Vous êtes sur la page 1sur 4

Faculté des Sciences Appliquées Année académique 2008-2009

INFO-H-402 : Réseaux d’ordinateurs 1


Séance 6 d’exercices : Les technologies LAN

Question 1 :
Déterminer la durée minimale d’occupation du bus par une trame sur un réseau Ethernet à
10 Mbit/s.

Question 2 :
Calculer la durée maximale de propagation entre deux points les plus éloignés (valeur
théorique) d’un réseau Ethernet standard (coaxial fin) pour une trame de 64 octets. En
déduire la portée (=distance entre les deux points les plus éloignés) maximum théorique
d’un câble Ethernet standard si la vitesse de propagation est évaluée à 200 000 km/s

Question 3 :
Un réseau à 10 Mbit/s utilisant la méthode d’accès CSMA/CD est composé de trois
stations A, B et C.
a) Calculer le temps de propagation maximum t_p entre les deux stations les plus
éloignées pour une trame de 64 octets
b) A l’instant t_0, la station A émet vers B ; quelle est la durée minimale d’écoute
pour pouvoir détecter une collision ?
c) A l’instant t_0+t_p/3, la station C veut émettre vers B ; à quel instant la collision
se produit-elle ?
d) A quel instant la collision est-elle détectée par C et par A ?

Question 4 :
Supposez que vous construisez un réseau CSMA/CD fonctionnant à 1Gbit/s sur un câble
de 1 km de long sans répéteur. La vitesse de propagation sur ce câble est de 200 000km/s.
Quelle doit être la taille minimale des trames sur ce réseau ?

Question 5 :
Les trames Ethernet doivent être au minimum de 64 octets de longueur afin de permettre
à une station, à l’extrémité la plus éloigné du câble, de détecter une éventuelle collision.
Le réseau Fast Ethernet impose la même contrainte bien que le débit soit 10 fois plus
élevé. Comment est-il possible de maintenir la taille de trame minimale à 64 octets pour
garantir le bon fonctionnement du réseau Fast Ethernet ?

Question 6 :
Supposons qu'une taille minimum de 64 octets soit retenue pour un réseau Ethernet
gigabit partagé et que la vitesse de propagation du signal soit de 200000km/s. Quelle est
la distance maximale possible entre deux stations d'un réseau Ethernet gigabit ?
La norme a prévu de rallonger la taille minimum de trame en la multipliant par 8 soit 512
octets (4096 bits) au lieu de 64 octets. Quelle est la distance possible entre deux stations
du réseau ?
Question 7 :
Considérons un pont (host ID = 70) ayant 4 ports. Un port i donne accès au LAN i. Le
pont vient de se mettre en service et n’a donc aucune connaissance du spanning tree. Il
construit sa table et transmet le BPDU <70,0,70> sur ses 4 ports. Cela signifie, l’identification
du commutateur racine est 70, le coût pour y parvenir est 0 et l’identification du commutateur qui
envoie ce BPDU est 70. Il reçoit ensuite les BPDUs suivants :
<1,12,3> sur le port 1,
<1,13,56> sur le port 4,
<1,10,5> sur le port 2,
<1,10,45> sur le port 4
On demande de
a) Calculer, à chaque étape, l’état de la table contenue par le pont 70 (pour chaque port de
sortie, le rootID, le coût, le senderID et le type –port racine, port forwarding, port bloqué)
b) Indiquer, à chaque étape, tous les BPDUs émis par le pont 70, ainsi que les ports sur
lesquels sont émis ces BPDUs,

Question 8 :
Considérons le réseau de la figure ci-dessous. On suppose au départ que le pont 3 n’est
pas opérationnel. On demande de :
1. Calculer la table de chaque pont si le spanning tree est stable,
2. Donner le scénario possible d’échange de BPDU si l’on met en service le pont 3.
Soyez précis en indiquant l’évolution de la table de chaque pont,
3. Indiquer les BPDUs qui sont échangés quand tout est stabilisé.

