Vous êtes sur la page 1sur 50

Physique Thème 2

Terminale Scientifique

La Radioactivité.
 Structure de l’atome. Noyaux et isotopes
 Désintégrations radioactives. Nature et équations de
désintégration.
 Décroissance radioactive. Constante radioactive et demi-vie.
 Application de la décroissance radioactive à la datation

P.B.P Lycée Ampère


I. L’atome et son noyau. Isotopes

I.1 Structure de l’atome


Les atomes existent !!!
Einstein (1905)

Jean Perrin
(1913)
Nobel en 1926
et le mouvement Brownien
L’atome est composé

Rutherford (1909)

L’atome est composé


d’un « noyau » :

  Chargé +

  Très petit

  Concentrant
99% de la masse
de l’atome.
C’est l’expérience de base de la physique nucléaire
Modèle de Rutherford de l’atome :

électrons
 Charge : -e soit –1,6.10-19C

  Masse : me=9,1.10-31kg

Neutre

Noyau Attention : le modèle


de Bohr puis le modèle
probabiliste (quantique)
10-10m
ont remplacé ce modèle
Le noyau de l’atome :
Le noyau atomique est lui-même composé :

Proton
 Charge : +e !!
 Masse : mp =1,67.10-27kg

Il y a donc autant
Neutron de protons dans
le noyau que
 Charge : nulle d’électrons dans
 Masse :mn =1,67.10-27kg le cortège.
-14
10 m
Comment noter un
noyau ?

« nombre de masse » Masse du noyau :

= au nombre Mnoyau=Z.mp + (A-Z).mn


A
X
de nucléons
Or, mp≅ mn = « mnucléon »
Z
Mnoyau≅ A.mnucléon
« Numéro atomique »
= au nombre C’est pour ça que « A » est
de protons appelé …« nombre de masse »
I.2 Isotopes d’un élément.
Les éléments possédant le même nombre de protons
mais un nombre différent de neutrons sont des
Isotopes
Ex : les isotopes de l ’élément hydrogène
Pourquoi « Isotopes » ?

Un élément chimique est caractérisé par son nombre


de protons, parce qu’il détermine le nombre
d’électrons et donc les propriétés chimiques de l’atome.
Or, les isotopes d’un même élément ont le même « Z »,

Donc, ils se trouveront tous…à la même place !

« ISO-TOPOS »

dans la classification périodique des éléments.


Note : tous les isotopes d’un élément ont les mêmes
propriétés chimiques
Classification périodique des éléments
II.Stabilité des noyaux
Un noyau est le siège d’interactions :

  Répulsives entre protons


chargés positivement
(interaction électrostatique)

  Attractives entre p-p, n-n et


p-n (interaction nucléaire « forte »)
Ceci donne lieu à un équilibre qui
peut être
stable ou… instable!

Le noyau n’est pas Le noyau est


« radio-actif » « radio-actif »
La radioactivité, c’est la propriété qu’a un noyau atomique de se
« transformer » en émettant un rayonnement (rayon X ou
gamma) ou une particule (alpha ou bêta) pour se stabiliser.
III. Les Radioactivité(s)
France entre 1896 et 1898 France 1934
Becquerel Pierre et Marie Curie Irène et fréd Joliot-Curie

Radioactivité naturelle Radioactivité artificielle


Rendent radioactif un noyau qui ne l’était
pas naturellement.
Marie, Pierre et leur
fille Irène en 1904

Pierre meurt en 1906


écrasé par une voiture à
cheval. Marie continue
seule, à travailler.
Marie Curie. 1912

2 prix Nobel :
 Physique (1903)
Pour sa découverte de
la radioactivité

 Chimie (1911)
Pour sa découverte du
Radium
Au cours de toute transformation
nucléaire, il y a :

- Conservation de la charge électrique

- Conservation du nombre de masse A


(Nb total de nucléons).
III.1 La Radioactivité α (alpha)
Le rayonnement alpha est constitué par l’émission d'un
noyau d'hélium comprenant 2 protons et 2 neutrons.
Quelle équation nucléaire
peut-on associer à cette
transformation ?
III.2 La Radioactivité β- (bêta moins)
Le rayonnement bêta moins est constitué par
l’émission d'un électron e- chargé négativement.
Quelle équation nucléaire
peut-on associer à cette
transformation ?

Comment comprendre qu’un noyau


puisse émettre un électron ??
Un neutron s’est transformé en n p +e-
proton !!
III.3 La Radioactivité β+ (bêta plus)
Le rayonnement bêta plus est constitué par l’émission
d'un positon e+
(particule de même masse que l'électron mais chargée positivement).

