Vous êtes sur la page 1sur 47

IUT DE TARBES - UNIVERSITÉ

PAUL SABATIER TOULOUSE III
LICENCE COGESHT

[MARCHÉ RUSSE - Thème nº 1 : Civilisation ] | Marlen Infante Ricardo

IUT de Tarbes - Université Paul Sabatier Toulouse III. Licence professionnelle COGESHT –
« Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques »
Module «Marché russe».

Thème nº 1 : Civilisation
1.1. HISTOIRE DE LA RUSSIE JUSQU'À LA FIN DU XVIIIE SIÈCLE ........................................................................................ 4
Chronologie.......................................................................................................................................................... 4
1.1.1. Histoire de la Russie ancienne (de l'antiquité aux temps modernes) ............................................... 6
1.1.1.1. Les Slaves orientaux. Langue parlée et langue écrite ................................................................................... 6
1.1.1.2. La Russie kiévienne. L'apogée de Kiev et la chute de l'État kiévien ............................................................. 7
1.1.1.3. Joug tatar-mongol (240 années). ................................................................................................................... 9
1.1.1.4. La Moscovie - l'ascension de Moscou ......................................................................................................... 10
1.1.2. Pierre I le Grand (1672-1725). Biographie ...................................................................................... 12
1.1.2.1. Bilan du règne : réformes intérieures. Armée. Fiscalité. Administration. Éducation. .................................... 13
1.1.3. De Catherine I à Catherine II ............................................................................................................ 15
1.1.3.1. Catherine I (1725 - 1727) .................................................................................................................................. 15
1.1.3.2. Anne (1730-1740) ............................................................................................................................................. 15
1.1.3.3. Elisabeth (1741-1761) ....................................................................................................................................... 16
1.1.3.4. Catherine II la Grande (1762-1796) ........................................................................................................... 16
1.1.3.4.1. Bilan du règne : Éducation et culture (Essor considérable de l'éducation, des arts) .............................. 17
1.1.3.4.2. Confirmation du modèle occidental et émergence de l'intelligentsia russe : ........................................ 17
1.1.3.4.3. L'autre face de la médaille ....................................................................................................................... 17
1.2. AVANT 1917 ................................................................................................................................................ 18
Chronologie - L'apogée de l'Empire russe (1796-1893) .................................................................................... 18
1.2.1. Les empereurs de Russie au XIXe siècle ........................................................................................... 18
1.2.1.1. Alexandre I : règne de 1801 à 1825 ............................................................................................................. 18
1.2.1.2. Nicolas I : règne de 1825 à 1855 ................................................................................................................. 19
1.2.1.3. Alexandre II : règne de 1855 à 1881 ........................................................................................................... 20
1.2.1.4. Alexandre III : règne de 1881 à 1894 ............................................................................................................... 20
Chronologie - Chute de l'Empire russe ................................................................................................................ 21
1.2.1.5. Nicolas II : règne de 1894 à 1917 ....................................................................................................................... 21
1.2.1.5.1. Bilan du règne ........................................................................................................................................ 22
1.3. URSS ET APRÈS : ÉPOQUE SOVIÉTIQUE (75 ANS) ................................................................................................. 22
1.3.1. Année 1917 et la décomposition de l'empire. Création de l'Union des Républiques Socialistes
Soviétiques (URSS) ............................................................................................................................................. 22
Chronologie des événements (1917 – 1922) .................................................................................................................. 22
1.3.2. Stalinisme - Chronologie (1922 – 1949) .................................................................................................. 25
Bilan de l’époque (1917 – 1949)...................................................................................................................................... 25
1.3.3. De la déstalinisation à la détente (1950 - 1964) ............................................................................. 26
La guerre froide (1947 – 1962) ........................................................................................................................................ 26
1.3.4. Détente (1963-1974) ............................................................................................................................... 27
1.3.5. Guerre fraîche (1975-1985) ..................................................................................................................... 27
Chronologie (1968 – 1984) .............................................................................................................................................. 27
1.3.6. Les dirigeants de l'URSS......................................................................................................................... 28
1.3.7. Bilan de l’époque socialiste ................................................................................................................... 28
1.3.7.1. L’éducation (1917 – 1985) ................................................................................................................................ 28
1.3.7.2. Bilan social : nomenklatura (1917 – 1985)....................................................................................................... 28
1.3.7.3. Bilan social : Dissidents (1917 – 1985) ............................................................................................................. 29
1.3.7.4. Bilan social : Hommes et femmes de talent (1917 – 1985) ............................................................................. 29
1.4. LA FIN DE L'UNION SOVIÉTIQUE ........................................................................................................................ 30
Chronologie. La perestroïka (restructuration) de Gorbatchev ......................................................................... 30
1.4.1. Fin de l’Union Soviétique : Désintégration (1991) ................................................................................ 30
1.4.1.1. Bilan : nouvelle détente et explosion de l’URSS (1985 - 1991) ....................................................................... 31
1.4.1.2. Bilan social, économique et politique (1985 - 1991) ....................................................................................... 31
1.4.1.3. Chronologie : 19-21 août 1991, le putsch (L'Humanité hebdo)....................................................................... 32

Compilé, développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 2 sur 47

IUT de Tarbes - Université Paul Sabatier Toulouse III. Licence professionnelle COGESHT –
« Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques »
Module «Marché russe».
1.4.1.4. Nouvelle détente avec l’arrivée au pouvoir de Gorbatchev - l’achèvement de la guerre froide : .................... 32
1.5. LA FÉDÉRATION DE RUSSIE. PRÉSIDENCES ......................................................................................................... 33
1.5.1. Présidence : B. Eltsine ............................................................................................................................ 33
1.5.1.1. Bilan du « règne du Tsar Boris » 12 juin 1991 - 31 décembre 1999 ................................................................ 33
1.5.2. Présidences : V. Poutine, D. Medvedev ................................................................................................. 34
1.5.2.1. Bilan : Présidence de Poutine .......................................................................................................................... 34
1.6. LES PERSONNALITÉS DE LA RUSSIE ET L’UNION SOVIÉTIQUE ........................................................................ 35
1.6.1. Littérature, sciences, politique......................................................................................................... 36
(1712-1765) LOMONOSSOV Mikhaïl - Михаил Васильевич Ломоносов ...................................................................... 36
(1745-1813) KOUTOUZOV Mikhaïl - Михаил Кутузов .................................................................................................... 36
(1799-1837) POUCHKINE Alexandre - Александр Сергеевич Пушкин .......................................................................... 36
(1809-1852) GOGOL Nicolaï - Николай Васильевич Гоголь .......................................................................................... 36
(1814-1841) LERMONTOV Mikhaïl - Михаил Юрьевич Лермонтов .............................................................................. 37
(1818-1883) TOURGUENIEV Ivan - Иван Сергеевич Тургенев ....................................................................................... 37
(1821-1877) NEKRASSOV Nikolaï - Николай Алекссеевич Некрасов ............................................................................ 37
(1821-1881) DOSTOÏEVSKI Fiodor - Фёдор Михайлович Достоевский ........................................................................ 37
(1828-1910) TOLSTOÏ Léon - Лев Николаевич Толстой ................................................................................................. 37
(1849-1936) PAVLOV Ivan - Иван Петрович Павлов ...................................................................................................... 38
(1857-1935) TSIOLKOVSKI Konstantin - Константин Эдуардович Циолковский .......................................................... 38
(1860-1904) TCHEKHOV Anton - Антон Павлович Чехов .............................................................................................. 38
(1868-1936) GORKI Maxime - Максим Горький, Алексей Максимович Пешков ....................................................... 38
(1880-1921) BLOK Alexandre - Александр Александрович Блок ................................................................................. 39
(1889-1966) AKHMATOVA Anna - Анна Андреевна Горенко (псевдоним Ахматова) ................................................ 39
(1890-1960) PASTERNAK Boris - Борис Леонидович Пастернак ................................................................................... 39
(1891-1940) BOULGAKOV Mikhaïl - Михаил Афанасьевич Булгаков ........................................................................... 39
(1893-1930) MAÏAKOVSKI Vladimir - Владимир Владимирович Маяковский ............................................................ 39
(1895-1925) ESSENINE Sergueï - Сергей Александрович Есенин ................................................................................. 39
(1918-2008) SOLJENITSYNE Alexandre - Александр Исаевич Солженицын ................................................................. 40
(1921-1989) SAKHAROV Andréï - Андрей Дмитриевич Сахаров .................................................................................. 40
(1931) GORBATCHEV Mikhaïl - Михаил Сергеевич Горбачёв ....................................................................................... 40
(1938-1980) VYSOTSKI Vladimir - Владимир Семенович Высоцкий ............................................................................ 40
1.6.2. La musique russe. Les grands compositeurs ........................................................................................... 40
Période romantique et moderne .................................................................................................................................... 41
Le Groupe des Cinq ( Могучая кучка), c'est-à-dire « puissant petit groupe » ................................................................ 41
Période soviétique .......................................................................................................................................................... 42
1.6.3. La peinture russe ..................................................................................................................................... 42
Le classicisme .................................................................................................................................................................. 43
Le réalisme ...................................................................................................................................................................... 43
L’Avant-garde russe (1890-1930) .................................................................................................................................... 43
L’Art soviétique ............................................................................................................................................................... 43
La peinture russe contemporaine… ................................................................................................................................ 44
1.6.4. Liste des Prix Nobel russes ............................................................................................................... 44
BIBLIOGRAPHIE (THÈME 1 – CIVILISATION RUSSE) ......................................................................................................... 45
Livres .................................................................................................................................................................. 45
Sites Web............................................................................................................................................................ 45
INDEX D’IMAGES .................................................................................................................................................... 46
LISTE DE LIVRES D’ÉCRIVAINS RUSSES ......................................................................................................... 47
Objectifs :
• Se familiariser avec les principaux faits de l’histoire de la Russie jusqu’à nos jours ;
• Identifier les personnalités les plus importantes qui ont marqué la culture russe ainsi
qu’universelle ;

Compilé, développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 3 sur 47

IUT de Tarbes - Université Paul Sabatier Toulouse III. Licence professionnelle COGESHT –
« Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques »
Module «Marché russe».

Introduction
Compte tenu de la richesse des événements historiques de la Russie et de l’abondance de
documentation existante on va s’intéresser aux faits chronologiques les plus importants. Parmi eux on
va approfondir ceux qui on marqué l’histoire de son peuple, sa culture et ses particularités, qui font de
ce pays une entité unique et bien différenciée.
Nous commencerons par la chronologie de l’histoire de la Russie ancienne jusqu'à la fin du XVIIIe
siècle, prolongerons avec le XIXe siècle jusqu’en 1917, année de la Révolution bolchevique et de la fin
de la monarchie russe, continuerons avec l’époque soviétique (75 ans) et finirons par l'effondrement
de l'U.R.S.S., la « perestroïka » et la période actuelle depuis la création de la Fédération Russe.

1.1. Histoire de la Russie jusqu'à la fin du XVIIIe siècle
Chronologie

La Russie avant Moscou
560 - 600 : Fondation de Kiev et des villes du bassin du Dniepr.
Début du VIIe siècle : Kiev mentionné dans les chroniques arméniennes.
860. Deux moines grecs Cyrille et Méthode composent pour l'évangélisation des Slaves l'alphabet connu
depuis sous le nom de cyrillique et commencent la traduction dans le dialecte bulgare des environs de
Salonique des livres saints et des textes liturgiques.
862 - 912 : dynastie des Princes de Novgorod et de Kiev — Création de la Rus' de Kiev, dont fait partie la
Moscovie
912 - 1157 : dynastie des Grands-Princes de Kiev
vers 1017. Première chronique russe (Novgorod).
1147 : Première mention de Moscou.
1157 - 1327 : dynastie des Grands-Princes de Vladimir
1223 : début Invasion mongole (Khanat de la Horde d'Or).
1237-1242 : Invasion tatar-mongoles, 50 % de la population russe périt, on détruit toutes les grandes
villes russes excepté Novgorod. Destruction de Kiev (1240).
1237-1238 : destruction de Riazan, Vladimir, Souzdal, Moscou, Rostov
1240 - 1480 : Joug tatar-mongol (240 années)
1240 : Bataille de la Neva. Victoire du grand-prince Alexandre Nevski de la principauté de Novgorod face
à la Suède. 5 avril 1242 - victoire d'Alexandre Nevski face aux chevaliers teutoniques
1317 - 1547 : dynastie des Grands-princes de Moscou

L’ascension de Moscou
1325 : Transfert de la métropolie à Moscou.
1328-1340 : Règne d’Ivan Ier Kalita. Vassal, Сollecteur d'impôts pour les Mongols de la Horde Bleue.
1340 : le début de l'expansion polonaise vers les terres occidentales russes
1380 : Bataille livrée contre le pouvoir mongol dirigée par le grand duc Dimitri Donskoï
1395 : Invasion de Tamerlan.
1462-1505 : Ivan III, Grand Prince de Moscou.
1475-1479 : Construction du Kremlin et de la cathédrale de l'Assomption de Moscou.
1478-1487 : Soumission de Novgorod par Moscou.
1480 : « Grande halte sur la rivière Ougra », fin du joug tatar-mongol.
1505-1533 : Vassili III, grand-duc de Moscou.

Compilé, développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 4 sur 47

à Saint-Pétersbourg. le serf est rattaché à la terre de son maître et ne peut plus le quitter. Il le resta jusqu'en 1833. Les incursions des Tatars de Crimée et des hordes transvolgiennes se prolongent jusqu'au XVIIIe siècle 1581 : la marche du chef cosaque Yermak sur la Sibérie occidentale. Moscou. Séjour de Pierre le Grand à Paris. 1725 : Fondation de l'Académie des sciences . Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». 1552 : Conquête de Kazan. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 5 sur 47 . l'Oulojénié. 1709 : Victoire de l'armée russe contre l'armée de Charles XII de Suède à Poltava 1705 . Compilé. à l'exemple de l'Académie française en 1783. 1686 : Fondation le l'Académie slavo-gréco-latine à Moscou. достойных знания и памяти.1917 : Dynastie des Romanov 1640 : La colonisation russe atteint le pacifique. 1727-1730 : Règne de Pierre II. dans le but de protéger et d'enrichir la langue russe et de produire un dictionnaire académique (ru). méritant d'être connues et retenues qui ont lieu dans l'État de Moscou et autres pays environnants". IUT de Tarbes . 1703 : Premier journal russe. 1571 : Khan Devlet-Girei de Crimée avec une horde de 120 000 cavaliers a ruiné Moscou.Université Paul Sabatier Toulouse III. 1793 et 1795 : Deuxième et Troisième partage de la Pologne. 1612 : L'expulsion des envahisseurs polonais de Moscou 1613 : Tous les États élisent tsar Mikhaïl Romanov. 1730-1740 : Règne d'Anne. 1783 : Fondation de l'Académie impériale de Russie (Императорская российская академия) a été fondée par la Grande Catherine et la princesse Catherine Dachkov.1711 : Révolte des Bachkirs 1712 : Saint-Pétersbourg capitale de Russie jusqu’au 1917. 1725-1727 : Règne de Catherine I. 1740-1741 : Règne d’Ivan VI. 1654 : Réunion de Moscou et de Kiev. 1741-1761 : Règne d'Élisabeth. ("Ведомости о военных и иных делах. des marchands et des grands propriétaires terriens mais non ceux des paysans asservis. ville impériale 1547-1584 : Ivan IV. 1672-1725 : Pierre le Grand. 1762-1796 : Règne de Catherine II la Grande. 1721 : Proclamation de l’Empire . Nouveau Code des Lois. Il défend les intérêts des artisans. 1613 . "Informations sur les affaires militaires et autres. случившихся в Московском госсударстве и во иных окрестных странах" L’ère pétersbourgeoise 1703 : Pierre le Grand fonde Saint-Pétersbourg sur la Baltique. 1672 : Premier théâtre à Moscou . 1757 : Fondation de l'Académie des Beaux-arts. 1697 : Premier voyage de Pierre le Grand en Occident. Désormais. 1652 : Fondation de l'École de médecine de Moscou. les Russes commencent à peupler et maîtriser la Sibérie 1598-1612 : Le Temps des Troubles 'Smouta'. dit Ivan le Terrible est couronné tsar de Moscou. s'est emparé d'une grande quantité d'esclaves. 1761-1762 : Règne de Pierre III. 1755 : Fondation de l'Université de Moscou. 1717 : Deuxième voyage en Occident. 1648-1649 : Assemblée nationale à Moscou. 1698 : Début de "réformes".

1.1. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Au Moyen Âge. présents surtout en Europe centrale et en Europe de l'Est. ainsi que douze autres États non-slaves. Biélorusses (15 millions) et Ukrainiens (45 millions). dont est issu l'Empire russe. mais comportant d'importantes minorités russophones.1.Distribution géographique des langues slaves (https://fr. au nord de l'Ukraine et au sud de la Biélorussie. Compilé. dont sont issues plusieurs principautés. Les trois principaux groupes linguistiques slaves sont : • les Slaves orientaux : Russes (150 millions). dont certains existent toujours sous d'autres formes aujourd’hui. auxquels s'ajoutent des groupes plus petits comme les Ruthènes (2 millions).org/wiki/Slaves ) Les Slaves sont des peuples d'origine européenne. sont connus depuis la fin du Ier millénaire avant notre ère. proches des Baltes et des Germains sur le plan ethnolinguistique. unifiées ultérieurement par la Moscovie. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 6 sur 47 . Ses ancêtres Indo-Européens. comme par exemple : la Rus' de Kiev ou Ruthénie. transformé en URSS. 1.wikipedia. les Houtsoules et les Lipovènes (environ 500 000 chacun). Langue parlée et langue écrite Figure 1 . Histoire de la Russie ancienne (de l'antiquité aux temps modernes) 1. les Slaves constituèrent des principautés et des royaumes puissants en Europe centrale et en Europe orientale.1.Université Paul Sabatier Toulouse III. IUT de Tarbes . Les Slaves orientaux.1. dont la fragmentation a donné la Russie. la Biélorussie et l'Ukraine.

Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». ce qui fait d'eux des frères de sang. L'apogée de Kiev et la chute de l'État kiévien  La Rus' de Kiev. les Bulgares. politiquement divisés en Croates -7 millions. les tribus slaves ont appelés les Varègues (vikings et normands) pour assurer la défense de la population slave des attaques ennemis.de 233 000 à 450 000 en 2011). un nouveau état indépendant est apparu : la Rus' de Kiev. deux moines grecs Cyrille et Méthode composent pour l'évangélisation des Slaves l'alphabet connu depuis sous le nom de cyrillique et commencent la traduction dans le dialecte bulgare des environs de Salonique des livres saints et des textes liturgiques. traduite dans les sources françaises médiévales par Russie ou Roussie (à partir du XIXe siècle par la Russie de Kiev ou Russie Kiévienne dans les travaux historiographiques).  Comme résultat de l’unification des tribus slaves et de l’intégration des Varègues. Au début du VIIe siècle Kiev est mentionné dans les chroniques arméniennes. Cette chronique débute avec la période du Khanat de la Rus' qui précéda celle de la Rus' de Kiev. • les Slaves méridionaux : Slovènes (3 millions). les Monténégrins.2.  En 988.  En 860.5 millions. ainsi que par les Mongols : environ deux cents millions de personnes en tout.  De nos jours l'alphabet cyrillique est employé non seulement par les Russes. L'alphabet cyrillique est alors utilisé. la Chronique de Nestor. le prince Vladimir est devenu chrétien orthodoxe et a converti tous ses sujets au christianisme. La Rus' de Kiev est devenue un état prospère et respecté. les Macédoniens.  Les princes varègues-slaves ont soumis les tribus slaves orientales voisines et ont développé le commerce depuis la Scandinavie jusqu’à l’Empire byzantin (Constantinople). ukrainienne et biélorusse sont issues de ce creuset linguistique slave oriental. est une principauté médiévale slave orientale qui exista entre environ 860 et le milieu du XIIIe siècle.  Les rares documents rédigés en langue écrite remontent au milieu du IXe siècle. auxquels s'ajoutent des groupes plus petits comme les Sorabes.  Depuis l’entrée de la Bulgarie dans l’Union européenne le 1er janvier 2007. les Russes et les Ukrainiens. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 7 sur 47 .1. Serbocroates (24. IUT de Tarbes .  La première chronique russe. mais également par les Serbes. Serbes -15 millions et Monténégrins .  Pendant la période de 862 jusqu’à 980. le cyrillique est devenu le troisième alphabet officiel de l’Union européenne après le latin et le grec. La Rus' est la plus ancienne entité politique commune à l'histoire des trois nations slaves orientales modernes : les Biélorusses. Bosniaques -2 millions. Actuellement la population mondiale de locuteurs de langues slaves est estimée à près de 400 millions. Tchèques (15 millions) et Slovaques (5 millions). les Biélorusses aussi bien que par beaucoup d'autres peuples non-slaves de l'ex-URSS.1. Concentrons-nous sur les slaves orientaux :  Entre 560 et 600. ou Chronique des temps passés. Kiev et d’autres villes du bassin du Dniepr sont fondées. auxquels s'ajoutent des groupes plus petits comme les Pomaques et les Carashovènes. La Russie kiévienne. est d'abord rédigée par le moine Nestor et ses continuateurs de la Laure des Grottes de Kiev aux alentours de l'année 1111.Université Paul Sabatier Toulouse III.  L'origine historique commune des peuples slaves orientaux se situe à l'époque de la Rus' de Kiev. 1. Macédoniens (4 millions) et Bulgares (10 millions). Les langues russe. les Kachoubes et les Silésiens (moins de 500 000 chacun). • les Slaves occidentaux : Polonais (38 millions). Afin Compilé.

