Vous êtes sur la page 1sur 18

Introduction

 Le protocole IP (Internet Protocol) est le


principal protocole routé d'Internet. Les
adresses IP permettent d'acheminer les
paquets depuis une source vers une
destination en empruntant le meilleur
chemin possible.
 Un protocole routé (ou routable) permet
au routeur de transmettre des données
entre les nœuds de différents réseaux.
 Les routeurs se servent des protocoles de
routage pour créer les tables qui leur
permettront de déterminer le meilleur
chemin vers un hôte sur Internet.
Propagation d'un paquet et
commutation au sein d'un
routeur
Fonctions d’un routeur
 Le routeur gère les tables de routage et
s'assure que les autres routeurs ont
connaissance des modifications apportées
à la topologie du réseau. Il se sert des
protocoles de routage pour échanger les
informations de réseau.
 Le routeur détermine la destination des
paquets à l'aide de la table de routage
lorsque ceux-ci arrivent à l'une de ses
interfaces.
Routage et commutation
Protocoles routés
 Les protocoles routés ou routables sont utilisés au niveau
de la couche réseau afin de transférer les données d'un
hôte à l'autre via un routeur.
 Le protocole IP (Internet Protocol) et le protocole IPX
(Internetwork Packet Exchange) de Novell, mais aussi
DECnet, AppleTalk, Banyan VINES et Xerox Network
Systems (XNS), sont des exemples de protocoles routés.
Protocoles de routage
 les protocoles de routage permettent aux routeurs
d'acheminer les protocoles routés
 Les protocoles de routage prenant en charge le protocole
routé IP sont par exemple les protocoles RIP, IGRP, OSPF,
BGP et EIGRP.
Tables de routage
 Les tables de routage contiennent les informations
nécessaires à la transmission des paquets de données sur
les réseaux connectés.
Protocoles IGP et EGP
 Un système autonome est un réseau ou un ensemble de
réseaux placés sous un même contrôle administratif.
Algorithmes de routage
 La plupart des algorithmes de
routage peuvent être rangés dans
l’une des catégories suivantes:

 vecteur de distance (RIP, IGRP,


EIGRP)
 état de liens (OSPF, BGP)
Algorithme vecteur distance
 Chaque routeur reçoit une table de routage des
routeurs voisins auxquels il est directement
connecté.
Algorithme vecteur distance
(suite)
 Chaque routeur utilisant le routage à vecteur de
distance commence par identifier ses voisins.
Exemple
Algorithme état de liens
 Chaque routeur surveille l’état de ses voisins
directement connectés par la diffusion multicast
de paquets HELLO.
 Un routeur qui exécute un protocole d’état de
liens assure les fonctions suivantes:
 il utilise les informations HELLO et les mises à
jour de routage à état de liens qu’il reçoit des
autres routeurs pour construire une base de
données relative au réseau,
 il utilise l’algorithme du plus court chemin
d’abord (SPF) pour calculer la route la plus courte
vers chaque réseau,
 il stocke ces informations de route dans sa table
Algorithme état de liens
(suite)
Algorithme état de liens
(suite)
 Au niveau de la couche 3 du modèle OSI,
des paquets HELLO sont adressés à
l’adresse multicast 224.0.0.5. Cette
adresse correspond à «tous les routeurs
OSPF».
OSPF
 L’OSPF utilise l’algorithme du plus court
chemin d’abord pour déterminer le
meilleur chemin vers une destination.
 le meilleur chemin est celui de moindre
coût.
 En général, le coût d’un chemin est calculé
d’après la formule 10^8/bande passante,
où la bande passante est exprimée en
bits/s.
Exemple
Exercice d’application
 Déterminer le meilleur chemin de A
vers D