Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Mensonges sans conséquence
Les secrets de la Tamise
La malédiction de l’alchimiste
Série de livres électroniques3 titres

La société Arcane

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

À propos de cette série

Tout a commencé par ce premier baiser échangé dans un couloir sombre, à l’étage supérieur de la vaste demeure d’Elwin Hastings. Un baiser qui prit Louisa par surprise… Bien entendu, Anthony Stalbridge n’a pas agi ainsi par amour. Il a agi ainsi par instinct de survie, pour détourner les soupçons du vigile armé qui était sur le point de surprendre le couple dans un endroit où il n’aurait pas dû se trouver. En effet, avec sa robe d’un marron déprimant et ses lunettes à monture dorée, Louisa ne correspond pas à l’idée qu’un homme se fait d’une femme désirable. Il est clair que le séduisant Anthony Stalbridge et une vieille fille comme Louisa n’ont rien en commun, si ce n’est leur intérêt pour M. Hastings — un membre en vue de la haute société et que tous deux soupçonnent de cacher d’affreux secrets. Mais voilà qu’à cause de cette ruse qui les a jetés dans les bras l’un de l’autre, Anthony et Louisa se retrouvent obligés de conjuguer leurs efforts pour élucider le mystère, Mais Hastings cache beaucoup plus que des bijoux et des livres de comptes. Le démasquer prendra un tour nettement plus dangereux que Louisa et Anthony l’avaient escompté — et leur association, un tour nettement plus excitant. Car ils sont l’un comme l’autre attirés par le danger, et Louisa n’attise pas uniquement la curiosité d’Anthony.
LangueFrançais
Date de sortie14 déc. 2015
Mensonges sans conséquence
Les secrets de la Tamise
La malédiction de l’alchimiste

Titres dans cette série (3)

  • La malédiction de l’alchimiste
    La malédiction de l’alchimiste
    La malédiction de l’alchimiste

    Restreinte financièrement et célibataire, Venetia Milton croyait que son passage à Arcane House, un lieu isolé et délabré, serait l’opportunité rêvée de devenir l’artisane de son propre bonheur. Elle y était pour photographier une collection d’artéfacts accumulés par une organisation secrète découverte deux siècles plus tôt par un alchimiste. Le descendant de cet alchimiste — Gabriel Jones, l’employeur de Venetia — a plutôt les yeux tournés vers une sorcière. Malgré la tentative ratée de Venetia pour séduire M. Jones et son désir de passer à autre chose, elle est bouleversée, lors de son retour à la maison, d’apprendre par les journaux la mort violente de l’homme. Grâce au montant d’argent considérable avec lequel M. Jones l’a rémunérée, Venetia décide de se payer une nouvelle vie et d’ouvrir une galerie d’arts à Londres. Bien sûr, se faire passer pour une veuve respectable rend les affaires plus faciles à mener. C’est donc en hommage à cet amour perdu qu’elle décide d’emprunter le nom de «Mme Jones». Son coup de tête romantique, toutefois, lui causera des problèmes auxquels elle ne s’attendait pas. M. Jones, en chair et en os, et bien vivant, est sur le point de revenir dans la vie de Venetia. Et ces deux-là partagent plus qu’un passé passionné — ils sont liés par une vision tout à fait inhabituelle, qui va bien au-delà des talents de photographe de Venetia. Une menace plane également sur eux — tout ça parce que quelqu’un a volé à Arcane House un ancien cahier vieux d’un siècle et qui contient une formule supposément capable d’augmenter les pouvoirs psychiques que les gens tels que Gabriel et Venetia possèdent. Et le voleur veut en savoir plus — même s’il doit pour cela assassiner le gardien des trésors de la société Arcane, ou encore la photographe qui les a immortalisés, pour obtenir un tel savoir.

  • Mensonges sans conséquence
    Mensonges sans conséquence
    Mensonges sans conséquence

    Les relations amoureuses sont déjà assez compliquées pour les femmes dans la trentaine. Pour Clare Lancaster, une parasensible de niveau dix, c’est un vrai champ de mines. Le peu de gens qui connaissent son secret la surnomme le «détecteur de mensonges humain», car elle peut ressentir jusque dans ses veines chaque petite fausseté, aussi subtile et bien camouflée soit-elle. Au fil des ans, Clare a fini par accepter le fait que quelqu’un avec un talent aussi extraordinaire que le sien est peu susceptible de trouver l’amour. Elle en est même venu à la conclusion que tout le monde, à un certain degré, se cache derrière une façade. Même son beau-frère, récemment décédé. Lorsque Clare découvre le corps de Brad Mcallister, l’enfant chéri de Stone Canyon, Arizona, c’est vers elle que se tournent les regards suspicieux des résidents de la ville. En tant que petite-fille d’Archer Glazebrook, Clare est protégée par la loi, mais pas contre les commérages. Il semblerait que d’avoir rencontré sa demi-soeur et cette autre partie de sa famille que ne connaissait pas encore sept mois plus tôt était une erreur. Maintenant, son père la somme de le rejoindre en Californie pour aller travailler dans l’entreprise familiale, mais elle n’a pas l’intention de refaire la même erreur une deuxième fois. Après sa rencontre avec Jake Salter, le «consultant d’affaires» d’Archer, elle est convaincue que les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être. Le discours de Salter frôle la mince ligne entre la vérité et la déception, la révélation et la résistance. Quelque chose se passe entre ces deux-là — quelque chose de plus profond qu’une chimie électrique entre un homme et une femme.

  • Les secrets de la Tamise
    Les secrets de la Tamise
    Les secrets de la Tamise

    Tout a commencé par ce premier baiser échangé dans un couloir sombre, à l’étage supérieur de la vaste demeure d’Elwin Hastings. Un baiser qui prit Louisa par surprise… Bien entendu, Anthony Stalbridge n’a pas agi ainsi par amour. Il a agi ainsi par instinct de survie, pour détourner les soupçons du vigile armé qui était sur le point de surprendre le couple dans un endroit où il n’aurait pas dû se trouver. En effet, avec sa robe d’un marron déprimant et ses lunettes à monture dorée, Louisa ne correspond pas à l’idée qu’un homme se fait d’une femme désirable. Il est clair que le séduisant Anthony Stalbridge et une vieille fille comme Louisa n’ont rien en commun, si ce n’est leur intérêt pour M. Hastings — un membre en vue de la haute société et que tous deux soupçonnent de cacher d’affreux secrets. Mais voilà qu’à cause de cette ruse qui les a jetés dans les bras l’un de l’autre, Anthony et Louisa se retrouvent obligés de conjuguer leurs efforts pour élucider le mystère, Mais Hastings cache beaucoup plus que des bijoux et des livres de comptes. Le démasquer prendra un tour nettement plus dangereux que Louisa et Anthony l’avaient escompté — et leur association, un tour nettement plus excitant. Car ils sont l’un comme l’autre attirés par le danger, et Louisa n’attise pas uniquement la curiosité d’Anthony.

Lié à La société Arcane

Livres associé

Catégories liées

Avis sur La société Arcane

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer