Vous êtes sur la page 1sur 11

Comment installer des programmes sur Ubuntu linux?

- Version 2
Il faut toujours être connecté à internet quand on installe un nouveau programme.
Les programmes viennent sous forme de paquets (packages), donc par métonymie on appelle un
programme d'un paquet.

De plus il ne faut jamais installer 2 programmes au même temps et redémarrer souvent l'ordinateur
pour que les changements soient pris en compte.

I- Tableau récapitulatif des différentes manières d’installer


II- Ajouter un site et une clé de mise à jour
III- Installer des langues
IV- Installer les tables de caractère, praat et l’alphabet phonétique international
V- Installer le serveur LAMP et phpmyadmin pour avoir SQL hors connexion
VI- Installer RKWard et R
VII- Installer Wine
VIII- Installer la VirtualBox
IX- Installer des éditeurs XML gratuits

I- Tableau récapitulatif des différentes manières d’installer


Les dépôts:

Il est préférable d’installer un logiciel à partir d’un


dépôt plutôt que en cliquant dessus parce que ainsi
on est sûr d’avoir les mises à jour pour le paquet.
Cliquer dessus:

Sur Ubuntu on peut facilement installer les


paquets.deb, et faire un clic droit > Ouvrir avec
Wine les programmes.exe qui fonctionnent
comme un tout.
Le terminal:

sudo apt-get install paquet


sudo apt-get remove paquet (déconseillé, aller sur apt-get c’est la même chose que le
le Gestionnaire de paquets synaptic) Gestionnaire de paquets Synaptic mais en
Plus d’information sur: ligne de commande.
man apt-get
Le terminal:

sudo aptitude
+ installe le paquet
- supprime le paquet
Plus d’information dans aptitude en tapant: ?
Plus d’informations sur le terminal en tapant:
man apt-get
* Toutes les icônes sont personnalisables, et tous les menus sont traduits dans beaucoup de langues,
seule la ligne qui commande leur lancement reste la même:

Ajouter / Supprimer: /usr/bin/gnome-app-install


Gestionnaire de mise à jour: /usr/bin/update-manager
Gestionnaire de paquets synaptique: gksu --description /usr/share/applications/synaptic.desktop
/usr/sbin/synaptic
Sources de mise à jour: gksu --desktop /usr/share/applications/software-properties.desktop
/usr/bin/software-properties-gtk
Prise en charge linguistique: /usr/bin/gnome-language-selector
Terminal: gnome-terminal
(Tableau de bord: gnome-panel)

Vous pouvez donc également y accéder en rajoutant ces applications à un lanceur (= un raccourci
sous ubuntu) ou en tapant leur adresse sur le terminal.

II- Ajouter un site et une clé de mise à jour

Certains logiciels ont besoin d’une clé d’authentification pour être actualisés. On peut ajouter une
clé soit à partir du terminal soit en la téléchargeant et en allant sur Sources de mise à jour.

*A partir du terminal:

wget -q http://adresse-cle.gpg -O- | sudo apt-key add -


echo 'deb http://adresse-site.com jaunty' | sudo tee -a /etc/apt/sources.list

*A partir du logiciel:

Logiciel de tierces parties > Ajouter...


Authentification > Importer la clé...

Généralement en lien vers la clé est donné sur le site web où vous avez téléchargé le logiciel. Si il y
a la mention d’une clé et que vous ne la trouvez pas, cherchez en tapant l’e-mail du responsable du
paquet sur: http://keyserver.ubuntu.com:11371/

Exemple: scott@open-vote.org

*Pour re-avoir la clé de Ubuntu, il suffit de taper:


sudo apt-key adv --recv-keys --keyserver keyserver.ubuntu.com n°de-clé-dans-message-d-
erreur

*A défaut vous avez pour Ubuntu Jaunty:

Logiciels de tierces parties: Clés:


deb http://archive.canonical.com/ubuntu jaunty partner ftpmaster@ubuntu.com
deb http://cran.cict.fr/bin/linux/ubuntu jaunty/ cdimage@ubuntu.com
III- Installer des langues

Vous mettez à jour des langues et rajoutez des langues dans open office et pour le démarrage de
Ubuntu dans un autre idiome dans Prise en charge linguistique.

