Vous êtes sur la page 1sur 27
Urbanisation et migrations internes en Afrique sub-saharienne Bruno SCHOUMAKER Institut de démographie Université catholique de Louvain,

Urbanisation et migrations internes en Afrique sub-saharienne

Bruno SCHOUMAKER

Institut de démographie Université catholique de Louvain, BELGIUM

L’urbanisation dans le Monde

L’urbanisation dans le Monde Proportion de population urbaine depuis les années 1950 100 90 Amérique latine
L’urbanisation dans le Monde Proportion de population urbaine depuis les années 1950 100 90 Amérique latine

Proportion de population urbaine depuis les années 1950

100 90 Amérique latine 80 70 60 Monde 50 Afrique 40 sub-saharienne Asie du Sud 30
100
90
Amérique latine
80
70
60
Monde
50
Afrique
40
sub-saharienne
Asie du Sud
30
20
10
0
1950
1960
1970
1980
1990
2000
2010
2020
2030
2040
2050

Source : World urbanization prospects, 2007

L’urbanisation de l’Afrique • L’une des régions du monde les moins urbanisées… • … mais où

L’urbanisation de l’Afrique

L’urbanisation de l’Afrique • L’une des régions du monde les moins urbanisées… • … mais où

L’une des régions du monde les moins urbanisées…

… mais où l’urbanisation se produit très rapidement

– Autour de 10% vers 1950, 40% aujourd’hui

… et où la taille de la population urbaine croît très rapidement

– Population urbaine multipliée par 15 depuis les années 1950

• Population rurale multipliée par 3

L’urbanisation en Afrique Evolution de la population urbaine et rurale depuis les années 1950 1 200

L’urbanisation en Afrique

L’urbanisation en Afrique Evolution de la population urbaine et rurale depuis les années 1950 1 200

Evolution de la population urbaine et rurale depuis les années 1950

1 200 000 1 000 000 800 000 600 000 Population rurale 400 000 Population urbaine
1
200 000
1
000 000
800
000
600
000
Population rurale
400
000
Population urbaine
200
000
0 000
1950
1960
1970
1980
1990
2000
2010
2020
2030
2040
2050

Source : World urbanization prospects, 2007

Hétérogénéité des niveaux d’urbanisation

vers 2001
vers 2001
Hétérogénéité des niveaux d’urbanisation vers 2001 Source : World urbanization prospects, 2003

Source : World urbanization prospects, 2003

L’émergence de mégalopoles 20 15 Lagos Kinshasa 10 5 Abidjan Addis Ababa Jo'burg 0 1950 1975

L’émergence de mégalopoles

L’émergence de mégalopoles 20 15 Lagos Kinshasa 10 5 Abidjan Addis Ababa Jo'burg 0 1950 1975
20 15 Lagos Kinshasa 10 5 Abidjan Addis Ababa Jo'burg 0 1950 1975 2000 2025 Population
20
15
Lagos
Kinshasa
10
5
Abidjan
Addis Ababa
Jo'burg
0
1950
1975
2000
2025
Population (millions)

Source : World urbanization prospects, 2007

Pas de modèle macrocéphale unique

Pas de modèle macrocéphale unique % de la population urbaine concentrée dans la plus grande ville
Pas de modèle macrocéphale unique % de la population urbaine concentrée dans la plus grande ville

% de la population urbaine concentrée dans la plus grande ville

Brazzaville 66 Abidjan 54 Kinshasa 33 Bamako 32 Khartoum 24 Lagos 17 0 10 20 30
Brazzaville
66
Abidjan
54
Kinshasa
33
Bamako
32
Khartoum
24
Lagos
17
0
10
20
30
40
50
60
70

% de la population urbaine

Les composantes de la croissance urbaine

Les composantes de la croissance urbaine

La croissance urbaine résulte de…

La croissance urbaine résulte de… • …La croissance naturelle des villes – Différence entre natalité et