Figure 2 – L’État de Kiev (http://www. Yaroslav le Sage (1019-1054) a divisé ses terres entre ses fils.larousse. d’éviter les guerres fratricides. Compilé. (http://meshistoiresdautrefois.Université Paul Sabatier Toulouse III. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 8 sur 47 . Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». en passant par la Caspienne . IUT de Tarbes . L'une des descendantes de cette dynastie fut reine de France sous le nom d'Anne de Kiev. épouse du roi de France Henri 1er. la Rus’ de Kiev était le plus grand État d’Europe en superficie.fr/encyclopedie/data/images/1009155. en créant ainsi les conditions qui ont mené au démembrement en une multitude de principautés avant de tomber formellement devant l'invasion mongole de 1240. rapidement slavisés. qui s'était convertie à l'orthodoxie et avait vu apparaître les premiers écrits slaves avec notamment des codes juridiques.com/tag/rurik )  Au XIe siècle.LÉtat_de_Kiev.hautetfort.jpg )  La Rus' fut dirigée par une dynastie d'origine scandinave : les Riourikides.  La Rus' contrôlait deux routes commerciales : o la route commerciale de la Volga de la mer Baltique à l'Orient. Les règnes de Vladimir le Grand (980-1015) et de son fils Iaroslav le Sage (1019-1054) constituèrent l'âge d'or de la Rus'.

Kolomna) et la moitié de la population russe a péri.  La soumission des principautés russes a lieu 1237 et 1242. l'armée tatare qui éprouvait des difficultés de ravitaillement et souffrait du froid quitta son campement de la rive de l'Ougra sans combattre. par une armée mongole dirigée par Batu. dans les régions boisées entre la Volga nordique et l'Oka.1. il rassemble une grande armée et part en campagne.  À partir de 1371. des dizaines de milliers de Moscovites périssent. sauf Novgorod. à une époque critique de leur histoire. il arrive au bord de l'Oka. sur la rivière de la Neva.  La bataille de Koulikovo. un culte local lui est voué et sa vie est rédigée.  Alors. Les princes russes restent tributaires de leurs khans jusqu'à la fin du XVe siècle. que le peuple russe et l'Église russe honorent en lui. la domination Compilé. Les deux armées restèrent ainsi l'une en face de l'autre séparées par les eaux de l'Ougra jusqu'à l'automne. de la mer Baltique à l'Empire byzantin (l’Empire romain d'Orient : capitale appelée Byzance. Cette grande victoire détermina l'expulsion définitive des Mongols du Nord de l'Europe et valut à Dimitri IV le surnom de Donskoï.  En 1242 Alexandre Nevski obtient la victoire à la bataille sur les glaces du lac Peïpous contre les chevaliers de l'Ordre Teutonique (la couche de glace va se révéler trop fine et l’eau glacée va engloutir une partie considérable d’entre eux). 1. Les principautés russes sont de nouveau victorieuses et cela a pour conséquence de maintenir la chrétienté orthodoxe. Il est canonisé en 1547.  À la mort d’Alexandre Nevski. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe».  La domination tatare a coupé la Russie de l'Occident et de la Méditerranée. au confluent de la rivière Ougra.  Cette bataille met définitivement fin à l'expansion croisée vers la Russie. Turquie) en passant par la mer Noire.1. En 1240. près du Don (actuellement dans l'oblast de Toula). Il marqua la fin du joug des tatar-mongols sur la principauté de Moscou.  En octobre 1480. o la route commerciale du Dniepr. et en 1724 l'empereur Pierre le Grand fait transférer ses reliques à Saint-Pétersbourg. en général.  En 1476 le Grand-prince de Moscou Ivan III de Russie refuse de payer le tribut au khan de la Horde d'Or. C'est le courage et la clairvoyance politique. Les Russes décident également de ne pas attaquer Ahmed Khan.Université Paul Sabatier Toulouse III. Ce dernier décide de punir les Russes. Joug tatar-mongol (240 années). aujourd’hui – Istanbul. qui fut remportée par les Russes. Cet événement reçut le nom de « Grande halte sur la rivière Ougra ». Alexandre Nevski repoussa une expédition de croisés en provenance de Suède. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 9 sur 47 . Les survivants ont fui vers le nord-est. Vladimir. Les Tatars décident de ne pas traverser la rivière. (en russe : Куликовская битва ou битва на Куликовском поле).  En 1382 le Khan Tokhtamych brûle complètement Moscou. Elles sont vassalisées par les Mongols et les Tatares qui déferlent alors sur toute l'Europe centrale et orientale. Souzdal. bien avant la conquête mongole. Le 11 novembre 1480. Sur la rive opposée se tenait l'armée d'Ivan III.3. Les historiens considèrent. sont ruinées par cette invasion (Kiev. encore que. est une bataille livrée entre les Mongols de la Horde d'Or et les Russes conduits par Dimitri IV de Russie le 8 septembre 1380 dans la plaine de Koulikovo (le « Champ-des-Bécasses »). mais rien de plus. Riazan. Toutes les villes russes. les relations entre l'État de Kiev et Byzance (Constantinople→Istanbul – 1930) soient devenues très précaires. Constantinople. les princes russes refusent de payer le tribut. le grand-prince Alexandre Nevski de la principauté de Novgorod conclut une trêve avec la Horde d'Or et porta tous ses efforts sur le front occidental. soit « de la Neva ». Cette victoire lui valut le nom d'« Alexandre Nevski ». IUT de Tarbes . Mamaï lance alors contre eux une expédition qui est repoussée par le grand duc Dimitri Donskoï (11 août 1378).

IUT de Tarbes .1. À la fin du règne d'Ivan III le territoire de la Moscovie a quadruplé. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 10 sur 47 . s'empare du khanat de Kazan en 1552 et du khanat d'Astrakhan en 1556.Université Paul Sabatier Toulouse III.l'ascension de Moscou Figure 3 – Grande Principauté de Moscou (http://www. Compilé.1. La Moscovie . mongole comme la cause essentielle du retard économique et social de la Russie sur l'Europe occidentale. premier prince à se faire désigner tsar (dérivé de César) (1547). Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe».jpg )  L'État moscovite connaît au xvie siècle un apogée fondé sur les principes d'autocratie. mais il perd l'accès à la mer Baltique face à une coalition de l'Empire suédois avec la Pologne et la Lituanie. absorbe Novgorod (1478) et Tver (1485). 1.  Ivan III (1462-1505). libérateur de la Moscovie du joug des Mongols.larousse. d'expansion et de modernisation. En 1485. Son fils Vassili III (1505-1533) annexe la cité-état de Pskov (1510) et la principauté de Riazan (1521) ainsi que Smolensk (1514). de centralisation. Ivan III prend le titre de d'autocrate (samoderjets) "souverain de toute la Rus' ". Il organise un État puissant et centralisé et soumet la Russie à un système administratif et judiciaire unique (Soudebnik ou Code de 1497).fr/encyclopedie/data/images/1009156- La_Moscovie.  Ivan IV (Иван Грозный) dit « le Terrible » pour sa cruauté. décide d’unifier les principautés russes .4.

le prince Vladisdas. fils et successeur d’Ivan IV. entraînant l'extinction de la dynastie Riourikide. La ville de Kiev est aux mains de la dynastie lituanienne des Jagellon. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 11 sur 47 .  Les Polonais attaquent la Russie par l'ouest en 1605.  La fin du règne d'Ivan IV est marquée par le régime de terreur perpétué de 1565 à 1572 par l'opritchnina (sorte de police à laquelle tout est permis). IUT de Tarbes .  Une révolte cosaque menée par le chef cosaque Stenka Razine en 1670 et 1671 a lieu dans le Sud de la Russie contre la noblesse et la bureaucratie tsariste. par l'aggravation de la condition paysanne et les revers de la guerre de Livonie (1558-1583). Ils occupent même Moscou. Des communautés cosaques. Compilé. Essor de la colonisation par les paysans russes du vaste bassin de la Volga et de l'Oural.Université Paul Sabatier Toulouse III. et Michel (Mikhaïl) Romanov devient tsar « de toutes les Russies » (c'est-à-dire de toutes les principautés russes). Sa rébellion fut écrasée en 1671 et se termina par la mise à mort de Razine sur la Place Rouge à Moscou.  Une insurrection populaire chasse les Polonais de Moscou. s'installent sur les marges en jouant les rôles de pionniers et de garde- frontières et s'organisent en « armée ». et fonde une dynastie qui se perpétuera dès 1613 jusqu'en 1917.  La Russie s’étend vers l'Est. La mort de Fédor Ier (1598). Les nobles russes offrent alors la couronne de Russie au fils du roi de Pologne. survient dans des conditions désastreuses qu'aggravent encore plusieurs récoltes catastrophiques pendant le règne de Boris Godounov (1598-1605). Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Les paysans mécontents joignent Razine. grossies par l’afflux des paysans fuyant les contraintes du servage.

Né le 30 mai 1672.1. Figure 4 . Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 12 sur 47 . ceux qui soutiennent les enfants du premier mariage et ceux qui soutiennent Nathalie Narychkine et son fils Pierre.org/wiki/Maison_Romanov ) 1. IUT de Tarbes . Pierre I le Grand (1672-1725).Les monarques de la dynastie Romanov (1613-1917) (https://fr.2. il a quatre ans à la mort de son père.wikipedia.Université Paul Sabatier Toulouse III. Compilé. Biographie Fils du tsar Alexis Romanov. La lutte féroce pour la succession divise les boyards (бояре) en deux camps.

Armée. Il se lie d'amitié avec des garçons d'origine très modeste. année de son accession au trône (il a 17 ans). Jusqu'en 1918 ce sera le centre culturel de la Russie tourné résolument vers l'Europe. ainsi que la masse des paysans d'autre part. Bilan du règne : réformes intérieures. soit payer un impôt sur la barbe très élevé . – à l'instigation des nobles. Saint-Pétersbourg en 1703. Ce qui est certain. Il succombe d’une pneumonie contractée au cours d'un sauvetage de matelots sur la Neva et le 28 janvier 1725 (il a 53 ans). qui lui donnera neuf enfants. excessif et violent. Éducation. A partir de cette date il sera en contact avec des étrangers d'un niveau plus élevé de diverses confessions (catholiques. Fiscalité. Seules deux filles. – réformes aussi spectaculaires qu’impopulaires : interdiction de porter la barbe. des scènes de débauche avec parodies des offices religieux. russes et étrangers. à l'exception des religieux. abandonnant les affaires de l'État à sa mère. Franz Timmermann. en raison du niveau élevé des techniques qu'il y trouve et qu'il souhaite développer en Russie. épouse une Livonienne d'humble origine. selon le souhait de son fondateur. Deux autres étrangers lui enseignent les rudiments de la construction navale et l'art de la navigation à voile. autodidacte. mais en 1707 le tsar introduit un alphabet civil qui simplifie notablement la forme des lettres et en supprime cinq. L'année commençait donc le 1 septembre (moment sacré de la récolte). Il continue cette existence insouciante et d'excès après 1689. Administration.1. En 1682 il assiste au massacre d'un oncle et des amis de sa mère par les streltsy (corps militaire russe d'infanterie équipés d’arquebuses). Le jeune prince applique ces connaissances aux jeux. Marié par sa mère à Eudoxie Lopoukhine qui lui donnera un fils Alexis. Toute sa vie il restera attiré par l'Occident. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 13 sur 47 . il fonde sa nouvelle capitale.Université Paul Sabatier Toulouse III. c'est qu'il est à l'origine d'une orientation des transformations de la société russe. et le clergé attaché aux traditions. dont l'émeute a été organisée par les partisans de la sœur aînée de Pierre. Pierre se sépare d'elle très rapidement et en 1712. doit se réfugier avec sa mère au village de Préobrajenskoïe (Преображенское). une révolte des streltsy (corps militaire russe d'infanterie équipés d’arquebuses) a lieu en 1698. Mesures brutales et spectaculaires qui sont à l'origine du fossé qui ne fera que se creuser entre une petite fraction des couches supérieures de la société russe d'une part. – la manière de vivre du jeune tsar provoque un vif mécontentement des classes supérieures et surtout des gens d’Église : soûleries. A l'époque le calendrier russe partait de la création supposée du monde et de la saison où elle eut lieu. qui lui enseignera la géométrie et l'art des fortifications. Pierre le Grand passionne les historiens et un grand nombre d'ouvrages lui sont consacrés avec des appréciations parfois contradictoires de son action. Le petit garçon jouit d'une grande liberté. – simplification de l'écriture russe. curieux de tout. et en 1698 les russes se considéraient en 7206. Colosse. Exécution des coupables par pendaison et décapitation. ce qui expliquera la distance qu'il prendra par rapport à la religion orthodoxe. et en particulier de ses élites. Catherine. Celle-ci devient régente et Pierre (deuxième tsar). devant soit se raser. Il gardera également une vraie passion de la navigation et une grande attirance pour la mer. – Abandonnant Moscou aux forces traditionalistes. Sophie. Dans un faubourg de Moscou (немецкая слобода) il rencontre un Hollandais. le long vêtement traditionnel aux larges manches appelé caftan (кафтан) fut interdit au profit du costume porté à l'époque en Occident. calvinistes. Un premier essai échoue en 1699. – changement de calendrier pour s'aligner sur l'Occident. IUT de Tarbes . survivront à leur père. Anne et Élisabeth. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Compilé. 1. luthériens).1.2.

modernisation et homogénéisation des équipements. – Conscription universelle. groupe de fonctionnaires religieux. avec la Turquie au Sud. – Les impôts étaient collectés par les propriétaires. – Plus émancipée vis-à-vis du souverain. – Dans le but de rapprocher la Russie de l'Occident et d'améliorer les relations économiques avec l'Europe. Quelques décennies plus tard Toula est devenue le centre du procédé métallurgique le plus grand en Europe de l'Est. elles aussi. qui a commandé à la famille oligarchique Demidov la construction de la première usine de matériel de guerre en Russie. Création d'une armée moderne et du service militaire obligatoire qui ne s'étendra en Europe occidentale qu'à la fin du XVIIIe siècle. souvent avec brutalité et violence. l'impôt par tête. La promotion dans les grades (чин) dépendait non plus de l'origine. après l'abolition du Patriarcat. – Le vieux système complexe d'imposition par foyer qui combinait espèces et corvées. un sentiment d'appartenance à un groupe de même formation. en Saint-Synode. Pierre avait achevé d'effacer les différences entre métayers libres qui en échange d'une part de leur production cultivaient la terre des nobles. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». dû également à sa passion pour la navigation. D'où une série de guerres avec la Suède et la Pologne au Nord. Aucun autre pays d'Europe ne peut se prévaloir alors d'une telle puissance militaire. Hanté par la notion de progrès et d'efficacité. Pierre le Grand s'est donné pour objectif de doter la Russie d'accès à la mer. les règles de promotion selon la table des rangs conduisent à l'émergence d'une élite intellectuellement plus homogène du type occidental. Pierre le Grand impose un système éducatif très sévère et une codification du service de l'État dans la fameuse "table des rangs" (табель о рангах) de 1722 qui ne sera supprimée qu'après 1917. – Celle-ci devait servir également à protéger l'État moderne voulu par le tsar contre les ambitions et les pressions traditionnelles.on devait commencer la carrière au plus bas échelon. nécessitant le renouvellement continu de l'armée. La modernisation de la fiscalité qui eut pour effet la généralisation du servage. et non plus au Souverain.armée. ce qui accroissait leur autorité. – Dans trois secteurs du service de l'État . service civil. et paysans attachés à la terre. Ceux qui refusent les innovations de Pierre le Grand se retrouvent dans des mouvements religieux et sectes qui fleurissent à cette époque. A partir d'un certain niveau on obtenait la "noblesse personnelle". A l'État. IUT de Tarbes . cour . – En 1718 la ville de Toula a été visitée par le tsar Pierre I "Le Grand". mécontents de leur statut. mais du mérite. et peu à peu les mêmes valeurs. Elle développe un esprit de corps. instaurant ainsi et généralisant le servage. – L'obligation pour les garçons de la noblesse de suivre des études avant d'entrer au service de l'État. qui identifiait l'autorité de l'État et son autorité personnelle.Université Paul Sabatier Toulouse III. – Il prendra le titre de "Empereur de toute la Russie" (всероссийский император). puis les gravir progressivement. peu compréhensible pour la masse de la population et qui établit une distance avec les autorités religieuses. plus haut. Compilé. 100 000 supplétifs et 240 000 marins. Par ailleurs. formation de régiments d'élite. la noblesse acquiert un pouvoir exorbitant sur les paysans qu'elle reçoit avec la terre en récompense des services rendus à l'État. la noblesse héréditaire. – C'est Pierre le Grand qui définit la notion du crime politique contre l'État et établit une institution chargée de le réprimer. réorganisées. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 14 sur 47 . ayant les mêmes droits et les mêmes devoirs. a été remplacé par un impôt unique. développement d'une industrie d'armements sont autant de réalisations qui ont conduit au terme des 36 ans du règne de Pierre le Grand à une armée régulière de 200 000 hommes.

