Vous êtes sur la page 1sur 1

TRAVAIL DE SOURCES et PRINCIPES du DROIT

PRINCIPE DU TRAVAIL

Les étudiants travaillent impérativement par groupes de 3 (ni plus, ni moins, non négociable),
étant entendu que chacun collabore activement au travail.

Chaque groupe rédige un compte-rendu d’audience civile, sociale, fiscale ou commerciale,


en deux pages maximum.
 voir en annexe la fiche de travail à compléter ;
 une seule fiche à rendre par groupe de trois étudiants ;
 la fiche est disponible sur le site si vous souhaitez la remplir par la voie
informatique, mais une exemplaire papier doit impérativement être déposé dans le
délai requis (cfr ci-dessous).

Ce compte-rendu permet de démontrer que le groupe a bien saisi les enjeux factuels et
juridiques d’un litige qu’il a été voir plaider devant une juridiction.

Chaque groupe a le libre choix du type de litige et du type d’audience, à l’exclusion des
dossiers en matière pénale présentés devant le Tribunal de police, le Tribunal correctionnel ou
la Cour d’Assises.

Le groupe peut se débrouiller par ses propres moyens (parents ou amis acteurs du monde
judiciaire) pour trouver le dossier dont il va commenter la plaidoirie, en-dehors de
l’arrondissement judiciaire de Namur.

Pour les étudiants moins débrouillards, une liste des audiences se tenant à Namur est annexée.

COTATION DU TRAVAIL

Le travail est coté et cette cotation vient nuancer la note de l’examen final de SPD comme
suit :
+1 : l’étudiant maîtrise les règles de droit judiciaire (compétences matérielle et territoriale, …)
et a bien compris et résumé le débat judiciaire auquel il a assisté ainsi que ses enjeux
juridiques ;
= 0 : l’étudiant présente quelques lacunes, même s’ il semble avoir bien saisi les tenants et
aboutissants du dossier dont il rend compte ;
-1 : l’étudiant fait des erreurs inadmissibles en droit judiciaire et/ou passe à côté des enjeux du
dossier dont il rend compte.

ATTENTION :

Pour toute information complémentaire ou tout problème rencontré s’adresser impérativement


et exclusivement à Marie Amélie Delvaux (Bureau 222, permanence le vendredi après-midi
ou par téléphone au 081/72 47 77 ou par courrier électronique à l’adresse marie-
amelie.delvaux@fundp.ac.be)