…La croissance naturelle des villes

– Différence entre natalité et mortalité

… la croissance migratoire

– Migrations des campagnes vers les villes

… les reclassements du milieu rural en milieu urbain

– Changement de statut des localités rurales en localités urbaines

Les migrations vers les villes en Afrique

Les migrations vers les villes en Afrique

Les migrations vers les villes en Afrique

Les migrations vers les villes en Afrique • Un facteur de croissance important… – Selon les
Les migrations vers les villes en Afrique • Un facteur de croissance important… – Selon les

Un facteur de croissance important…

– Selon les pays et les périodes, de 10% à plus de 50% de la croissance urbaine

Poids très important dans certaines villes

– Plus de 50 % de la croissance de Kinshasa, Lagos, Ouagadougou,…

… mais dont le poids diminue depuis les années

1960

– % de la croissance due aux migrations et reclassements

• 2/3 dans les années 1960 • 1/3 dans les années 1990

Les migrants dans la ville % 100 80 60 40 20 0 % de migrants par

Les migrants dans la ville

Les migrants dans la ville % 100 80 60 40 20 0 % de migrants par

%

100

80

60

40

20

0

% de migrants par groupes d’âges

Proportion de migrants en ville

40-64 40-64 25-39 15-24 25-39 15-24 0-14 0-14
40-64
40-64
25-39
15-24
25-39
15-24
0-14
0-14

Kinshasa, 2007

Ouagadougou, 2000

Sources : Enquête MAFE (Kinshasa) et enquête EMIUB (Ouagadougou)

Qui migre vers les villes ? • Souvent des jeunes – Migrations plus fréquentes entre 15

Qui migre vers les villes ?

Qui migre vers les villes ? • Souvent des jeunes – Migrations plus fréquentes entre 15

Souvent des jeunes

– Migrations plus fréquentes entre 15 et 35 ans

Généralement plus instruits que les ruraux sédentaires

– Les ruraux instruits ont une probabilité plus grande de migrer vers les villes

– “Un des résultats les plus fréquents des études sur la migration rurale-urbaine est la corrélation positive entre le niveau d’instruction et la migration” (Todaro, 1997)

Provenant fréquemment des régions voisines

A l’origine des migrations rurales- urbaines

A l’origine des migrations rurales- urbaines

Des facteurs d’attraction et de répulsion

Des facteurs d’attraction et de répulsion • Opportunités économiques dans les villes – Emplois plus rémunérateurs
Des facteurs d’attraction et de répulsion • Opportunités économiques dans les villes – Emplois plus rémunérateurs

Opportunités économiques dans les villes

– Emplois plus rémunérateurs – Surplus de main-d’oeuvre en milieu rural

Possibilités de poursuivre les études

– Écoles secondaires, écoles supérieures, universités

Conditions de vie globalement plus favorables en ville

– Accès à l’eau, électricité, services de santé,…

Des motifs surtout économiques

Des motifs surtout économiques Motifs de migration déclarés, Burkina Faso Source : Enquête EMIUB (Ouagadougou)
Des motifs surtout économiques Motifs de migration déclarés, Burkina Faso Source : Enquête EMIUB (Ouagadougou)

Motifs de migration déclarés, Burkina Faso

Des motifs surtout économiques Motifs de migration déclarés, Burkina Faso Source : Enquête EMIUB (Ouagadougou)
Des motifs surtout économiques Motifs de migration déclarés, Burkina Faso Source : Enquête EMIUB (Ouagadougou)

Source : Enquête EMIUB (Ouagadougou)

Des motifs surtout économiques

Motifs de migration déclarés, Burkina Faso

Des motifs surtout économiques Motifs de migration déclarés, Burkina Faso
Des motifs surtout économiques Motifs de migration déclarés, Burkina Faso
Les conséquences des migrations et de l’urbanisation rapide