Quelle équation nucléaire


peut-on associer à cette
transformation ?

Comment comprendre qu’un noyau


puisse émettre un positon ??
Un proton s’est transformé en neutron ! P n + e+
III.4 La Radioactivité γ (gamma)
La radioactivité gamma est l’émission d’un rayonnement
lumineux très énergétique. Ce rayonnement suit souvent
une désintégration alpha ou bêta.

Quelle équation nucléaire


peut-on associer à ces 2
transformations ?

Le rayonnement γ à une
longueur d’onde voisine
de O,001 nm; c’est à dire
100 000 fois plus petite que la
lumière visible
III.5 Quel est l’effets des rayonnements.
Les rayonnements ionisants contribuent à une ionisation des
molécules présentes dans les organismes vivants. Selon la
dose reçue et le type de rayonnements, leurs effets peuvent
être plus ou moins néfastes pour la santé
IV. Familles radioactives.
Exemple de l’uranium 238
V. Activité et décroissance
radioactive
V.1 Activité d’un radioélément.
Définition : L’activité A d’un échantillon est le nombre
de désintégrations (au sein de l'échantillon) par
seconde.

A se mesure en Becquerel (Bq)

1Bq=1 désintégration/seconde

Mais de quoi peut dépendre


l’activité d’un échantillon ?…
L’activité d’un  de la nature de l’échantillon
échantillon
dépend :  de la masse de l’échantillon

…et du temps qui passe !

Voici de l’Uranium Voici du Radium

1kg de minerai d’uranium


à une activité de 25.106Bq
1g de minerai de Radium à
une activité de 37.109Bq
Le Radium est donc………………de fois plus radioactif que l’Uranium
Le Radium est tellement radioactif que dans le noir…
Bien que nous ne le sachions que depuis une centaine d’années,

Tout autour de nous est radioactif !

Lait : 80Bq /L

Granite : 8000 Bq/kg


Eau : 0,3 à 10 Bq/L
Le corps humain lui aussi est
naturellement radioactif :
Pour un humain de
80 kg

4500 Bq du au 40K

3700 Bq du au 14C

≅ 8000 Bq

Soit, 100 Bq/kg pour


le corps humain
V.2 Décroissance radioactive.

Comment évolue l’activité d’un échantillon au cours


du temps ?

L’activité d’un échantillon diminue


au cours du temps,

…du fait de la disparition des


noyaux radioactifs présents dans
l’échantillon.

A décroît avec le temps;


mais comment ?
Soit l’échantillon radioactif modélisé ci-dessous :
12 noyaux La radioactivé est un phénomène aléatoire
radioactifs

mais il est possible


de définir un temps
caractéristique du
radioélément !
temps
départ t1/2
La demi-vie t1/2
d’un élément est
le temps au bout
duquel son
activité est
divisée par 2.

2 t1/2 temps
Population

temps TP
Remarque : Le temps de demi-vie est dans certains
ouvrages appelé « période radioactive »

Quelques valeurs :
11C 20,4 min
14C 5730 ans
15O 2 min
40K 1,3 milliard an
123I 13,2 heures
235U 704 millions an
238U 4,47 milliards an
239Pu 24100 ans
V.3. Expression de la décroissance
radioactive
N Population
N0
On peut modéliser la décroissance
radioactive par une « exponentielle
décroissante »
temps t

N0/2 Population à N(t) =N0Exp(-λt)


l’instant t
N0/4
Population à Constante
l’instant t=0 caractéristique
de l’élément
t1/2 temps
Unité de λ ? λ Est appelé constante
S-1 : λ est l’inverse d’un temps radioactive de l’élément
Comment évolue l’activité A de l’échantillon
Remarque : au cours du temps ?
Comme la population N
A Activité
A0
L’Activité radioactive d’un échantillon
décroît exponentiellement avec le temps

temps t

A0/2 Activité à A(t) =A0Exp(-λt)


l’instant t
A0/4
Activité à Constante
l’instant t=0 caractéristique
de l’élément
t1/2 2 t1/2 3 t1/2 temps
Comment interpréter physiquement la constante λ ?