La plupart des langues sont associées à un clavier. Parmi les langues françaises régionales (je crois),
on trouve le Breton et l’Occitan.

Si lors de la Prise en charge linguistique vous avez un problème avec le fichier


phonon_gstreamer.mo :

E: /var/cache/apt/archives/language-pack-kde-pt_1%3a9.04+20090803.2_all.deb: tentative de
remplacement de « /usr/share/locale-langpack/pt_BR/LC_MESSAGES/phonon_gstreamer.mo »,
qui appartient aussi au paquet language-pack-pt

Et que les paquets concernés sont cassés dans le Gestionnaire de paquets synaptique.

Il faut d'abord forcer le remplacement du paquet cassé par le paquet à installer dans le répertoire où
il se situe:
francoise@Charmmy-Kitty:/var/cache/apt/archives$ sudo dpkg --force-overwrite --install
language-pack-kde-pt_1%3a9.04+20090803.2_all.deb

Et il faut ensuite configurer les paquets liés au problème:


francoise@Charmmy-Kitty:~$ sudo aptitude install -f
Lecture des listes de paquets... Fait
Construction de l'arbre des dépendances
Lecture des informations d'état... Fait
Initialisation de l'état des paquets... Fait
Écriture de l'information d'état étendu... Fait
Les paquets partiellement installés suivants seront configurés :
language-pack-kde-pt language-pack-kde-pt-base
0 paquets mis à jour, 0 nouvellement installés, 0 à enlever et 0 non mis à jour.

IV- Installer les tables de caractère, praat et l’alphabet phonétique international

IV.1 Les tables de caractère

Vous pouvez trouver les caractères de l’alphabet phonétique international dans les tables de
caractères. Actuellement il y en a 3:

a) Table de caractères, commande: gucharmap


Table de caractères: Affichage > Bloc Unicode > Alphabet phonétique international

b) KcharSelect, commande: kcharselect -caption "%c"


KcharSelect: Symboles phonétiques > Extensions IPA

c) Charmap, commande: Charmap


Charmap: IPA Extensions
IV.2 Praat

Pour installer Praat (http://www.fon.hum.uva.nl/praat/), il suffit d’aller sur Applications >


Ajouter/supprimer.

IV.2 L’alphabet phonétique international

Si vous voulez pouvoir utiliser temporairement dans une application le clavier phonétique
international, il suffit d’installer dans le Gestionnaire de paquets synaptic, scim-uim et les fichiers
dépendants, plus le style uim-ipa-x-sampa qui fonctionne ainsiː

ikɔn dy klɑvie ɛ̃̃ o > Autre > UIM-ipa-x-sampa > shift + lettre

Mais il est quand même assez réduit en possibilités.

De plus si jamais un clavier virtuel qui marche sous Linux est inventé, je vous suggère pour
l’utiliser d’installer les polices (fonts) ttf-sil-doulos et ttf-sil-charis qui sont également dans le
Gestionnaire de paquets synaptic.

V- Installer le serveur LAMP et phpmyadmin pour avoir SQL hors connexion

Tout le monde rêve d’avoir phpmyadmin hors ligne, et avec le serveur LAMP c’est possible car
celui-ci lui sert d’intérrupteur.

Il suffit d’aller sur:


Gestionnaire de paquets synaptique > Edition > Sélectionner les paquets par tâche > Serveur
LAMP.

Ensuite il faut configurer LAMP en suivant: http://doc.ubuntu-fr.org/lamp

Lors de ces deux étapes, il ne faut pas qu’il y ait des erreurs, donc je vous suggère de recommencer
jusqu’à réussir, et pensez à effacer aussi les fichiers liés à phpmyadmin comme dbconfig-common.