Les conséquences des migrations et de l’urbanisation rapide

Accès à l’eau potable Ouagadougou, 2002

Accès à l’eau potable

Accès à l’eau potable Ouagadougou, 2002
Accès à l’eau potable Ouagadougou, 2002

Ouagadougou, 2002

Ramassage des déchets, salubrité des quartiers

Ramassage des déchets, salubrité des quartiers Kinshasa, 2007
Ramassage des déchets, salubrité des quartiers Kinshasa, 2007
Ramassage des déchets, salubrité des quartiers Kinshasa, 2007

Kinshasa, 2007

Les transports urbains Kinshasa, 2007

Les transports urbains

Les transports urbains Kinshasa, 2007
Les transports urbains Kinshasa, 2007

Kinshasa, 2007

L’emploi dans les villes • Compétition croissante sur le marché de l’emploi – Chômage élevé –

L’emploi dans les villes

L’emploi dans les villes • Compétition croissante sur le marché de l’emploi – Chômage élevé –

Compétition croissante sur le marché de l’emploi

– Chômage élevé – Développement du secteur informel

Et les migrants… ?

– trouvent généralement rapidement un travail après leur arrivée en ville

• Cf. enquêtes REMUAO en Afrique de l’Ouest

– Taux de chômage plus faibles que les citadins – Sont concentrés dans le secteur informel

• Mais pas plus que les citadins !

Emplois dans le secteur informel Premier emploi dans le secteur informel Par génération et statut migratoire,

Emplois dans le secteur informel

Emplois dans le secteur informel Premier emploi dans le secteur informel Par génération et statut migratoire,
Emplois dans le secteur informel Premier emploi dans le secteur informel Par génération et statut migratoire,

Premier emploi dans le secteur informel Par génération et statut migratoire, Bamako (1992)

Non migrants 80 Migrants 70 60 50 40 30 20 10 0 25-34 ans 35-44 ans
Non migrants
80
Migrants
70
60
50
40
30
20
10
0
25-34 ans
35-44 ans
45-54 ans
Doit-on et… peut-on ralentir les migrations vers les villes ?

Doit-on et… peut-on ralentir les migrations vers les villes ?

Politiques de réduction des migrations vers les grandes villes

Politiques de réduction des migrations vers les grandes villes • Basées sur une appréciation négative des
Politiques de réduction des migrations vers les grandes villes • Basées sur une appréciation négative des

Basées sur une appréciation négative des migrations rurales-urbaines

– Compétition sur le marché du travail en ville, perte de capital humain en milieu rural, pression sur services urbains

Deux grandes stratégies

– Développement de services en milieu rural – Diversion des flux vers des villes moyennes

…mais peu de résultats probants

– Les migrations semblent peu réactives aux politiques de développement rural – Semblent surtout dépendre des conditions en ville

En résumé

En résumé • Croissance rapide des villes africaines • Le poids de la migration diminue… mais

Croissance rapide des villes africaines

Le poids de la migration diminue… mais reste important

– Migrations économiques, de jeunes, plutôt instruits

Les migrants exercent une pression supplémentaire en milieu urbain

– Mais pas toujours désavantagés

Doit-on et peut-on réduire les migrations vers les villes ?

– Peu de résultats probants des politiques migratoires

Ralentissement de la croissance urbaine

Ralentissement de la croissance urbaine 6.0% 5.0% Taux de croissance urbaine 4.0% 3.0% 2.0% 1.0% 0.0%
Ralentissement de la croissance urbaine 6.0% 5.0% Taux de croissance urbaine 4.0% 3.0% 2.0% 1.0% 0.0%
6.0% 5.0% Taux de croissance urbaine 4.0% 3.0% 2.0% 1.0% 0.0% 1950-55 1955-60 1960-65 1965-70 1970-75
6.0%
5.0%
Taux de croissance urbaine
4.0%
3.0%
2.0%
1.0%
0.0%
1950-55
1955-60
1960-65
1965-70
1970-75
1975-80
1980-85
1985-90
1990-95
1995-00
2000-05
2005-10
2010-15
2015-20
2020-25
2025-30
2030-35
2035-40
2040-45
2045-50