Vous êtes sur la page 1sur 4

STÉPHANE LEITENBERGER

STÉPHANE LEITENBERGER

CHRISTIAN GLORIA

P. F ORGET

IV

29 JUILLET 2016

COURS & MARCHÉS

Productions végétales

CÉRÉALES

Cours du 25 juillet

N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité

BLE TENDRE

RECOLTE 2016

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

76/220/11

juil.-sept.

168,00 à 170,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Moselle

76/220/11

juil.-déc.

171,00 à 173,00

N

fourrager

juil.-déc.

151,00

N

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

BPMF

août-déc.

164,00 à 167,00

N

C

fourrager

juil.-sept.

150,00

N

C

fourrager

inc.

C

Marne

meunier

juil.-août

164,00 à 167,00

N

C

amidonnier

inc.

C

fourrager

juil.-août

143,00

N

C

Aisne

meunier

juil.-août

165,00 à 168,00

N

C

amidonnier

inc.

C

fourrager

juil.-août

144,00

N

C

ORGE FOURRAGERE

RECOLTE 2016

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

62-63 kg/hl

juil.-août

140,00 à 142,00

N

Fob

Moselle

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

sans limit. d’orgettes 61/62 kg/hl

sept.-déc.

145,00

N

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

63 kg/hl mini

juil.-août

126,00

N

C

Marne

Aisne

63 kg/hl mini

oct.-déc.

129,00

N

C

sans limit. d’orgettes 62-63 kg/hl

juil.-sept.

133,00 à 134,00

N

C

sans limit. d’orgettes 62-63 kg/hl

juil.-sept.

134,00 à 135,00

N

C

MAIS

RECOLTE 2015

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Bordeaux

juil.-sept.

156,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rhin

juil.-sept.

160,00

N

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

juil.-sept.

155,00 à 156,00

A/V

C

Marne

inc.

C

Aube/Yonne

inc.

C

MAIS

RECOLTE 2016

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Bordeaux

oct.-déc.

153,00

A

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rhin

janv.-juin

162,00

N

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Marne

inc.

C

Aube/Yonne

inc.

C

OLÉO-PROTÉAGINEUX

COLZA

RECOLTE 2016

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

base 40

août-sept.

347,00

N

base 40

oct.-déc.

360,00

N

Huningue/Ottmarsheim

août-sept.

362,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Moselle

août-sept.

357,00

N

POIS

RECOLTE 2016

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

Pois jaune

juil.-sept.

285,00 à 286,00

N

ALIMENTATION ANIMALE

26 juillet

SONS ET ISSUES

/T

Sons fins - départ région parisienne

80-82

TOURTEAUX

Soja Lorient

402

Tournesol Saint Nazaire

200

Colza - Rouen

225

PULPES BETTERAVES

Aisne

-

Somme - Oise

-

Marne

168

LUZERNE DESHYDRATEE

Départ Marne

166

PSC

Manioc Lorient

-

Corn gluten feed - Lestrem

152

PAILLES ET FOURRAGES

21 juillet

PAILLES DE BLE

Centre Bassin Parisien :

A titre indicatif

Balle rectangulaire sous abri

300-400 kg

:

60

/t

Balles pickup (départ champ) 25 kg :

Nord-Est :

inc.

Balles de 20-25 kg à l'abri

:

60

/t

Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg

sans abri :

inc.

Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg

sous abri

:

inc.

SUCRE

(Londres)

27 juillet

TERME AOÛT 2016 : 442,62 /T

CHEZ NOS VOISINS

21 juillet

PAYS-BAS CAF Rotterdam Blé tendre (en euro/tonne) :

août

155,00

159,00

160,00

janv.-mars

164,00

166,00

janv.-juin Orge UE CAF Hollande (en /tonne) :

août

145,00

150,00

janv.-mars

153,00

janv.-juin

155,00

PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE

 

(source Cipalin)

 

21

juillet

Récolte 2015

Récolte 2014

BELGIQUE En euro/tonne CAF Belgique

 

mois de :

253,2

Mini : 210,0 Maxi : 308,0 Mini : 200,0 Maxi : 315,0

233,3

Mini : nc Maxi : nc Mini : nc Maxi : nc

 

Mai 2016

Récolte complète

(-3,0)

257,1

(-17,0)

245,1

Blé meunier (220 Hagberg) :

 

170,00

(-0,8)

(=)

Blé fourrager :

 

162,00

 

Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Mini/maxi fibres longues classées - base Ventes hebdomadaires

Orge (61-62 kg) :

inc

MATIF COLZA - PARIS

 

MATIF BLÉ MEUNIER

 

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

 

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

 