Puis il faut installer depuis le Gestionnaire de paquets synaptique phpmyadmin en sélectionnant


apache2 comme serveur web, et cette étape doit également se dérouler sans erreur comme les étapes
précédentes, sinon recommensez, et pensez à insérer le même mot de passe pour toutes les question
et à le noter.

Et si vous avez un problème avec le controluser, tapez:


cd /
sudo gedit /etc/phpmyadmin/config.inc.php
Et mettez en commentaire:
//$cfg['Servers'][$i]['controluser'] = $dbuser;
//$cfg['Servers'][$i]['controlpass'] = $dbpass;

Finalement, pour accéder à phpmyadmin il faut taper sur la barre d’adresse de Mozilla firefox:
http://localhost/phpmyadmin/ SANS travailler hors connexion coché et taper:
Utilisateur: root
Mot de passe: Celui que vous avez tapé lors de l'installation

Vous pourrez ensuite créer un nouvel utilisateur auquel vous donnerez tous les droits dans la section
Privilèges. Cependant n’effacez ni root ni tous les autres utilisateurs et base de données par défaut
car ils permettent le bon fonctionnement du programme. C’est comme le Sabayon User qui sert à
nous permettre de créer des nouveaux profils d’utilisateur. Système > Administration > Utilisateurs
et groupes.

Et si vous souhaitez créer un lanceur (raccourci) dans le Menu Principal, qu’il faut toujours
maximiser par précaution:
Photo: Icône de phpmyadmin sauvegardée dans Images > logos officiels
Type: Applicarion
Nom: Phpmyadmin
Commande: firefox "http://localhost/phpmyadmin/"
Commentaire:

VI- Installer RKWard et R

VI.1 – RKWard et R
VI.2 – Installer les paquets de R
VI.3 – Installer la Console en Java dans R (Au lieu de taper dans le terminal, tapez dans la Console)
VI.4 – Installer R Commander (Pour écrire, lancer et sauvegarder des scripts dans R)
VI.5 – Créer des lanceurs (raccourcis) pour R et pour vos mémos de R

VI.1 – RKWard et R

Tout d’abord installez depuis Ajouter/supprimer, RKWard qui permet d’avoir une interface
simplifiée pour R.
Installez ensuite R, en vérifiant si ces programmes-là ont été installés depuis le Gestionnaire de
paquets synaptic:

r-base (tous)
r-doc (tous)
java6 (ou plus)
r-cran-rcmdr

En ce qui concerne java6, vous devez aller sur le site de java sun http://java.sun.com télécharger la
documentation:
Downloads > Java SE (JDK) > Java SE 6 Documentation > jdk-6u10-docs.zip.

Puis placer le paquet dans /tmp et taper entrée (return) sur le message d’erreur.

Tous les r-cran-* sont facultatifs mais les principaux ont déjà été installés avec RKWard. Ils
permettent tous de créer de nouveaux types de graphiques sur R.

Exemple de r-cran intéressants:


r-cran-cluster
r-cran-lattice
r-cran-rmysql
r-cran-rodbc
r-cran-rpart
r-cran-xml

Enfin pour mettre à jour l’installation de R et des autres programmes du dépôt, tapez sur le terminal:
sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade
Pour confirmer que R a bien été installé, tapez sur le terminal:
sudo apt-get install r-base
sudo apt-get install r-base-dev
Pour supprimer les paquets de R et de tout autre programme qui ne sont plus nécessaires après
l'installation, tapez sur le terminal:
sudo apt-get autoremove
O
Si lors de l'installation d'un paquet, il manque des paquets dépendants, taper:
sudo apt-get build-dep r-cran-nom-du-paquet-déjà-téléchargé
Mais vous n’aurez sûrement pas besoin de le faire.
La Console de R est alors à défaut intégrée dans le terminal linux.