Un Corps de Cadets.1. fille de Pierre le Grand. permet une émancipation de la noblesse.et que les circonstances imposeront enfin brutalement. le temps des coups d'État. on peut le dire. modifié leurs comportements et dans une certaine mesure leurs mentalités. dans le domaine politique. est désigné comme régent. Anne disparaît également. par trois souverains . et son fils. duchesse de Courlande (une partie de l'actuelle Lettonie) et fille du frère aîné de Pierre le Grand. On espérait une femme docile. Il place des allemands à tous les postes important civils et militaires et tout soupçon d'opposition est réprimé : les exécutions et les déportations en Sibérie ne se comptent plus.2. Cette période. cependant un édit du souverain interdisait la séparation des familles lors des ventes. s'entoure d'étrangers et abandonne le pouvoir à son favori.. méfiante. Anne (1730-1740) Les grandes familles aristocratiques : les Menchikov. ce qui est insupportable pour la noblesse russe. De Catherine I à Catherine II 1.1. qui mène une vie de plaisirs. de différentes manières. Alexandre II et Alexandre III . Catherine et ses partisans l'emportent grâce à un véritable coup d'État la nuit même de la disparition de son mari. Fayard. En 1730 le jeune Pierre II meurt de la variole. – Le statut du paysan était proche de celui de l'esclave. Golitsyne. qui finalement se rapprochera du parti des aristocrates et incitera Catherine à proclamer le jeune Pierre comme son successeur.Catherine II. Biron. Ivan VI n'est qu'un bébé.1727) La période qui suit le règne de Pierre le Grand est appelée Le Temps des favoris et. un Conseil de régence est nécessaire et les deux filles de Pierre le Grand. ouvre ses portes.3.1. un étranger. 1.3. Citons H. le droit de justice sur ses paysans. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». A sa mort en 1740. on se retrouve avec une souveraine "cruelle. Dolgorouki arrivent à un accord et offrent le pouvoir à une autre Anne. Les paysans devaient servir les propriétaires terriens. comme c'était le cas sous Pierre le Grand. qui obtient divers avantages : la durée du service militaire réduite à 25 ans. avec le pouvoir central incertain. Catherine I (1725 . alors que tous ceux qui ont été contrariés par les réformes donnent leur préférence à son petit fils Pierre âgé de 9 ans.3. au dernier des Romanov ?" 1. qui permet aux jeunes nobles d'accéder au grade d'officier sans passer par les grades inférieurs. Biron.Université Paul Sabatier Toulouse III. C'est la nouvelle noblesse et les collaborateurs de Pierre le Grand qui se regroupent autour de sa veuve Catherine. N'est-ce pas là la principale faiblesse de l'héritage de Pierre le Grand.. Mais le peuple resta à l'écart de cette œuvre. Lorsqu'elle meurt en janvier 1727. âgé seulement d’un peu plus de 14 ans. IUT de Tarbes . Anne et Élisabeth en font partie. Un nouveau coup d'État en 1741 porte au trône Élisabeth. le futur Pierre III n'a que 2 ans.1. Carrère d'Encausse dans son livre "la Russie inachevée". développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 15 sur 47 . la possibilité de transmettre toutes les propriétés par héritage. railleuse" (Pierre Kovalevsky). Compilé. 2000 : "Les réformes de Pierre le Grand ont sans nul doute touché les élites. qui va peser sur les tentatives de "rattrapage". Cette personnalité hors norme et les résultats contradictoires de son règne engagent la société russe dans la voie qui sera la sienne jusqu'à nos jours. Un rôle important est joué par le prince Alexandre Menchikov. entreprises à sa suite. encouragé dans sa désapprobation muette par une Église écartée du pouvoir. les autres couches de la population devaient servir l'État.

fr/civi/elite_russe /images/cat. D'une part. ni respect. promesse qui sera tenue. 1. elle agesperso- sait se ménager des sympathies dans tous les milieux de la capitale. A l'âge de 16 ans elle arrive en Russie avec sa mère pour épouser en 1745 le duc Charles Pierre Ulrich de Holstein. la jeune princesse évolue dans un milieu souvent hostile.En1761 Pierre III dans son "Acte sur la liberté de la noblesse" libère celle-ci de tout service obligatoire envers l'État à l'exception du service militaire en temps de guerre. elle obtient le privilège exclusif de posséder des terres habitées par des serfs.Celui-ci est très impopulaire. Élisabeth s'occupe de l'éducation de son neveu Pierre. les industries se développent (on passe de 98 usines en 1725 à 984 à la mort d'Élisabeth). Cependant le nombre de serfs ne cesse d'augmenter du fait de la distribution de nouvelles terres aux divers dignitaires. qui lui succède en 1761 sous le nom de Pierre III et dont le règne ne durera qu'un an. Depuis 1940 l'Université de Moscou porte son nom. Catherine II la Grande (1762-1796) Sophie d'Anhalt-Zerbst. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 16 sur 47 . même en temps de guerre entre la Russie et la Prusse. Mikhaïl Lomonossov fonde l'Université de Moscou qui deviendra de nos jours le second centre scientifique de la Russie. Le premier théâtre russe voit le jour. Vorontsov.p s'instruit inlassablement. orange. général dans l'armée prussienne est gouverneur. elle prend le prénom Catherine.Université Paul Sabatier Toulouse III.3. . Molière est particulièrement apprécié. 1. . neveu de l'impératrice Élisabeth désigné par elle comme héritier du trône. n'ayant jamais caché son antipathie pour la Russie. Il sera assassiné en 1762 par un officier de la Garde probablement sur l'instigation de sa femme Catherine. Intelligente. Élisabeth aime les arts et la musique.1. elle s'engage à ne jamais faire périr personne. étudie son nouveau pays.3.Peterhof « Versailles russe » pour les aristocrates : Stroganov. sa langue. au côté Figure 6 – Catherine II d'un mari qui n'éprouve à son égard ni amour. Une école secondaire est créée auprès de l'université pour préparer les futurs étudiants. Rastrelli construit également des palais Figure 5 . Compilé. En 1755 avec l'aide du mécène comte Ivan Chouvalov. et manifestant à toute occasion une admiration sans bornes à Frédéric le Grand. on y joue les pièces traduites du français. IUT de Tarbes . d'autre part la noblesse personnelle ne donne plus le droit de posséder des serfs. Anitchkov. Elisabeth (1741-1761) Lorsqu'elle monte sur le trône à l'âge de 32 ans.jpg Le jour de Noël 1761 l'impératrice Élisabeth meurt et le grand-duc Pierre monte sur le trône de Russie sous le nom de Pierre III. le savant Mikhaïl Lomonossov (1712-1765) crée une usine de verrerie en 1752.4.3.cierzniak. L'architecte italien Rastrelli entreprend la construction du Palais d'Hiver (Зимний Дворец) et l’amélioration d'autres résidences impériales : Tsarskoïe Selo (Царское Село) et Peterhof (Петергоф). Pendant le règne d'Élisabeth les privilèges de la noblesse sont revus. L'état des finances s'améliore. Convertie à l'orthodoxie.1. Dès le début. elle (http://clavier. naît en 1729 à Stettin (aujourd'hui Szczecin) dont son père. Pendant 17 ans. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe».

1.1.dont le plus célèbre sera l'Institut Smolny. IUT de Tarbes . et blesse profondément le sentiment religieux des Russes en décidant la fermeture de toutes les chapelles privées. Naissance d’une classe moyenne grâce au développement du commerce et de l'industrie. (À la mort de Pierre le Grand on comptait en Russie 98 usines.4. l'Académie des sciences de Saint-Pétersbourg accueille le premier académicien russe. Bilan du règne : Éducation et culture (Essor considérable de l'éducation. En 1782 elle lance un vaste plan d'instruction générale qui doit doter le pays d'un vaste réseau d'écoles publiques. puis celles de la classe moyenne . Catherine II fonde dès 1764 une série d'instituts pour l'éducation de jeunes filles (les mères de l'élite du XIX siècle) . Les travaux de la Commission atteindront de larges couches de la société russe grâce au développement de l'imprimerie et de la presse.4. Compilé. Confirmation du modèle occidental et émergence de l'intelligentsia russe : En 1767 Catherine publie son programme dans une "Instruction" (Наказ).2.3. Kherson. déçues. Depuis 1940 l'Université de Moscou porte son nom. 1. A la cathédrale Notre-Dame-de-Kazan.3. Essor de l'urbanisation du pays avec la fondation de villes nouvelles comme Sébastopol. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». La ville de Saint-Pétersbourg s'enrichit de palais et de monuments conçus par les artistes et architectes venus de France et d'Italie principalement. Composée jusqu'alors d'académiciens étrangers.3. ce que renforce le mécontentement général.nobles d'abord. Le nouveau tsar s'entoure exclusivement d'Allemands au détriment de la noblesse russe. démontrant la nécessité d'une réforme radicale. . D'aucuns prétendent qu'il a été assassiné sur les instructions de Catherine. excepté le clergé et les paysans serfs. esprit universel. Elle convoque une Commission législative dans laquelle toutes les couches de la population seront représentées. Accès de celle-ci à l'éducation. Ekaterinoslav.4.1. S'intéressant à la psychologie et à la pédagogie. A la mort d'Élisabeth il y en aura 984. Catherine est proclamée impératrice et son fils Paul héritier du trône. Un complot est ourdi par les officiers de la Garde et un coup d'État se produit le 28 juin 1762. Le mot "intelligentsia" entrera en usage à cette époque. Une école secondaire est créée auprès de l'université pour préparer les futurs étudiants. inspiré par l'Esprit des lois est à tel point libéral pour l'époque que sa publication sera interdite en France.) 1. Pougatchev est exécuté publiquement à Moscou en 1775. La révolte paysanne de Pougatchev (1773-1774) est réprimée sauvagement.Université Paul Sabatier Toulouse III. à la culture et au débat d'idées. o Rappelons nous qu’en 1755 avec l'aide du mécène comte Ivan Chouvalov.1. Pour la première fois il y eut un débat très vif sur le servage. Elle entretient une correspondance personnelle suivie avec Diderot et Voltaire. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 17 sur 47 . des arts) L'impératrice est une lectrice passionnée des philosophes français. Ce texte. L'autre face de la médaille Le discours très libéral de l'impératrice suscite des espérances qui. Mikhaïl Lomonossov fonde l'Université de Moscou qui deviendra de nos jours le second centre scientifique de la Russie. savant de génie Mikhaïl Lomonossov (1712- 1765). tâche menée par l'un des favoris de l'impératrice le prince Potemkine. Pierre III est emprisonné et meurt quelques jours plus tard dans des circonstances troubles.3.1. conduiront à la révolte conduite par Pougatchev et qui sera l'une des plus dramatiques de l'histoire de l'Empire.

Ces assemblées. IUT de Tarbes .1.1.1.2. élues avec un suffrage censitaire (il fallait pouvoir payer l'impôt pour voter).L'apogée de l'Empire russe (1796-1893) • 1796-1801. la France signe en janvier). La Russie était à cette époque la grande force de l'équilibre de l'Europe. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». – instaure l'exonération des impôts. écrasé par les armées tsaristes. Une politique étrangère expansionniste conduira à l'annexion de toute une partie de la Pologne qui disparaîtra de la carte de l'Europe. Ils furent dissous en 1918 par le nouveau pouvoir soviétique au profit des Soviets locaux. assassinat du tsar le 1er mars 1881 • 1887 : non renouvellement de l’Entente entre le tsar et les empereurs allemands et autrichiens en raison du contentieux russo-autrichien dans les Balkans • Juillet 1891 : visite de la flotte française à Kronstadt.4M$ aux États-Unis • 1878 : le 13 juillet. représentaient la noblesse locale et les riches artisans et commerçants. Les empereurs de Russie au XIXe siècle 1. intervention en Hongrie aux côtés de l’Autriche • 1861 : le 3 mars. déclenchement de l’insurrection polonaise. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 18 sur 47 .2. La fin de son règne est marquée par une politique plus réactionnaire. • 1799-1800. Campagne militaire de Souvorov en Italie et en Suisse. 1. émancipation des serfs avec de nombreuses restrictions. La Charte de la noblesse (1785) : – donne un statut légal à cette classe. La période des guerres napoléoniennes fait qu'Alexandre devienne le tsar qui vainquit Napoléon. en même temps que le nombre de serfs continue à augmenter du fait de la confiscation de biens de l'Église et de leur distribution aux dignitaires et aux favoris de l'impératrice. Traité de Berlin. Compilé. – abolit le service obligatoire. Avant 1917 Chronologie . • 1812 : Invasion et défaite de l'armée napoléonienne lors de la campagne de Russie • 1837 : Première ligne de chemin de fer allant de St Pétersbourg à Tzarskoé-Sélo (23 km). • 1864 : Création des Zemstvo (type d'assemblée provinciale de l'Empire russe). Son libéralisme ne résistera pas à la Révolution française (1789) et au défi à l'absolutisme royal que constitua pour elle la décapitation de Louis XVI. • 1863 : le 22 janvier. futur Nicolas I. Le pouvoir des propriétaires sur les paysans s'accroît encore. Une insurrection des patriotes polonais sera réprimée dans le sang en 1794. 1. partage d’une partie des Balkans entre Autriche et Russie • 1881 : Après 5 attentats manqués. • 1867 : Vente de l'Alaska pour 7. Alexandre I : règne de 1801 à 1825 Fils de Paul I et petit fils de Catherine II qui a personnellement surveillé son éducation et celle de ses frères Constantin et Nicolas. Règne de Paul I.2. L'extension vers Moscou sera décidée en 1842 • 1849 : En août. – donne le droit aux nobles de se livrer au commerce.Université Paul Sabatier Toulouse III. • 11 septembre 1892 : Serge Witte devient ministre des finances et mène jusqu’en 1903 une politique d’industrialisation accélérée. • 27 décembre 1893 : ratification par le tsar d’une convention créant une alliance militaire avec la France (signée le 18 août 1892. de créer des industries et de conserver leurs terres avec les paysans qui y habitent en propriétés héréditaires.

Université Paul Sabatier Toulouse III. Fondée sur les préceptes religieux. Nationalité (ou génie national)" (Православие. Il n'est pas populaire dans la Garde. œuvre d'Alexandre I. Cette idée nécessite une armée importante.1857) L'insurrection des Dékabristes (Décembristes) eut pour conséquence: Photo source: Hermitage Museum • la restriction des libertés dans l'éducation.club/illustrations/1006/1 En 1825 le mécontentement touche toutes les couches de la population : 006037-i_092. • Il tentera d'isoler la Russie du reste du monde. IUT de Tarbes . Alexandre.2. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe».e- reading. le renforcement de la (Wikimedia Commons) censure et l'instauration d'une politique réactionnaire étouffante qui caractérise tout le règne de Nicolas I. La Sainte-alliance. Figure 7 – Alexandre Ier voire méprisant ouvertement la noblesse russe. Compilé. composée de jeunes officiers nobles hautement instruits qui s'étaient organisés en groupes plus ou moins secrets. et engagera dans les administrations un personnel nouveau. comme les Polonais. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 19 sur 47 . elle doit protéger les monarques qui gouvernent leurs peuples comme délégués de Dieu et combattre tout mouvement subversif et révolutionnaire. le tsar mystique. Figure 8 . formée au cœur des provinces russes dans les villages militarisés voulus par Paul I et mis en œuvre par Alexandre. En 1833 le slogan "Orthodoxie.Nicholas I painted c. la famine s'étend dans le pays et une terrible inondation frappe la capitale. la peine des 31 restants sera commuée par l'empereur en celle des travaux forcés. ignorant. conclue en 1815 entre les empereurs de Russie et d'Autriche et le roi de Prusse constitue une charte morale de l'Europe chargée de veiller à l'exécution des décisions du Congrès de Vienne. Né en 1796. Un grand nombre sera envoyé en Sibérie. Ceci d'autant plus qu'Alexandre s'entourera d'étrangers. Nicolas I : règne de 1825 à 1855 Petit fils de Catherine II. Des jeunes officiers nobles. Народность) résumera les principes sur lesquels reposera désormais la monarchie. Autocratie. instruit.2. L'insurrection des Dékabristes (Décembristes) (14 décembre 1825) fut le premier mouvement révolutionnaire en Russie. conduites souvent en dehors du territoire russe épuisent le trésor. Les régiments fidèles parviennent sans peine à rétablir l'ordre. 1852 by Hans Kruger (1797 . La société russe reprochera au souverain un manque d'intérêt pour son pays. 120 officiers et civils seront jugés et 36 condamnés à mort. 5 seulement seront exécutés. une politique intérieure réactionnaire. • Il réprimera durement toute révolte. mais issu souvent de milieu modeste. Le tsar se méfiera de la noblesse qu'il renverra dans ses terres. abandonne le trône à son plus jeune frère Nicolas et disparaît dans des circonstances troubles. (http://www.1. Самодержавие.jpg ) les guerres. Il fonde en 1819 un centre d'études qui deviendra l'Académie des ingénieurs militaires. 1. Ces fonctionnaires constituent une nouvelle élite qui doit sa promotion à l'État et qui le servira mieux que ne l'avait fait la noblesse. en particulier le soulèvement des peuples récemment rattachés à la Russie. qui veulent des changements profonds en Russie se révoltent contre le tsar et tirent sur lui.

veulent lui donner une instruction très étendue et orientée vers les humanités. Les intellectuels commencent à s'intéresser au peuple. Alexandre III : règne de 1881 à 1894 Né en 1845. Des réformes pour réorganiser le service militaire: élévation du niveau culturel des officiers. l'existence du servage apparaît de plus en plus inacceptable. éducation des soldats. avec la création wiki/File:Shilder_AlexanderIII. Nicolas I disparaît d’une mort subite en 1855 au moment où il est en train de perdre la guerre de Crimée. Quelques heures avant son assassinat par les nihilistes. Alexandre II avait signé un acte de convocation des délégués élus qui devaient prendre part à la confection de nouvelles lois et discuter un projet de Constitution. mais il usera de son pouvoir (https://fr. Fils aîné de Nicolas I et de sa femme. Le Caucase avait été conquis par Alexandre I dans une guerre contre la Perse en 1812. Figure 10 . 1.2.org/wiki/Alexandre d'autocrate pour imposer des réformes. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 20 sur 47 . pratiquement abolies. Son père est partisan d'une instruction militaire. IUT de Tarbes . Ses Figure 9 – Alexandre II idées politiques sont conservatrices. et sa mère et sa grand-mère. A la fin du règne de son père il est associé aux affaires intérieures de l'État et se pose en protecteur des idées conservatrices. Depuis que la noblesse a délaissé le service de l'État. 1. Ainsi. découvrant ainsi ce qui est le plus grave problème de l'époque : le servage.org/ de croissance de 8% dans la métallurgie en particulier.wikipedia. C'est en 1860 que l'on considère comme achevée la pacification du Caucase après la fin de la longue résistance de l'imam tchétchène Chamil.Université Paul Sabatier Toulouse III.1. et le Mir (communauté villageoise) est responsable du paiement des impôts. fille du roi de Prusse. le projet comportait en lui- même un contresens flagrant : en soustrayant le serf à l'arbitraire de son seigneur on l'introduisait de force dans une collectivité qui prenait figure de nouveau propriétaire. En 1837 le jeune prince effectue avec son précepteur Joukovski un grand voyage à travers la Russie et plusieurs pays européens. Abolition du servage (1861) et réforme de la terre: la propriété terrienne fut déclarée commune sans que personne ne songe à consulter les paysans. tout en multipliant les mesures répressives afin de briser le cycle des entreprises terroristes. veuve de Paul I. abrogation des peines corporelles. Extension de l'empire en Asie principalement: la Russie gagne les rives de la mer du Japon et devient puissance du pacifique.4. Alexandre est né à Moscou en 1818.3. suscitant parfois une _II_(empereur_de_Russie) ) violente opposition de certains milieux. Alexandre II : règne de 1855 à 1881 Alexandre II devra mettre fin dans des conditions humiliantes pour la Russie à la guerre de Crimée perdue par son père. second fils d'Alexandre II. Les différences de classes.1. le 1 mars 1881. connaissent une consécration nouvelle dans certains textes de lois. réduction du service militaire de 20 à 6 ans.Alexandre III Le développement industriel se poursuit à un rythme élevé avec un taux (https://commons. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Il affirme que le servage a été une institution salutaire et il voit la force de l'orthodoxie russe dans son attachement à l'absolutisme.wikimedia. amélioration des rations alimentaires et de l'état sanitaire.2.jpg ) Compilé.

IUT de Tarbes . (https://fr. o novembre : réforme agraire de Stolypine – donne aux paysans la possibilité de sortir de la commune • 31 août 1907 : accord anglo-russe permettant la constitution de la « Triple-Entente ». o De janvier à octobre : grèves générales et troubles agraires o 17 octobre : Manifeste d'octobre de Witte : libertés civique. Les investissements étrangers sont très importants. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 21 sur 47 . Contrairement aux traditions.1. ainsi qu'une installation d'un Tribunal international chargé d'arbitrer les conflits entre les États. Une convention militaire est signée en 1892 par les généraux de Boisdeffre et Obroutchev. Le prestige de la Russie est grand en Europe et Alexandre III est appelé "Pacificateur" : en effet. Alexandre III pratique une russification à outrance en Pologne.Nicolas II l'escadre russe et coulent sept unités sans déclarer la guerre.Chute de l'Empire russe • 1894 : Nicolas II est le dernier tsar de Russie qui succède à son père. développement futur du suffrage universel.2. A Saint.Université Paul Sabatier Toulouse III. Il confirme l'Alliance franco-russe. Il défend l'idée de la paix universelle et il propose à toutes les puissances une réduction des armements et un adoucissement des procédés de guerre. d'usines gigantesques. En politique extérieure la Russie opère un rapprochement avec la France. La flotte française visite Cronstadt en 1891 et la flotte russe lui rend sa visite à Toulon en 1893. Les cercles intellectuels sont étroitement surveillés et ceux qui prônent les idées révolutionnaires se regroupent à l'étranger.wikipedia. • D'octobre à novembre 1911 : première guerre dans les Balkans • De juin à juillet 1913 : seconde guerre dans les Balkans • 1er août 1914 : l’Allemagne déclare la guerre à la Russie • 1914-1918 : La Russie prend part à la Première Guerre mondiale aux côtés des Alliés • 20 février-2 mars 1917 : Révolution de Février 1.org/wiki/Nicolas_II#/ media/File:Nicolas_II_photographie_coule Compilé.Révolution russe de 1905 qui englobe l'ensemble des troubles politiques et sociaux qui agitèrent l'Empire russe en 1905 : o 22 janvier « Dimanche rouge » : fusillade contre 100 000 personnes présentant une pétition. Chronologie . Dans la nuit du 8 au 9 février 1904 les Japonais attaquent Figure 11 . dans les pays baltes et en Finlande. ministres non responsables. L'empire russe multiethnique doit devenir russe et orthodoxe. échec cuisant pour la Russie • 1905 .5. visite la France en 1896 et reçoit le président Félix Faure en Russie en 1897. Il meurt des suites d'une longue maladie le 20 octobre 1894. Le jeune empereur porte son intérêt sur les problèmes d'Extrême- Orient. Les voies ferrées s'allongent de 40%. son règne a une période sans guerre.restriction des pouvoirs de la douma. commencé en mai 1891 réunira Moscou à Vladivostok en 1903 (9 198 km). association réelle d’une douma élue au processus législatif • 1906 : première Douma o 6 mai : Loi fondamentale . Nicolas II : règne de 1894 à 1917 Il poursuit la ligne politique traditionnelle de l'équilibre européen. Le Transsibérien. • 10 février 1894 : traité de commerce avec l’Allemagne • 13-15 mars 1898 : création du Parti ouvrier social-démocrate de Russie • 1901 : création du Parti socialiste révolutionnaire • 1903 : séparation entre Mencheviks et Bolcheviks lors du deuxième congrès du POSDR • Du 8 février 1904 au 5 septembre 1905 : guerre russo-japonaise. L'enseignement primaire relève désormais des paroisses.