Echéance

15/07/16

18/07/16

19/07/16

20/07/16

21/07/16

 

Echéance

15/07/16

18/07/16

19/07/16

20/07/16

21/07/16

Août 2016

360,5

360,5

360

364,5

364

Sept. 2016

159,5

161

160,25

160,5

167

Nov. 2016

363,25

362,75

361,5

366,25

366,75

 

Déc. 2016

163,75

164,5

163,5

163,5

168,75

Févr. 2017

365

364,25

362,75

368

367,25

Mars 2017

167,75

168,5

167,75

166,25

171

Mai 2017

367,5

366,5

365,25

370,5

370

 

Mai 2017

171

172

171,25

169

173

Août 2017

357,25

355,75

355,5

360

358,75

Sept. 2017

175

176,25

175,25

172,75

176,5

Nov. 2017

362,25

361,75

360,5

362,75

363,5

 

Déc. 2017

178,25

178,75

177,75

176

179

Févr. 2018

362,25

361,75

364,5

362,75

363,5

Mars 2018

182,25

182

181,5

179,75

181,5

Mai 2018

362,25

361,75

364,5

362,75

363,5

 

Mai 2018

181,5

181,25

182,75

180

182

Août 2018

362,25

361,75

364,5

362,75

363,5

Sept. 2018

181,5

181,25

182,75

180

182

Nov. 2018

362,25

361,75

364,5

362,75

363,5

 

Déc. 2018

181,5

181,25

182,75

180

182

Volume

11699

9543

7550

17581

16201

Volume

31278

25707

32243

38588

60351

PO

84667

84967

79757

78463

77375

 

PO

325504

331905

328527

334071

333064

> Evolution du cours du blé
> Evolution du cours du blé
> Evolution du cours du soja et du colza
> Evolution du cours du soja et du colza
> Evolution du cours du maïs
> Evolution du cours du maïs
> Evolution du cours du sucre
> Evolution du cours du sucre

BLE TENDRE Les cotations du blé tendre sur le marché physique français n’ont quasiment pas évolué, à l’image du marché à terme européen. Le marché a été des plus calmes en cette semaine du pont du 14 juillet. La concurrence des origines mer Noire et baltiques se fait vive. Par ailleurs, le retour du soleil a permis aux moissons de bien progresser. Selon Céré’Obs, elles sont effectuées à 7% en blé tendre, au 11 juillet. L’organisme a par ailleurs corrigé à la baisse ses estimations de cul- tures de blé tendre dans un état « bon à très bon » à 49%, contre 59% la semaine précédente (76% l’an passé à pareille époque). FranceAgriMer a révisé à la hausse, le 13 juillet, ses prévisions de ventes de blé tendre pour 2015/2016 à 7,7 Mt vers l’UE (+200.000 t sur le mois dernier) ainsi que ses prévisions d’exportations vers pays tiers à 12,8 Mt (+ 400.000 t), au vu des embarquements d’ores et déjà réalisés. Le stock de report sur le marché, désormais estimé à 3,3 Mt (- 250.000 t), mais reste supérieur de 0,7 Mt au stock moyen des cinq dernières années, avec un stock final à la ferme évalué à 1,6 Mt au 30 juin.

de 0,7 Mt au stock moyen des cinq dernières années, avec un stock final à la

ORGE DE MOUTURE Les prix l’orge de mouture sur le marché physique français se sont net- tement repliés au vu de la nouvelle dégradation de la qualité des cul- tures, sur un marché quasi inactif. Les récoltes sont effectuées à 77 %

nouvelle dégradation de la qualité des cul- tures, sur un marché quasi inactif. Les récoltes sont

en orge d’hiver et 3% en orge de printemps, selon Céré’Obs, qui a res- pectivement corrigé à la baisse au 11 juillet ses estimations de cultures dans un état bon à très bon à 44% (contre 53 % la semaine précéden- te et 86% en 2015) et à 62% (contre 67% et 65%). Quant aux prévisions

d’exportations françaises en orges pour 2015/2016, elles sont mainte- nues le 13 juillet par FranceAgriMer à 4,7 Mt vers les pays tiers et 3 Mt

vers l’UE. Le stock de report devrait s’établir autour de 0,8 Mt, avec un stock à la ferme de 0,2 Mt au 30 juin.

ORGES DE BRASSERIE

Les cours des orges de brasserie se sont de nouveau repris sur la récol- te 2016. Notons que les rendements sont plus faibles que l’année pré-

se sont de nouveau repris sur la récol- te 2016. Notons que les rendements sont plus

cédente selon les échos du marché. La campagne 2017/2018 n’est tou- jours pas cotée.

