxième couche des muscles de la région lombaire-
m.erector spinae- remplacé entre la feuille superficielle
et celle profonde de la fascie thoracolombaire
• la troisième couche des muscles- m. carré lombaire • m. iliopsoas- glisse contre l'articulation coxo-fémorale
la
troisième
couche
des
muscles-
m.
carré lombaire
m. iliopsoas- glisse contre l'articulation
coxo-fémorale par l'intermédiaire d'une
bourse synoviale ou séreuse: bourse illio-
pectinee qui communique souvent avec
l'articulation
coxo-fémorale.
terminaison: sur le petit trochanter du
fémur
• la troisième couche des muscles- m. carré lombaire • m. iliopsoas- glisse contre l'articulation coxo-fémorale
• L’espace rétropéritonéal (ERP) est un espace relativement clos, délimité en avant par le péritoine pariétal
• L’espace rétropéritonéal (ERP) est un espace
relativement clos, délimité en avant par le
péritoine pariétal postérieur, en arrière par
le rachis, en haut par le diaphragme et en
bas par le pelvis.
• 3 compartiments:
• – Espace pararénal antérieur
• – Espace périrénal
• – Espace pararénal postérieur
• Limites: 2 Fascia • Contenu: Reins, surrenales, vaisseaux renaux, et voie excretrice haute • Forme

Limites: 2 Fascia

Contenu: Reins, surrenales, vaisseaux renaux, et voie excretrice haute

Forme

de

cone

inverse

avec

ouverture

inferieure vers l'espace infrarenal

• A droite: renforce le ligament coronaire inferieur, limitant en arriere le recessus hepato renal •

A

droite:

renforce

le

ligament

coronaire

inferieur,

limitant

en

arriere

le

recessus

hepato renal

 

A

gauche

se

poursuit

par

le

ligament

splenorenal Communications

A droite: area nuda du foie

A

gauche:

espaces

extraperitoneaux

phreniques

sous

• Limites: 2 Fascia et 1 sereuse • Contenu: • • bloc duodeno pancreatique • Communications
• Limites: 2 Fascia et 1 sereuse
• Contenu:
• bloc duodeno pancreatique
• Communications
• Avec l'EPA controlateral sur la ligne mediane
colons asc et desc
• Avec le sous peritoine en avant (Mesentere et
mesocolon)
• Avec l'espace infrarenal, l'EPP, la loge renale les
espaces extraperitoneaux pelviens en bas.

Les viscères rétropéritonéaux principales sont :

les reins

les glandes surrénales les uretères (pour leur partie lombaire) le pancréas (pour sa tête et son corps) le duodénum (pour ses parties 2 et 3) le côlon (pour ses parties ascendantes et descendantes)

• Les viscères rétropéritonéaux principales sont : • les <a href=reins • les glandes surrénales • les uretères (pour leur partie lombaire) • le pancréas (pour sa tête et son corps) • le duodénum (pour ses parties 2 et 3) • le côlon (pour ses parties ascendantes et descendantes) " id="pdf-obj-19-31" src="pdf-obj-19-31.jpg">

Les Reins

  • - Organes pairs

  • - Rein gauche un peu plus haut que le rein droit

  • - Forme de haricot

  • - En moyenne :

    • - Longueur : 12cm

    • - Largeur : 6cm

    • - Épaisseur : 3cm

    • - Poids : 150g

Les Reins - Organes pairs - Rein gauche un peu plus haut que le rein droit

Les Reins

  • Enveloppés par une capsule fibreuse

  • Sous la capsule, 3 parties :

    • une partie centrale formée par les pyramides de Malpighi (9 à 12). Elle est aussi appelée zone médulaire, zone profonde.

Une partie périphérique recouvre les pyramides de la médula rénale (sauf les papilles). On

l’appelle aussi cortex rénal.

Une partie tout au centre en contact direct avec le hile, une cavité le bassinet.

Le nephron- Siège d’échange entre le sang et un système de canaux

L'irrigation sanguine passe par plusieurs veines et artères. En y allant dans l'ordre :

• L'irrigation sanguine passe par plusieurs <a href=veines et artères . En y allant dans l'ordre : • aorte , • artère rénale , • artère segmentaire , • artère interlobaire , • artère arquée , • artère interlobulaire , • artériole afférente , • artériole glomérulaire , • capsule glomérulaire , • artériole efférente , • capillaires péritubulaires et vasa recta , • • veine interlobulaire , veine arquée , • veine interlobaire , • veine rénale , • veine cave inférieure . • L’énervation se fait à l’aide des nerfs splanchniques grand et petit et autres rameaux du tronc sympathiques " id="pdf-obj-22-118" src="pdf-obj-22-118.jpg">

L’énervation se fait à l’aide des nerfs splanchniques grand et petit et autres rameaux du tronc sympathiques

Les uretères

Des organes pairs et symétriques appartenant à l’appareil urinaire (voies excrétrices du rein).

Forme: cylindrique.

Longueur: 25-30cm. Largeur moyenne: 4mm.

On lui décrit 4 portions :

Portion lombaire : uretère lombaire Portion iliaque : uretère iliaque Portion pelvienne : uretère pelvien Portion intramurale : uretère vésical.

• L’uretère reçoit des branches artérielles qui naissent de haut en bas de : – L’artère
• L’uretère reçoit des branches artérielles qui naissent de haut en bas de : – L’artère

L’uretère reçoit des branches artérielles qui naissent de haut en bas de :

L’artère rénale. L’artère génitale. Les artères iliaques . L’artère vésicale. L’artère vésiculo-déférentielle ou utérine.

Calquées sur les

artères.