Ses méthodes autoritaires provoquent un mécontentement grandissant de toute la société qui conduit à la révolution de 1905. Le 2 mars 1917 Nicolas II signe l'acte d'abdication non seulement pour lui-même. La troisième Douma d'État se réunit en novembre 1907. de propriétaires et membres de professions libérales. En 1916 la Russie compte près de 2 millions de tués et le double de blessés. jusqu'à son assassinat en 1911.Université Paul Sabatier Toulouse III. Une révolution éclate en 1905 qui amènera de grands changements politiques et sociaux dans le pays. Le gouvernement provisoire qui se met en place ne dispose pas d'un appareil de pouvoir. Le ministre Witte poursuit sa carrière sous Nicolas II. comprenant principalement les constitutionnels-démocrates ou "cadets". les restes de la famille impériale recevront les obsèques nationales. Il est remplacé par Stolypine qui continuera la modernisation de la Russie. scindés depuis 1903 en bolcheviks et mencheviks. A la suite de la révolution de 1905 et le début d'une représentation populaire en Russie.3. IUT de Tarbes . 1.de le déposer le 25 octobre 1917. et les "octobristes". à la révolution russe. La période 1905-1914 voit de graves désordres ruraux parallèlement à un développement économique exceptionnel. Le mécontentement général grandit et les mouvements révolutionnaires multiplient attentats et assassinats.1. sous la présidence de Boris Eltsine. ce qui permettra aux bolcheviks . En 1915 tous les partis représentés sont dans l'opposition au tsar : – le bloc progressiste. Nicolas II sera assassiné avec toute sa famille dans une cave d'Ekaterinbourg le 16 juillet 1918. du moins en ce qui concerne l'économie. URSS et après : Époque soviétique (75 ans) 1. en faveur de son frère Michel. On considère qu'en 1914 la Russie a rattrapé une bonne partie de son retard sur le reste de l'Europe. s'organisent et participent aux Doumas successives (Chambre basse du Parlement). pour obtenir la date selon le calendrier julien en vigueur à l'époque en Russie. La quatrième Douma (1912- 1917) sera la dernière de la Russie tsariste. Le 17 juillet 1998. – les partis révolutionnaires. Elle inaugure la période de 10 ans de régime représentatif qui va donner à la Russie un essor économique exceptionnel. mais aussi pour son fils Alexis. les partis politiques se développent.1. 1. l'URSS est créée en 1921.2.qui sont 77 000 organisés par Lénine . Pétersbourg on sous-estime les forces japonaises et après plus d'un an d'hostilités la Russie capitule. Bilan du règne Le maintien de l'autocratie comme seule voie possible.5. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe».1. Le peuple ne comprend pas les raisons de cette guerre. ils souhaitent une monarchie constitutionnelle et espèrent amener Nicolas II à accepter de partager le pouvoir avec la représentation populaire et à tenir compte du mécontentement général. soustraire 13 jours) : L'Empire russe s'éteint réellement en 1917. Ils s'efforcent de combiner leurs activités révolutionnaires clandestines avec une représentation légale au parlement. Le développement industriel fait naître et augmenter très rapidement un prolétariat qui se recrute dans la paysannerie. La Russie s'engage dans la Iere Guerre Mondiale en 1914.3. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 22 sur 47 . devenue monarchie constitutionnelle. Ce système nécessite une série de dispositions répressives qui pousseront un grand nombre d'intellectuels à fuir le pays. Composés d'aristocrates libéraux. Année 1917 et la décomposition de l'empire. comprenant les socialistes-révolutionnaires et les sociaux-démocrates. Création de l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS) Chronologie des événements (1917 – 1922) (Les dates selon le calendrier grégorien . Compilé. de capitalistes.

Les unités sont stoppées par les ouvriers.05.1917 .Les USA reconnaissent le Gouvernement provisoire.Kerenski forme le troisième Gouvernement de coalition. 25. 26. nombreux cas de désertion. convocation d'une Assemblée Constituante. la Grande-Bretagne et l'Italie. Ouverture du parlement. Octobre 1917 . À l'initiative des bolcheviks.1917 .Manifestations des travailleurs avec des slogans contre la guerre. Le lendemain les soldats tirent : 150 morts. Les allemands menacent Petrograd.1917 .1917 .1917 .Kornilov envoie des troupes à Petrograd pour prévenir des actions possibles des bolcheviks. Kerenski forme un directoire de 4 membres qui se charge des affaires du pays en attendant la formation d'un nouveau gouvernement.11. Mars 1917 .1917 – Toute la famille impériale est arrêtée.03.05. 22. Septembre 1917 .09. 03. chef des armées. Rétablissement de la peine de mort au front. appel aux soldats à créer des comités dans les unités.Premier congrès des Soviets.Abolition de la peine de mort. Les bolcheviks prennent le contrôle du Soviet de Petrograd présidé par Trotski (rentré de l’exile).1917 .1917 .1917 .03. En face. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». excepté Lénine.03. exige le rétablissement de la discipline. Depuis le théâtre de la guerre Nicolas II donne l'ordre de "faire cesser les désordres dans la capitale".Grève de 50 000 ouvriers pour commémorer le « dimanche sanglant » de 1905 (fusillade contre 100 000 personnes présentant une pétition) 27.08. Kerenski se sent obligés de respecter les engagements vis-à-vis de la Triple-Entente.80 000 grévistes à Petrograd. 30. les gardes rouges. garantie des libertés politiques. Lors d'une session clandestine du Comité central Lénine obtient par 10 voix contre 2 la décision en faveur d'un soulèvement armé. La situation économique du pays ne cesse de se dégrader.06. les matelots et les soldats passés du Compilé. Début de la répression contre les bolcheviks. Accélération de la création des soviets dans tous le pays. Proclamation de la République. Le lendemain il prononcera ses "Thèses d'avril". Les bolcheviks s'en vont dès la première séance. manifestations contre la guerre. suivis immédiatement par la France. Juillet 1917 . Création du Comité révolutionnaire de guerre pour organiser la défense de la ville contre les forces allemandes. 15. 22. 01-17. Tous se prononcent pour la formation d'un nouveau Gouvernement de coalition.03.01.05.1917 .1917 .Lénine rentre d'exil.Le Gouvernement provisoire présente son programme : amnistie.07. qui affirme que les bolcheviks sont prêts à assumer seuls le pouvoir. prenant ainsi le contrôle de l'armée.Le général Kornilov.03. 06. 19. 03-24.Gouvernement provisoire. les cheminots et les matelots qui défendent la capitale.1917 .Nouveau Cabinet formé par Kerenski. A Pskov Nicolas II signe l'acte d'abdication en son nom et au nom de son fils Alexeï en faveur de son frère Mikhaïl.04.Occupation de la Galicie [entre la Pologne (ouest) et l’Ukraine (est)] par les forces allemandes (1ere GM).Grève générale à Petrograd.1917 . Lénine s'enfuit en Finlande. 16. Trotski le transforme en état major de la préparation de l'insurrection. Le lendemain ce dernier refuse la couronne.1917 . La Russie est épuisée par 3 années de conflit tandis que la population aspire à la paix. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 23 sur 47 . 01. 21. Kerenski écarte Kornilov et devient chef des armées. Lénine rentre secrètement à Petrograd.Université Paul Sabatier Toulouse III.1917 .Les bolcheviks commencent à former les Gardes rouges.1917 –Gouvernement de coalition formé par le Gouvernement provisoire et le Soviet.1917 . qui se prononce pour la paix.03. 25.Le Gouvernement provisoire reconnaît à la Pologne le droit à l'indépendance.Rupture définitive entre le Soviet et le Gouvernement provisoire qui appelle à l'aide les troupes qui lui sont restées fidèles. Le pain manque.02. poursuite de la guerre. 18. IUT de Tarbes .Lénine appelle au soulèvement armé dans des lettres adressées au Comité central.

Toutes les personnes ayant atteint l'âge de 16 ans ont le droit d'entrer dans les établissements d'enseignement supérieur.10. Décret sur la Terre : les terres sont confisquées aux propriétaires sans aucune contrepartie et mises à la disposition des soviets locaux pour être distribuées aux paysans.Signature du Traité de Paix à Brest-Litovsk.Nationalisation de toutes les petites entreprises de plus de 4 salariés.1917 .1918 .11. Décembre 1917 .Décret sur « La terreur rouge » (arrestations et exécutions de masse de l’opposition). Août 1918 . Les bolcheviks persuadent les troupes appelées par le Gouvernement provisoire de passer de leur côté.09. Compilé. Dans la nuit du 6 au 7 novembre (24-25 octobre selon le calendrier julien) les insurgés investissent sans grande difficulté les points stratégiques de la ville. Arrestation des dirigeants du parti des cadets accusés de préparer la guerre civile.Création de la police politique. 25 millions de parcelles de 5 ha seront la cause d'une mauvaise productivité.Décret sur le travail obligatoire.Mobilisation générale dans l'Armée Rouge.Assassinat à Ekaterinbourg de toute la famille impériale.Création de l'Armée Rouge.1918 .Décret sur la Paix : proposition pour les belligérants de cesser immédiatement le conflit. Mars 1918 . 19. Cependant les bolcheviks obtiennent la majorité à Petrograd. IUT de Tarbes . 10.1917 . 05.11. Réquisition de toutes les maisons d'habitation : création des appartements communautaires (коммуналка) qui subsisteront jusqu'en 1991 et au-delà (Il en a encore). 3/4 de l'industrie minière et métallurgique.1920 .11. les Pays Baltes. Tous les journaux "bourgeois" sont interdits. bolcheviks - 25%. la Finlande. le Comité révolutionnaire de guerre prend le pouvoir au nom du Soviet (RÉVOLUTION D’OCTOBRE).1918 . 26.Décret sur la liquidation de l'analphabétisme. côté des bolcheviks.1918 .1918) 14. L'organisation est confiée à L.1917 . Moscou redevient capitale.Adoption du calendrier grégorien alignant la Russie sur le reste de l'Europe. commandés depuis le bâtiment de l'Institut Smolny.12. La Russie perd la Pologne. 10.11. Cela représente la perte de 1/4 de la population.Les élections de la Constituante : Parti socialiste révolutionnaire (SR) .1918 . 14.1920 . Les Soviets prennent le pouvoir dans de nombreuses villes en Russie. excepté le Palais d'Hiver. Janvier 1918 . 29.Proletkoult « Culture du prolétariat » : prise en charge de la vie culturelle et spirituelle.1919 .Le Gouvernement provisoire est chassé.11. 29.1920 .Interdiction des publications contre-révolutionnaires.07. 16. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 24 sur 47 . la "vétchéka" (ВЧК Всероссийская чрезвычайная комиссия по борьбе с саботажем и контр-революцией).13%. à Moscou et dans les unités sur le front Nord et Ouest.01.1917 . (31. Débute la Conférence de paix de Brest-Litovsk. Le nom de cette institution changera à plusieurs reprises. Kerenski prend la fuite.12.Le Comité central du parti des bolcheviks rompt les négociations qui étaient menées en vue de former un nouveau gouvernement de coalition avec des représentants des autres partis socialistes. 1/4 des terres cultivées.11.11.Appel de Lénine et Staline aux musulmans de la Russie pour lutter contre toutes les formes d'oppression. Les députés cadets seront chassés de la Constituante.02. 25. 15. 08. La "Pravda" publie les thèses de Lénine selon lesquelles l'Assemblée Constituante doit se soumettre au pouvoir soviétique.01. 10.1918 . 29. insuffisante pour approvisionner la population urbaine.Université Paul Sabatier Toulouse III.La réforme de l'orthographe. Trotski.58%.05. l'Ukraine. puis des grandes entreprises métallurgiques."Déclaration des droits des peuples de Russie". Très rapidement commencera la collectivisation et la création des premiers sovkhozes.1917 . Nationalisation des banques.Loi sur la distribution de la terre aux paysans. 07. cadets et autres partis "bourgeois" .02. Décembre 1917 . Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». droits qui vont jusqu'à l'autodétermination et la séparation. une partie de la Biélorussie et la Transcaucasie.1917 .

1928 : Course massive à l’industrialisation conformément au premier plan quinquennal 1934 : Loi sur la trahison de la patrie . Au cours de la guerre civile qui va de 1918 à 1920 puis durant les premières années de la NEP elles vont rejoindre. Durant les grandes purges mises en place par Staline. écon. qui signifie « Administration principale des camps » 1936-1938 : La Grande Terreur et les Grandes Purges de Staline (élimination de ses ennemis réels et supposés par une vague de répression menant à la mort ou au Goulag). 1921 . 30.Chronologie (1922 – 1949) 1922 : Staline devient Secrétaire général du Parti communiste.12. Dès la fin de 1917 nombreuses régions de la Russie déclarent leur indépendance et créent des républiques socialistes soviétiques. 1928 . Création de GOULAGS . Glavnoïé oupravlénié laguéreï. Plus 2 millions (3 millions selon les sources) de personnes qui vont quitter le pays. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 25 sur 47 . Création de la Guépéou (GPU). volontairement ou "aidées" par l'Armée Rouge. Celle-ci cèdera la place à la Fédération de Russie (Российская Федерация) le 8 décembre 1991.La NEP (nouvelle polit. Les terres et les moyens de production des paysans sont regroupés dans les kolkhozes (coopératives agricoles) ou dans des sovkhozes (fermes d’État). ou bien Compilé. 1924 : Mort de Lénine et pris du pouvoir par Staline.Université Paul Sabatier Toulouse III. notamment celle de la République socialiste fédérative soviétique de Russie (RSFSR). Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». 1. IUT de Tarbes .Plans quinquennaux principalement axés sur l’industrialisation et sur la collectivisation. de même que les Koulaks (riches paysans) en tant que classe. Bilan de l’époque (1917 – 1949) Pertes dans la guerre étrangère entre 1914 et 1920 : 8% de la population de 1913 (au total 12 millions et demi de disparus). comprenant plusieurs républiques.Союз Социалистических Советских Республик). . Pouvoir absolu de Staline. 1939 . les personnes ayant été en contact avec l’étranger. création du NKVD (НКВД. constituant ce qu'on appelle la "première vague" de l'émigration.relative libéralisation économique) face à la famine. entrée dans la Seconde Guerre mondiale 1943 : Défaite de l'armée allemande à Stalingrad et à Koursk Mai 1945 : Capitulation de l’Allemagne. 27 millions de Soviétiques sont morts au cours du conflit Août 1949 : Explosion de la première bombe atomique soviétique. abréviation du russe : Народный комиссариат внутренних дел « Commissariat du peuple aux Affaires intérieures ». date de création du KGB. la République socialiste fédérative soviétique de la Russie (RSFSR) et formeront le 30 décembre 1922 l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS) (СССР .mars 1940 : Guerre russo-finnoise Juin 1941 : Attaque massive du Troisième Reich (Opération Barbarossa). 1939 : Invasion de la partie orientale de la Pologne par l'Armée rouge. toutes les populations seront touchées. La propriété privée est totalement supprimée.2. police politique de l’URSS créée en 1934 par absorption de la Guépéou.Главное управление лагерей.3. puis de disparaître en 1954.1922 .Création de l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS) (СССР .Союз Социалистических Советских Республик). avant d'être elle-même progressivement dissoute et absorbée par le MVD à partir de 1946. police d'État de l'URSS entre 1922 et 1934. Stalinisme . et particulièrement les minorités nationales. 1927 : Exclusion de Léon Trotsky du Parti Communiste de l'URSS.

Avec 27 millions de morts. l'Union soviétique paya le tribut humain le plus élevé de la 2e Guerre mondiale. Staline développe un culte de la personnalité. L'insistance des États-Unis concernant la libéralisation économique des pays bénéficiant du plan a certainement joué un rôle. organisation militaire de l'URSS et de ses satellites européens en contrepartie à l’OTAN Février 1956 : Khrouchtchev dénonce les crimes commis par Staline sans son rapport secret présenté devant le XXe Congrès du PCUS. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Suite à la mort de Staline (1953).Université Paul Sabatier Toulouse III.3. Youri Gagarine Octobre 1962 : Crise des missiles de Cuba Octobre 1964 : Éviction de Nikita Khrouchtchev par Léonid Brejnev et Alexeï Kossyguine La guerre froide (1947 – 1962) 1947–1953 : apogée de la dégradation des relations entre l’ouest et l’est. Deux blocs se créent qui s’opposent clairement d’un point de vue politique. Compilé. Le Plan Marshall « Programme de rétablissement européen . Le plan Marshall a été rejeté par l'Union soviétique et les pays du futur bloc de l'Est. d'après l'Archipel du Goulag.. titre du roman d'A. IUT de Tarbes . redécouvre le concept Léninien de coexistence pacifique. L’URSS ne parvient à stopper l’envahisseur qu’au prix de lourds sacrifices humains et de l’abnégation du peuple russe pendant l’ainsi nommée Grande guerre patriotique (Великая Отечественная война) de juin 1941 à mai 1945. Avril 1961 : Premier vol de l’homme dans l’espace. Soljenitsyne. De la déstalinisation à la détente (1950 . Octobre 1957 : Lancement du Spoutnik 1. Novembre 1956 : Intervention de l'armée soviétique à Budapest. et des travailleurs forcés détenus en Allemagne sont à leur libération directement envoyés au Goulag. . 1.1964) Mars 1953 : Mort de Staline Mai 1955 : Création du Pacte de Varsovie. Nous avons désormais une compétition économique et technologique plutôt que politico-militaire. en particulier envers les juifs. tous ceux capables de formuler des critiques envers le régime. en réponse au Plan Marshall. L'économie américaine évita ainsi la récession à cause d'une surproduction massive. au travers de Khrouchtchev qui condamne alors les crimes de Staline.plan américain pour aider la reconstruction de l'Europe après la Seconde Guerre mondiale. le régime soviétique. L’ensemble du peuple russe et l’église russe orthodoxe se rallie au régime de Staline pour lutter contre les atrocités commises par l’armée allemande sur le sol soviétique. • L’arrivée d’Eisenhower marque une période de dégel des relations entre les deux blocs. Création du Kominform qui rassemble tous les partis communistes. économique et d’une certaine manière militaire au travers de soutien logistique à certains pays en guerre. . accréditant la possibilité d’une troisième guerre mondiale. Les promesses d’assouplissement de Staline sont rapidement balayées.3. Les fautes idéologiques seront corrigées et punies au sein de l'extraordinaire système répressif connu sous le nom de goulag. Ils s’opposent dans une guerre idéologique où chacun tente de prouver sa supériorité technologique (conquête de l’espace ou création d’avion espion de plus en plus perfectionné). le premier satellite artificiel de la Terre. le libre-marché étant incompatible avec une économie dirigée. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 26 sur 47 . De soldats prisonniers au front.

