Vous êtes sur la page 1sur 4

c c c


  

  
 c

 
c
  

2 jours /1 nuits - Pousada local


Départ à 7h30, retour 17h00.

La ville de Caravelas se trouve à l¶extrême-sud de l¶Etat de Bahia, à 950 km de


Salvador mais pas si loin de Porto Seguro. Caravelas serait une ville comme tant
d¶autres, avec ses 3000 habitants, si elle n¶était pas le passage obligé vers une
destination irrésistible : l¶archipel des Abrolhos. Embarquement sur deux superbes
frégates en direction de l`archipel de Abrolhos, ses récifs comptent parmi les plus
rares et intéressants d¶Amérique du Sud. La présence de pas moins de 160 espèces de
poissons attire d¶innombrables oiseaux tels que les frégates et les fous, ainsi que des
tortues de mer et autres espèces animales. Vous pourrez faire de la plongé dans ce
magnifique parc naturel marin. Un guide vous accompagnera sur l'une des l'îles où
vous pourrez admirer un spectacle magnifique. Baignade au programme, boissons,
fruits, repas vous seront servis.

  
 
3 jours /2 nuits - Pousada local


Porto Seguro : 90 km de plages parmi les plus belles et sauvages du Brésil

L¶histoire du Brésil a commencée il y a cinq-cents ans sur les côtes de la Bahia, plus
particulièrement à Porto Seguro où se succèdent des plages magnifiques devenues
l¶une des perles touristiques brésiliennes.

A 720 km de Salvador (capitale de l¶Etat de Bahia), Porto Seguro étale ses maisons de
style colonial, badigeonnées de toutes les couleurs, au sommet d¶une falaise. Les
Jésuites y ont laissé une forte emprunte à commencer par trois églises, dont celle de
Nossa Sra. da Pena (la patronne de la ville) dont la tour est ornée de carreaux en
provenance de Macau.

Porto Seguro est par essence une ville festive et un peu bohème où l¶on se sent
soudainement délesté de tous ses soucis. Son carnaval compte parmi les plus
euphoriques du Nordeste. Elle cultive aussi un côté mystique. Les soirées et nuits y
sont animées, en particulier sur la Passerelle de l¶Alcool, dans le centre-ville. Tout
autour, des magasins débordants de souvenirs, des bars et des restaurants (meilleur
endroit pour déguster les plats typiques de la Bahia, notamment à base de fruits de
mer).

La région est d¶une beauté fascinante qui incite à la détente. Un long ruban de sable,
de lagune, étoffé de plantation de cocotiers et de palmiers : ce sont près de cent
kilomètres de plages qui portent des noms hérités des langues que parlaient les tribus
d¶indiens jadis maîtres des lieux : Curuípe, Itacimirim, Mundaí, Taperapuã, Ponta
Grande e Mutá, Apaga-Fogo, Araçaípe, Mucugê, Parracho, Pitinga, Lagoa Azul
(Arraial d´Ajuda); Taípe, Rio da Barra, dos Nativos, dos Coqueiros, Rio Verde,
(Trancoso); Itaquena, Curuípe, Jacumã, Espelho, Juacema e Caraíva.


Il est conseillé de pousser le bouchon jusqu¶à Trancoso, dont les plages ne manquent
pas de charme. Toujours le même scénario de rêve : mer d¶un vert émeraude froissée
par un petit vent qui décoiffe le toupet des cocotiers voisins. Des balades destinées à
connaître les environs sont organisés.

A l¶origine, Trancoso fut un hameau peuplé de jésuites et qui portait le nom de: Saint
Jean Baptiste des Indiens. Dans les années 70, Trancoso fut le village de prédilection
des hippies. En apparence, rien ne semble avoir changé depuis cette époque, la place
centrale est bordée de la même rangée de maisons barbouillées de couleurs vives.
Mais depuis , Trancoso a misé sur le tourisme : des boutiques pleines de références
raffinées et des restaurants gratifiés de plusieurs étoiles attirent une clientèle aisée.
Toutefois, on reste fidèle à la tradition : pas d¶éclairage public dans le centre de
l¶agglomération. Sous les amandiers plantés un peu partout, les restaurants accueillent
les convives d¶une manière plutôt romantique : des bougies se consument sur les
tables.


c !"#$ #
Départ à 7h30 retour à 17h00.