Les lymphatiques

se drainent de haut en bas vers :

Les ganglions latéro- aortiques sous-

jacents à l’artère

rénale.

Les ganglions iliaques primitifs et

hypogastriques.

Veines

• Calquées sur les artères. • Les lymphatiques • se drainent de haut en bas vers
I. Définition : L’aorte abdominale fait suite à l’aorte thoracique, elle donne le sang à la

I. Définition :

L’aorte abdominale fait suite à l’aorte thoracique, elle donne le sang à la partie sous diaphragmatique du corps humain.

II. Origine :

Se fit au niveau de l’orifice diaphragmatique, à hauteur de D12.

III. Trajet :

Elle descend verticalement en avant du rachis lombaire, son axe n’est pas médian, il est devisé à gauche par la veine cave inférieure.

IV. Terminaison :

Elle se bifurque en deux artères iliaques primitives droite et gauche au bord supérieur

de L4et L5.sa longueur est de 15 à 18 Cm.

V. Collatérales :

L’aorte abdominale donne des branches artérielles et des branches viscérales. A. Les branches pariétales :

Elle donne les artères diaphragmatiques droite et gauche qui naissent de la face

antérieure de l’aorte au niveau de D12.Elle donne également les artères lombaires au nombre de 5 de chaque côté.

B. Les branches viscérales :

1) Les branches impaires et médianes :

+Le tronc coeliaque :

Il donne le sang pour le foie, l’estomac, la rate, le pancréas, le diaphragme et le grand épiploon. Le tronc se divise en trois branches ; en artère coronaire stomachique, artère hépatique et en artère splénique.

+Artère mésentérique supérieure :

Elle draine le sang pour le pancréas, l’intestin grêle et le gros intestin.

Elle naît de la face antérieure de l’aorte à 1 Cm au dessous du tronc coeliaque, en regard de D12,

L1.

+Artère mésentérique inférieure :

Elle vascularise la partie gauche du colon et le rectum, elle naît de la face antérieure de l’aorte à 4Cm au dessus de la bifurcation de l’aorte en regard de L3. 2) Les branches paires et latérales :

+Les artères capsulaires ou surrénaliennes:

Gauche et droite, au niveau de la naissance de l’artère mésentérique supérieure. +Les artères rénales droite et gauche :

En regard de L1. +Les artères génitales :

Artère spermatique chez l’homme ou artère ovarienne chez la femme. 3) Les branches terminales :

L’aorte abdominale se divise à hauteur de L4 en trois branches terminales ; une médiane, c’est l’artère sacrée moyenne, deux artères latérales, ce sont les artères iliaque primitives droite et gauche qui se divisent elles mêmes en artères iliaque externe et artères iliaque interne ou hypogastrique.

• La veine axygos droite on grande veine azygos (venu sine pari), formée par la réunion
La veine axygos droite on grande veine azygos (venu sine pari),
formée par la réunion de la dernière veine intercostale et des
premières veines lombaires, passe de l'abdomen dans le thorax par
l'orifice aortique du diaphragme, à droite de l'aorte ,monte le long
de la partie latérale droite des vertèbres dorsales et vient se jeter,
après avoir formé une courbe autour de la bronche droite, au
niveau de la troisième vertèbre dorsale, dans la veine cave
supérieure.
• La petite veine azygos est formée par la réunion des premières
veines lombaires et des cinq dernières veines intercostales; elle
passe, comme la première, de l'abdomen dans le thorax par l'orifice
aortique du diaphragme, et se jette ensuite dans la grande azygos
en se courbant brusquement à droite.
• La veine axygos droite on grande veine azygos (venu sine pari), formée par la réunion
• ➢ Th12 donne le nerf subcostal ou 12ieme nerf intercostal. Horizontal oblique vers le bas
• ➢ Th12 donne le nerf subcostal ou 12ieme nerf intercostal. Horizontal oblique vers le bas
➢ Th12 donne le nerf subcostal ou 12ieme nerf intercostal. Horizontal oblique
vers le bas et le dehors, a la face anterieure du carre des lombe
➢ L1+Th12 (inconstant) donne • Nerf illio-hypogastrique parallele au precedent,
emerge a la partie laterale du psoas vient
• Nerf illio-inguinal: parallele au precedent, face anterieur du carre des lombes,
qu'il transverse pour cheminer entre le transverse et l'oblique interne. Rejoint le
canal inguinal
➢ L1+L2: Nerf genito-femoral qui chemine en dessous du precedent. Il est en
profondeur du psoas il a la particularite de traverser la face anterieur du psoas.
➢ L2+L3: Nerf cutane femoral lateral: viennent former un nerf sensitif pur qui est
le nerf cutane lateral de la cuisse.
➢ L2+L3+L4: • Nerf femoral il arrive a la face lateral du muscle psoas au niveau de
l'aile illiaque. Il est tres volumineux, presente un tour de spire a la face anterieure
du muscle psoas, puis passe sous le ligament inguinal, innervera en partie le psoas.
• Nerf obturateur, dernier nerf du plexus lombal. Il emerge au bord medial du
psoas, il traverse le bassin et va venir sortir du bassin en passant dans le canal
obturateur.
Le tronc sympathique Pénètre dans l’espace retropéritonéal par une fissure du diaphragme. Il contient 2-7 ganglions
Le tronc sympathique
Le tronc sympathique

Pénètre

dans

l’espace

retropéritonéal par une fissure

du diaphragme. Il contient 2-7

ganglions

avec

une

forme

allongée.

Le

tronc

droit

est

couvert par

et

la

veine

cave

inférieure

les

ganglions

postcavales.

Celui

gauche

par

l’aorte

et

les

ganglions

paraortiques.

FIN

FIN 