Vous êtes sur la page 1sur 2
—~z @OPIE cenccfp Décision Décision du 26 février 2018 relative au compte de campagne de M. Jacques LE NAY, téte de liste, ta Election sénatoriale générale Sipeones lee du 24 septembre 2017 Circonscription : Morbinan La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, Wu le Code électoral et notamment les articles L. 5211-1 et L. 52-15 \Vu le compte de campagne du candidat, déposé le 4 décembre 2017 ; ‘Vu les pidces justificatives fournies par le candidat \Vu le courrier adressé au candidat - lettre n® 28115 LRAR en date du 19 décembre 2017 et sa réponse recue le 26 décembre 2017 ‘Vu le plafond des dépenses fixé & 30 530 euros pour la circonscription ; Considérant que le compte de campagne fait apparaitre un montant de dépenses déclarées de 14 124 euros at un montant de recettes déclardes de 14 300 euros dont 14 300 euros d'apport personnel ; Sur le montant des dépenses électorales et des recettes Considérant que article L. 62-12 du code électoral impose au candidat de déposer son compte de campagne a la Commission nationale des comptes de campagne et des financements poltiques au plus tard avant 18 heures le dixiéme vendredi suivant le premier tour de scrutin ; que selon larrét n° 242641 du 29 jullet 2002 du Conseil ‘Etat, la Commission nationale des comples de campagne et des financements politiques n'a pas le pouvoir de rolonger le délai impératf fixé par l'article précédemment mentionné ; que dans la circonscription du Morbihan, le premier tour a eu lieu le 24 septembre 2017 ; que le compte de campagne de M. Jacques LE NAY a été déposé le 4 décembre 2017, postérieurement au délai prescrit, qui expirait le ter décembre 2017 ; que expert-comptable chargé de présenter le compte et qui avait offert au candidat de se charger de le déposer, a attendu de recevoir avis de débit de la demiére opération - le paiement de ses propres honoraires - sur le compte bancaire du mandataire, qui Iui est parvenu le 28 novembre ; quill atteste quill ne Ta expédié que le 4 décembre, le cachet de La Poste faisant foi ; qu'ainsi, le retard qui lui est imputable n'est pas justiié par un cas de force majeure; qu'en tout état de cause, le candidat demeure responsable du respect des dispositions précitées du code électoral ; Considérant qu'en application des dispositions de laticle L.62-11-1 du Code électoral, le remboursement forfaitaire n'est pas versé au candidat dont le compte de campagne n'a pas été déposé dans le dél Commission nationale les comptes de campagne et des financements politiques $36 ue du Louvre, 75042 Paris Cedex 1 -Télphone : 01 4409.45 00 Télcopie: Of 44 09-4500 - venwencelp te page 1 Article + : constate le dép6t hors détai du compte de campagne du candidat. ~ Article 2 : décide que le candidat n'a pas droit au remboursement fortataire de Itat. + Article 3 : saisit le Conseil constitutionnel, juge de I'élection, en application des articles L. 62-18 et L.0.196-1 du Code sectoral = Article 4 =i nly a pas lieu pour le candidat de procéder & une dévolution, Délibéré par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques dans la séance du 26 février 2018 ol) siégeaient MM. Frango's LOGEROT, président, Francois DELAFOSSE, Vice-président, Mmes Martine BETCH, Maud COLOME, Martine DENIS-LINTON, Frangoise DUCAROUGE, M. Philippe GREGOIRE, Mme Francine LEVON-GUERIN, M. Jean-Dominique SARCELET. Pour la commission, Le président Frangois LOGEROT Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques vA 36 ru du Louvre, 75042 Pats Codex 1 - Téléphone : 01 44 09 4509. Talécopl 01 4 09 4 00- wrw.cncep fr encetp pace?