Pour tester R tapez:


R
plot(1,2)
plot.new()
help (plot)
q()
n

Mais tout n’est pas prêt, vous devez encore installer les paquets de R que vous avez téléchargées (r-
cran-*) si vous souhaitez les utiliser, la console en Java de R, et la console qui lance des scripts
écrits en R, R Commander (r-cran-rcmdr).

VI.2 – Installer les paquets de R

Pour installer les paquets de R, lancez dans R:


install.packages()
Sélectionnez un miroir:
France(Paris)
Sélectionnez les paquets à installer:
Cliquez sur OK pour les paquets que vous souhaitez installer, par exemple: cliquez sur lattice.

Si un paquet téléchargé n'est pas sur la liste taper: install.packages(c("nom-du-


paquet"),"/home/nom-d-utilisateur/R/i486-pc-linux-gnu-library/2.9");.refreshHelpFiles()
Puis tapez le nom suggéré ou recherchez le bon nom par internet.

Exemple:
install.packages(c("rmysql"),"/home/nom-d-utilisateur/R/i486-pc-linux-gnu-
library/2.9");.refreshHelpFiles()
install.packages(c("RODBC"),"/home/nom-d-utilisateur/R/i486-pc-linux-gnu-
library/2.9");.refreshHelpFiles()
install.packages(c("XML"),"/home/nom-d-utilisateur/R/i486-pc-linux-gnu-
library/2.9");.refreshHelpFiles()

Pour mettre à jour les paquets, lancez dans R:


update.packages(lib.loc = "/usr/local/lib/R/site-library")

VI.3 – Installer la Console en Java dans R (Au lieu de taper dans le terminal, tapez dans la Console)

Ensuite installez java6 (ou plus) (qui a été installé depuis le Gestionnaire de paquets synaptic) en
tapant sur le terminal (d'après http://edtechdev.blogspot.com/2007/08/getting-r-set-up-in-
ubuntu.html):
Configurez java: sudo update-alternatives --config java
Choisissez par exemple à défaut: java-6-sun
Ouvrez un fichier en mode écriture: sudo gedit /etc/jvm
Ajouter cette ligne tout en haut du fichier: /usr/lib/jvm/java-6-sun
Enregistrer puis quitter.
Configurez R pour utiliser java: sudo R CMD javareconf
Lancez R: R
Vérifiez que vous êtes bien connecté à internet car le paquet et ses dépendances seront téléchargés
et installés de internet.
Installez Java Gui pour R: install.packages("JGR",dep=TRUE)
Maintenant chaque fois que vous aurez besoin de la Console tapez à chaque session ces deux lignes:
library(JGR)
JGR()

Rem1: Vous n'avez plus besoin d'utiliser le terminal à la place de la Console, cependant si vous
fermez le terminal, toutes les fenêtres de R se ferment y compris la Console.
Rem2: Si vous ne voulez pas taper R puis library(JGR) puis JGR(), vous pouvez toujours taper: sh /
home/nom-d-utilisateur/R/i486-pc-linux-gnu-library/2.9/JGR/scripts/run, mais le terminal est
toujours réquisitionné par la Console.

VI.4 – Installer R Commander (Pour écrire, lancer et sauvegarder des scripts dans R)

Cette rubrique suit également http://edtechdev.blogspot.com/2007/08/getting-r-set-up-in-


ubuntu.html.
Lancez R: R
Vérifiez que vous êtes bien connecté à internet car le paquet et ses dépendances seront téléchargés
et installés de internet.
Installez R Commander dans R: install.packages("Rcmdr", dependencies=TRUE)
Maintenant chaque fois que vous aurez besoin de R Commander tapez à chaque nouvelle session
cette ligne:
library(Rcmdr)
Et si vous ne fermez pas votre session vous pouvez taper:
Commander()

Rem: Si vous fermez le terminal, toutes les fenêtres de R se ferment y compris R Commander.