Mort de Léonid Brejnev. De plus.Mort de Youri Andropov. afin de maîtriser dans un esprit de transparence un équilibre désormais fondé sur une ‘destruction mutuelle assurée’ : • La détente est avant tout un mode de relations entre les États-Unis et l’URSS. En effet. non-ingérence au sein des blocs.3. Comme aucun de ses prédécesseurs avant lui. Gorbatchev a bousculé les structures rigides de la politique soviétique. le nouveau Président entendant rendre par tous les moyens. le bloc soviétique ne pourra pas suivre les États-Unis dans leur projet très coûteux de « bouclier spatial » et abandonne la course aux armements et consent à négocier. érigé dans le but d’arrêter l’hémorragie démographique qui avait un impact catastrophique sur l’économie de la RDA. Guerre fraîche (1975-1985) La fin de la détente a pour origine les nombreux conflits dans les zones ‘floues’ du monde comme l’Asie du sud-est et le Moyen-Orient. leur puissance et leur rang aux États-Unis et lutter contre une URSS assimilée à l’empire du mal. la coopération technologique et la livraison de céréales à l'URSS. Konstantin Tchernenko .3. Détente (1963-1974) Khrouchtchev est remplacé par Brejnev. Avec la Perestroïka (restructuration) il a tenté de transformer l’Union Soviétique en un état moderne. contrôle des armements. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». 1979 : Intervention de l'Armée rouge en Afghanistan. 26 mai 1972 : Signature des accords Salt avec les États-Unis sur la limitation des armements nucléaire. Période de « détente » troublée par deux crises : • La première crise. 1. ancien patron du KGB. Le dénouement de cette crise aboutira tout d’abord à l’éviction de Khrouchtchev qui sera remplacé par Brejnev. • Elle s’organise autour de 5 règles : parité mutuelle.Secrétaire général du PCUS le 11 avril. • Elle a pour but de préserver le statu quo en évitant les risques de guerre mondiale. l’arrivée de Reagan au pouvoir en 1980 aggrave encore plus le divorce soviéto-américain. mais surtout à un rapprochement des deux blocs. En 1985 Gorbatchev cumule la direction du Parti et celle de l’État. dialogue direct. IUT de Tarbes .4.Université Paul Sabatier Toulouse III. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 27 sur 47 . 1984 : 9 février .5. l’URSS retire ses missiles de l’île de Cuba en échange de la promesse des États-Unis de retirer leurs missiles situés en Turquie (dans le dos de Fidel Castro). Compilé. la construction du mur de Berlin en 1961. • La seconde grande crise. les deux blocs se rapprochent et en 1963 est mis en place le téléphone rouge. 1. notamment militaires. Début de la Guerre d'Afghanistan 1982 : 10 novembre . mit bien plus en évidence la menace d’une guerre nucléaire. devient Secrétaire général du PCUS le 12. 1968-1970 : Stagnation de l’économie à planification centralisée soviétique. Youri Andropov. permanence de la compétition idéologique. D’âpres négociation. Mars 1969 : Incidents frontaliers avec la Chine sur l'Oussouri. Chronologie (1968 – 1984) Août 1968 : Intervention de l'armée soviétique et des armées du Pacte de Varsovie à Prague. On aboutit donc à un contrôle et une réduction des armements via la signature du traité de non- prolifération nucléaire (TNP) en 1968. la crise des missiles cubains.

7. 1. d'un modèle . d'éduquer les jeunes en prenant l'exemple sur la vie et l'action du grand Lénine. qui ne sont chargés que de les suivre et les faire suivre.la première. IUT de Tarbes . durant les années 20. le parti vainqueur attire et les inscriptions se multiplient. L'enseignement professionnel est favorisé et l'accès à l'enseignement supérieur limité par des concours très difficiles.1971) 1964-1982 Brejnev Леонид Ильич Брежнев (1906-1982) 1982-1984 Andropov Юрий Владимирович Андропов (1914-1984) 1984-1985 Tchernenko Константин Устинович Черненко (1911-1985) 1985-1991 Gorbatchev Михаил Сергеевич Горбачёв (1931) 1. Imitation d'un héros. avec les enseignants et les délégués des élèves. On s'efforcera désormais de faire coïncider l'instruction et l'éducation. les élèves participent à des jeux militaro-sportifs.2. la "garde de Lénine" était mue par l'idée de la révolution mondiale Compilé.7.3. Bilan social : nomenklatura (1917 – 1985) Les bolcheviks ont à assurer le contrôle de tout le pays complètement désorganisé sur tous les plans. Dès ce moment on peut parler d'un "Parti de classe". disparaissent.. issues principalement du milieu ouvrier. Parallèlement à cette ligne générale. l'école soviétique est la plus progressiste du monde. Les dirigeants de l'URSS 1917-1924 Lénine Владимир Ильич Ленин (1870-1924) 1924-1953 Staline Иосиф Виссарионович Джугашвили (Сталин) (1879-1952) 1953-1964 Khrouchtchev Никита Сергеевич Хрущёв (1894 . Les progrès scientifiques appliqués à l'éducation font rêver. allant du tir au lancement des grenades.. Pendant 70 ans du régime soviétique on peut distinguer dans la nomenklatura 4 générations : . 1. et les militants de base. C'est ainsi que dès le début. les enfants présentant des aptitudes exceptionnelles suivent une scolarité spéciale et leur réussite est montrée en guise de vitrine de tout le système éducatif. en particulier celle du philosophe américain John Dewey. Les administrations qui ne leur sont pas favorables.Université Paul Sabatier Toulouse III. selon l'idéologie des bolcheviks. En effet. L’éducation (1917 – 1985) L'édification d'un monde nouveau. Les militants constituent une élite et l'obtention de la carte est un honneur. Durant la guerre civile le parti se militarise.6.". qui donnent les ordres et les consignes. Bilan de l’époque socialiste 1. Gouvernement et Administration se confondent. le secrétaire général du moment. Par ailleurs. L'étude de langues étrangères est réservée à une minorité et étroitement surveillée.3. se hiérarchise. La gestion est confiée au "collectif scolaire" qui comprend tous les personnels et tous les élèves. En 1982 le Congrès des Jeunesses communistes s'engage à "former des militants conscients des idéaux communistes. l'armature. Dans les années 60. l'éducation militaro-patriotique s'insinue dans toutes les matières enseignées. Dès 1918 la loi "sur l'école unique du travail" anéantit le système existant et adopte les méthodes pédagogiques les plus modernes.7. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». - Ces objectifs ne changeront pas durant les 75 ans du régime. Pas assez nombreux (les bolcheviks) au départ. Un changement complet est opéré à partir de 1929 et la mise en place de la planification qui touche le système éducatif au même titre que l'économie.3.est le principe généralement appliqué.1. devait commencer par la formation d’une jeune génération capable « d'édifier une économie socialiste pour la société communiste ». La direction est assurée par le Conseil de l'école. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 28 sur 47 .3. le personnage d'un livre ou d'un film . Parti. Seules les méthodes pédagogiques et les matières enseignées peuvent varier selon les époques.Lénine toujours. mais en même temps on observe deux groupes : les apparatchiks (аппаратчики) qui constituent l'appareil. entre autres.

L’URSS réussit le pari du précurseur génial des vols spatiaux. Compilé. surtout matériels : logement. resté en France à la suite d'une tournée de la troupe du théâtre Kirov de Leningrad en 1961. ont pris les risques et demandé l'asile politique à l'Ouest. mais aussi les stations orbitales et les vols vers les planètes :  4 octobre 1957 : réussite incontestable qui a enthousiasmé le monde entier. représentée par Gorbatchev. de Kirov également. de la transformation de l'Union soviétique en superpuissance . Ils représentaient entre 1 et 1. Ce mouvement est né de l'expérience d'une vie vécue dans l'arbitraire. Sakharov seront connus dans le monde entier. Ils protestaient également contre l'entrée des troupes soviétiques en Tchécoslovaquie en 1968 et en Afghanistan en 1979. Les dissidents luttaient pour le respect des droits et des libertés de l'homme et du citoyen. la première femme de l'espace.3. et de simples citoyens qui découvraient les travers du régime. des personnalités qui devaient également servir de vitrine au régime.7. citoyens soviétiques qui s'opposaient ouvertement aux autorités ou qui pratiquaient une activité sociale non approuvée par les autorités. Bilan social : Hommes et femmes de talent (1917 – 1985) Ils étaient sous une étroite surveillance du KGB lors de leurs nombreux déplacements à l'étranger.5% de la population. Souvent ils ont été emprisonnés. Appartenaient à la nomenklatura les apparatchiks. et de Mikhaïl Barychnikov (1948). mais moral. Au début des années 1980 les problèmes que rencontre A. expulsés. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Sans violence. Soljenitsyne. de manifestation. qui. c'est celle de la bureaucratie et des fonctionnaires du Parti . voyages à l'étranger.  12 avril 1961 : premier vol spatial habité avec retour réussi de Youri Gagarine (1934-1968)  1963 : vol de Valentina Terechkova. approvisionnement dans les magasins spéciaux.3.3. On donne ce nom aux participants du mouvement contre le régime totalitaire dans les ex républiques populaires à partir de la fin des années 1950. qui a choisi de rester au Canada en 1974.4. Dans ce sens. imagine dès 1903 non seulement des fusées à plusieurs étages. Mettant ainsi en cause l'idéologie. voire exterminés dans le goulag. comme A. la ligne suivie était celle du renforcement de l'État. des droits garantis par la constitution soviétique : liberté d'expression. ils n'osaient même pas en parler entre eux. Les dissidents insistent sur l'importance déterminante des droits civils et politiques dans l'évolution de l'humanité. les militaires.Université Paul Sabatier Toulouse III. celle de Khrouchtchev et surtout de Brejnev. meilleurs établissements scolaires pour les enfants. mais le ton était donné par les réformateurs qui souhaitaient moderniser le système politique et social. C'est le cas des danseurs Rudolf Noureïev (1938-1993). 1. la quatrième génération. ces idées nées dans un cercle étroit d'intellectuels moscovites pénètrent rapidement toutes les couches de la population en URSS et trouvent la reconnaissance internationale. IUT de Tarbes . ils seront férocement persécutés. est plus diversifiée. d'association. Dans d'autres domaines. le "bip-bip" du premier satellite artificiel. et la pensée des conséquences d'un tel acte sur leurs familles les décourageait. les dissidents demandaient le respect des lois existantes. savants. la troisième génération. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 29 sur 47 . celle de la période stalinienne. non pas au nom de la collectivité. Cette appartenance assurait toute une gamme de privilèges et d'avantages. les hauts cadres des entreprises. Dans les rangs de la dissidence on trouve surtout les représentants des élites intellectuelles. le Spoutnik. . les hauts fonctionnaires. écrivains artistes. dans la seconde. ayant lu Jules Verne.7. 1. Si l'idée de déjouer la surveillance et rester en Occident leur traversait l'esprit. Konstantin Tsiolkovski (1857-1935). Bilan social : Dissidents (1917 – 1985) Dissidents. la cruauté et la violation des droits de l'individu au nom des "intérêts de la collectivité" ou de "avenir radieux de toute l'humanité". Cependant. mais au nom de l'individu. ce n'était pas un mouvement politique.

Université Paul Sabatier Toulouse III. La fin de l'Union soviétique Chronologie. Proposition rejetée le 25 par les républiques. 1. Gorbatchev a bousculé les structures rigides de la politique soviétique. Constitution d'un gouvernement provisoire. 1988 : Gorbatchev engage la Glasnost (« transparence ») pour la liberté d’expression et d’information. 25 décembre : Constatant que l'URSS n'existe plus. des réformes radicales doivent accélérer l’économie. sauf le Kazakhstan et la Russie. La Géorgie rejoindra la CEI ultérieurement. Comme aucun de ses prédécesseurs avant lui. 19 au 21 août : tentative de putsch des conservateurs contre Mikhaïl Gorbatchev. 26 avril 1986 : Catastrophe de Tchernobyl. et appelle le comité central du Parti à s'auto-dissoudre. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 30 sur 47 . 1986 : Le XXVIIe Congrès du Parti adopte un nouveau programme. Entre août et octobre. 6 sept. La perestroïka (restructuration) de Gorbatchev 1985 : Mikhaïl Gorbatchev est nommé Secrétaire Général du PCUS à la mort de Konstantin Tchernenko. : Le président soviétique Mikhaïl Gorbatchev propose la signature d'un nouveau document créant une Union des États souverains. Élu Président du præsidium du Soviet suprême en remplacement de Gromyko en 1988. 1987 : Tentative pour encourager l’investissement étranger en adoptant un décret sur les entreprises communes. : Onze républiques soviétiques (sauf la Géorgie et les trois États baltes) signent à Alma Ata (Kazakhstan) un accord mettant fin à l'Union soviétique et créant la Communauté des États Indépendants (CEI). IUT de Tarbes .1.4. les 13 républiques soviétiques restantes auront proclamé leur indépendance.10 juillet : Gorbatchev est réélu secrétaire général du parti communiste o 15 octobre : Gorbatchev reçoit le prix Nobel de la paix. 24 août : Le président Gorbatchev démissionne de son poste de secrétaire général du PCUS. libération d’Andrei Sakharov.4. jusque là assigné à résidence à Gorki et réhabilitation d’anciennes victimes du communisme. Sur volonté expresse de Gorbatchev. 29 août : Le parlement soviétique suspend les activités du PC et accepte de s'auto-dissoudre. 27 octobre : Djokhar Doudaïev est élu Président de la République de Tchétchénie. : Leningrad redevient Saint-Pétersbourg. dont la Pravda. 1er juillet : dissolution du pacte de Varsovie. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Fin de l’Union Soviétique : Désintégration (1991) Chronologie 1991 : 12 juin : Boris Eltsine est élu au premier tour président de la RSFSR. Avec la Perestroïka (restructuration) il a tenté de transformer l’Union Soviétique en un état moderne. 14 nov. 25 août : Le Parti communiste d'Union Soviétique est dissous. Il signe un décret suspendant les activités du PC russe. Gorbatchev cumule la direction du Parti et celle de l’État. Décembre : La Russie prend la place de l'URSS au conseil de sécurité de l'ONU. 1. 21 déc. Gorbatchev démissionne. 23 août : Boris Eltsine suspend la publication des principaux journaux communistes. 1989 : Fin du communisme dans les démocraties populaires satellites (en Europe) Février 1989 : Retrait de l’armée soviétique d’Afghanistan 1990 : o 15 mars : Le congrès des députés du peuple élit Mikhaïl Gorbatchev président de l'Union soviétique. o 29 mai . Compilé.

qui se lancent dans la création d'entreprises privées qu'on appelle au début "coopératives" : • Il y a ceux. En même temps l'élite politique se trouve considérablement rajeunie. Avec les 35 millions de cadres techniciens ils constituent une base sociale pour soutenir les réformes venues d'en haut. les républiques baltes (Estonie. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». politique de liberté d'expression et de la publication d'informations censées relancer l’économie soviétique. qui sont partis de rien.1. se manifeste à travers les quêtes spirituelles et la restauration des églises. Bilan : nouvelle détente et explosion de l’URSS (1985 . aux élites intellectuelles. le mot "mafia" n'évoque pas encore l'extrême violence.1991) Gorbatchev. IUT de Tarbes . Mise en place de 2 directives : • la Perestroïka («перестройка ». La société soviétique comprend 20 millions de personnes ayant fait des études supérieures (13 millions de diplômés).4.2.9%.1. et l'orthodoxie en particulier. affaiblissant ainsi le système. devenu en 1985 secrétaire général. la réunification allemande . Tout le système des valeurs s'écroule et la société se précipite vers le "tout est permis". Ce dernier groupe apporte dans les affaires les habitudes de corruption prises sous le régime soviétique. 1. Les autres républiques quittent l’Union soviétique avant décembre 1991 . économique principalement. Elles n’auront alors comme conséquence que la mise en exergue des diverses difficultés de l’URSS et son explosion en 1991. économique et politique (1985 . • la Glasnost (гласность : publicité [des débats] en russe. transparence. Le débat d'idées dénonce non seulement les nombreux dysfonctionnements ponctuels. La Perestroïka et la Glasnost de Gorbatchev. et • il y a surtout ceux qui sont issus de la reconversion de la nomenklatura. Bilan social.1991) Dès 1986-1987 la "désidéologisation" bouleverse et démoralise la société. Compilé. restructuration . "nouveaux riches". La glasnost donne l'accès à la parole aux dissidents. reconstruction. à la suite : • de la chute du mur de Berlin en 1989. alors qu'avant la perestroïka ils représentaient 45. Initiative privée dans l'économie : émergence d'un nouveau groupe social. tentative de démocratisation qui met en évidence les diverses difficultés de l’URSS et déclenche son implosion en 1991. • il y a des scientifiques qui désertent l'université pour se lancer dans le "business". introduit des changements significatifs qui se poursuivront durant les cinq années de son mandat. mais caractérise les relations dans la sphère économique. On les appelle ironiquement "nouveaux russes". ces décisions n’interviennent que trop tard et ne peuvent effacer les 70 ans d’emprisonnement intellectuel. économique et politique dans lesquels sont plongés les peuples des républiques socialistes. 1. La nomenklatura comprend désormais deux groupes. Lituanie) proclament leur souveraineté.4. interdite à l'époque. les libéraux et les conservateurs. • du désir d’émancipation des républiques socialistes : dès mars 1989. L'intérêt pour la religion. Malheureusement. Le pouvoir va initier les nouveaux rapports avec les religions. mais également remet en cause l'idéologie marxiste-léniniste. Au Soviet Suprême de 1989 les ouvriers et les kolkhoziens ne sont plus que 23%.1. les entrepreneurs.Université Paul Sabatier Toulouse III. Lettonie. chef de file des réformateurs au Comité central du Parti. A cette époque. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 31 sur 47 .

1. c’est-à-dire de la guerre froide et de la bipolarisation du monde. Le ministre de la Défense Dmitri Iazov ordonne aux soldats de rentrer dans les casernes. d'Ukraine et de Biélorussie cessent le travail. • de la tentative de putsch le 18 août 1991 : l’Armée rouge. 1. – La Russie prend la place de l'URSS au conseil de sécurité de l'ONU. appelle à la désobéissance civile et à la grève générale. Boris Eltsine annonce qu'il prend le commandement des forces armées en Russie. se dissolvent.Université Paul Sabatier Toulouse III. Il affirme "contrôler totalement la situation". Compilé. 22 août : Les putschistes sont arrêtés. Tout est prêt pour l'implosion. qui comporte beaucoup de communistes. Boris Eltsine.1.4. Les putschistes proclament l'état d'urgence pour six mois. d'un nouveau Traité de l'Union qui devait réformer les relations entre les républiques soviétiques et le Kremlin vers davantage de fédéralisme et d'autonomie. qui apporte un soutien militaire. annonçant le multipartisme. Les choses se précipitent avec le putsch (19-21 août 1991). Eltsine. est de facto annulée. et font entrer les chars de l'armée dans la capitale. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 32 sur 47 . 1. nouveau président des États-Unis. et le Pacte de Varsovie. élu deux mois plus tôt à la présidence de la République Soviétique de Russie. et de l'autre côté par le courant conservateur du parti et une partie de la population qui réclament le retour de l'autorité et le maintien du régime communiste. La signature. Nouvelle détente avec l’arrivée au pouvoir de Gorbatchev . qui avait été isolé par les putschistes dans sa villa de Crimée. Bush père. prévue le 20 par Mikhaïl Gorbatchev. L'Estonie et la Lettonie proclament leur indépendance. atterrit à Moscou. Gorbatchev est contesté d'un côté par les partisans de Eltsine qui souhaitent des changements plus profonds et plus rapides. réussit à rétablir la situation . Création de la Communauté des États indépendants (C. député de Sverdlovsk. Dès août. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Les premiers mouvements politiques se forment et manifestent. o 1989 : Fin du communisme dans les démocraties populaires satellites (en Europe) o 1990 : Gorbatchev reçoit le prix Nobel de la paix. Pendant 3 jours (18-21 août 1991) un groupe de putschistes soutenu par le chef du KGB et le ministre de la Défense tentait un coup d'État contre le président soviétique Mikhaïl Gorbatchev et sa perestroïka. Les bassins miniers de Russie. qui apporte un soutien économique. annonce la fin de l’affrontement Est/Ouest.l’achèvement de la guerre froide : o En 1987 – un accord est signé par les États Unis et l’URSS pour éliminer tous les missiles d’Europe en trois ans – première fois que l’on parle de désarmement.3. – Proclamation d’indépendance des 15 républiques de l’URSS. Boris Eltsine.I. tente un putsch contre Gorbatchev qui est séquestré quelques jours dans sa datcha en Crimée. le putsch (L'Humanité hebdo) Le fait de permettre d’informer sur les événements est déjà une expression de la “glasnost” ou liberté d’expression. le COMECON.4.E. Des manifestations antirusses ont lieu dans les diverses républiques. chef de file libéral quitte le parti communiste en juillet 1990 avec nombre de ses partisans qui réclament la démocratie. Mikhaïl Gorbatchev. le rétablissement de la censure. Dans la nuit du 21 août. IUT de Tarbes . o En 1991.4. les deux principales organisations internationales des pays communistes.). Chronologie : 19-21 août 1991.