MAIS Les prix du maïs sur le marché physique français n’ont pratiquement pas bougé d’une semaine sur l’autre, sur un marché calme en cette semaine tronquée par les festivités de la fête nationale. Côté champ, selon Céré’Obs, le maïs affiche des conditions de culture bonnes à excellentes stables à 69%, contre 67% l’an passé à même date. Quant aux prévisions de ventes pour 2015/2016, elles sont révisées à la haus- se de 250.000 t à 5,7 Mt vers l’UE. Les estimations d’exportations sur pays tiers sont portées à 400.000 t (+ 50.000 t). Le stock de report

vers l’UE. Les estimations d’exportations sur pays tiers sont portées à 400.000 t (+ 50.000 t).

devrait néanmoins dépasser la moyenne quinquennale à 2,6 Mt, suite à la révision à la hausse des estimations de surfaces et de production 2015. À l’échelle de l’UE, Stratégie Grains a revu à la baisse la produc- tion de maïs de 530.000 t, à 61,7 Mt, en lien avec les conditions d’im- plantation des cultures délicates en France.

COLZA Cette semaine les cours du colza progressent tandis que ceux du soja sont à la baisse. En France, selon Agreste, la production de colza devrait être en baisse de 9%, estimée à 4,8 Mt. La hausse des cours de l’or noir tire les prix vers le haut. De plus, la demande en huile est importante. Pour preuve, celle de colza s’échange sur le port de Rotterdam. Cependant, des éléments baissiers persistent. Avec les récentes pluies au Canada, les conditions de cultures s’améliorent et

des éléments baissiers persistent. Avec les récentes pluies au Canada, les conditions de cultures s’améliorent et

les cours du canola à Winnipeg se renchérissent.

TOURNESOL En tournesol, les cours demeurent stables sur la semaine. Agreste esti- me un repli des surfaces emblavées en France passant de 618.000 ha en 2015 à 587.000 ha cette année. Terres Inovia a annoncé le 13 juillet un début de floraison dans l’ouest de la France.

à 587.000 ha cette année. Terres Inovia a annoncé le 13 juillet un début de floraison

SOJA En soja, les cours sont en recul sur la semaine à Chicago avec une demande intérieure en repli. Selon l’association des triturateurs amé- ricains, leur consommation a diminué de 4,6Mt entre mai et juin, la stabilisant à 3,95 Mt. Cependant, des pluies sont attendues aux Etats- Unis ce qui limite les risques de production. Par ailleurs, la demande chinoise est en repli car le pays a décidé de vendre une partie de ses stocks. En Argentine, une grève des transporteurs a été signalée lais- sant craindre des problèmes d’acheminement de la fève jusqu’aux ports. Coté échanges, une vente de 320.000 t de soja américain a été signalé, mais cela reste insuffisant pour inverser la tendance. Les prix des tourteaux suivent également la tendance baissière de la graine tout en restant élevés.

tendance baissière de la graine tout en restant élevés. DESHYDRATES D’une semaine sur l’autre, les prix

DESHYDRATES D’une semaine sur l’autre, les prix de la luzerne et la pulpe de bettera- ve déshydratées n’ont pas évolué, sur fond de marché atone.

les prix de la luzerne et la pulpe de bettera- ve déshydratées n’ont pas évolué, sur

PAILLES ET FOURRAGES En pailles et fourrages, les cours n’ont pas évolué. Notons que la récol- te a commencé dans le Nord-Est. La quantité et qualité de la paille d’orge sont satisfaisantes dans le Nord-Est. Dans le Bassin parisien, les coupes de blé ont débuté.

de la paille d’orge sont satisfaisantes dans le Nord-Est. Dans le Bassin parisien, les coupes de

COPRODUITS : FERMETE POTENTIEL EN POUDRE DE LAIT ET LACTOSERUM La poudre de lait et celle de lactosérum sont reconduites. Toutefois, le marché est ferme, des affaires avec des prix à la hausse sont rapportés sur des périodes plus éloignées selon les opérateurs. Par ailleurs, le babeurre n'est pas coté, cette semaine compte tenu de l'obsolescence de la parité utilisée pour le calcul de cette cotation. Les citrus n’ont guère évolué, faute d’élément nouveau. Les prix du corn gluten feed sont en léger retrait sur les quinze derniers jours, ce qui a fait revenir les acheteurs. Les drêches de maïs sont assez stables, dans un marché sans actualités.