VI.5 – Créer des lanceurs (raccourcis) pour R et pour vos mémos de R

a) Créez un dossier cible pour vos lanceur, ex: /home/nom-d-utilisateur/Documents/sh-for-


Launcher.
b) Créer R.sh et R memo.txt.
c) Dans R.sh écrire:
#!/bin/sh
R
d) Dans R memo.txt écrire les commandes à retenir:
library(JGR)
JGR()
library(Rcmdr)
Commander()
e) Aller dans Systeme > Préférences > Menu principal
f) Agrandir le Menu principal au maximum pour ne pas faire de bêtises parce que le bouton rétablir
n’organise rien comme avant.
g) Propriétés
Photo: Icône de R rognée avec gThumb placée dans Images > logos officiels
Type: Applicarion dans le terminal
Nom: R
Commande: sh /home/francoise/Documents/sh-for-Launcher/R.sh
Commentaire:

Photo: Icône de R rognée avec gThumb placée dans Images > logos officiels
Type: Applicarion
Nom: R mémo
Commande: gedit "/home/francoise/Documents/sh-for-Launcher/R memo.txt"
Commentaire:

VII- Installer Wine

*Installation de Wine sur Ubuntu


Suivre les consignes de : http://www.winehq.org/download/deb
Dans tous les cas il est dans le Ajouter/Supprimer.

*Exécuter un programme sous Wine


Clic droit sur le programme.exe > Ouvrir avec Wine

Et pour le retrouver aller sur: Applications > Wine > Programmes.


Et pour naviguer dans les répertoires (Windows Explorer à la Ubuntu): Browse C:\ Drive.
Si une icône apparaît sur le Bureau (Desktop) de Ubuntu, effacez-la.

*Conseils
Comme il ne s'agit pas de Windows, si il y a des composants que vous regrettez, je vous conseille
d'installer des programmes similaires.
Ex: Installez Revo Uninstaller comme software de remplacement du Panneau de configuration >
Ajouter / Supprimer des programmes (Add / Remove programs).

Si il reste des traces d'un programme installé manuellement, utilisez soit le nouveau Add/Remove
programs, soit re-installez le programme et désinstallez-le convenablement.

Dans tous les cas avec le terminal Ubuntu vous disposez de la fonction locate et de la fonction find /
-name pour recherchercher des fichiers depuis le terminal:

francoise@Charmmy-Kitty:~$ locate notepad++


/home/francoise/.local/share/icons/421e_notepad++.0.xpm
/home/francoise/.wine/drive_c/Program Files/Notepad++/notepad++.exe
francoise@Charmmy-Kitty:~$ sudo find / -name *notepad++*
(compter 15 minutes, l’étoile * signifie: entouré par d’autres caractères)
/home/francoise/.local/share/icons/421e_notepad++.0.xpm
/home/francoise/.wine/drive_c/Program Files/Notepad++/notepad++.exe
francoise@Charmmy-Kitty:~$

*Déconseillé
Il est déconseillé d'installer tout programme qui touche à «la constitution de l'ordinateur», par
exemple n'installez pas un défragmenteur de disque dur pour Windows sinon il agira comme un
Virus et détruira Ubuntu.

Et si vous voulez un antivirus, téléchargez-un pour Linux, Avast Familial en propose un qui n'utilise
que le scan pour rechercher les Virus: http://www.avast.com/fre/download-avast-for-linux-
edition.html