LAN 4

2
C1
1
2
LAN 3
C3 1
2
LAN 2 C2
2 1
C4
1
LAN 1

Question 9 :
On dispose du réseau local dont l’architecture est représentée à la figure 1. On y distingue
5 commutateurs numérotés de 1 à 5. Leur numéro indique également leur priorité en
supposant que plus le numéro est petit, plus la priorité est grande. Les commutateurs sont
configurés en fonctionnement transparent avec l’algorithme « spanning tree ». Dans la
figure 1, l’architecture reprend également les différents LANs desservis par les
commutateurs mais également le numéro de port utilisé pour l’interconnexion des
commutateurs. On fait l’hypothèse que les débits pour chaque voie de communication
Ethernet sont de 10Mb/s.

Réseau A

1
6 3
Réseau B
Réseau D

2
Réseau C
5

4
Réseau E

Figure 1 : Architecture réseau LAN

Quel est le commutateur qui est élu racine du « spanning tree » pour l’architecture
donnée ? (Distinguez les étapes dans votre réponse).
Quels sont les ports sources pour les commutateurs ? Quels sont les ports désignés pour
chaque réseau LAN ?
Dessinez le « spanning tree » ainsi obtenu en plaçant les commutateurs par niveaux en
commençant par le commutateur racine.

Question 10 :
Est-il possible de construire un VLAN avec des hubs ? Pourquoi ?

Examens précédents
Quel protocole intègre la gestion de la retransmission des trames corrompues dans une
transmission 802.11b ? TCP, UDP, BGP, CSMA/CA, CSMA/CD ou 802.2

Une adresse IPV6 présente : 32bits, 5octets, 6octets, 8octets, 164 bits,…

Les fragments d’un datagramme IP arrivent-ils dans l’ordre ? non jamais ; oui, mais
seulement dans le cas où la fragmentation a lieu dans un routeur intérieur au domaine ;
oui, toujours
Si toutes les liaisons de l’Internet devaient procurer un service de transfert fiable, le
service fourni par TCP serait-il complètement superflu ? Justifiez votre réponse.

BGP est un algorithme de routage d’informations : à état de liens ; à vecteur de distance ?

Complétez cette phrase :


« Avec Ethernet, si le débit du réseau augmente, alors la longueur minimale de trame doit
____________ en proportion ou la longueur maximale du support doit ____________ en
proportion. »

Soit les entrées suivantes (CIDR) dans la table de routage d’un routeur :
Adresse/masque Prochain saut
135.46.56.0/22 Interface 0
Par défaut Routeur 2
Que fait le routeur s’il reçoit un paquet avec une adresse de destination égale à
135.46.63.10 ? Pourquoi ?

Dans la technologie Ethernet à 10 Mbit/s en half-duplex, est- il possible pour une


transmission qu’elle atteigne le débit binaire de 10 Mbit/s sur une longue période de
temps, soit une efficacité de 100% pour l’utilisation de la liaison ? Pourquoi ?

Quel est le principe à la base de l’algorithme de Nagle ? Quelles sont les applications
concernées ?

Expliquez à partir de ce segment TCP exprimé en notation hexadécimale comment vous


obtenez la taille de cet en-tête TCP.
00 15 0F 87 9C CB 7E 01 27 E3 EA 01 50 12 10 00 DF 3D 00 00

Soit X et Y deux machines reliées par une connexion passant par trois routeurs R, S et T.
La topologie est la suivante :
Chaque liaison offre un débit de 1
Mbps. X et Y s’échangent des
données à l’aide d’une connexion
TCP. La station Y a une fenêtre de
réception de 10 MSS, le MSS ayant
été négocié à 920 bytes. Les en-têtes TCP et IP sont de 20 bytes chacun. Lorsque Y reçoit
un segment, il envoie à X comme acquis un segment TCP vide. Le temps de réaction (ou
de traitement) des routeurs est de 4 ms, le temps de traitement des stations est de 12 ms.
Le délai avant que X ne considère un segment comme perdu est de 2 s. Les temps de
propagation sont négligeables.Quel temps faut- il à X pour atteindre dans le meilleur des
cas le débit maximal, sachant que le seuil initial est de 6 MSS ?