SUCRE : STABILISATION DES COURS Le prix du sucre n’a guère évolué sur Londres et New-York. Le déficit d’offre pour la récolte 2016 devrait être moins important que prévu, en raison de la hausse de la production en Europe, au Brésil et au sein des pays de la CEI. Ajoutons à cela une demande moindre de la Chine. Selon un analyste, les cours devraient se stabiliser dans les prochains mois. Les maigres réserves indiennes de sucre, alors que la demande devrait pro- gresser en août selon certains analystes dans le pays, avec les aux fêtes des moussons, ont contrebalancé les dernières nouvelles baissières.

CRONENBERGER

29 JUILLET 2016

V

COURS & MARCHÉS

Fruits et légumes

ARTICHAUT : RECUL Le meilleur approvisionnement du marché, en fin de semaine 29 (110 t de Camus vendredi) s'est soldé par un mouvement de recul des prix.

CONCOMBRE : FLUIDE Le marché est resté fluide, soutenu par de bons engagements en GMS. La progression des apports —autour de 250.000 colis, en Centre-Est— et la pression du Benelux ont toutefois induit un recul des prix. Le développement des volumes est susceptible de se confirmer. Mais la bonne consommation, avec le beau temps, et les nombreux engagements sont de nature à limiter le potentiel baissier des prix.

COURGETTE : HAUSSE La hausse des prix, ces derniers jours, est liée essentiellement au manque de volumes —autour de 500 t/j en PACA—, la concurrence interrégionale et la prudence de la demande limitant les achats. Des réajustements tarifaires sont possibles, cette semaine. Leur ampleur dépendra de la météo et du niveau d'offres, attendu plus large sur l'Hexagone (notamment dans le Sud-Est).

MELON : DE PLUS GROS APPORTS Les larges volumes, surtout dans le Languedoc, et la prise d'en- gagements à bas prix ont plombé le marché, en début de semaine 29, lequel s'est difficilement redressé, par la suite, malgré l'allè- gement des stocks. La concurrence interrégionale croissante et la volonté des distri- buteurs de maintenir leur pressing sur les prix d'achats laissent augurer d'un marché encore très bataillé, cette semaine.

SALADE : LEGERS TASSEMENTS La progression des apports, dans le Centre-Ouest et en région parisienne, ainsi qu'au niveau des ceintures vertes, a engendré quelques tassements tarifaires. Les prix conservent néanmoins de bons niveaux. L'offre nationale s'annonce assez stable et toujours inférieure à la normale de saison, ce qui devrait contribuer au maintien de l'équilibre du marché, même si quelques ajustements de prix sont possibles.

TOMATE : REPRISE Saturé en début de semaine 29 par le regain d'offre breton, le marché s'est peu à peu redressé, renouant avant le week-end avec des prix plus fermes, suite au tassement des volumes (1.500 t/j, en Bretagne). La confirmation d'un niveau d'apports plus modéré —en Bretagne comme en Provence— et la persistance du beau temps devraient permettre au marché de présenter de bonnes bases tarifaires.

J.-L.C

au marché de présenter de bonnes bases tarifaires. J.-L.C CHOU FLEUR Les cours se maintiennent Même

CHOU FLEUR

Les cours se maintiennent

tarifaires. J.-L.C CHOU FLEUR Les cours se maintiennent Même si les mises en marché augmen- tent

Même si les mises en marché augmen- tent en l’espace d’une semaine de 60 % dans le bassin Nord, elles restent nor- males pour la saison. La demande com- mence à être limitée par les cours qui excluent certains consommateurs du circuit commercial. Les cours tendent à se maintenir pour l’instant, ils ont cependant fléchi en fin de semaine.

Source : FranceAgriMer Réseau des nouvelles des marché (RNM) centre de Lille

MIN DE RUNGIS

25 juillet - Prix au kg sauf précision

Moyen

Carottes cat. 1 (botte)

1,00

Choux verts cat. 1 - colis 6

6,50

Choux-fleur cat. 1 - colis de 6

11,50

Champignons de Paris cat. 1 - plateau

1,85

Epinards

2,70

Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12

7,00

Navets violet rond

1,15

Pommes de terre Béa lavée cat.I

-

Charlotte cat. 1

1,40

Chérie cat. 1

1,50

Poireaux France cat. 1

1,40

Radis - la botte

0,85

Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg

2,00

Endives Nord-Picardie colis de 5 kg

-

Pommes Granny Smith cat. I 201-270g

-

Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg

1,20

Fraise cat.I barq. 500 g

5,00

g plateau 1 rg 1,20 Fraise cat.I barq. 500 g 5,00 MIN DE LOMME 26 juillet

MIN DE LOMME

26 juillet - Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)

Prix Prix Prix moyen mini maxi «Euro»