VIII- Installer la VirtualBox

*Le choix de la VirtualBox

Personnellement j’ai installé la VirtualBox OSE au lieu de la VirtualBox non free, parce que
Windows XP était graphiquement instable dans la non free. Bien que ce soit cette dernière qu’on
vous recommande sur les forums car elle est la version la plus moderne avec le plus d’options:
http://www.virtualbox.org/wiki/Linux_Downloads.
L’intérêt principal de la VirtualBox non free c’est que c’est clair de savoir comment raccorder un
périphérique extérieur comme un disque dur externe. Il suffit de rajouter un filtre USB vide depuis
la VirtualBox éteinte. Ou de faire un clic droit sur l’icône USB du système en fonction.
Pour raccorder un périphérique extérieur avec la VirtualBox OSE, vous devez renommer le
périphérique extérieur, par exemple votre clé USB ou votre disque dur externe afin qu’ils aient un
nom fixe.
Vous cherchez ensuite dans /media votre périphérique USB et vous le transformez en dossier
partagé (clic droit > Options de partage > Partager et permettre aux utilisateurs de modifier ce
dossier).
Puis vous allez sur Windowset vous connectez votre périphérique comme un lecteur: Outils >
Connecter un lecteur réseau > Parcourir > ex: \\VBOXSVR\NOM-DU-PERI sur Y:\

Si vous changez de VirtualBox, vous n’avez pas besoin de supprimer votre disque dur virtuel
.vdi, désinstallez seulement le programme, mais ce n’est que après le redémarrage de l’ordinateur
que vous pourrez accéder à votre ancien système d’exploitation. Ne l’effacez que si le problème
persiste.

*Les additions invités

Pensez à installer les Additions invités, celles-ci permettent d'avoir un écran redimensionnable,
le pointeur de souris intégré, etc. Allez sur Périphériques > Installer les additions invité. De cette
manière vous les téléchargerez depuis internet, sinon il faut les rechercher en tapant: sudo locate
*Additions* .

Ensuite vous ajoutez les Additions Invités au disque optique comme s’il s’agissait d’un CD
virtuel, puisqu’il s’agit d’une image ISO (VBoxGuestAdditions_2.1.4.iso). Et une fois que tout
fonctionne, vous rebranchez virtuellement le disque optique sur la lettre de votre lecteur de
CD/DVD depuis Insérez un disque optique.
CTRL+F permet de basculer vers le plein écran. Mais personnellement je préfère être sur un écran
d'où on voit la VirtualBox car en fonction de la version de la VirtualBox, tout n'est pas au point.

*Pensez aux dossiers partagés

Windows est plus souple que Ubuntu pour lire des dossiers partagés, il suffit de créer un dossier
partagé sur Ubuntu (installation du partage de dossiers, redémarrage de Ubuntu, permettre aux
utilisateurs de partager le dossier).
Et de le connecter comme un lecteur sur Windows XP: Outils > Connecter un lecteur réseau >
Parcourir > ex: \\VBOXSVR\Public sur Z:\

Et donc on n'a même pas besoin de configurer le partage pour que cela marche sous Windows
XP. Cependant pour les autres Windows je vous recommande quand même de chercher l'Assistant
réseau et partage ainsi que le Connecter un lecteur réseau.

Public c'est le dossier partagé de Ubuntu que je vois dans Windows, et donc c'est très utile
d'avoir la plupart de ses fichiers entre les deux systèmes mais par contre il faut toujours avoir les
deux systèmes allumés au même temps pour pouvoir les modifier.

Et si vous souhaitez faire la démarche inverse, installer Ubuntu sur Windows, lisez ces
consignes.

IX- Installer des éditeurs XML gratuits

Installez depuis le Ajouter / supprimer:


Editeur XML Conglomerate
KXSLDbg
MLView

Installer en cherchant le site officiel de la version gratuite:


Editix
XML Copy Editor

Et si besoin créez des lanceurs pour:


Application. Commande: mlview
Application dans le terminal. Commande: sh Documents/sh-for-Launcher/editix.sh
Application. Commande: xmlcopyeditor %U

Et dans par exemple: /home/nom-d-utilisateur/Documents/sh-for-Launcher, écrivez dans un fichier


texte renommé editix.sh:
#!/bin/sh
sh sh-applications/editix-free-2009sp1/bin/run.sh

Comment installer des programmes sur Ubuntu linux? – version 2 by Françoise Del Socorro (2009)
est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Partage des
Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France.