12 déc. accordant un statut d'autonomie à la Tchétchénie 1997 : 20 juin.pendant la période de la privatisation des grandes entreprises nationales.5. La Fédération de Russie. 5 septembre : Bombardements russes sur la Tchétchénie. 1992 : Début de la mise en place des réformes menant à la "privatisation accélérée". Victoire électorale des communistes aux élections législatives. 1994 : 11 décembre.5. Elle devient Fédération de Russie. : Adoption de la Constitution russe par référendum.1. aggravant le sentiment d'injustice sociale. La Douma remplace le Soviet suprême et une nouvelle Constitution est adoptée en décembre 1993. 31 décembre : Boris Eltsine démissionne de son poste de président de la fédération de Russie. l'inflation galopante. 1er octobre : Début de l'intervention terrestre de l'armée russe en Tchétchénie. la fonte de l'épargne. Compilé. Admission de la Russie au sein du G7 qui devient le G8. 1996 : Accord de Khassaviourt. suivant les conseils de jeunes économistes. dont la responsabilité est attribuée au président et aux oligarques dont il dépend. Raid sur le Daghestan mené par le groupe islamiste tchétchène de Chamil Bassaïev. pour enfin revenir à la démocratie.Université Paul Sabatier Toulouse III. Présidences 1. qui s'appelle encore Soviet suprême. 1. 21 septembre : Eltsine dissout le Parlement. Elle est en effet passée de la monarchie à la république.souvent de façon douteuse . IUT de Tarbes . Boris Eltsine est élu au suffrage universel au poste de président de la République de Russie (encore socialiste soviétique jusqu’à décembre 1991). Présidence : B. attribués aux Tchétchènes. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe».1. Diminué par la maladie. Eltsine applique à la Russie une "thérapie de choc" destinée à faire entrer le pays dans l'économie de marché. il quitte la scène politique le 31 décembre 1999 non sans avoir désigné son successeur Vladimir Poutine. les reformes provoquent l'écroulement du PIB. technocrates enrichis .5. 9 et 13 septembre : Série d'attentats terroristes (211 morts). 4 octobre : Attaque de l'armée contre le Parlement en révolte. La Russie a donc connu une histoire mouvementée.31 décembre 1999 Dès 1992. Pourtant. En 1998 une grande crise financière se produit. 1999 : 7 août. Début de l'intervention militaire russe dans la première guerre de Tchétchénie. Bilan du « règne du Tsar Boris » 12 juin 1991 . qui décide en septembre 1993 de dissoudre le Soviet suprême. situation qui conduit à un mécontentement de la population et du parlement. En 1996 que Boris Eltsine sera réélu pour son deuxième mandat avec l'aide de ceux qu'on appelle les oligarques. La gouvernance d’Eltsine sera surtout synonyme de détente et de réouverture sur le monde. 3 juillet 1996 : Réélection de Boris Eltsine à la présidence de la fédération. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 33 sur 47 . 31 août. 9 août : Nomination de Vladimir Poutine au poste de Premier ministre. Mal préparées. 1995 : 21 décembre. Eltsine En juillet 1991.1. 1998 : 27 mai. L'intervention de l'armée contre le parlement fera 150 morts. pour la réduction des armes nucléaires. Vladimir Poutine devient président par intérim 1. donnant au président les pouvoirs élargis. Début de la crise financière en Russie. dans le référendum d'avril 1993 la population accorde sa confiance au président. Une série d'attentats en 1999 attribués aux Tchétchènes et quelques apparitions de Boris Eltsine en état d'ébriété ont raison de sa popularité. elle est ensuite tombée dans le totalitarisme. Ce dernier tente de résister au cours d'un nouveau putsch. 1993 : Signature du traité START II par les États-Unis et la Russie.

développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 34 sur 47 . La Russie est donc redevenue une puissance majeure et a retrouvé un statut d’acteur global qu’elle avait perdu depuis 1991. Il y a aussi les ultranationalistes. dirigeant de Ioukos.Président du gouvernement. Sept.Université Paul Sabatier Toulouse III. sont détenus en majorité par l’État. 7 octobre : Assassinat de la journaliste Anna Politkovskaïa à Moscou. Les lacunes en matière de protection des droits de propriété. Il y a d’autre part les communistes. Ce dernier accentue son emprise sur les chaînes de télévision et les journaux privés tel que NTV. Début 2014 : Conflit russo-ukrainien. se traduisant notamment par un contrôle renforcé de l’Etat sur les medias et internet. 1.2. limite toutefois considérablement les capacités d’organisation et d’expression des mouvements d’opposition. 2003.Président de la Fédération de la Russie. La Russie est incontournable sur la scène internationale. ces dernières étant extrêmement liées à ces grands groupes industriels-financiers. 18 mars : Rattachement de la Crimée à la Russie. 2005.Suspension de la Russie du G8 qui dévient G7. tels que Gazprom. qui défilent encore derrière des portraits de Staline. première entreprise russe par capitalisation boursière. 15-17 juillet : tenue du G8 à Saint-Pétersbourg consacré au retour de la Russie. 2007. 2008 – 2012 : D.-oct. Plusieurs observateurs internationaux occidentaux dénoncent une « dérive autoritaire » de Vladimir Poutine. Medvedev – Président de la Fédération de la Russie. et Dmitri Medvedev – Président du gouvernement. et Dmitri Medvedev – Président du gouvernement. Février : la Russie accueille à Sotchi les XXIIes Jeux olympiques d'hiver.5. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». bien plus nombreux. la Russie est classée au 168ème rang (sur 215) selon l’indice de gouvernance de la Banque Mondiale en matière de lutte contre la corruption. 2000. 2014. en mer de Barents. La plupart des grands groupes nationaux. Medvedev 2000 – 2008 : Vladimir Poutine .5. Poutine . à Pékin pour stimuler La coopération sino-russe 2012. IUT de Tarbes . Malgré des progrès. : Crise russo-géorgienne. 2015. Poutine à briguer un quatrième mandat. Il y a d’une part des libéraux qui aspirent à l’adoption d’un modèle libéral-démocrate à l’occidentale. Bilan : Présidence de Poutine Sous l’aire Poutine (Parti Russie-Unie). 25 octobre : Arrestation de Mikhaïl Khodorkovski. . Le durcissement du régime. qui reste un point faible récurrent. Présidences : V.2. l’état a significativement renforcé sa présence dans de nombreux domaines. Poutine . la part de l’état dans l’économie russe est passée de 20 à 30% du PIB. D.1. la faiblesse de la gouvernance et le manque de transparence des entreprises affaiblissent fortement l’environnement des affaires. Poutine. 7 mai : V. et V. avec une société civile plus impliquée dans la gestion du pays. 23 avril : Mort d'Eltsine. Entre 2004 et 2006. 2006. L’opposition est profondément désunie. : Premier voyage à l'étranger.6% de votes. jusqu’en 2024. 24 mai. Janvier-février : Des milliers de retraités russes manifestent contre la réforme de la protection sociale. 12 août : Accident du sous-marin nucléaire Koursk. Compilé.Président de la Fédération de Russie avec 63. septembre : La Russie s’engage dans la lutte contre Daech en Syrie 1. La Constitution russe autorise V.

com/russie/20151022/1018999556/russie-poutine-popularite. Selon le terme russe qui s'écrit phonétiquement “nastoyashchiy muzhchina”. Par le biais de l’action de celui qui ne veut pas être qualifié de “tsar”.html Une nette tendance favorable se dégage en particulier au sein de la jeunesse russe. En grande majorité on souhaite l'avènement en Russie d'un véritable État de droit (правовое государство) et l'émergence d'une société moderne dans un régime démocratique sans retour possible vers le totalitarisme.org. “Les personnes âgées voient que leur retraite n’est pas aussi élevée qu'avant alors que les plus jeunes se sont mieux adaptés à cette situation économique et sociale. la Russie a plus que jamais retrouvé un poids d’envergure sur la scène internationale. etc."un tel niveau d'approbation de l'activité du président russe est dû. ont acquis une notoriété qui marque leur époque. n’ayant pas de rival crédible. L'annexion de la Crimée dépasse les 80% d'opinions favorables. les jeunes n’ont donc pas vraiment de point de comparaison avec l’ancienne époque.600 personnes vivant dans 130 localités de 46 régions de Russie. La jeune population n’a pas connu l’ère soviétique et a surtout grandi avec l’actuel président. souligne David Teurtrie. qui aime se mettre en scène dans des situations sportives et peu communes. Vladimir Poutine est plutôt modéré. contrairement à la tendance en France de le présenter comme un nationaliste et un extrémiste. ndlr) fait la quasi-unanimité. En octobre 2015. C’est encore un sujet de fierté”. car ils ont une dimension universelle. Comparé au passé (Gorbatchev. résume David Teurtrie.Université Paul Sabatier Toulouse III. avant tout. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 35 sur 47 . http://fr. fait encore aujourd’hui parler en Russie et à l’étranger. LES PERSONNALITÉS DE LA RUSSIE et l’Union Soviétique Pour mieux cerner les particularités d’un peuple il est important aussi de s'intéresser aux personnalités éminentes du pays. Vladimir Poutine reste l’homme politique le plus populaire de Russie.sputniknews. selon Lou Brenez (Docteur en sciences politiques et sociales. le Centre Panrusse d'étude de l'opinion publique (VTsIOM) a effectué un sondage auprès de 1. La crise ukrainienne de 2014 lui a été profitable. Eltsine. http://www. Selon le sondage. est même considéré comme un “vrai homme”. Ce sont surtout les événements de la crise ukrainienne qui ont marqué les esprits. Contrairement à leurs aînés. Compilé. ndlr) et aux autres dirigeants. IUT de Tarbes . la cote de popularité de Vladimir Poutine a battu un nouveau record en atteignant à 89. aux frappes de l'aviation russe contre les positions des djihadistes (qui sont qualifiés d'événements principaux par 26% des sondés)". “Le rattachement de la Crimée (en mars 2014. bien qu’issus d’un choix subjectif. par leur talent ou leur position. à RTL. analyse David Teurtrie (Docteur en géographie.6. enseignante en sociologie au Collège universitaire français de Saint-Pétersbourg ). sont plus riches et mieux intégrés”.9%. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Selon les experts du VTsIOM. spécialiste de l’Eurasie post-soviétique.fr/actu/international/russie-poutine-bat-son-record-de-popularite-7770353359 mars 2014. Cette popularité s’explique en grande partie par le patriotisme qui anime la Nation russe. qui a mis fin au processus de désintégration interne au début des années 1990 (Étude du Centre analytique russe Levada – indépendant). elle se pose en acteur principal dans le conflit en Syrie. Chercheur à l'Observatoire des Etats post-soviétique et enseignant de géographie et géopolitique de la Russie à l'INALCO-institut national langues et civilisations orientales-) “Vladimir Poutine représente une certaine image de la jeunesse. Poutine est perçu comme la personnification de l'État et de la nation russe.fr et auteur du site russiegeopolitique.1% enregistrés en juin 2015. Celle-ci remonte maintenant à près de 26 ans (26 décembre 1991). Vladimir Poutine disait d’ailleurs s’employer à réparer l'“erreur historique” de Nikita Khrouchtchev d’avoir cédé en 1954 la région russophone au voisin. Poutine. celles qui par leurs qualités ou leurs défauts. 1. docteur en géographie. soit plus que les 89. Leur noms. Actuellement. il semble être un homme dynamique qui fait face aux problèmes”.rtl. A l’échelle de la Russie. L’approbation des jeunes s’explique également par la chute de l’URSS. aux événements en Syrie. arrivé à la tête de l’appareil exécutif en 1999.

(1799-1837) POUCHKINE Alexandre . un esprit universel qui soutient la comparaison avec les savants européens illustres de son époque. Le 27. l’escroc propriétaire de serfs qui achète des paysans morts . amoureux des sciences. astronome. le poursuit et le bat. fréquente le milieu mondain et littéraire de Moscou et St- Pétersbourg. dont il écoute la langue et les chants. dramaturge. Patriote convaincu.Александр Сергеевич Пушкин Fils d'un noble et d'une créole. Lomonossov.Николай Васильевич Гоголь Issu d'une famille d'hobereaux ukrainiens il s'intéresse tôt à la littérature. (1809-1852) GOGOL Nicolaï . sans complaisance cependant. L’histoire de l'Université d'État de Moscou. Dans ses œuvres on y trouve le petit fonctionnaire zélé et incompétent. qui est à l'origine de la standardisation du langage courant et de la définition des trois styles littéraires.html / http://fr. il est le premier représentant du réalisme narratif russe.wikipedia. Pouchkine. il abandonne Moscou sans combattre. la situation tragique de la Russie paysanne qui attendra encore 20 ans l'abolition du servage. extrêmement pauvre bien qu'ayant un titre de noblesse. Georges d'Anthès qui courtisait sa femme Nathalie Gontcharova.msu. Père du réalisme et précurseur du fantastique.1837 il est tué en duel par un Français. linguiste. le plus grand génie littéraire russe. Après avoir battu les troupes napoléoniennes lors de la bataille de Borodino. En 1826 gracié.Université Paul Sabatier Toulouse III.Михаил Кутузов Commandant en chef de l'armée russe durant la guerre patriotique de 1812. dans la période pleine d'effervescence qui précède la révolution de 1917 et dans les premières années du régime soviétique. rentre à Moscou. (1712-1765) LOMONOSSOV Mikhaïl . sera exilé dans le sud de la Russie en Bessarabie en 1820. pitoyable et ridicule . Les vers de Pouchkine se retiennent facilement. slaviste.ru/fr/info/history. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 36 sur 47 . des romantiques. descendante d’un prince africain.6. dont les vers respirent l'amour de la liberté. professeur à l'Académie des sciences de Saint-Pétersbourg et fondateur de l’université de Moscou (qui porte son nom) . Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». élevé. il recourt à une stratégie souple pour user l'adversaire. qui efface définitivement la frontière entre la langue orale et la langue écrite. dont il est fondateur et qui porte son nom. pédagogue et mosaïste russe. élevé à la française . est accessible en français sur le site : http://www. et tout Russe est capable d'en réciter un grand nombre.Михаил Васильевич Ломоносов Fils d'un pêcheur du Nord de la Russie. Dans la seconde moitié du XIX siècle c'est la prose qui sera sur le devant de la scène avec l'apparition de "разночинцы". alors que lui-même n'aspirait qu'à travailler au redressement moral de la Compilé. puis force l'adversaire à faire retraite. physicien.1. On le considère le fondateur de la littérature russe classique. L'armée française partie avec plus d'un demi-million d'hommes. esclave africain affranchi et anobli par Pierre le Grand . mais la poésie reviendra en force à l'aube du XX siècle. sciences. n'en compte plus que 30 000 soldats. Pendant cette période où il est éloigné des mondanités de la capitale. IUT de Tarbes . Littérature. politique Au XVIII siècle la langue littéraire russe a beaucoup évolué sous l'influence et grâce aux travaux de l'érudit M. Comique ? Tragique ? Réaliste ? Romantique ? Gogol est tout cela. Appartenant à la génération des Décembristes. poète. Poète surtout. Ils reflètent son amour pour la Russie. polymathe enthousiaste. qui ne sont plus issus de la noblesse. 1. Contemporain de Pouchkine. hommes de classes diverses. celle qui imprime à l'élite russe une attitude critique vis-à-vis de l'État. Chimiste. il est en contact avec le peuple. il excelle dans tous les genres littéraires.org/wiki/Mikhaïl_Lomonossov (1745-1813) KOUTOUZOV Mikhaïl . moyen et bas. historien.01. Alexandre Pouchkine dit même de lui qu’il était « la première université de Russie ». dont il observe le mode de vie. Les éléments imaginaires et réalistes sont étroitement mêlés.

Иван Сергеевич Тургенев Auteur de nombreux romans qui s'intéressent au déclin de la culture traditionnelle de la noblesse russe et à l'émergence d'hommes nouveaux. Dettes. puis soldat.Николай Алекссеевич Некрасов "Poète social". en particulier dans le poème intitulé "Qui donc vit bien en Russie ?" (Кому на Руси жить хорошо ?) (1865-1877). Travaux forcés en Sibérie. Rentre en 1871 après le succès des "Possédés". Russie et de l'humanité. où sont montrés les qualités morales et les talents du paysan russe. Daudet. décomposition" ». 1867 : s'enfuit à l'étranger. mettant ainsi en relief les caractères féminins forts et inflexibles. Il est mort à Bougival. Zola. Sept paysans parcourent le pays pour répondre à cette question. Fasciné par la nature grandiose de cette région. Pères et fils (1862). (1814-1841) LERMONTOV Mikhaïl . la guerre et la liberté". (1818-1883) TOURGUENIEV Ivan . le bien. (1828-1910) TOLSTOÏ Léon . Compilé.Лев Николаевич Толстой Né dans une famille de vieille noblesse terrienne dans le domaine de Yasnaïa Poliana près de Toula. A vingt ans il s'installe à St- Pétersbourg pour faire carrière dans l'administration.Михаил Юрьевич Лермонтов Poète romantique. où de manière très étrange et très poétique sont réunies deux choses les plus contradictoires. fréquentant les milieux libéraux. Condamné à mort en 1849. Il est envoyé en exile dans le Caucase après la publication de "La Mort d'un poète" en 1937 sur la mort de Pouchkine qu'il admirait. les nouveau héros issus des couches moyennes. les hommes sont faibles. l'esprit de sacrifice des femmes russes. puis en Crimée en guerre. sa peine commuée au dernier moment en quatre années de relégation en Sibérie. (1821-1877) NEKRASSOV Nikolaï . les "разночинцы". 1851-1856 . Tué dans un duel.Фёдор Михайлович Достоевский Fils d'un médecin propriétaire foncier assassiné par ses serfs. "dislocation". Il explore « le gouffre universel de ce qu'il nomme faille. sa nature profonde. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 37 sur 47 . Le jeune écrivain fréquente un cercle de tendance occidentaliste aux idées socialistes utopiques. (1821-1881) DOSTOÏEVSKI Fiodor . il écrira : "c'est un pays sauvage. Vit pauvrement à St-Pétersbourg à sa sortie de l'École supérieure des ingénieurs militaires. IUT de Tarbes . la société. la liberté. il prend part à la défense de Sébastopol où il sera décoré.officier d'artillerie dans le Caucase. les démocrates. L'œuvre de Nekrassov comporte une galerie impressionnante de personnages féminins. C'est la Russie paysanne que décrit Nekrassov. Maitre de la satire et la critique du servage. Ses poèmes expriment la déception qui a suivi le soulèvement Décembriste. Réponse du mendiant au tsar : « personne en Russie ne connaît une vie heureuse. Dostoïevski prophétise le naufrage à venir d'une société qui fait de la satisfaction des besoins empiriques l'essentiel de la vie. La Veille (1860). Maupassant. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». devient l'ami de Flaubert et fréquente les romanciers français Mérimée. 1844-1847 : université de Kazan. Et le malheur des hommes n'est rien en comparaison à celui qui peut frapper les femmes ».Université Paul Sabatier Toulouse III. Premier amour (1862) décrivent la disparition de la culture traditionnelle de la noblesse. Mais souvent chez Tourgueniev. Ses romans Roudine (1856). réquisitoire contre le servage. rupture.. Tourgueniev passe les 20 dernières années de sa vie en France. mais elles peuvent éclairer notre réflexion sur les événements tragiques de notre époque. Engagé dans la garde. Ses vers étant considérés comme un "appel à la révolution". le mal. Récits d'un chasseur (1847-1852). il en rend responsable le monde des fonctionnaires de la capitale. Cette épreuve mine sa santé et oriente sa pensée vers le monde intérieur de l'homme. les voies possibles de son évolution. il ne reviendra à Saint-Pétersbourg qu'en 1859. Les situations imaginées par Dostoïevski dépassaient souvent l'entendement du lecteur du XIX siècle. C’est l'époque de l'abolition du servage (1861) et le sort des paysans occupe une large part des publications. En 1840 publie le roman "Le héros de notre temps". la recherche de Dieu.

développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 38 sur 47 . Devenu riche grâce à la littérature. Ses thèmes sont : le quotidien et le temps qui tuent l'idéal. devenu sourd dans l'enfance. penseur et philosophe. il fait construire des écoles et des hôpitaux où les pauvres sont soignés gratuitement. dans son œuvre on y trouve : la nature. Il fait des études de médecine financées par la publication de ses écrits dans les journaux. dont il disait être un « disciple ». il est constamment Compilé. lui-même". Rentre en URSS en 1928 et est nommé président de l'Union des écrivains soviétiques. Tchekhov contracte la tuberculose qui l'emportera en 1904 à l'âge de 44 ans. sur la religion orthodoxe. seront jugés subversifs. Écrivain. Le musée de l’espace qui porte son nom se trouve à Kaluga. et dès cette période il envoie aux journaux ses premiers textes. En 1890 lors d'un voyage sur l'île de Sakhaline. Tolstoï affirme : "L'homme ne peut améliorer qu'une chose qui est en son pouvoir. (1849-1936) PAVLOV Ivan . petit récit. "la vulgarité satisfaite d'elle-même". De retour à Yasnaïa Poliana dont il a hérité et passionné par la pédagogie.et inspire la pièce Les Bas-fonds (1902) et les romans : Ma vie d'enfant (1914). dans son ouvrage L'Exploration des espaces cosmiques par des engins à réaction. l'amour. il ne suit pas une scolarité normale. mais surtout une fine analyse psychologique de l’âme russe. Mes universités (1923). il a une enfance difficile dans une famille nombreuse avec un père tyrannique. grand précurseur de la conquête de l'espace. Prix Nobel de médecine et physiologie en 1904. celle sur l'armée napoléonienne de 1812. Dans les années 1890 il se consacre principalement aux réflexions philosophiques. Malgré cette consécration. dessiner des paysages. Au cours de sa jeunesse difficile il exerce de nombreux métiers. (1868-1936) GORKI Maxime . les stations orbitales et les vols vers les planètes. De 1921 à 1928 il vit en Italie soi-disant pour raisons de santé. histoires courtes. En 1918 il est élu membre de l'Académie des sciences. il crée des écoles pour ses paysans dans son domaine de Yasnaïa Poliana (Tula).Иван Петрович Павлов Académicien. Le jeune Gandhi entrera en contact avec lui. Les ouvrages théoriques et philosophiques de Tolstoï. Dès 1883 il imagine la propulsion par fusée.Константин Эдуардович Циолковский Physicien russe. une correspondance s'ensuivra. A découvert le réflexe conditionné au cours de ses célèbres expériences sur les chiens. Ce sera l'ouvrage monumental "Guerre et Paix" (Война и Мир). Il fait ses études secondaires à Taganrog. Il sera excommunié de l’église en 1901.gorki signifie amer . il imagine des fusées à plusieurs étages. Cette période lui suggère le pseudonyme . En peu de mots. petites pièces de théâtre. pédagogue. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Physiologiste. Issu d'une famille modeste. sa ville natale. En 1903. les transformations de la société russe et la dure vie des paysans. le "tolstoïsme" qui rejette l'État. Pendant la guerre de Crimée (défaite russe). la critique de l’ordre établi à niveau familial et social. Алексей Максимович Пешков A l'âge de huit ans. En gagnant mon pain (1915-1916). créer une ambiance. il réussit à brosser des caractères humains. mais réussit à devenir professeur de physique en 1879. Tolstoï conçoit le projet d'une œuvre d'inspiration historique qui décrirait une victoire russe. les institutions et prône le retour à la terre et la renaissance morale de l'individu dans le refus de toute violence. IUT de Tarbes . C'est la lecture de Jules Verne qui éveille sa passion pour l'espace. (1857-1935) TSIOLKOVSKI Konstantin . des fresques historiques. (1860-1904) TCHEKHOV Anton . Il enseigne lui-même dans les années 1859-1862. île-prison avant même le Goulag. à la manière des impressionnistes.Антон Павлович Чехов Fils d'un commerçant et petit-fils de serf.Université Paul Sabatier Toulouse III.Максим Горький. Tchekhov excelle dans le genre de la nouvelle. il doit renoncer à l'école pour gagner sa vie. et Gandhi se réclamera toute sa vie de la pensée de Tolstoï. il soutient les bolcheviques tout en étant souvent en désaccord avec Lénine. souvent humoristiques. Dès 1903. géant de la littérature russe du XIX siècle. sur l'État et ses institutions.

Parle plusieurs langues. Puis.Université Paul Sabatier Toulouse III. Son œuvre ne sera connue en Russie qu'à partir de 1988. Il est également l'auteur de plusieurs pièces : Mystère Bouffe (1918). mysticisme et indifférence politique». aux difficultés de la censure soviétique. 1912 .Сергей Александрович Есенин C'est la nature de la campagne russe de son enfance qui lui inspirera ses premiers poèmes lyriques. Exalté par la Compilé. il sera arrêté à deux reprises. Enthousiasmé par la révolution de 1917 il reste en Russie alors que ses parents et ses sœurs émigrent. Ça va bien ! (1927). Radiée en 1946 de l'Union des écrivains soviétiques pour «érotisme. mère : pianiste. Son premier recueil Radounitsa (1916) chante la nature russe et les personnages hauts en couleurs qui l'habitent : vieux-croyants. déchiré entre sa fidélité au bolchevisme et ses idées sur la liberté indispensable aux artistes. de publier. elle montre qu'elle n'est pas indifférente à la vie civile et religieuse. (1889-1966) AKHMATOVA Anna . les privations de la guerre civile et les difficultés que rencontre la création sous le nouveau régime entraîneront sa mort en 1921 lors de la grande famine. Rosaire. déjà célèbre au moment de la révolution. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Maïakovski adhère au parti bolchevik en 1908. A. vagabonds. Il se suicide le 14 avril 1930 d'une balle dans le cœur. Comme de nombreux intellectuels et artistes de l'époque. il espère que de la révolution naîtra un monde nouveau. tout au long de sa carrière. IUT de Tarbes . Soutenant sans réserve la révolution d'Octobre et le nouveau régime dont il devient propagandiste avec la publication de plusieurs poèmes d'inspiration politique : 150 000 000 (1920). (1895-1925) ESSENINE Sergueï . chef de file du courant symboliste. La Punaise et Les Bains (1929). d'une grande perfection formelle. (1891-1940) BOULGAKOV Mikhaïl .Борис Леонидович Пастернак Né à Moscou dans une famille juive. où il est confronté.Александр Александрович Блок Poète. elle fut réhabilitée en 1955. Pasternak se passionne pour la philosophie. Il veut être instituteur. il abandonne cette profession pour se consacrer au journalisme et à la littérature. Premier recueil de poésies en 1914. mouvement poétique né en 1912 par réaction contre le symbolisme.Владимир Владимирович Маяковский Né en Géorgie dans une famille modeste qui devient très pauvre à la mort du père. jusqu'en 1940. à partir de 1920. (1880-1921) BLOK Alexandre . Il travaille d'abord comme médecin durant la période troublée de la Première Guerre mondiale et de la guerre civile russe. Arrivé à Moscou en 1906. mais il lui est interdit. Blok. pèlerins. sont courtes. Son refus du réalisme socialiste et sa position critique des procès staliniens font qu'il sera très peu publié après les années 30 et vit de traductions. concises.Михаил Афанасьевич Булгаков Écrivain (romancier et auteur de théâtre) et médecin russe d'origine ukrainienne. Il laisse une œuvre importante : Les vers de la Belle Dame (1912). Vladimir Ilitch Lénine (1924).Анна Андреевна Горенко (псевдоним Ахматова) Elle fut dès ses débuts une brillante représentante de l'acméisme. (1893-1930) MAÏAKOVSKI Vladimir . Sa ville natale Nijni-Novgorod s'appellera Gorki de 1936 année de sa mort jusqu'à la fin de l'Union Soviétique en 1991. au ton intimiste. Douze (1918). Son œuvre la plus connue est Le Maître et Marguerite (Мастер и Маргарита). Belyï. Ses premières poésies (Soir. Sa personnalité exubérante et la modernité de ses vers lui seront reprochés par la bureaucratie dont la lourdeur à la fin des années 20 lui devient insupportable. (1890-1960) PASTERNAK Boris . 1914). Après avoir fait des études au conservatoire. travaille quelque temps comme correcteur et entre en contact avec les poètes symbolistes A. Il est contraint de refuser le Prix Nobel de littérature - qui lui vaut l'exclusion de l'Union des écrivains. Son roman "Le Docteur Jivago" publié en Italie en 1957 est traduit en 18 langues en 1958. La réalité brutale des événements. Les Scythes (1920). Père : peintre. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 39 sur 47 . et en 1918 un texte célèbre L'Intelligentsia et la Révolution (1918). Avec Anno Domini MCMXXI (1922).

promu le 11 mars 1985.  À partir du XVIIIe siècle et des réformes de Pierre le Grand. Se prononce dès la fin des années 50 contre les essais nucléaires. Les grands compositeurs C'est avec Glinka (1804-1857) que la musique russe rejoignit sur un pied d'égalité la musique européenne dite savante.Александр Исаевич Солженицын Après des études de mathématiques et de physique à l'université de Rostov-sur-le-Don.Андрей Дмитриевич Сахаров Physicien. Mère : traducteur d'allemand. (1918-2008) SOLJENITSYNE Alexandre . qu'elle ignora . D'autres œuvres suivent. En 1941 il entre dans l'armée où il est décoré à deux reprises. de littérature et d'histoire à Moscou. Vysotskiy a reçu à titre posthume le Prix d'État de l'URSS en 1987. père : militaire. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 40 sur 47 . En 1988 le Parlement européen a créé un Prix A. la coexistence pacifique et la liberté intellectuelle". Il passe quatre ans dans une sorte de prison pour intellectuels qu'il décrira dans Le Premier cercle. il publie sa nouvelle en 1962. acteur. A tenté de réformer le régime en prônant la restructuration (перестройка) et la transparence (гласность).2. Solitaire. devient député en 1989 et propose un projet de Constitution. Gorbatchev en 1986 . la musique européenne commence à être imitée tant bien que mal . 1. En 1970 épouse l'actrice française d'origine russe Marina Vlady. il publie La Confession d'un voyou (1920). puis il sera envoyé dans un camp de concentration stalinien qu’il décrit dans sa nouvelle Une journée d'Ivan Denissovitch. En 1945.Михаил Сергеевич Горбачёв 7e Secrétaire général du PC URSS (генсек). la Russie demeura à l'écart de l'évolution de la musique européenne. La musique russe. ce qui lui vaut l'éloignement des travaux classés secrets. Cinq ans avant Maïakovski il réalise que le nouveau régime ne permet pas la liberté de la création artistique. révolté. Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Essenine se suicide en 1925. Premier et dernier président de l'URSS 15 mars 1990 . Après sa protestation contre l'entrée des troupes soviétiques en Afghanistan il est envoyé en résidence surveillées à Gorki. En 1968 publie à l'Ouest les "Réflexions sur le progrès. (1921-1989) SAKHAROV Andréï . (1938-1980) VYSOTSKI Vladimir . Prix Nobel de la paix en 1990. IUT de Tarbes . mais le régime soviétique en général. il est arrêté et condamné à huit ans de travaux forcés. qui critiquent non seulement la période stalinienne. Un des créateurs de la bombe à hydrogène en 1953. Prix Nobel de la Paix en 1975. (1931) GORBATCHEV Mikhaïl .6. Sakharov qui récompense l'activité dans le domaine humanitaire et la défense des Droits de l'Homme. Très populaire malgré une diffusion insuffisante.25 décembre 1991. Moscou des Cabarets (1923).Université Paul Sabatier Toulouse III. Pougatchev (1922). Réhabilité en 1957. révolution. il suit les cours de philosophie. Défenseur des Droits de l'homme en URSS. sa voix rauque demeure inoubliable. Né à Moscou. chanteur. compositeur interprète. Dans le développement musical de la Russie on constate que :  Pendant des siècles.Владимир Семенович Высоцкий Poète. Compilé. Abandonne le pouvoir à la suite du putsch de 1991. En 1922 il épouse la danseuse Isadora Duncan avec qui il fait plusieurs voyages en Europe. toujours sur le fil du rasoir par rapport aux autorités soviétiques de l'époque. Rappelé par M. par suite d'une lettre à un ami dans laquelle il critiquait Staline.

poursuivant les mêmes objectifs que le cercle d'Abramtsevo et le Renouveau russe dans le Compilé. héritait en matière de musique d'église de la tradition byzantine. mais l'opéra russe adopte les côtés patriotiques et légendaires qui le caractérisent si fortement.  Pendant les dernières décennies du XVIIIe siècle et les premières du XIXe non seulement la vie musicale prend définitivement en Russie les mêmes dimensions qu'ailleurs. symphonie. même si a contrario elle s'exprime éventuellement en langue turque ou autre. Vladimir Horowitz. et le refus de la polyphonie . ils représentaient le mouvement romantique nationaliste russe. • Mili Balakirev (1837-1910) • Modeste Moussorgski (1839-1881) • Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908) • César Cui (1835-1918) • Alexandre Borodine (1833-1887) Le groupe prônait une musique spécifiquement nationale basée avant tout sur les traditions populaires russes et détachée des standards occidentaux. avec l'interdiction à l'office de tous les instruments de musique. évangélisée depuis la fin du Xe siècle avec comme premier berceau culturel et religieux la ville de Kiev. et l'existence d'un folklore et de chants populaires riches et originaux. En un sens. profane ou non. y compris l'orgue. reliés aux manifestations de la vie sociale (comme le mariage) . Elle eut pour soutien la création de conservatoires (1859) et la production d'interprètes de renommée internationale tels David Oïstrakh (violon). Sviatoslav Richter (piano) et les chanteurs Galina Vichnevskaïa et Fédor Chaliapine. Mstislav Rostropovitch (violoncelle). concerto. La musique russe regroupe les productions passées et présentes relevant de la musique traditionnelle. Il n'y a pas une seule et unique « musique russe ».  Jusqu'au XVIIe siècle. on peut néanmoins qualifier cette musique de « musique russe ». IUT de Tarbes . Licence professionnelle COGESHT – « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». romantiques. populaire ou savante apparues sur le territoire historique et actuel de la Russie et de l'ex-URSS. Toutefois la langue et le peuple russe s'étant éparpillés sur l'ensemble de ce territoire. Période romantique et moderne Toutes les formes y furent abordées (musique de chambre. Alexandre Scriabine.  La polyphonie apparaît vers le milieu du XVIe siècle et se caractérise par une grande diversité étant donnée la diversité des peuples composant cet immense territoire étendu de l'Europe jusqu'aux confins de l'Asie. c'est-à-dire « puissant petit groupe » Expression de Vladimir Stassov en 1867) désigne un groupe de musiciens russes.Université Paul Sabatier Toulouse III. l'influence du facteur religieux réduisit pratiquement à néant toute musique « savante ». actifs à l'époque de l'abolition du servage par Alexandre II en 1861. opéra) avec une prédilection pour la musique de piano et le ballet.  La Russie. On y recense les compositeurs majeurs suivants : • Mili Balakirev • Anatoli Liadov • Alexandre Scriabine • Alexandre Borodine • Modeste Moussorgski • Igor Stravinski • Sergueï Rachmaninov • Sergueï Taneïev • César Cui • Nikolaï Rimski-Korsakov • Piotr Ilitch Tchaïkovski • Alexandre Glazounov • Mikhaïl Glinka • Anton Rubinstein Le Groupe des Cinq ( Могучая кучка). mais autant que de peuples ou régions.  Cela malgré l'importance de la liturgie orthodoxe et des chants d'église. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 41 sur 47 . Les musiciens tsiganes et juifs à leur manière ont su intégrer tout autant la musique populaire que la musique classique jouée à la cour du tsar. Sergueï Rachmaninov. La musique classique s'est développée en Russie surtout pendant la période romantique et moderne.

de la Notre Dame et des Saints. IUT (Institut Universitaire de Technologie) : Licence professionnelle COGESHT « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». On remarque aussi la notoriété de : Dmitri Kabalevski (1904-1987).3. les démêlés politiques ou l'exil de certains compositeurs furent évidents. L’ornement des temples par les mosaïques et les fresques. et celles de l'Association de musique contemporaine. qui apprennent les acquisitions techniques des maîtres occidentaux. Nikolaï Miaskovski (1881-1950).6. d’où sortira le Groupe des Cinq. Sergueï Prokofiev (1891-1953). Andreï Rublev et Dionissy a élévé la peinture russe à son niveau le plus haut. Dans les années 60. bien que dans certaines églises et monastères elles peuvent être plus larges. des apports de l'avant- garde occidentale. Une des premières manifestations importantes de ce renouveau fut la création à Moscou. 1. Mieczyslaw Weinberg (1919-1996). premier compositeur important n'ayant œuvré que sous le régime soviétique. considéré par beaucoup comme le fondateur de l'école musicale russe avec Alexandre Dargomyjski. Dans un cas comme dans l'autre. et seul compositeur de son pays à avoir acquis. en décembre 1962. L’art d’icônes La tradition byzantine du christianisme a apporté à la Russie :  La pratique de la construction de temples. avec le « dégel ». cultivait un simplisme primaire. La peinture russe La peinture russe est l'un des arts fondateurs de la culture russe. de la 13e symphonie de Chostakovitch. et orchestre plusieurs œuvres d'autres membres après leur mort. parmi beaucoup d’autres compositeurs russes. sur des poèmes d'Evtouchenko. domaine des beaux-arts et de l'architecture. Les membres du groupe. depuis la révolution. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 42 sur 47 . tous autodidactes. on assista aussi bien à la naissance d'œuvres dont le « contenu » n'aurait pas été pensable auparavant qu'à une prise de conscience. l'activité de trois maîtres éminents : Féophane Grec. C'est dans ce contexte que surgit Dmitri Chostakovitch (1906-1975). Les icônes russes sont essentiellement des peintures sur bois. l'image). ou Stravinski) via son poste de professeur au Conservatoire de Saint-Pétersbourg. Alfred Schnittke (1934-1998).  Sur la frontière des XIVème-XVème siècles. le musicien soviétique le plus célèbre à l'étranger fut sans doute Aram Khatchatourian (1903-1978). exprimant l'idée de la supériorité de l'esprit sur la chair. une peinture caractérisés par sa spiritualité et une canonicité sévère. Après Chostakovitch. originaire d'Arménie. Prokofiev. présentant la représentation de Jésus-Christ. souvent petites. il y a eu les manifestations de l'Association russe de musiciens prolétaires qui sous prétexte de se rapprocher des « masses ». L’école occidentale de la peinture  Pierre I (1692-1725) ouvre une « fenêtre en Europe » pour les peintres russes aussi. se basèrent sur l'idéal de Glinka (1804-1857). L'engagement. Rimski-Korsakov reste le membre le plus influent et le plus connu du groupe. Alexandre Mossolov (1900-1973). Il en formera les successeurs (Glazounov. Période soviétique Au début.  La peinture d'icônes en remplaçant les idoles en bois qui symbolisés les dieux païens (du mot grec « eikon » que signifie la représentation. Les nouveaux matériaux entrent dans l'usage Compilé. la « tradition » était brisée. avec une signification sacrée. chez certains. une renommée internationale certaine.