ARTICHAUT Calico France cat.I +13 cm colis de 12 : le kg

-

-

1,00

AUBERGINE France cat.I colis 5 kg : le kg

1,55

1,65

1,60

CAROTTE France cat.I botte : la botte

0,95 1,05

1,00

CAROTTE France cat.I sac 10 kg : le kg

0,65

0,75

0,70

CAROTTE France extra colis 12kg : le kg

0,70 0,70

0,70

CAROTTE France sable cat.I : le kg

1,00 1,10

1,05

CÉLERI BRANCHE vert France cat.I : la pièce

1,15

1,25

1,20

CHICORÉE Scarole France cat.I : la pièce

1,10 1,30

1,20

CHOU FLEUR Nord-Picardie couronné cat.I moyen : la pièce

1,80

1,90

1,85

CHOU Frisé vert France cat.I : la pièce

1,10

1,20

1,15

CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 : la pièce

-

-

0,85

CONCOMBRE France cat.I 500-600g colis de 12 : la pièce

-

-

0,95

COURGETTE verte France cat.I plateau : le kg

0,80 1,00

0,90

CRESSON Nord botte : la botte

0,90 0,90

0,90

ÉCHALOTE demi-long France cat.I : le kg

1,20 1,35

1,28

FENOUIL France : le kg

1,55

1,65

1,60

HARICOT VERT France ramassé machine cat.I fin colis 5kg : le kg

-

-

1,35

LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 : la pièce

0,50 0,60

0,55

LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 : la pièce

0,50 0,60

0,55

LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 : la pièce

0,50 0,60

0,55

LAITUE pommée France cat.I colis de 12 : la pièce

0,50

0,60

0,55

MELON Charentais jaune France cat.I 650-800g colis de 15 : le kg

-

-

1,15

MELON Charentais jaune France cat.I 800-950g colis de 12 : le kg

-

-

1,60

NAVET rond violet France : le kg

0,70 0,80

0,75

NAVET rond violet Nord : le kg

0,70 0,80

0,75

OIGNON blanc France cat.I botte : le kg

1,20 1,20

1,20

PERSIL frisé France : la botte

0,80 1,00

0,90

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I +35mm carton 12,5kg : le kg

1,30 1,60

1,45

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I grenaille carton 12,5kg : le kg

1,70 1,80

1,75

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I 50-75mm carton

S. LEITENBERGER

12,5kg consommation : le kg

0,75 0,85

0,80

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conservation Bassin Nord

non lavée cat.II 50-75mm filet 25kg consommation : le kg

0,35 0,45

0,40

POIREAU France cat.I : le kg

1,50 1,60

1,55

RADIS France botte : la botte

0,55 0,70

0,65

 

TOMATE allongée cœur de bœuf France cat.I 67-82mm : le kg

2,20 2,50

2,35

TOMATE côtelée aumônière France : le kg

1,60 1,80

1,70

TOMATE ronde France cat.I 57-67mm : le kg

1,00 1,10

1,05

TOMATE ronde France cat.I 67-82mm : le kg

1,60

1,70

1,65

TOMATE ronde France grappe cat.I : le kg

1,30 1,40

1,35

TOMATE ronde France grappe extra : le kg

1,50 1,60

1,55

Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme

de terre au stade expédition ou industrie :

- sur le site internet :

www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement di- rectement sur ce site,

- Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprés du centre de Lille au03 62 28 40 49.

Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de

la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34la mn).

MARCHÉ À TERME DE LA POMME DE TERRE

25 juillet

Francfort industrie (25 t) 40 mm +

/ 100 kg nov. 2016

13,40

avril. 2017

18,30

juin 2017

21,00

avril 2018

14,60

POMME DE TERRE DE CONSOMMATION

Source : FranceAgriMer - Réseau RNM

-

Cours hors taxe en euro

AGATA

Bas

Haut

Moy.

Var.

France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg

- - - - France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg - -
-
-
-
-
France lavée cat. I 50-75 mm filet
2,5 kg
-
-
-
-
BINTJE
Bassin Nord non lavée cat. II
60-75 mm filet 25 kg
-
-
-
-
VARIETES DE CONSERVATION
France lavée cat. I +35 mm carton
12,5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I +35 mm filet
2,5 kg
-
-
-
-
Bassin Nord non lavée cat. II
60-75 mm filet 25 kg
-
-
-
-
EPIDERME ROUGE
FIN DE CAMPAGNE
France lavée cat. I +35 mm carton
12,5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I +35 mm filet
2,5 kg
-
-
-
-

POMME DE TERRE INDUSTRIE

--

Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.

ATTENTION : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes les cotations en pommes de terre.

