Vous êtes sur la page 1sur 2

Centres trangers 2013.

Enseignement spcifique
EXERCICE 3
Partie A
y
2
C
A1

A2

1 x

1) a) La fonction g est continue et positive sur lintervalle [0, 1]. Donc,


Za
a




1 + ex dx = x ex 0 = a ea 0 e0 = a ea + 1.
A1 =
0

b) De mme,
A2 =

Z1
a



1


1
1 + ex dx = x ex a = 1 e1 a ea = 1 a + ea .
e

2) a) La fonction f est drivable sur [0, 1] en tant que somme de fonctions drivables sur [0, 1] et pour tout rel x de
[0, 1],


f (x) = 2 2 ex = 2 1 + ex .

Pour tout rel x de [0, 1], ex > 0 et donc, pour tout rel x de [0, 1], f (x) > 0.
1
1
1
1
En tenant compte de f(0) = 0 2e0 + = 2 + et f(1) = 2 2e1 + = 2 , on peut dresser le tableau de
e
e
e
e
variations de la fonction f :
x

f (x)

+
2

f
2 +

1
e

1
e

b)
 Le fonction f est continue et strictement croissante sur [0, 1]. On sait que pour tout rel k de [f(0), f(1)] =
1
1
1
1
2 + , 2 , lquation f(x) = k a une solution et une seule dans [0, 1]. En particulier, puisque 2+ < 0 < 2 ,
e
e
e
e
la fonction f sannule une fois et une seule sur lintervalle [0; 1], en un rel que lon note .
La calculatrice fournit f(0, 45) = 0, 007 . . . et f(0, 455) = 0, 008 . . . Donc, f(0, 45) < f() < f(0, 455). Puisque la
fonction f est strictement croissante sur [0, 1], on en dduit que 0, 45 < < 0, 455 et en particulier que
= 0, 45 arrondi au centime.
3) Soit a un rel de [0, 1].
1
1
a + ea 2a 2ea + = 0 f(a) = 0 a = .
e
e
Le rel a pour lequel les aires A1 et A2 sont gales est le rel = 0, 45 arrondi au centime.
A1 = A2 a ea + 1 = 1

Partie B
1) Si on partage le domaine D en deux domaines daires gales, chacun de ces domaines a une aire gale la moiti
de laire de D.
http ://www.maths-france.fr

c Jean-Louis Rouget, 2014. Tous droits rservs.


Laire du domaine D, exprime en units daires, est strictement infrieure 2 car le domaine D est contenu dans le
rectangle de sommets les points de coordonnes respectives (0, 0), (1, 0), (1, 2) et (0, 2). Donc la moiti de laire de D
est strictement infrieure 1.
Laire, exprime en units daires, du rectangle de sommets les points de coordonnes respectives (0, 0), (1, 0), (1, 1)
et (0, 1) est gale 1. Cette aire est dj strictement suprieure la moiti de laire de D. Donc, on a ncessairement
1
b < 1 et en particulier b < 1 + .
e
y
2
C
1+

1
e

1 x
1
2) Puisque b < 1+ , le domaine sous la droite dquation y = b, daire gale la moiti de laire de D, est le rectangle
e
de sommets les points de coordonnes repsectives (0, 0), (1, 0), (1, b) et (0, b).
Notons A laire du domaine D, exprime en units daires et A laire du rectangle de sommets les points de coordonnes repsectives (0, 0), (1, 0), (1, b) et (0, b).
y
2
C

1
b

1 x
Dune part,
A =

Z1
0

1




1
1 + ex dx = x ex 0 = 1 e1 0 e0 = 2 .
e

Dautre part, laire A = b 1 = b. Ensuite,


A
1
A =
b=
2
2

b=1

http ://www.maths-france.fr

1
2
e

b=1

1
.
2e

1
= 0, 816 . . .
2e

c Jean-Louis Rouget, 2014. Tous droits rservs.