Vous êtes sur la page 1sur 25

Voici mon MSN si vous voulez me consulté

« laperouse2008@hotmail.com »

Cours MATHS4
Volume Horaire 45H

USTHB Classe Licence


ELN
Plan du Cours
 Statistique descriptive
2. Séries Statistiques : classement de données,
fréquences,variables aléatoires,histogrammes(courbes des
fréquences,courbes cumulatives).
3. Paramètres caractéristiques: moyenne, écart-
type,variance,moments d’ordre supérieur.
4. Ajustement linéaire: moindres carrés, droite de régression,
coefficient de corrélation.
5. Calcul de probabilités : courbe de Laplace-Gauss
 Analyse numérique
7. Approximation des fonctions (linéaires et non linéaire)
8. Interpolation polynomiale: Spline,
9. Techniques d’optimisation
Statistique

Définitions :
La statistique est l’ensemble de méthodes et techniques
permettant de traiter des données associées à une
situation ou un phénomène.
Selon les objectifs visés, la statistique peut être
subdivisée en:
4. Statistique descriptive : décrire une situation (faire
parler les chiffres).
5. Statistique corrélative: mettre en évidence certaines
relations.
6. Séries temporelles ou chronologiques, faire des
prévisions à propos de phénomènes évoluant dans
le temps.
7. Statistique inférentielle: induire des conclusions
générales à partir de mesures faites sur un
échantillon; tester une hypothèse.
Conséquence : Statistique est un outil d’aide à la
décision.
Statistique
 Statistique descriptive
 exploration des données

 mesures et indices

 représentations graphiques

 Statistique inférentielle
 tester des hypothèses

 faire des prédictions à partir d’échantillons


EXEMPLES

 Les notes d’un groupe d’élèves


 Le taux de mortalité par cancer des
fumeurs
 La fréquence des mots d’un texte
Statistique descriptive

 Lorsque
 je calcule la moyenne d’une classe
 je trace la courbe d’évolution du
chômage
 je fais de la statistique descriptive
Statistique Inférentielle

 Lorsque
 je me demande si l’effet d’un médicament
est réel ou s’il est imputable au hasard
 j’essaie de prédire des intentions de vote
à partir d’un échantillon de 1000
personnes
 je fais de la statistique inférentielle
Terminologie

POPULATION : Ensemble que l'on observe et qui sera


soumis à une analyse statistique.
Chaque élément de cet ensemble est un individu ou unité
statistique.
ÉCHANTILLON : C'est un sous ensemble de la
population considérée. Le nombre d'individus dans
l’échantillon est la taille de l'échantillon.
CARACTÈRE : C'est la propriété ou l'aspect singulier que
l'on se propose d'observer dans la population ou
l'échantillon. Un caractère qui fait le sujet d'une
étude porte aussi le nom de variable statistique.
Population

Définition:
On appelle population l’ensemble de tous les
objets que l’on étudie.
Exemples:
Un groupe d’élèves, un groupe de malade, la
population mais aussi les mots d’un texte, un
ensemble de documents, etc.
Individus

Définition :
Les individus sont les éléments de la population
étudiée.
Exemples :
chacune des personnes interrogées pour une enquête
chaque jour de l'année pour lequel on dispose de
données météorologiques
chaque mot d’un texte chaque texte d’un corpus etc.
Variables

Définition
Une variable est une propriété commune aux
individus de la population que l'on souhaite étudier.
On dit aussi
Attribut, caractère
Exemples
La taille de personnes, la couleur de leurs yeux,
leur sexe
Le nombre de lettres des mots, la durée des
pauses dans un discours, le genre d'un texte
(roman, poésie, etc.)
Modalités

Définition
Les modalités d'une variable qualitative sont les
différentes valeurs que celle-ci peut prendre.
Exemple
variable situation familiale : célibataire, marié,
veuf, divorcé.
variable sexe : homme, femme.
variable prénom : Ali,Ahmed,... (modalités très
nombreuses!)
Variables quantitatives

Les variables quantitatives sont de deux types :