Prix Prix Prix Varia. Les prix sont en EUROS mini maxi moyen moy. BINTJE Bassin
Prix
Prix
Prix
Varia.
Les prix sont en EUROS
mini
maxi
moyen
moy.
BINTJE
Bassin Nord non lavée 360g sous eau
+35mm Fritable : la tonne
-
-
-
-
CHAIR NORMALE
div.var.cons Bassin Nord non lavée 360g
sous eau industrie Tout venant 35mm
et + Fritable : la tonne
-
FIN DE CAMPAGNE

FONTANE

+35mm vrac Fritable : la tonne

VOUS POUVEZ CONSULTER LES COTATIONS DE LA POMME DE TERRE INDUSTRIE AU 08 92 68 67 82

+35mm vrac Fritable : la tonne V OUS POUVEZ CONSULTER LES COTATIONS DE LA POMME DE

VI

29 JUILLET 2016

COURS & MARCHÉS

Productions animales

GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR

BASSIN NORD-EST

Semaine 29 du 18 au 24 juillet

GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP

 

JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS

 

BŒUFS

GENISSES

 

VACHES

 

Au kg net :

 

Viande

Bl. Aqu.

Mixte

Lait

Viande

Mixte

Lait

Viande

Bl. Aqu.

Charolaise

Mixte

Lait

 

RETHEL 25 juillet Bœufs R - (-) - Génisses U 4,05 (+0,03) ; R 3,61 (+0,03) - Vaches U 3,65 (=) ; R 3,30 (=) ; O 2,89 (=) - Jeunes bovins U 3,63 (+0,03)

En /

hors

Parth.

 

Viande

Viande

hors

kg net

Bl/Parth.

mixte

Bl/Parth.

Parth.

 

+ 350 kg

lait

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

 

- 10 ans + 350 kg

 

ARRAS 21 juillet BœufsE4,95(=);U3,70(=);R3,35(=)-GénissesE5,45(=);U3,95(=); R 3,50 (=) - Vaches

-

-

-

-

-

-

-

-

-

- -

 

-

-

-

E

       

E

5,35 (=) ; U 3,75 (=) ; R 3,40 (=) ; Jeunes bovins U 3,67 (+0,02)

 

U+

3,77(+0,04)

4,10 (-0,01)

-

-

-

-

-

-

-

- -

 

-

-

-

SANCOINS 20 juillet Génisses U 3,80 (=) ; R 3,60 (=) - Vaches R 3,42 (=)

 

U=

3,75(+0,03)

4,09 (-0,01)

-

-

-

-

-

4,76 (-0,02)

-

- -

-

-

-

U-

3,68(+0,01)

3,94 (+0,01)

-

-

-

-

-

4,39 (-0,02)

-

3,83(-0,02)

4,52(-0,05)

3,79(+0,09)

-

-

FORGES 21 juillet Bœufs U 3,83 (=) ; R 3,48 (=) - Génisses U 4,10 (=) ; R 3,61 (+0,02) ; O 3,18 (+0,02) – Vaches U 3,95 (=) ; R 3,55 (+0,02) - Jeunes bovins U 3,66 (=) ; R 3,48 (=)

R+

3,65 (+0,03)

-

-

-

3,71

-

-

3,89 (-0,03)

-

3,71 (+0,03)

-

3,68 (+0,04)

-

-

LE CATEAU 26 juillet Vaches U 3,45 (=) ; R 3,25 (+0,05) - Génisses U 3,50 (=) ; R 3,30 (=) - Bœufs R 3,30 (=)

R=

3,51 (-0,02)

-

3,10

-

-

-

-

3,74(+0,03)

-

3,61 (+0.01)

-

3.64 (+0,04)

-

-

R-

3,32(+0,02)

-

3,09 (-0,05)

-

-

-

-

-

-

3,48(+0,01)

-

-

-

-

CHOLET 25 juillet Bœufs U 3,90 (=) ; R 3,50 (=) - Génisses E 5,80 (=) - Vaches O 3,25 (=) - Jeunes bovins

 

3,08 (=)

     

E

4,10 (=) ; U 3,62 (+0,02) ; R 3,46 (+0,03)

 

O+

-

-

-

-

-

-

-

-

- -

 

-

-

-

Blondes d’Aquitaine :

 

O=

-

-

3,01 (-0,04)

2,87 (+0,02)

-

3,22(+0,05)

-

-

-

- -

-

3,10(+0,01)

 

-

Génisses plus de 350 kg = U 4,23-5,16-4,78 (=) ; R 3,53-4,18-3,78 (=) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans = E 4,82-5,12-4,90 (=) ;

U

4,23-4,80-4,54 (=) ; R 3,52-4,18-3,78 (=)

 

O-

-

-

-

2,87 (+0,03)

-

-

2,81(+0,02)

-

-

- -

-

-

2,71(+0,04)

 
       

Jeunes bovins = E 4,10-4,57-4,18 (=) ; U 3,81-4,04-3,90 (=)

 

-

-

-

2,84 (+0,01)

 

2,80(+0,02)

- -

 

-

-

2,71(+0,04)

 

P+

 

-

-

-

-

     

P=

-

-

-

2,76

-

-

2,79(+0,03)

-

-

- -

 

-

-

2,67(+0,04)

 

BROUTARDS

MOULIN-ENGILBERT

 

P-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

- -

-

-

2,45

26 juillet

 

250-300 kg :

 

E -

 

U 2,76

 

Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3

     

R - ; R 2,56-2,70 ; R 2,51-2,63 ; R - ; R -.