Visite de la vallée verte, puis visite du centre Historique de Trancoso, l'étape suivante
nous conduis à la plage des Coqueiros et Nativos. Pour finir nous irons sur Arrial
d'Ajuda.

%#%
Horaire de sortie : Cette sortie dépend de la marée, cette promenade peut sortir à tout
moment le matin.
Durée : Embarquement dans l'Escuna dans le centre de Porto Seguro. 1 h de parcours.
2 h de permanence sur les récifes.
Cette ville s¶est donnée pour vocation d¶accueillir des plongeurs qui ont tout loisir
d¶admirer (jusqu¶à 15 mètres de profondeur) les trésors d¶une grande diversité
biologique. Espèces rares de corail, poissons de toute sorte et tortues. En fait, depuis
quelques années, il s¶agit d¶un parc marin protégé par une loi municipale.

& '##( '  ##

) 
Départ à 10h00 Ville de Santa Cruz Cabrália, nord de Porto Seguro, retour à 17h.

Un bateau vous attendra sur les quais de la ville de Santa Cruz Cabrália, au Nord de
Porto Seguro. Soit-dit en passant, la petite ville est un témoin privilégié de l¶histoire
du Brésil : capitaine de la 2ème Expédition au Brésil, le navigateur portugais Conçalo
Coelho jeta l¶ancre ici-même, en 1503, pour y « déverser » les premiers missionnaires
et aventuriers qui s¶en allèrent « apprivoiser » les populations d¶indiens vivant alors
dans la plus grande insouciance le long des côtes.

Visite et découvertes des curiosités écologiques de la région telles que les plantations
de manguiers, le petit village et la plage de Santo André, l¶Ile du Soleil où les
autochtones vendent 45 variétés de friandises, des élevages de crabes, avec en prime
une attraction inédite : un bain de boue.

Déjeuner : En cours d¶excursion, un repas dans un restaurant en pleine nature, au bord


d¶une piscine vous sera proposé.

Avant le retour (prévu pour 17h) petit arrêt dans le mémorial de la découverte, où a eu
lieu la première messe.

#* +& ")* 


Départ à 9h00h, retour à 14h00.

C¶est un groupe d¶indien, en réalité des guides, qui reçoivent les visiteurs désireux de
s¶aventurer dans cette réserve. Il s¶agit d¶une randonnée de 1200 m. à travers ce petit
bout de forêt dite Atlantique. Ce que les Brésiliens appellent « Mata Atlântica » était
une forêt tropicale posée comme un ourlet le long des côtes brésiliennes, du Nord au
Sud, dont il ne reste que de trop rares lambeaux, dont la réserve de Jaqueira. Les
guides aident les touristes à déjouer les pièges naturels dans la forêt, à connaître les
vertus médicinales de certains arbres, à prendre conscience de la richesse en termes de
biodiversité.
Après cette randonnée, un rituel est présenté par les indiens suivis de la dégustation
d¶un plat typique.

"#$ #")#),
Départ à 7h30 retour à 17h00.
Parmi les plus belles plages de la Bahia : Pitinga. Quand la marée se fait basse, des
piscines naturelles se dessinent à même le sable, sortes d¶yeux à la pupille turquoise
où se reflètent la chevelure des palmiers...

Des bars et des pousadas se trouvent à proximité, d¶un style rustique s¶alliant à la
beauté des lieux. Il est cependant conseillé aux vacanciers en quête de calme absolu de
mettre le cap sur Tapei. La plage la plus sauvage de la région d¶Arrial est encadrée par
des falaises colorées culminant à 45 mètres. Là aussi se forment, à marée basse, des
piscines naturelles.

Centres d'intérêt liés