Discrètes = valeurs dénombrables (ex.: nombres entiers)
Exemples
nombre d'enfants par famille, nombre de pièces d'un
appartement
nombre de mots d’un texte, nombre de lettres d’un mot
Continues = infinité de valeurs, aussi proches qu’on veut (ex.:
nombres réels)
Exemples
taille, poids, des personnes
durée des pauses d’un discours, fréquence fondamentale
de la voix
Série statistique

Définition :
On appelle série statistique la donnée simultanée (dans
un tableau) des valeurs du caractère étudié rangées
dans l’ordre croissant, et des effectifs de ces valeurs.
On appelle caractère la propriété étudiée, il peut être
discret donc les valeurs prises sont des valeurs finies
ou continu dont les valeurs appartiennent à des
intervalles.
Exemple : les notes prises par 20 élèves dans une
classe:
10,8,11,9,12,10,8,10,7,9,10,11,12,10,8,9,10,9,10,11.
Exemple: séries
statistiques
Le caractère étudié est discret : la note prise par chaque élève.
Le couple note et nombre d’élèves correspondant est la série
statistique.
L’effectif est le nombre d’élèves ayant la même note.

Valeurs du caractère 7 8 9 10 11 12
Effectif(nombre d’élève ayant la
même note) 1 3 4 7 3 2
Exemple: séries
statistiques
Exemple : supposons que l'on veut faire une étude
statistique sur les 50 notes attribuées par un jury à
un examen. On dispose pour cette étude de la liste
des notes obtenues :
Exemple: séries
statistiques
On peut regrouper ces notes par ordre croissant :
0,1,1,2,2,3,3,3 ....., et construire le tableau
suivant :
( dans ce cas la distribution est discrète )

Ou bien regrouper ces notes par


intervalle ( classe ) :
( dans ce cas la distribution est
continue )
Exemple de regroupement par classe :
Classement de données

On regroupe toutes les données de la série statistique dans un


tableau indiquant la répartition des individus selon le caractère
étudié. Le regroupement s'effectue par classes :
• Si le caractère est qualitatif ou discontinu, une classe contient tous
les individus ayant la même modalité ou la même valeur du
caractère.
• Si le caractère est continu, une classe est un intervalle.
. Pour construire ces intervalles, on respecte les règles suivantes :
1. Le nombre de classes est compris entre 5 et 20 (de préférence
entre 6 et 12)
2. Chaque fois que cela est possible, les amplitudes des classes sont
égales.
3. Chaque classe (sauf la dernière) contient sa borne inférieure mais
pas sa
borne supérieure.
. Dans les calculs, une classe sera représentée par son centre, qui est
le milieu de l'intervalle.
Fréquence
La fréquence : proportion d'individus de la population ou
de l'échantillon appartenant à la classe : on la note fi. fi et
ni sont liés par :
ni
fi =
N
où N est le nombre total d’individus dans la
population.

Remarque : On peut remplacer fi par fix100 qui


k
représente alors un pourcentage.

n =N
i =1
i
Fréquence Cumulée

La fréquence cumulée d'une modalité est la somme des


fréquences des modalités qui lui sont inférieures ou égales.
 

i
ficumul = ∑ f p
p =1
EXEMPLE
Caractère X 0 1 2 3 4 5 6 7 9 9 10

Effectifs 182 98 46 28 12 5 2 1 0 1 0

fréquences 0.485 0.261 0.123 0.075 0.032 0.013 0.005 0.003 0 0.003 0

Fréquences 0.485 0.746 0.869 0.944 0.976 0.989 0.994 0.997 0.997 1 1
cumulées
Représentation graphique

Effectifs

Caractère
Représentation graphique

fréquence
s

Caractère
Représentation graphique

Fréquenc
es
cumulées

Caractère
Effectif cumulé croissant
et décroissant

L’Effectif cumulé croissant d’une valeur X est la somme des


effectifs des valeurs y tels que y<=x
L’Effectif cumulé décroissant d’une valeur X est la somme des
effectifs des valeurs y tels que y>x

Exemple : Notes d’une classe

Valeurs xi 7 8 9 10 11 12

Effectifs 1 3 4 7 3 2

Effectif cumulé 1 4 8 15 18 20
croissant

Effectif cumulé 19 16 12 5 2 0
décroissant