 

300-350 kg :

E -

U 2,68-2,79

 

Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de France Agrimer

 

350-400 kg :

E -

U 2,62-2,76

400-450 kg :

E -

U 2,63-2,70

 

L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr

450-500 kg :

E -

U -

BOVINS MAIGRES

 

VEAUX DE BOUCHERIE

 

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

 

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

 

Cotation de référence (/Kg/vif) Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) Charolais mâle 6-12 mois (400 kg)

 

du 18 au 24 juilet

Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 548,2 (+0,3)

 

du 18 au 24 juillet (/Kg/carcasse)

 

E 3

U 3

R 3

O 3

 

BLANC

 

ROSE TRES CLAIR

 

ROSE CLAIR

 

ROSE

ROUGE

 

3,12

2,87

2,45

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

2,98

2,81

2,55

Nord

-

-

-

-

-

-

-

6,15 5,59

-

-

7,22 6,26

5,38 3,87

 

-

4,11

4,23 3,41 2,48

-

-

-

2,92

-

2,78

2,59

2,10

2,71

2,61

2,15

Sud

-

-

-

-

-

-

7,60 6,38 5,36 4,26

7,88 7,29 6,25

5,31 4,56

 

-

5,72 5,22 4,53 4,02

-

-

-

4,28

-

2,78

Cotation nationale

-

-

-

-

-

8,64 7,57 6,31 5,48 3,95

7,89 7,27 6,26 5,35 4,16

 

-

5,37 4,79 3,99 3,38

-

-

-

3,56 3,41

2,64

2,62

 

2,56

 
 

 

   

Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) Croisés femelle 12-24 mois (400 kg)

2,45

LE CATEAU EN CAMBRESIS

 

MARCHÉ AU CADRAN

 

2,32

2,44

2,29

Effectif total : 27 Tendances - observations : vente plus soutenue

 

26 juillet

Cotation des veaux de plus de 10 jours

 

27 juillet

2,30

2,15

CROISÉ MIXTE MIXTE/MIXTE MIXTE/VIANDE

 

VEAUX ENGRAISSEMENT

 

2,69

2,44

Mâles Standard

50 à 60 kg 365-405-385 ;

 

45 à 50 kg 235-295-275 ;

 

2,85

2,59

2,40

40

à 45 kg NC

 

59 - AVESNES-SUR-HELPE - DESVRES

 

2,57

2,35

Femelles Standard

50 à 60 kg 250-300-275 ;

 

45 à 50 kg 180-250-210 ;

 

2,41

2,15

40

à 45 kg 60-180-120.

 

Amenés 132 à Haut Lieu.

 
 

2,30

2,05

 

LAITIER

   

   

Mâles Standard

50 à 60 kg 100-120-110 ;

 

45 à 50 kg 95-110-100 ;

 

A la pièce Veaux race Bleue et Croisés Gros veaux indemnes IBR Très bons veaux non indemnes Bons Moyens Petits

 
 

40

à 45 kg 80-100-90 ;

< 40 kg 20-50-40. 45 à 50 kg 20-40-30 ;

   

200-400

 

VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES

 

Femelles Standard

50 à 60 kg 40-70-60 ;

 

<

40 kg inc.

 

120-150

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

 

CROISÉ LAITIER LAIT/LAIT LAIT/VIANDE LAIT/MIXTE

 

100-130

Prix moyen national constaté sur le Foirail

 

Du 18 au 24 juillet

Mâles Standard

> 60 kg

<

50kg

NC ;

NC.

 

50 à 60 kg NC ;

 

inv.

 

Femelles Standard

> 60 kg

NC ;

50 à 60 kg NC ;

40-60

Moyennes nationales constatées sur le Foirail

 

<

50 kg

NC.

 

inv.