par un oukase impérial et sous l'impulsion du savant et poète Mikhaïl Lomonossov. le Narkompros (Commissariat du Peuple à l'éducation). le Proletkult tombe en disgrâce auprès de beaucoup de dirigeants du Parti. suivi en 1917 par l'URSS. Vassili Sourikov. les restrictions sur ce que pouvaient peindre les artistes sont abandonnées à la fin des années 1980. avec quelques artistes qui font de la souffrance humaine leur thème principal. Ils emploient des techniques aussi variées que le primitivisme. Les représentants les plus éminents de l'avant-garde étaient le fondateur de l'art abstrait Vasily Kandinsky. les couleurs à l'huile. Au tournant du XXe siècle et pendant celui-ci. à cheval sur deux contextes politiques. abréviation de "Proletarskie kulturno-prosvetitelnye organizatsii". développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 43 sur 47 . Ivan Kramskoï. alors que le néoclassicisme et le romantisme sont florissants. chargé des Arts. Selon Kovalenko. L'oeuvre de programme de Malevich est le "Carré noir" (1913) qui est devenue manifeste idéologique du suprematisme. Les plus radicaux d'entre eux développèrent ensuite ce qui fut connu sous le nom de réalisme critique. développent leur propre style. Erik Vladimirovitch Bulatov et Vera Moukhina. Finalement. actuellement Académie russe des beaux-arts. la peinture de portrait. de forêts ou d’étendues de bouleaux que des portraits robustes de leurs contemporains. Les artistes à la tête du mouvement sont Ivan Chichkine. Fedor Rokotov. L’un des principaux théoriciens du mouvement est Alexandre Bogdanov. Compilé. IUT (Institut Universitaire de Technologie) : Licence professionnelle COGESHT « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». le grotesque et l’abstraction. à la fin de l’ère soviétique. L’Art soviétique La Révolution d'Octobre voit la naissance d’un mouvement qui met tous les arts au service de la dictature du prolétariat. Le réalisme Le réalisme devient la peinture dominante au XIXe siècle. Parmi eux Ernst Neïzvestny. Son instrument se nomme Proletkult. beaucoup d’artistes. Kouzma Petrov-Vodkine. Kazimir Malevich. il est dissous par Staline en 1932. Au début du XIXe siècle. Ilia Kabakov. De facto. Mikhaïl Vroubel et Nicolas Roerich. L’Avant-garde russe (1890-1930) L'Avant-garde russe est un terme générique désignant un large courant très influent d'art moderne qui est apparu en Russie. Viktor Vasnetsov et Ilya Repine. Mikhaïl Shemyakin. ni réaliste ni avant-gardiste. Les Ambulants s'intéressèrent à la condition du peuple russe et mirent en évidence les inégalités criantes à l'époque. d'abord l'Empire russe. sous l'appellation Académie des "trois arts nobles" à l'initiative du comte Ivan Chouvalov. le marbre). certains artistes fameux de l’académie. se focalisent sur des thèmes liés à la Bible ou à la mythologie. Dmitri Levitski et Vladimir Borovikovski. D’autres dépeignent les moments dramatiques de l’histoire russe. tels Karl Brioulov et Alexandre Ivanov. L’académie donne un rôle et un statut international aux artistes russes dont les portraitistes Ivan Argounov. l'avant- garde russe couvre une période allant de 1890 jusqu'à 1930. Vassili Polenov. le réalisme critique fleuri sous le règne d’Alexandre II. tels Boris Koustodiev. plus précisément dans l'Empire russe et en Union soviétique. Marc Chagal. la diversité des images et des sujets. beaucoup d’artistes combinent leurs propres recherches avec le Réalisme socialiste soviétique. Cependant. Au début. Les Ambulants ou Itinérants(ou Peredvizhniki) (1863-1890) Ils rompent avec l’Académie russe et fondent une école d’art libéré des restrictions académiques. est fondée le 4 novembre 1757. (les toiles. Arkhip Kouïndji. l’hyperréalisme. Le classicisme L’Académie impériale des beaux-arts. D’autres artistes se focalisent sur la « critique sociale » montrant la condition des pauvres et caricaturant les dirigeants . Isaac Levitan. soutient le Proletkult. Bien que d’obédience marxiste. Les réalistes capturent l’identité des Russes en peignant aussi bien des paysages de larges rivières.

Д.L. comme Michel Trapezaroff ou Gilles Esnault.pour la découverte et l'interprétation de l'effet Tcherenkov 1958 Tcherenkov P. Павлов И. Тамм И.de physique 1990 Gorbatchev M.И. Алферов Ж.И. 2000 Alferov J. Dans les années 1940. .de physique Басов Н.I. haut-lieu de la peinture russe. Levitan. Arkhip Kouïndji et ses paysages nocturnes du Dniepr. voire hyperréaliste. peintre de la forêt.В.4. empreints d’une grande et sobre solennité. les sculpteurs soviétiques créent de nombreux monuments dédiés aux victimes de la guerre.A. maître absolu des marines et très célèbre dans tous les pays de l'ex-bloc de l'Est. Франк И.А. IUT (Institut Universitaire de Technologie) : Licence professionnelle COGESHT « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe». Горбачёв М. Шолохов М. – de la paix 1978 Kapitsa P.А. Depuis la chute du mur de Berlin.V. Абрикосов А.de physique Abrikossov A.de littérature Семенов Н. . les artistes soviétiques produisent un art furieusement patriotique et antifasciste.A. Солженицын А.pour le développement de la théorie des réactions chimiques en 1956 Semenov N.D.И. à la fois narratif et très réaliste. ou des portraitistes comme Ivan Kramskoï. Le musée Russe de Saint-Pétersbourg. chaîne 1958 Tamm I.P.A. de l'électronique quantique 1965 Cholokhov M. Ce courant paysagiste russe du XIXe siècle. Канторович Л.N. . Бунин И.M.de physique pour ses contributions à la théorie des 2003 Guinzbourg V. Мечников И.pour le travail de pionnier accompli dans le domaine 1964 Bassov N. l'existence de paysagistes de très grand talent de la fin du XIXe siècle comme Ivan Chichkine.pour la découverte et l'interprétation de l'effet Tcherenkov 1958 Franck I. . les choses évoluent et l'on découvre. .М. se retrouve aujourd'hui en France parmi certains peintres figuratifs. . Черенков П.Д. Сахаров А. Après la Grande Guerre patriotique.d'économie 1975 Sakharov A.de physiologie et de médecine 1933 Bounine I. a d'ailleurs permis l'exposition d'Orsay en prêtant ses collections. Ce musée prestigieux révèle quelques chefs-d'œuvre admirables de Repine ou d'Aïvazovsky.pour la découverte et l'interprétation de l'effet Tcherenkov 1962 Landau L.G. à travers notamment la dernière exposition de 2006 au musée d'Orsay. . peintre arménien de langue russe.de physiologie et médecine 1908 Metchnikov I. de l'électronique quantique Прохоров А. supraconducteurs et des superfluides Compilé.de littérature 1975 Kantorovitch L.I.С. .М. . développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 44 sur 47 .S.de la paix pour sa contribution à la fin de la Guerre froide. La peinture russe contemporaine… …commence à être un peu mieux connue en Occident. Гинзбург В.D.Л. – pour les romans " Le Don paisible " и " Terres défrichées " 1970 Soljenitsyne A. . Капица П.M. .. 1. .Е. Ландау Л.Г.. Liste des Prix Nobel russes 1904 Pavlov I.Н.А. .pour le travail de pionnier accompli dans le domaine 1964 Prokhorov A. .П. .E.6.I.

wikipedia.html 17.net/article/politique/russie-poutine-bat-son- record-de-popularite_17612_1394611817. Alphabet cyrillique .ru/ 5. Armelle Une introduction à l’histoire de la Russie (IX-XIX s.com/watch?v=rlwbry61s-w b. IX – XIX siècles (Ru) – http://www. 1982 15.Le nègre de Pierre le Grand (Арап Петра Великого). La Fédération de Russie . La machine et les rouages Gallimard.php?article127 10. 1980 4.yabloko.htm 7. HELLER M.http://www. 1995 11.html 8. notamment de la Russie (Fr).) -ru Ophrys 2002 16. 2000 5. ALEXIEVITCH Svetlana La Fin de l’homme rouge ACTES SUD. Histoire de Russie et de l'U..net/L-implosion-de-l-Union- sovietique. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 45 sur 47 . Histoire du monde. NIQUEUX M. Sites Web 1.wikipedia.histoiredumonde. Histoire de la littérature russe des origines à nos jours Desclée De Brouwer 1965 19.com/50-russie 9. . Jean-Paul . Histoire de la Russie.. BERELOWITCH. 1985 14.ru/ 2.ru/library/history/history1. Intelligentsia russe (Ru). KOVALEVSKY P. 1973. HELLER M. BESANÇON A. Académie des Sciences de la Russie .ru/old_site/ 16.histoire-pour-tous.html 12. 1996 WIEVIORKA M 3.youtube. http://www. Chronologie de la Russie.fr/encyclopedie/musdico/Russie/169955 Compilé. Éditions Gallimard. A. http://bookz. Rossiïskie zametki MIK.ru/ | http://whoiswho. Victorieuse Russie Fayard.wikipedia.fr/spip. CARRERE-D'ENCAUSSE H. http://www.wikipedia.lefilmdelhistoire. Points.htm | http://www. 1992 6.http://fr. Notes sur la Russie.ras.http://fr.larousse. mars 2014 .S Librairie des Cinq Continents. documentaires « 1000 ans d’Histoire Russe (Fr) – a.http://www. 2001. Histoire de la Russie.pagesperso- orange. 1998 20. JEANNIER-GROPPO.l'élite.bressuire-ryazan. Dominique 18. L’implosion de l’Union Soviétique . 14/03/2007 – http://clavier.org/wiki/Chronologie_de_la_Russie 6.www. Le Malheur russe Fayard.msk. 2010 AUZIAS. Histoire des élites en France du XVIe au XXe siècle Tallandier 1991. Naissance et effondrement du communisme en Russie Le Livre de Poche. POUCHKINE Alexandre (Ru.R.org/wiki/Portail:Russie 18. CARRERE-D'ENCAUSSE H. CHAUSSIGNAN-NOGARET G. Histoire de l'Université d'État Lomonossov de Moscou . CHARLE C.fr/civi/elite_russe/cours_civi/bibliogr. Auteurs russophones . Regards sur la Russie de l'an VI Éditions de Fallois L’Age d'Homme. Bernadette CIERZNIAK.http://fr. Civilisation russe. Information historique. Saint-Pétersbourg. L'histoire de l'utopie en Russie PUF.S.A. La musique en Russie .organisation à but non lucratif.youtube. NEKRICH L'Utopie au pouvoir Calmann-Lévy. IUT (Institut Universitaire de Technologie) : Licence professionnelle COGESHT « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe».. Horde d’Or . 1970 17.imatin. Les intellectuels en Europe au XIXe siècle Seuil 1996. 2000 10. BIBLIOGRAPHIE (Thème 1 – Civilisation russe) Livres 1. 2/2 :https://www. Pluriel 9.org/wiki/Liste_d’auteurs_russophones 4. Le 7e Secrétaire Olivier Orban. Sa tâche principale est l'étude de la société russe à travers le prisme d’activité de sa partie la plus active . CARRERE-D'ENCAUSSE H. 1990 13. Films historiques russes . HELLER M. 2013 2. La Russie inachevée Fayard.http://www.magister.http://www.msu.wikipedia. Cote de popularité de V. Histoire 8. Moscou 1998 12.fr 15.html 13. FERRO M. Bibliothèque Électronique (Ru).ru/fr/info/history. LABOURDETTE. Les Russes d'en bas Seuil.org/wiki/Alphabet_cyrillique 3.whoiswho. LO GATO E. NIVAT G.com/watch?v=MhzFIdBkdXo 11. Poutine. http://fr. Présent soviétique et passé russe Le Livre de Poche. 2010 Fr). Institut Biographique de Russie (RUBIN) . HELLER M.ru/Themes/History/index.http://fr.org/wiki/Horde_d’Or 14. 1/2 : https://www.http://www. Croisière sur la Volga Le Petit Futé.http://www. 1988 7.cierzniak. HELLER L.

.LÉtat_de_Kiev..org/wiki/Pierre_Ier_de_Russie 44....... La révolte des streltsy .6 Figure 2 – L’État de Kiev (http://www.......com/watch?v=hR3lU_81h_8 25...... 3-5 ...https://www...19 Figure 8 .com/livres/histoire-musique/chapitre-20/ | http://www.... Le dernier des Tsars..http://fr......persee... Monde russe au Moyen Âge ......Les monarques de la dynastie Romanov (1613-1917) (https://fr.........http://www.eu/article..wikipedia..org/wiki/File:Shilder_AlexanderIII.cairn.jpg ......wikiwand..be/index-122.......org/wiki/Portail:Culture_russe 46..http://fr.....ru/viewstaticdoc.....pdf 24.larousse.........jpg ) .... Les Bâtisseurs d’Empires : La Russie ......http://www......fr/encyclopedie/musdico/Russie/169955 | http://www.... la famille Romanov (3/3) : La fin d'une dynastie - https://www...jpg ) .org/wiki/Russie_kiévienne 48...http://french.............. la famille Romanov (2/3) : L'ombre de Raspoutine - https://www..e-reading.Alexandre III (https://commons...org/wiki/Principauté_de_Galicie-Volhynie 47........fr/encyclopedie/data/images/1009156-La_Moscovie...wikimedia.... La vie économique dans la Russie révolutionnaire ..youtube.. Le putsch manqué de 1991 .......https://www.youtube..... Les origines camerounaises du Général Hanibal de Russie .com/watch?v=QS1kGlUob1c d.... 5-5 ............ Pierre Ier.. Les grands compositeurs russes (Ru) -http://www...oboulo..........org/wiki/Alexandre_II_(empereur_de_Russie) ) .ru/history/diss/books/ALEXEEWA/index........wikipedia...... Les Mongols du XIIIe siècle et le Slovo o polku Igoreve - http://www.fr/encyclopedie/musdico/Russie/169955#2053463 21.histoiredelamusique...........http://www....... développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 46 sur 47 .fr/encyclopedie/musique-russe/ 31... Le dernier des Tsars. 1852 by Hans Kruger (1797 ....wikipedia...http://fr. Où va la Russie : http://www.larousse....http://www.....youtube.....com/watch?v=HP2r_BTN76U 26. http://fr.........com/watch?v=UaSp-UFzQ6A b.https://www..php?article_id=1242 42.... 2-5 .pagesperso-orange...org/wiki/Slaves ) .10 Figure 4 ......youtube..Nicholas I painted c............jpg ) .. Mémorial...http://fr.....ras..... L....com/watch?v=97CNfYsFlSE 28.http://www.........com/watch?v=q8bmODNfOVY 34..com/summary?id=135144 22......persee...1857) Photo source: Hermitage Museum (Wikimedia Commons) ......... Le Kremlin une histoire russe ...larousse..........kulichki....wikipedia.wikipedia.......http://fr...html 29.larousse.wikipedia..fr/encyclopedie/autre-region/État_de_Kiev/127474 49....... IUT (Institut Universitaire de Technologie) : Licence professionnelle COGESHT « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe»...... Histoire des répressions en URSS.com/watch?v=HevJ9HO5iuE 36.....com/watch?v=38W6A6puLHU 30......youtube......org/wiki/Maison_Romanov ) .......cierzniak.com/watch?v=D4kfd5rmJvk 27.wikipedia. Personnalités contemporaines .http://fr....info/zen. 1-5 ..http://nuages........com/vv/intl/franc/ INDEX D’IMAGES Figure 1 ...........http://fr. Liste de Prix Nobel russes ...html 45...php?go=Content&id=119 32.....21 Compilé.....memo.........youtube....20 Figure 11 ....http://www.larousse..... la famille Romanov (1/3) : Nicolas et Alix .greatcomposers..club/illustrations/1006/1006037-i_092...fr/civi/elite_russe/images/cat.org/wiki/Littérature_russe 39........ Portail de la culture russe .... Les splendeurs de l’ancienne Russie (vidéo) : a.....http://www....12 Figure 5 .......youtube..jpg ) .. Vladimir Vissotski .....wikipedia.wikipedia...com/watch?v=8Pa9YvovKp4 c....20 Figure 10 ...fr/encyclopedie/data/images/1009155..wikipedia. Liste de monarques de la Russie....youtube.... 19.. Istoria inakomyslia v CCCP...com/watch?v=X1WC6KA_FFY e...wikipedia..fr/web/revues/home/prescript/article/cmr_0008-0160_1966_num_7_1_1649 33.... Russie kiévienne ..org/wiki/Stenka_Razine 50. La musique soviétique .. 4-5 ..org/wiki/Liste_des_monarques_de_Russie 37.fr/docAsPDF/ahess_0003- 441x_1929_num_1_3_1098.. Les grands compositeurs russes (Fr) ........ru/index...Peterhof « Versailles russe » ..org/wiki/Slaves_orientaux 35.org/wiki/Nicolas_II#/media/File:Nicolas_II_photographie_couleur... Le dernier des Tsars..fr/histoire/tsars/pierre1_txt/pierre1_chrono01..16 Figure 6 – Catherine II (http://clavier. 16 Figure 7 – Alexandre Ier (http://www. Pierre Ier (le Grand) .... (Ru) - http://www.ruvr..jpg ) .....wikipedia...http://fr... Stepan Razin .http://www.....htm 40.8 Figure 3 – Grande Principauté de Moscou (http://www....http://www...http://www.http://www..http://www.... La politique internationale de la Russie (Fr) .http://www..youtube.histoire-russie.....skynetblogs...youtube........Nicolas II (https://fr....aspx?id=79602d8b-e6e3-497c-9d56- 65aabc1a505a&_Language=ru 38....19 Figure 9 – Alexandre II (https://fr....org/wiki/Révolte_des_streltsy 23.. Russie kiévienne .Distribution géographique des langues slaves (https://fr.. La musique en Russie – Liste de compositeurs ...........https://www...ru/radio_broadcast/5646998/page_6/ 43..youtube..com/fr/Liste_de_compositeurs_russes 20............ Principauté de Galicie-Volhynie ....... Alexeeva.....php?ID_ARTICLE=RMA_102_0275 41.......http://www..universalis... http://www...wikipedia.... Les slaves orientaux ...... Littérature russe .....europesolidaire...

Ou le temps du désenchantement.Enfance (1914). L'Archipel du Goulag (1973) *1 Soljenitsyne 2008 Boulgakov 1891.La Fille du capitaine*1 (1836).L'Enfance . L’idiot *2 (1869). Mémoires d'un chasseur (1874) Nikolaï 1821. Dame au petit chien (1899) *1 Tchekhov 1904 Maxime 1868.Une journée d’Ivan Denisovitch (1962). IUT (Institut Universitaire de Technologie) : Licence professionnelle COGESHT « Commercialisation et Gestion des Structures et Hébergements Touristiques » Module «Marché russe».ebooksgratuits.com/vents/index.Un héros de notre temps 1841. Les frères Karamazov*2 (1880) Léon Tolstoï 1828. Anna Karénine (1877). (1943) Alexandre 1918. Humiliés et offensés*2 1861.html 1 * À l’IUT 2 * Sur le campus (ENIT ou ESPE) Compilé. et Le Matin maussade.Moujiks 1897. Doubrovski (1833).L'Adolescence . Le Manteau*2 *2 1852 (1842) Mikhaïl 1814. La Dame de pique *1 Pouchkine 1837 (1834). LISTE DE LIVRES D’ÉCRIVAINS RUSSES Auteur Dates Œuvres Où Svetlana 1948 La fin de l'homme rouge.com/classiques/index.htm http://beq.com/index1.Le Docteur Jivago*2 (1957) *2 Pasternak 1960 Livres en ligne http://www. Mes universités (1923) *1 Gorki 1936 Alexeï Tolstoï 1883.htm Pouchkine Alexandre http://www. Guerre et *2 *1 1910 paix*2 (1878). Le Nègre de Pierre le Grand (1837) Nikolaï Gogol 1809. Prix *1 Alexievitch Médicis essai 2013*1 Alexandre 1799.Crime et châtiment *2 (1866). *1 1945 L’Année 1918.noslivres.Qui donc vit bien en Russie ? (1877) *1 Nekrassov 1878 Fyodor 1821. développé et conçu par : ©Marlen INFANTE RICARDO Page 47 sur 47 .Pères et enfants*2 (1862). Moumou (1852).La Jeunesse*2 1852-54-57. Assia (ou Asya) (1858). La mère (1907).actes-sud. Le Cavalier de bronze (1837).Les Âmes mortes*2 (1842).net/ http://bibliotheque-russe-et-slave.fr/catalogue/litterature-etrangere/la-fin-de-lhomme-rouge http://beq. Tarass Boulba (1835). Le *2 *1 Dostoïevski 1881 Joueur *1 (1866).Le maître et Marguerite (1967) *1 Mikhaïl 1940 Boris 1890. *2 Tourgueniev 1883 Premier Amour (1860).com/ http://beq.ebooksgratuits. Le Chant du tsar Ivan Vassiljevitch *1 Lermontov 1841 (1838) Ivan 1818.Trilogie « Le Chemin des tourments (ou Calvaire) » : Les Sœurs. Résurrection*2 (1899) Anton 1860.ebooksgratuits.

Centres d'intérêt liés