Il faut comprendre Que le phénomène de


désintégration radioactive
est
ALEATOIRE

Pour le décrire, on fait


donc appel aux… probabilités
Que peut donc être λ ? λ est la probabilité de désintégration
d’un noyau, par unité de temps

Soit ΔN, la différence entre les


populations aux instants t+Δt et t

ΔN = N(t+Δt) – N(t)

Comment exprimer ΔN en
fonction de N(t) en utilisant λ ?
N(t) N(t+Δt)
donc
N(t) noyaux λ N(t) Δt noyaux se
à l’instant t seront désintégrés
ΔN=- λ N(t) Δt
entre t et t+Δt

Soit : ΔN/ Δt =- λ N(t) ou dN/ dt =- λ N(t)


dN/ dt =- λ N(t) est l’équation différentielle
fondamentale d’évolution d’une
population radioactive N(t)
La fonction N(t) est la solution de
cette E.D du premier ordre temps t
Remarque : La
Population à N(t) =N0Exp(-λt) fonction exp est
l’instant t une fonction qui
est « stable » par
dérivation
Population à
l’instant t=0

Puisque [λ]=T-1 On défini la « constante de temps » τ


comme l’inverse de λ : τ =1/ λ

Et alors : N(t) =N0Exp(-t/τ)


N(t) =N0Exp(-t/τ) Comment mesurer
graphiquement la constante de
temps τ de l ’élément radioactif ?
N Population
N0
Puisque l’on a : ΔN/ Δt =- N(t)/ τ

On constate que la pente de la tangente à


l’origine (ΔN/ Δt)0 vaut : - N / τ
0

Tangente à
l’origine
? Voilà comment mesurer
temps graphiquement τ et
τ
donc λ !! Facile non !
Un noyau λ La probabilité de désintégration
radioactif est radioactive du noyau par unité de
donc caractérisé temps (ou son inverse τ)
par deux
constantes :
et t1/2 , le temps de demi-vie du
noyau

Mais quel lien y a-t-il entre la constante de temps τ et le


temps de demi-vie t1/2 de l’élément radioactif ??

Par définition T1/2 est tel que N(T1/2 )=N0/2

Donc …
t1/2= τ ln2
V.4. Relation Activité-population

Quel lien entre l’activité « A » est le nombre de


A et la population N ? désintégrations dans
l’échantillon de population N,
Donc… A=-dN/dt par unité de temps

D’où… A(t)= λN(t) Activité et population sont


proportionnelles !
Remarque,
comme
On peut aussi écrire :
A(t)= (ln2/ t1/2) N(t)
t1/2= τ ln2=ln2/ λ
Application : calculer l’activité radioactive d’1g de 238U,
sachant que t1/2(238U)=4,47.109années et que M=238g/mol.
VI. Application de la décroissance
radioactive : la datation.

VI.1 Principe
L’activité A décroît au cours du temps avec une loi
Très simple :
connue !
Imaginons connaître A une date ultérieure t
l’activité A0 au temps t0 l’activité de l’échantillon
d’un échantillon
A0 vaut A

Comment mettre
en relation A0 et A
A
d’une part et t-t0
Quartz SiO2 t0 t d’autre part ?
La datation au carbone 14

Le 14C est
produit dans la
haute atm par
bombardement
de l’azote 14.

Il s’intègre alors
au cycle du
carbone.

Dans tout organisme vivant le rapport 14C/12C est


constant…jusqu’à ce que l’organisme meurt.
Comment dater avec le 14C ?
Lorsque la
machine est
+5 Glaçons /jours « en vie »

Stock : 70
glaçons dans le -5 Glaçons /jours
Bac en moy
chaque jour.
Mais on constate un beau matin…
Stock : il ne Lorsque la
reste que 25 machine est
glaçons dans le « morte »
Bac.

-5 Glaçons /jours

Question : Depuis combien de


temps la machine
est-elle morte ?
Evolution de la population de glaçons après la
mort de la machine
population
La décroissance de la
70 population de glaçons
est linéaire.
60

50

40
30

20

Temps
(j)
2 4 6 8 10
La seule différence c’est que la décroissance de la population
de 14C est exponentielle car la disparition de cahque atome est
…aléatoire.
A Activité
A0
N Population
N0

A0/2

N0/2 A0/4

N0/4
t1/2 2 t1/2 3 t1/2 temps

t1/2 temps
Principe :
Limitation de la datation au Carbone 14

Population
N0 En pratique, le 14C est
utile pour dater des
objets qui ont moins de
75 000 ans.

Après 74,490 ans, il reste 1/8192 (= 0,000122)


du 14C originel. C'est peu, d'autant plus qu'au
départ, la quantité de 14C par rapport au 12C était t
déjà faible. Analyser une si faible quantité devient
très difficile.