• Mâle type viande : 214 (-17) ; Femelle type viande : 138 (-19)

• Mâle type lait 40-45 kg : 70 (-13) ; 45-50 kg : 114 (-12) ; 50-60 kg : 145 (-12)

• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : 40 (=)

/Tête

 

Mâles

 

Femelles

 

supérieur

> 70 kg

< 60 kg

60-70 kg

supérieur

> 70 kg

< 60 kg

60-70 kg

Charolais Limousin Blond d’Aquitaine Rouge des Prés

468

392

244

321

424

348

209

283

474

413

245

339

434

364

208

294

455

405

295

345

400

355

245

295

 

supérieur

< 60 kg

70-80 kg

60-70 kg

supérieur

< 50 kg

60-70 kg

50-60 kg

Croisé race à viande

455

295

405

345

400

245

355

295

supérieur

50-65 kg

45-50 kg

40-45 kg

supérieur

50-65 kg

45-50 kg

40-45 kg

Mixte Montbéliard

232

198

102

24

— —

 

Mixte Normand

169

145

117

72

— 40

supérieur

< 40 kg

50-60 kg

45-50 kg 40-45 kg

supérieur

< 40 kg

50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg

Croisé mixte

502

372

390

255

130

238

157

70

Lait

164

145

114

70

40

supérieur

> 60 kg

< 50 kg

50-60 kg

supérieur

> 60 kg

< 50 kg

50-60 kg

Croisé race laitière

382

264

73

163

303

208

70

106

PORCELETS

Région : Nord - Picardie Note de conjoncture Tendance

Les quantités sont exprimées en têtes.

Semaine 29 du 18 au 22 juillet

Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne des prix qui nous sont communiqués.

Les prix sont en «/kg», les quantités sont en «la pièce» (sauf indications contraires)

Apport

Prix

mini

Prix

maxi

Prix

moyen

Var.

moy.

PORCELET 25 KG Nord-Picardie : le kg

NC

NC

NC

NC

-

PORCELET POST SEVRAGE 7 kg Nord-Picardie “pièce”

NC

NC

NC

NC

-

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites

PORCS

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

du 15 au 21 juillet

/Kg/Carcasse

Classe E

Classe S

Bretagne

1,53

1,62

Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes

1,61

1,69

Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes

1,59

1,68

Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.

Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).

Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.

COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - Semaine 28 du 11 au 15 juillet

Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg. Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre

49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes.

Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés

Les prix sont en «euro/kg», les quantités sont en «tonne» (sauf indications contraires)

 

Apport

Prix

Prix

Prix

Variations

Mini

maxi

moyen

moyennes

Epaule : Ronde, sans gorge, brute non élaborée poids compris entre 5,5 et 6,5kg

-

1,84

2,97

2,26

+0,04

Jambon : Sans mouille, sans crosse, poids 10kg environ

-

2,69

2,82

2,70

-0,03

Longe : sans palette, sans travers, avec pointe, poids compris entre 9,5 et 10,5kg

-

2,96

3,48

3,40

+0,17

Poitrine : Brute de coupe avec mouille, sans plat de côtes d’épaule, poids compris entre 5,5 et 6,5kg

-

2,56

3,16

2,63

+0,23

MARCHÉ DU PORC BRETON

22 - Plérin

Le 21 juillet

Présentés : 27 354

Vendus au classement de 1,440 à 1,462 , prix départ élevage

Base 56 TMP :

1,460

(+0,001)

Base 56 TMP + charte qualité régionale (T) :

1,4808

Moyenne mobile 12 mois :

1,232

Coches 289 vendues.

Moyenne départ élevage Fourchette départ élevage Moyenne transportées Fourchette transportées

1,118

(+0,038)

1,089

à 1,142

1,109

(+0,034) à 1,146

1,084

 

Le 25 juillet

Présentés : 6 899

Vendus au classement de 1,451 à 1,463

prix départ élevage

base 56 TMP :

1,459

(-0,001)

base 56 TMP + charte qualité régionale (T) :

1,479

CIDIL

S. LEITENBERGER

29 JUILLET 2016

VII

COURS & MARCHÉS

Productions animales

OVINS

ŒUFS

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

 

ZONE NORD

 

RUNGIS

25 juillet Sont pris en compte les œufs de la production communautaire de la catégorie «A» en colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g). Cours hors taxe en Euro/.

 

du 18 au 24 juillet

BREBIS

 

Ciré

Couvert

 

Couvert

U

-

-

2,75

-

30 kg

R

2,53

2,64

+ 30 kg

 

2,72

 

O

2,47

2,24

 

2,33

Très gros (+73 g) les 100 pièces

6,49

 

Gros (63-73 g) les 100 pièces les 100 pièces

5,98

AGNEAUX

 

Ciré

Couvert

 

Couvert

 

Moyens (53-63 g) les 100 pièces

5,88

 

16

U

6,54

6,53

19

6,45